Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Eclairages sur Poutine

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Faites-vous confiance à Vladimir Poutine ?
Oui
17%
 17% [ 3 ]
Non
78%
 78% [ 14 ]
Ne sais pas
5%
 5% [ 1 ]
Total des votes : 18
 

AuteurMessage
Diego de la Vega
Page
avatar

Nombre de messages : 121
Localisation : Nantes en Bretagne, Pays de la Loire, va te faire voir !
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Dim 25 Mar - 20:23

Citation :
Ce nouvel impérialisme russe n'est-il pas le retour de flamme de la politique irresponsable de l'administration US dans cette région, influencée par les idées de Brzezinski

Exactement, Garcia, vous avez parfaitement mis le doigt sur LE problème. Jespère aussi qu'il ne vous a pas échappé que les "patrons" de
Brzezinski sont aussi ceux de Poutine....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.editions-delacroix.com/librairie/index.html?c70.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Dim 25 Mar - 23:06

Il n'empêche que la Vierge l'a dit à Fatima: "La Russie se convertira". La Russie, pas les Etats-Unis...

Et puis, la Russie est un des rares pays européens à ne pas être gouvernée par la franc-maçonnerie. Poutine a débarrassé la Russie de la mafia Poldève (Nevzline, Berezovski, Goussinski, etc.)


Dernière édition par le Mar 27 Mar - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Dim 25 Mar - 23:59

Garcia Moreno a écrit:
La démographie en Russie est en perte de vitesse, avec perte de 500 000 habitants par an et deux fois plus d'avortements que de naissances.

C'est terrible ! No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Mar 17 Avr - 18:17

C'est un journal russe, Kommersant, qui le dit:



La Russie, alliée secrète de l'Amérique

"Le fait que l'Amérique tente de donner des leçons aux autres n'a rien de nouveau. Le fait que personne n'aime l'Amérique, non plus. La télévision russe montre plus souvent les manifestations antiaméricaines qui se déroulent dans le monde entier que n'importe quelles autres actions de protestation. L'Amérique ne jouit pas d'affection même dans les pays qu'on accuse en Russie de trop aimer les Etats-Unis. L'antiaméricanisme prospère même dans les républiques "orange" de l'ex-URSS. Mais l'Amérique a un allié secret qui ne la laisse pas seule face au monde entier.

Les Européens vénéraient les valeurs américaines lorsqu'ils craignaient l'URSS. Cette crainte a disparu après l'écroulement de l'Union soviétique. Le président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe René van der Linden a carrément déclaré lundi que, si quelqu'un pouvait parler de droits de l'homme, ce n'était certainement pas les Etats-Unis. Les Européens de l'Ouest accueillent froidement presque toutes les initiatives américaines: que ce soit la guerre en Irak, l'adhésion de la Turquie à l'UE ou le déploiement de la défense antimissile.

On se souvient que l'Europe occidentale a réagi avec méfiance aux révolutions "orange" dans la CEI (Communauté des Etats indépendants). En novembre 2005, Viktor Iouchtchenko et son équipe ont bénéficié du soutien du président polonais Aleksander Kwasnievski, puis de celui des Etats-Unis. L'Europe, elle, a gardé le silence. Il n'y a pas longtemps, un diplomate européen haut placé a affirmé au correspondant du quotidien Kommersant que la Russie était si importante pour l'UE que l'Europe était prête à fermer les yeux sur les pays de la CEI et que les processus démocratiques "orange", quels qu'ils soient, n'intéressaient nullement les Européens.

Bref, le monde est sur le point de réprouver unanimement l'Amérique. Les actes irrationnels de Washington suscitent partout l'irritation. Mais, quoi qu'il en soit, l'Amérique a un allié secret qui ne la laisse pas seule, un allié dont la politique n'inspire pas moins de crainte à ses amis et voisins que n'en inspire un Washington importun. Et s'il n'avait pas cette attitude agressive disproportionnée à l'égard de ses proches voisins, l'Amérique aurait mérité depuis longtemps la réputation de principal scélérat. Cet ami fidèle secret des Etats-Unis est, bien entendu, la Russie."
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Mar 17 Avr - 23:27

Francis a écrit:
Garcia Moreno a écrit:
La démographie en Russie est en perte de vitesse, avec perte de 500 000 habitants par an et deux fois plus d'avortements que de naissances.

C'est terrible ! No

En France c'est bien pire, car grâce à la loi de Simone Jabob femme Veil, le nombre d'avortements serait passé de 70 000 à 220 000 par an. La fécondité des françaises de souche est peut-être inférieure à celle des Russes...
Une sarkosyste V Pécrcresse, a dit que " les français ne devaient plus avoir honte de leur passé (pourtant ignoble) et qu'ils devaient DONC se métisser "; de son côté, Sarko a dit le terme "français de souche" devait disparaître prochainement.

Au nom de quoi , n y aurait il plus de place en Europe pour les nations qui auraient l'outrecuidance de refuser de disparaître dans le métissage ?

Car le métissage n'aidera pas l'Afrique à sortir du sous-développement, alors aurait- il pour but d'enfoncer l'europe dans un semblable sous-développement ,démocratiquement mondial, et révolutionnairement européiste ?

Certains pays n'ont-ils pas le droit démocratique et révolutionnaire
d'élever des murs contre le métissage ?

Luernos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego de la Vega
Page
avatar

Nombre de messages : 121
Localisation : Nantes en Bretagne, Pays de la Loire, va te faire voir !
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Sam 21 Juil - 13:57

LIESI n°137 :

Russie: les choses se précisent...

A l'occasion des funérailles de Boris Eltsine, en avril dernier, l'ancien président américain Bill Clinton s'est longuement entretenu avec V. Poutine et le contenu de cette conversion est resté secret. Cela a considérable- ment déplu aux néo-conservateurs. Rappelons qu'à l'époque où Bill Clinton était président des Etats-Unis, il fut à plusieurs reprises menacé par l' establishment de Wall Street. A chaque fois, il dut se coucher. Le bras de fer le plus sérieux se solda par l'affaire Lewinsky. Chacun devine donc le profond ressentiment que Clin- ton peut éprouver à l'égard de ces « faiseurs de roi ».

Connaissant cette rancœur de Clinton et dans la mesure où une telle rencontre n'était pas prévue, des membres du groupe « anglo-hollandais » se sont inquiétés. .. Selon certains éléments du renseignement américain avec lesquels LlESI s'est entretenu, il y a en effet eu « une réelle panique à Londres et à Washington ». D'ailleurs, immédiatement après cette rencontre, les attaques des « néo-con » contre la Russie ont redoublé. Désormais, plus que jamais, de telles forces oligarchiques sont dans une optique de guerre avec la Russie et la Chine. D'où le climat anti-russe juste à la veille du sommet UE-Russie de Samara.

T. Blair s'en prenait à la Russie de Poutine au même moment où le New York Times dénonçait le retour prétendu de la Russie « au cynisme typiquement soviétique au sujet de la loi ». Plus direct encore fut le rédacteur en chef du Washington Post, Jim Hoagland. Dans ses colonnes, il a lancé une diatribe contre Poutine, fait les louanges de T. Blair, applaudi aux réprimandes de Merkel contre Poutine au G8 de Samara et de la ligne dure de Sarkozy contre la Russie. A ce propos, lors du récent sommet Union européenne -Russie à Samara, les 17 et 18 mai, Nicolas Sarkozy a déclaré qu'à chaque fois qu'il pensait à la Russie, il se rappelait la guerre de Tchétchénie, attitude qui a donné le la, au sommet du lendemain... Les choses seront intéressantes dans quelques mois, quand la campagne présidentielle américaine sera lancée puisque George Soros, l'un des contributeurs principaux de cet assaut contre la Russie via le « Project democracy », est aussi un contributeur important des campagnes démocrates ! Dans la foulée, Poutine a prononcé un discours devant un parterre de militaires russes où il a comparé la politique étrangère de Washington à celle d'Adolf Tonton, peu avant la Seconde Guerre mondiale. Des journalistes américains ont ensuite demandé des explications mais le Kremlin a répondu qu'il n'y aurait pas de commentaire...

Le 23 mai, le premier vice-Premier ministre russe, 8erguei Ivanov, a été très clair. « Faute de changer de fond en comble la nature des relations entre les Etats-Unis, la Russie, la Chine et l'Inde, le monde est déjà sur la pente raide vers une Troisième Guerre mondiale! » Lors d'une conférence de presse à Moscou, rapportée par la télévision russe Vesti 24, Ivanov a annoncé que la Russie venait de déclarer un moratoire sur le Traité des forces conventionnelles en Europe (FCE). Cette décision est une réaction évidente aux provocations occidentales, notamment l'installation de systèmes américains anti- missiles en Europe de l'Est, le long de la frontière rus- se. En même temps, le ministère russe de la Défense a fait savoir qu'il installerait à partir du 1er juillet, autour de Moscou, un système de défense anti-aérienne, basé sur la dernière génération de missiles sol-air 8-400.

Quelques jours plus tard, lors de la visite à Moscou du Premier ministre portugais, José Socrates, le président Poutine a encore évoqué le projet américain de bouclier antimissile : « Nous considérons qu'il est nocif et dangereux de transformer l'Europe en poudrière et d'y accumuler de nouvelles armes. [ ...] Cela crée des risques nouveaux et inutiles pour l’ensemble du système des relations internationales et européennes », a-t-il ajouté en prenant à témoin son hôte, dont le pays assurera à compter du 1er juillet la présidence tournante de l'Union européenne. Encore une fois, le président russe a clairement fait savoir aux Européens que l'installation du bouclier antimissile américain en Europe centrale était perçue par le bloc militaire russe comme « une atteinte directe à la sécurité nationale » .

Ce n'est pas tout. Le 29 mai, des experts militaires rus- ses ont annoncé le succès d'un tir d'essai d'un nouveau missile balistique intercontinental: le missile RS-24. Le vice-Premier ministre russe, Sergueï Ivanov, a clamé avec une certaine ironie à l'intention du bloc occidental que ce missile pouvait briser n'importe quel bouclier. « Les nouveaux systèmes tactiques et stratégiques (russes) peuvent surpasser tout système de défense antimissile existant ou à venir », a rapporté l'agence Interfax. « Donc du point de vue de la défense et de la sécurité, les Russes peuvent être tranquilles », a-t-il ajouté.

Dans une interview publiée la première semaine de juin par le magazine allemand Der Spiegel, Vladimir Poutine avertit de nouveau du danger de guerre provoqué par la politique de défense antimissile des Etats-Unis aux frontières de la Russie. Le président russe a pré- venu que « l'équilibre stratégique était perturbé » par la volonté américaine d'installer des missiles antimissiies et leurs radars en Pologne et en Tchéquie. « Ils veulent créer un système de défense contre quelque chose qui n'existe pas », mais la Russie ne peut laisser de telles menaces sans réponse. Poutine s'est fait insistant en prévenant une nouvelle fois que cette politique de l'administration américaine « accroît la menace d'un conflit nucléaire ».

Mi-juin, s'exprimant devant le Forum International Economique de Saint-Pétersbourg, le président russe a voulu montrer à Washington qu'il pouvait riposter à l'endroit même où les Etats-Unis sont extrêmement vulnérables. sur le plan monétaire ! En effet, v. Poutine a évoqué la nécessité de diversifier les réserves monétaires russes, c'est-à-dire d'aban- donner en partie le dollar. Il a appelé à la création d'institutions économiques régionales et a rappelé la possibilité de libeller les exportations russes en rouble. v. Poutine a également relevé que les économies supposées les plus en retard hier sont devenues celles qui connaissent les meilleurs taux de croissance aujourd'hui... Il en résulte que plus de la moitié du PIB mondial ne provient plus des pays membres du G7. Enfin, Poutine a officiellement confirmé les dernières informations publiées par LlESI : « Dans l'intérêt d'un développement stable, une nouvelle architecture des relations économiques doit être conçue }}...II s'en est pris ensuite aux institutions financières internationales [le FMI et la Banque mondiale] qu'il juge « dépas- sées » : « Le système financier actuel, lié à une ou deux monnaies et un nombre limité de centres financiers, ne reflète plus les exigences de l'économie mondiale. Les fluctuations de ces monnaies ont un impact négatif sur les réserves monétaires et le développement de plusieurs secteurs économiques. Il n'y a qu'une seule réponse à ce défi : l'émergence de plusieurs monnaies de réserve et plusieurs centres financiers. Pour cela, nous devons créer les pré-conditions d'une diversifi- cation des avoirs dans le système financier mon- dial }). LlESI décode le « message » poutinien : les Etats-Unis sont au bord de la banqueroute, prenez vos précautions si vous ne voulez pas être emportés avec eux dans le trou! Notre rédaction espère que le lecteur a pris ses précautions avant cet été, lequel pourrait s'avérer calamiteux... sur de nombreux plans.

Poutine « conseille » d’abandonner l’actuel système monétaire international !

Mi-juin, s'exprimant devant le Forum International Economique de Saint-Pétersbourg, le président russe a voulu montrer à Washington qu'il pouvait riposter à l'endroit même où les Etats-Unis sont extrêmement vulnérables. sur le plan monétaire ! En effet, v. Poutine a évoqué la nécessité de diversifier les réserves monétaires russes, c'est-à-dire d'aban- donner en partie le dollar. Il a appelé à la création d'institutions économiques régionales et a rappelé la possibilité de libeller les exportations russes en rouble. v. Poutine a également relevé que les économies supposées les plus en retard hier sont devenues celles qui connaissent les meilleurs taux de croissance aujourd'hui... Il en résulte que plus de la moitié du PIB mondial ne provient plus des pays membres du G7. Enfin, Poutine a officiellement confirmé les dernières informations publiées par LlESI : « Dans l'intérêt d'un développement stable, une nouvelle architecture des relations économiques doit être conçue }}...II s'en est pris ensuite aux institutions financières internationales [le FMI et la Banque mondiale] qu'il juge «dépassées » : « Le système financier actuel, lié à une ou deux monnaies et un nombre limité de centres financiers, ne reflète plus les exigences de l'économie mondiale. Les fluctuations de ces monnaies ont un impact négatif sur les réserves monétaires et le développement de plusieurs secteurs économiques. Il n'y a qu'une seule réponse à ce défi : l'émergence de plusieurs monnaies de réserve et plusieurs centres financiers. Pour cela, nous devons créer les pré-conditions d'une diversification des avoirs dans le système financier mondial. LlESI décode le « message » poutinien : les Etats-Unis sont au bord de la banqueroute, prenez vos précautions si vous ne voulez pas être emportés avec eux dans le trou! Notre rédaction espère que le lecteur a pris ses précautions avant cet été, lequel pourrait s'avérer calamiteux... sur de nombreux plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.editions-delacroix.com/librairie/index.html?c70.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Mar 2 Oct - 13:07

Ar-Ka. a écrit:
Tancrède a écrit:
"Je reste persuadé qu'au contraire la Russie, si Dieu ne change pas le cours des événements, va d'abord perdre la Foi id est voir la Foi schismatique corrompue, au point d'intégrer les rangs de la secte conciliaire."

C'est fort probable, et inquiétant! Twisted Evil

C'est confirmé par le récent rapprochement (jugé pratiquement impossible, jusqu'à présent) entre Alexis II et Ratzinger...


Alexis II interviewé par Le Figaro à la veille de sa visite en France:

LE FIGARO. - Vous venez en France à l'invitation de l'Église catholique pour la première fois, alors que vous êtes depuis 17 ans à la tête de l'Église orthodoxe russe. Est-ce un signe qu'une rencontre entre le Pape et vous-même se rapproche ?


Patriarche ALEXIS II. - En 17 ans au service de l'Église, j'ai visité 83 diocèses de l'Église orthodoxe russe. J'ai donc toujours eu le projet de visiter le diocèse de Chersonèse, qui se trouve en France. Cette visite a été accélérée par l'invitation du président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, qui m'a proposé de m'adresser à cette enceinte. En visitant Strasbourg, je ne pouvais laisser Paris de côté. J'ai donc accepté avec plaisir l'invitation de la Conférence des évêques catholiques de France. Je suis heureux de pouvoir clarifier notre point de vue et écouter celui de l'Église catholique. La question essentielle, c'est l'homme. Nous vivons dans un monde sécularisé, qui cherche à marginaliser la religion. Il faut préserver les valeurs spirituelles.


Benoît XVI a lui aussi exprimé son inquiétude face au « vide spirituel » de l'Europe. Cette inquiétude commune peut-elle être la base d'un rapprochement de fond ?


Nous avons la même approche. Il faut défendre les valeurs chrétiennes face à une liberté qui est comprise comme la possibilité de tout faire. Nous devons coopérer pour empêcher la redéfinition des valeurs morales européennes, la légalisation des unions homosexuelles, la propagande en faveur de l'euthanasie ou de l'avortement. Je suis persuadé que l'Église catholique et l'Église orthodoxe doivent agir ensemble pour défendre les valeurs chrétiennes contre un matérialisme agressif. La vision personnelle du Pape contribue à ce rapprochement. Concernant la possibilité d'une rencontre avec Benoît XVI, je ne l'exclus pas du tout. Peut-être pas dans un mois, mais dans un an ou deux. Cependant, il faut se préparer soigneusement, lever toutes les difficultés.


Vous pensez aux activités de l'Église catholique en Russie ?


Dans le contexte de la liberté religieuse qui s'est affirmée dans notre pays, certains hiérarques de l'Église catholique ont affirmé que la Russie était un désert religieux qu'il fallait cultiver. Je ne suis pas d'accord. La Russie est le territoire canonique de l'Église orthodoxe russe. L'activité de quelques ordres missionnaires catholiques est perçue par notre peuple comme du prosélytisme. L'autre question en suspens, c'est l'activité de l'Église gréco-catholique (Église romaine de rite byzantin, NDLR) en Ukraine occidentale et son désir de s'étendre dans des régions où elle n'a jamais eu d'implantation, comme l'Ukraine orientale, la Russie ou le Kazakhstan. Je suis catégoriquement opposé à ce que ma rencontre avec le Pape, qui aura un caractère historique, ne soit qu'un événement médiatique. Elle doit permettre de surmonter véritablement les désaccords.

A noter le terme très en vogue de "valeurs" (qu'on retrouvait beaucoup dans la campagne de Bush en 2004). Par contre, pas un mot sur l'évangélisation, évoquée en termes négatifs ("prosélytisme").
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Mar 2 Oct - 13:08

Après Poutine président, Poutine Premier ministre?


VLADIMIR POUTINE se plaît décidément aux coups de théâtre politiques. Hier, il a créé la surprise en évoquant la possibilité de devenir le premier ministre de son successeur. La Constitution l'empêche de briguer un troisième mandat en mars 2008 et il répète depuis des mois qu'il ne la modifiera pas à son profit malgré les appels pressants de nombreux leaders politiques.

L'ancien agent du KGB a, semble-t-il, abattu ses cartes. Il s'adressait hier au congrès du parti pro-Kremlin, Russie unie. Première étape, Vladimir Poutine a annoncé, sous la pression unanime des délégués, qu'il conduirait lui-même la liste de Russie unie aux législatives du 2 décembre. Deuxième étape logique : le chef d'une majorité peut devenir premier ministre, même si la Russie n'est pas un régime parlementaire. « Diriger le gouvernement, c'est une proposition parfaitement réaliste mais il est encore tôt pour y penser », a lancé celui que les sondages créditent de 75 % à 80 % d'opinions positives. « Pour cela, il faut remplir au minimum deux conditions. Premièrement, Russie unie doit gagner les élections à la Douma aux législatives du 2 décembre. Deuxièmement, il faut élire comme président un homme honnête, capable, efficace et moderne avec lequel on pourrait travailler en binôme », a poursuivi le président.

La première condition - la victoire aux législatives - est une pure formalité tant le système est verrouillé et l'opposition entravée ou discréditée. La seconde condition - « l'homme honnête » - pourrait être tout aussi remplie. Lorsque Vladimir Poutine a nommé le mois dernier un inconnu, Viktor Zoubkov, au poste de premier ministre, les kremlinologues ont aussitôt estimé qu'il rejoignait la petite liste des présidentiables fidèles de Poutine. Le fait que Zoubkov ait été chargé de la lutte contre le blanchiment d'argent le qualifie comme « homme honnête ». D'autant que la lutte contre la corruption, qui gangrène toute la société russe, devrait être l'un des principaux thèmes de campagne.

« Je crois que le meilleur choix comme premier ministre pour mars 2008 est Vladimir Poutine lui-même », avait confié au Figaro en avril dernier, l'influent multi-millionnaire et député Alexandre Lebedev.

Zoubkov, candidat idéal

Homme à la parole libre, Lebedev critiquait le gouvernement alors dirigé par Mikhaïl Fradkov, pour son incompétence. Interrogé sur la plausibilité de ce scénario, il avait déclaré : « Je ne sais pas si Poutine accepterait, mais si on n'en parle pas, on n'arrivera pas à le convaincre. » « Si Poutine part, on a un vrai risque d'instabilité », avertissait Lebedev, qui n'est pas membre du parti Russie unie mais de Russie juste, création récente appuyant aussi le président. Pour ce libéral convaincu, actionnaire d'Aeroflot, mais aussi du journal Novaïa Gazeta (où travaillait feu Anna Politkovskaïa), le scénario Poutine premier ministre « permettrait d'avoir un vrai Parlement, qui voterait des lois, aurait un calendrier, des objectifs, exercerait un contrôle sur l'exécutif ». Une évolution démocratique que Poutine a d'une certaine façon esquissée lorsqu'il s'est interrogé, hier, sur les grands patrons : « Ont-ils besoin d'être sur des listes de partis, d'être des parlementaires, qui font des affaires en profitant de l'immunité parlementaire ? »

L'actuel premier ministre, Viktor Zoubkov, 67 ans, est le candidat idéal pour former un ticket avec Poutine. Ce fidèle du clan de Saint-Pétersbourg s'effacerait plus naturellement que Sergueï Ivanov, le premier vice-premier ministre, ex-ministre de la Défense, souvent présenté comme le principal dauphin. Vladimir Poutine détient peut-être d'autres cartes dans sa manche. Il a tout intérêt à le faire croire pour conserver son pouvoir jusqu'en décembre. Et peut-être au-delà;

(source: Le Figaro)
Revenir en haut Aller en bas
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Mar 2 Oct - 17:04

Il y a quelques années encore, je pensais que les Orthodoxes demeuraient (légèrement) moins dégénérés que "notre" Secte Conciliaire... Je constate qu'il n'en est rien (ou si peu...), et qu'en fait cet Alexis II, qui considère toujours B16 comme étant le véritable pape de l'Eglise Catholique, ne se préoccupe que de conserver ses ridicules petites prérogatives en Ukraine Occidentale, au détriment de la Vérité et du Salut des âmes... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néel de Néhou
Postulant
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Ven 5 Oct - 7:58

J'ai répondu "oui" car j'apprécie son National-Populisme.














Edit : mais après lecture de vos envois... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchisédech
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 687
Localisation : Babylone sur Seine
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Ven 5 Oct - 9:55

En tout cas, il sait se servir de la démocratie pour rester le chef...
Il ne peut pas (encore) briguer un troisième mandat (ouah je parle comme france Info, faut que je fasse attention moi.. Suspect Suspect ), alors il va se présenter come premier ministre après avoir mis une marionnette à son ancienne place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néel de Néhou
Postulant
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Dim 7 Oct - 2:35

Melchisédech a écrit:
En tout cas, il sait se servir de la démocratie pour rester le chef...
Il ne peut pas (encore) briguer un troisième mandat (ouah je parle comme france Info, faut que je fasse attention moi.. Suspect Suspect ), alors il va se présenter come premier ministre après avoir mis une marionnette à son ancienne place...

Ce qui est de bonne guerre, quand on songe aux déshonneurs (le mot est faible) de ses opposants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: La presse russe se moque de Nicolas Sarkozy   Jeu 11 Oct - 14:48

Visiblement, l'hypermédiatisation et le talent de communication de Nicolas Sarkozy n'ont pas subjugué la presse russe, qui ironise aujourd'hui sur la visite du président français. Le journal des affaires Vedomosti note qu'"Il n'y a eu aucun résultat", évoquant l'absence d'annonces concrètes, sur l'Iran, le Kosovo ou la coopération économique.

Le journal Izvestia, pro-Poutine, se moque des "avances" du président Sarkozy à son homologue russe, et relève la froideur de ce dernier. Nezavissimaïa Gazeta titre même "Rêves et fantaisies de Nicolas Sarkozy" à propos du souhait des investisseurs français d'entrer dans le capital de Gazprom. Le RBK Daily ajoute que "l'entrée du capital français dans le secteur énergétique russe n'est pas pour demain".

Le Gazeta relève les paroles creuses de Nicolas Sarkozy, qui a déclaré : "Cela fait très longtemps que j'avais envie de venir ici. Se réveiller sur la Place Rouge, ce n'est pas rien pour moi".

"On a commencé à se demander où le président Sarkozy avait bien pu se réveiller pour voir alors la Place Rouge".

L'hôtel National, où logeait M. Sarkozy, est certes proche de la Place Rouge mais celle-ci n'est pas visible de ses fenêtres. Le reste de la presse russe s'attache essentiellement à des détails comme les mimiques du président français, le fait qu'il ait tutoyé M. Poutine ou qu'il porte des chaussures à talonnettes...

Autant dire que la France ne passe plus pour une puissance politico-économique sérieuse en Russie.

Source: http://www.lesalonbeige.blogs.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Jeu 18 Oct - 16:07

Poutine Superstar:

https://www.dailymotion.com/video/xt3is_clip-de-campagne-de-vladimir-poutin_ads

Remarquez, à qui téléphone-t-il, au milieu du clip? On dirait bien que c'est à son copain G. W. Bush... Laughing

Tout un symbole... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etienne
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Ven 21 Déc - 0:25

MOSCOU, 18 déc 2007 (AFP) - Poutine, "réincarnation de Saint-Paul", vénéré par une secte de la Volga

Le président de la Russie Vladimir Poutine était déjà champion de judo et espion. Il est également la réincarnation de Saint-Paul, affirme une secte qui le vénère dans un village russe des bords de la Volga.

La "Russie en résurrection", une secte de rite orthodoxe, a fait son apparition il y a cinq ans à Bolchaïa Elnia, un village de 600 âmes, près de Nijni-Novgorod, a raconté à l'AFP Maria Dobrovolskaïa, la représentante des villageois.

La secte n'est pas joignable, mais son credo est résumé dans le message adressé à Vladimir Poutine et publié sur son site.

"Mon nom séculier est Svetlana Robertovna Frolova (...) et Dieu le père m'a fait savoir que Vous avez ce dont la Russie a actuellement besoin : honnêteté, amour pour la Patrie et courage", écrit le gourou de la secte, Fotinia, dans un message où elle demande une rencontre avec le chef de l'Etat.

Selon Mme Dobrovolskaïa, "les villageois boudent la secte fréquentée principalement par des gens venus d'autres régions de Russie".

"Poutine est représenté comme un saint dans la petite église de la secte et ses portraits décorent les murs de la maison où vivent les adeptes", assure Mme Dobrovolskaïa qui a pu rencontrer des personnes familières des lieux.

Au diocèse de Nijni-Novgorod, la secte est sévèrement condamnée.

"La secte se sert du nom de président qu'elle présente comme la réincarnation de Saint-Paul pour recruter plus d'adeptes et gagner plus d'argent", déplore Igor Ptchelintsev, le porte-parole du diocèse local de l'Eglise orthodoxe russe.

Les sectes se sont multipliées en Russie depuis la chute de l'URSS, sur un terreau favorisé par la perte des repères idéologiques et les crises économiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etienne
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Ven 21 Déc - 0:28

Poutine "homme de l'année" pour le Time...

La couverture en dit long sur la "diabolisation" de Poutine aux USA...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tancrède
Comique suisse
avatar

Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Sam 29 Déc - 12:03

Tout comme l'autre détonnateur, élu, lui aussi, personnalité de l'année (en 1936, sauf erreur) par le même magazine... Vous voyez de qui je veux parler? Suivez mon regard. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   Mer 18 Nov - 11:41

Poutine le rappeur, faisant la promotion du "Respect":

https://www.youtube.com/watch?v=Cm-4_G0koxU&feature=player_embedded

Là, ça sent la fin...
Le début de la sénilité?
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eclairages sur Poutine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eclairages sur Poutine
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le modèle du président Vladimir Poutine pour Haiti !
» Poutine se prépare à reprendre le pouvoir.. pour longtemps!
» Ukraine :Poutine défie le président Obama
» pourquoi DSK a t il ete enferme?
» Avec Poutine, c'est raté aussi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Actualités-
Sauter vers: