Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Père Nicolas Deschamps S.J.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abbé Grossin
Sénéchal


Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Père Nicolas Deschamps S.J.   Ven 26 Jan - 18:09

Jésuite, polémiste contre-révolutionnaire. Né le 12 décembre 1797 à Villefranche-sur-Saône (Rhône). Fils de Pierre Deschamps, fabricant en pierre, et de madame née Françoise Ricotte. Déja prêtre, il joint les rang de la Compagnie de Jésus en novembre 1826 et enseigne trois ans durant la littérature et la réthorique à Fribourg (Suisse). Par la suite, il se voue entièrement à la prédication et, séjournant tour à tour à Avignon, Lyon, Marseille et Aix-en-Provence, à la défence de la liberté d'enseignement. Dès 1843, avec le concours de l'abbé Desgarets, chanoine de Lyon, il publie Le Monopole universitaire destructeur de la religion et des lois ou la Charte de la liberté de l'enseignement, tôt suivi d'une série de réquisitoires, de dénonciations et de mises au point sur la question qui fait grand bruit. Quelques années plus tard, il donne à paraître Un éclair avant la foudre ou le Communisme et ses causes en 2 vol. (1848-1849) et lance une nouvelle pierre dans la mare des problèmes de l'enseignement Du paganisme dans l'éducation, ou Défense des écoles catholiques des quatre derniers siècles contre les attaques de nos jours (1852).


Après avoir rédigé un Cours élémentaire de littérature (1860) et consacré un ouvrage au culte marial (1863), à la fin des années 1860 il est prêt à livrer son oeuvre maîtresse Les Sociétés secrètes et la société, ou Philosophie de l'histoire contemporaine, mais sa trop grande virulence dans l'attaque, dénoncée de part et d'autre amène ses supérieurs à la décision de surseoir à l'édition. Au moment de sa mort survenue à Aix-en-Provence, le 29 mai 1873, l'impression du manuscrit était en cours. Les trois tomes de la première édition (1874-1876) furent rapidement épuisés et une seconde édition entièrement refondue et complétée par une introduction à l'action des sociétés secrètes au XIXème siècle due à Claudiot Jannet, fut publiée en 1880. « Un peu diffus mais très sérieux », cet ouvrage n'en constitue pas moins encore aujourd'hui et « malgré certaines exagérations, en particulier sur les origines », une très bonne source de référence qui amène à considérer à juste titre le père Nicolas Deschamps comme l'un des fondateurs de la science antimaçonnique.

Esotérisme,occultisme,franc-maçonnerie et Chritianisme aux XIXe et XXe siècles
Marie-France James
Nouvelles Editions Latines
1981
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
 
Père Nicolas Deschamps S.J.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nicolas Barrel
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Religion, doctrine, apologétique-
Sauter vers: