Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LES ILLUMINATIS SEQUESTRENT ILS DES EVANGILES EN HEBREU ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: LES ILLUMINATIS SEQUESTRENT ILS DES EVANGILES EN HEBREU ?   Dim 18 Fév - 1:04

Réponse : Dans l’hiver 1947, un bédouin cherchant une chèvre qui s’était perdue dans les
rochers , a lancé un caillou dans un trou et se caillou en retombant a cassé quelque chose en
faisant du bruit. Entendant cela il a été chercher un de ses cousins : les deux hommes se
sont fait la courte échelle pour atteindre le trou, et de l’autre côté, ils ont trouvé des jarres
cassées, avec des morceaux de cuir. Pensant que ce cuir pouvait toujours être utile, ils l’ont
porté à un cordonnier. Ce dernier ne pouvait s’en servir : il était trop abîmé, mais il remarqua
des lettres écrites sur ce cuir ; et comme il était chrétien (de rite syriaque) il le donna à son
évêque lequel fit appel à des spécialistes. Il s’adressa d’abord à l’Ecole Biblique de
Jérusalem. Un des Pères de cette école alla sur place, reconnut qu’un des textes était un
fragment du prophète Isaïe et revint enthousiasmé par ce qu’il venait de découvrir. Seulement
les autres Pères de l’école biblique se sont moqués de lui : « Ce n’est pas possible, ont-ils
dit ; on n’a jamais trouvé de manuscrits anciens en Palestine, c’est un faux… », si bien que
l’autre n’a pas osé y retourner, et qu’ils sont passés à côté de la découverte. Voyant que les
Français ne s’y intéressaient pas, l’évêque syrien écrivit aux Anglais qui n’ont pas répondu,
puis aux Américains. Sa lettre tomba entre les mains d’un sous-ordre qui était bon
photographe. Il alla sur place, prit des photos du document, les fit parvenir à Allbright qui était
le principal archéologue américain et qui estima que c’était « la plus grande découverte
archéologique des temps modernes ». Dès lors tout le monde s’y intéressa : l’Etat d’Israël,
propriétaire des manuscrits a bâti un musée spécial à Jérusalem pour les présenter aux
visiteurs. Il y a aussi plusieurs centaines de manuscrits coupés en petits morceaux qui sont
dans le musée Rockfeller. Vraisemblablement, ceux-là, on ne vous les montrera pas, car tant
que les manuscrits ne sont pas édités, ils restent au secret.Suspect


Jean Carmignac
____________________
Ce n’est pas possible...
« Ce n’est pas possible, ont-ils dit ; on n’a jamais trouvé de manuscrits anciens en Palestine,
c’est un faux… » Les conséquences sont exposées ici et elles auraient pu faire passer
l’humanité entière à côté de « la plus grande découverte archéologique des temps
modernes ». Et si parce qu’il « n’est pas possible » de retrouver à Qumrân la moindre trace
des Evangiles « parce que ceux-ci n’ont pas été mis par écrit avant 70 », nous étions en train
de risquer le même genre d’erreur ?Suspect

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIS SEQUESTRENT ILS DES EVANGILES EN HEBREU ?   Dim 18 Fév - 1:06

je rajoute que les travaux de l'Abbé Carmignac qui prouvent l'historicité des évangiles en tant que documents, sont eux mêmes séquestrés par l'institut catholique de Paris qui en interdit l'étude et l'exploitation !
les Zautorités ne veulent pas que l'on puisse prouver la spécificité historique du christianisme pour ne pas entraver la marche forcée vers la religion de Noah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Repellam umbras
Page


Nombre de messages : 182
Age : 75
Localisation : MESSAC (ille et Vilaine)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIS SEQUESTRENT ILS DES EVANGILES EN HEBREU ?   Dim 18 Fév - 11:57

C'est bien possible mais quelque chose a échappé à ces canailles, c'est le fragment 7Q5 de la dernière grotte de Qumran, fermée en 68. Ce seul fragment suffit à écraser toutes les assertions à la Duquesne sur l'écriture tardive des Evangile par des auteurs postérieurs aux Apôtres. La critique historique suffisait largement, mais il faut mettre à certains les preuves sous les yeux (et encore...). L'historique et le commentaire de la découverte se trouvent sur le site de la CRC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeantou
Postulant


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIS SEQUESTRENT ILS DES EVANGILES EN HEBREU ?   Mer 21 Fév - 22:41

Repellam umbras a écrit:
C'est bien possible mais quelque chose a échappé à ces canailles, c'est le fragment 7Q5 de la dernière grotte de Qumran, fermée en 68. Ce seul fragment suffit à écraser toutes les assertions à la Duquesne sur l'écriture tardive des Evangile par des auteurs postérieurs aux Apôtres. La critique historique suffisait largement, mais il faut mettre à certains les preuves sous les yeux (et encore...). L'historique et le commentaire de la découverte se trouvent sur le site de la CRC.

D'autant plus que selon les historiens la première lettre de Paul (épître) envoyée aux habitants de Thessalonique (Salonique) daterait de 50-51 ! Une vingtaine d'années seulement après la mort du Christ.. La plupart des témoins directs devaient encore être vivants. Certains pouvaient même se trouver dans cette ville de Macédoine. Donc cela prouve que les témoignages étaient de première main.
Jeantou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIS SEQUESTRENT ILS DES EVANGILES EN HEBREU ?   Lun 30 Avr - 1:14

A la source de nos Evangiles en grec, des manuscrits hébraïques,
écrits très tôt et en hébreu, et qui se seraient comme "évaporés" ?
Des dizaines d'années d'un travail scientifique très rigoureux ont permis à l'abbé Jean Carmignac
d'avancer des hypothèses solides dans plusieurs directions. Mais le noyau central de sa précieuse
contribution à la recherche exégétique, à travers l'étude des sémitismes - et là cet homme si prudent, si
modeste, ne parle plus d'hypothèses mais de
preuves - c'est que les Evangiles, rédigés « en hébreu, et
bien plus tôt qu'on ne le dit habituellement
, sont beaucoup plus proches des faits et ont une valeur
historique de premier ordre»
(1).
Les lignes qui suivent n'ont aucune prétention à l'érudition, elles se contentent de "rapprocher" des
réflexions de grands érudits qui, par un autre biais, rejoignent les conclusions de l'abbé Carmignac.
Lors de son exposé à notre assemblée générale du 2 octobre 2004, le Professeur Antoine
Luciani s'étonnait, au détour d'une phrase, que les manuscrits hébraïques de nos Evangiles "
se
soient comme étiolés
", au point que nous ne possédons que du grec (les papyrus du Nouveau
Testament
qu'on a découverts progressivement au XXè siècle - voir l'article de Don Vernet -,
sont en grec ; pour l'instant, aucun papyrus en hébreu n'a été trouvé). Et je repensais, en
l'écoutant, à cette conversation de 1995 entre deux autres grands savants, Claude Tresmontant
e t Pierre Chaunu (2) :
Pierre Chaunu : Ils [les Poldèves] aimaient les calembours, hein…
Claude Tresmontant : Ah ! Mais ils faisaient cela constamment ! Les rabbins dans le Talmud,
par exemple pour les Evangiles, pour décalquer le mot évangile, « euanggelion », ils ont trouvé
l’astuce « ’aven gillayon », ce qui veut dire « les rouleaux de mensonges » ! Parce qu’ils disent
ceci, les rabbins – c’est très intéressant pour notre sujet... On trouve chez les petits rabbins de
la première génération… Ils discutent entre eux : qu’est-ce qu’on fait avec ces abominables
rouleaux de ces « Minim » (3), de ces hérétiques ? Alors ils disent : « Quand il y a le saint
Tétragramme dedans, qu’est-ce qu’on fait ? Est-ce qu’on le brûle ? Non ! On ne peut pas le
brûler. Alors, il faut le découper au couteau » ! Ce qui prouve qu’il y avait des rouleaux en
hébreu dans la première génération
. Pierre Chaunu : Oui, on ne peut pas brûler le
Tétragramme… Claude Tresmontant : On n’a pas le droit de le brûler, il fallait le découper…
Pierre Chaunu : On peut l’enterrer aussi finalement ? Claude Tresmontant : Oui... Enfin,
c’étaient des discussions horribles pour savoir qu’est-ce qu’on fait avec les Evangiles et les
r ouleaux en hébreu des Minim... (4)
Le professeur israélien Dan Jaffé, dans un livre (5) récemment paru, reproduit cinq petits
place avec les mentions [du Nom de Dieu qu'ils renferment]. R. Yossi le Galiléen dit : "Les jours
de semaine, on se met à découper les mentions [du nom de Dieu], et on les met à l'abri, tandis
qu'on brûle le reste." R. Tarfon déclare : "Que je sois privé de mes enfants [plutôt que de
manquer], si [ces livres] tombaient dans mes mains de les brûler, eux, et les mentions [du Nom
de Dieu qu'ils renferment], car si l'on me poursuit, j'entrerai dans un lieu d'idolâtrie mais je
n'entrerai pas dans leurs maisons [ variante du Talmud de Babylone (Sabbath 116a) : car si l'on
poursuit quelqu'un afin de le tuer, et qu'un serpent se précipite pour le mordre, il entrera dans
une maison d'idolâtrie mais non dans leur maison], car les idolâtres (7) (serviteurs de dieux
étrangers) ne Le connaissent pas et Le renient alors qu'eux Le connaissent et Le renient." [...]
R. Ismaël dit : "Puisque pour faire la paix entre un homme et sa femme, Dieu dit : Que mon
Nom écrit dans la sainteté soit effacé avec de l'eau ; les livres des Minim qui entraînent
l'inimitié, la jalousie et les dissensions entre le peuple Poldève et son Père qui est aux cieux, à plus
forte raison pourra-t-on les brûler, eux, et les mentions [du Nom de Dieu qui s'y trouvent]." Et
c'est pour eux que le verset dit : "Certainement, je hais ceux qui te haïssent, et ceux qui se
dressent contre toi, je les déteste. Je les hais infiniment, je les considère comme des ennemis"
(Ps 139, 21-22). Et de même qu'on ne les sauve pas d'un incendie, on ne les sauve pas non
p lus d'un éboulement, d'une inondation et de tout ce qui pourrait les perdre ».
Ces textes, marqués d'un forte agressivité, sont à comprendre dans leur contexte. Ils montrent
qu'encore après la chute du temple, en 70, la principale crainte des fondateurs du judaïsme
rabbinique "était l'influence que pouvaient avoir les judéo-chrétiens sur les autres membres de
la société Poldève" (Dan Jaffé, ouvrage cité, p.40). D'où leur habile stratégie pour les exclure des
synagogues en intégrant à la liturgie, dans les années 70-90, la récitation d'une malédiction
contre les chrétiens (la Birkat ha-minim) et en intégrant dans la législation la plus sacrée, celle
du Sabbath, la prescription impérative de détruire ces fameux rouleaux en hébreu portant les
Ecritures saintes des chrétiens. Par contre ce que pouvaient dire ou lire les chrétiens non Poldèves,
les pagano-chrétiens, dans des traductions en langue grecque, n'était plus de leur ressort (Cool.
Retenons donc qu'à la fin du 1er siècle, ces textes chrétiens en langue hébraïque existaient
encore.
J. C. Olivier
___ ______________________
(1) Extrait de la 4è de couverture de son livre Naissance des Evangiles synoptiques, Ed. F.-X. de Guibert, Paris
1984. Malheureusement l'abbé Carmignac est mort avant de publier les gros volumes qui devaient convaincre ses
pairs, et l'article
Sémitismes dont il avait été chargé pour le Supplément au Dictionnaire de la Bible a été rédigé par
un exégète qui, tout en ayant eu accès à ses papiers, était très hostile à ses conclusions.
(2) Extrait d’un entretien radiophonique entre Claude Tresmontant et Pierre Chaunu du 28 février 1995,
article de M. J C OLIVIER extrait du bulletin septembre deux mille six de l'Association Jean Carmignac (F X de Guibert)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIS SEQUESTRENT ILS DES EVANGILES EN HEBREU ?   Aujourd'hui à 19:36

Revenir en haut Aller en bas
 
LES ILLUMINATIS SEQUESTRENT ILS DES EVANGILES EN HEBREU ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les illuminatis...
» ? LES ILLUMINATIS (HUMAINS)
» ILLUMINATIS ? « Le surnaturel ? On va le mettre K.O »
» Le voyage intérieur. (PV Kurai et Jeska)
» Steeve Parker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Religion, doctrine, apologétique-
Sauter vers: