Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mgr Maupied

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abbé Grossin
Sénéchal


Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Mgr Maupied   Ven 26 Jan - 18:44

Après avoir fait ses humanités à Saint-Méen (35), François Maupied commence ses études de théologie au séminaire Saint-Sulpice et les achève au collège Stanislas. Ordonné prêtre le 10 mars 1838, il est autorisé à retourner à Paris pour y poursuivre des études scientifiques, couronnées par le doctorat ès sciences naturelles. De 1845 à 1848, il supplée Glaire à la chaire d'Ecriture sainte de la Sorbonne. Il en tirera un " cours de physique sacrée " (voir ci-dessous). Après la suppression de son poste, il fonde le collège de Gourin aux confins des diocèses de Vannes, Saint-Brieuc et Quimper. Puis il cède son oeuvre aux Pères du Saint-Esprit et se rend à Rome où il est logé par cette congrégation. Il conquiert les grades de docteur en théologie et en droit canonique. La thèse de théologie, soutenue en 1857, au collège romain de la Sapience, constitue une explication et une défense des propositions soumises à la signature de Bonnetty par la Congrégation de l'Index le 11 juin 1857. De retour en Bretagne, Maupied est nommé vicaire à Guingamp le 5 octobre 1858. Il s'y montre actif recruteur de zouaves pontificaux. En 1869, il est le théologien de Mgr Charbonnel au concile du Vatican. En 1872, il est nommé recteur de la paroisse Saint-Martin de Lamballe, poste dont il démissionne en janvier 1895.

L'oeuvre de Maupied, très abondante (31 titres au Catalogue général de la Bibliothèque nationale), s'applique surtout à manifester la vérité de la religion catholique et à défendre les privilèges du Siège romain. Dans le premier de ces domaines, son effort souligne inlassablement les harmonies de la science et de la foi. S'appuyant sur les théories géologiques de Constant Prévost et surtout de son maître Ducrotay de Blainville, il rejette la nécessité d'allonger la chronologie biblique dans le but d'y faire entrer les temps géologiques (Dieu, l'homme et le monde connus par les trois premiers chapitres de la Genèse, Paris, 1851, 3 vol.). A ce " cours de physique sacrée " fait pendant un Essai sur l'origine des principaux peuples anciens, publié dès 1844, où l'origine des langues et des civilisations du monde entier est rapportée à la langue et au peuple des Hébreux. L'argumentation est parfois aventureuse : le bouddhisme a donné naissance au brahmanisme, le pali est plus ancien que le sanskrit, les langues indo-européennes de l'Occident viennent des langues sémitiques.

Dans le domaine des droits du Saint-Siège, Maupied se montre un vigoureux pourfendeur du gallicanisme et un défenseur de la souveraineté temporelle des papes. Il dénonce sans trêve le concordat de 1801 qui, fidèle aux pratiques gallicanes, continue d'asservir l'épiscopat au pouvoir civil (L'Eglise et les lois éternelles des sociétés humaines, 1963; Le futur concile et la plus grave question actuelle, improprement appelée la séparation de l'Eglise et de l'Etat devant ce concile, 1869). Ce vaillant lutteur obtint de nombreuses distinctions : déjà reçu membre de l'Académie romaine de la religion catholique, il fut appelé par Pie IX dans la commission préparatoire au concile du Vatican; ensuite nommé camérier secret de Sa Sainteté en décembre 1872 et prélat de la maison de Sa Sainteté en 1876. Après le concile, Maupied se fit l'apologiste de l'infaillibilité pontificale et de la doctrine du Syllabus (Le Syllabus et l'Encyclique Quanta Cura, 1876).


DTC, Tables, col. 3165; Semaine religieuse de Saint-Brieuc et Tréguier, 28 janvier 1898, p. 56-57.


François LAPLANCHE


Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
 
Mgr Maupied
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Religion, doctrine, apologétique-
Sauter vers: