Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 29 Nov - 0:59

De manière systématique, obsessionnelle, malfaisante, Saint Jean de La Croix est défini qualifié de maître gnostique. les monceaux de littérature gnostique trouveront en lui une matière de choix gnostique. Ceci est une des raisons de la colère immense que suscite cette imposture qui s'étale depuis que internet existe sur tous les sites de cette malédiction qu'est la gnose.

1. - Souvent nous tentons de dénoncer la gnose au moyen de la matière littéraire, c'est à dire par ce qui est cru au titre de la gnose, et qui résulte de l''nterprétation ésotérique du sens littéraire apparent des textes de toute nature qui sont cités par les Gnostiques.

Mais ceci est très difficile; moi-même qui me considère comme très sensibilisé par la question, ne peut discerner le véritable sens derrière la signification courante ("exotérique" ,dit-on dans ce milieu de pensée)
Je pourrais citer tel texte chrétien sur le forum en demandant de deviner quel est l'auteur comme le fait parfois Lutefisk et Nordland serait capable de répondre qu'il s'agit d'un auteur catholique du 19ième s.... c'est dire! Very Happy

2. - Mais il y un autre moyen selon moi de détecter la pire engeance diabolique (en notre langage catholique) qui s'inscruste au plus intime de l'expression de la Foi. Il s'agit de la rechercher "chez celui qui croit"
c'est à dire non plus dans la matière objective écrite ou dite, mais de scruter de manière pénétrante, quel est le point de vue intérieur de l'auteur, comment croit il ce qu'il dit, quelle est la nature de l'adhésion qu'il porte à ce qu'il dit ?

3.- Ce point de vue est difficile à comprendre, et j'ai lu sur internet l'analyse fouillée (et annotée) d'un auteur qui semblait de la FSSPX, mais dont j'ai perdu la référence, et qui indique que la définition de la croyance gnostique était l'exercice d'une faculté psychique erronée, il me semble qu'il parlait de la volonté en la condamnant (! ) Cependant moi-même , il y a 3 ans environ je n'avais pas encore saisi le fond de la question et il me semblait qu'il s'agissait de l'émotivité. Mais c'est tout à fait faux d'un côté, sans l'être totalement d'un autre.
Il faut distinguer l'infra rationnel (l'émotion, et ses symboles, et mythes légendaires, ...par là on rejoint le néo paganisme....)
et le supra rationnel qui est l'hypnose, où le moi est aboli, et où l'émotivité est neutralisée.
la doctrine de la gnose (donc fm) repose là dessus.

4. - la foi catholique est unique de ce point de vue "du sujet qui croit"
voilà un des arguments massue que nous devons employer selon moi contre nos contradicteurs, en l'associatn à la doctrine objective professée avec plus ou moins de perfidie et de dissimulation comme nous le voyons sans cesse renouvelé.
C'est là qu'intervient cet immense docteur qu'est Saint Jean de la Croix, et c'est précisément une des raisons pour lesquelles l'Ennemi spirituel et intellectuel et politique prétend si fort qu'il est un gnostique, alors qu'il est le contraire absolu.
- a) il indique que dieu le Père dans le centre de notre âme, relation spirituelle, filiale adoptive de notre être, (établie exclusivement par le baptême catholique ) l'envahit, et que notre âme devient Dieu participation de nature
- b ) simultanément Son Esprit d'Amour agit sur l'âme, envahie de l'intérieur comme je l'ai dit, comme la flamme sur l'air qui est emprisonné en elle ! union par absorption cette fois en l'Esprit de Dieu !
Il écrit :
"l'âme avec ses puissances (c'est à dire : intelligence volonté, mémoire, conscience, imagination) resplendit au dedans des splendeurs de Dieu"
"l'âme transformée par les flammes de l'Esprit saint, n'est pas seule à les produire (ces merveilles du comportement : d'un Saint Jean Marie Vianney par exemple, entre mille)
"ni lEsprit Saint non plus . ils sont l'oeuvre simultanée de l'un et de l'autre
de telle sorte, que l'Esprit Saint agit sur l'âme comme le feu sur l'air enflammé. " (Vive Flamme, strophe 3, p 980à - 1o31)

"alors l'âme voit alors que Dieu est vétitablement à elle, qu'elle le possède par héritage, qu'elle en est propriétaire de droit, comme un enfant adoptif , à cause de la grâce (amour premier et gratuit) que Dieu lui a accordé de se donner lui même à elle" ...(...)
l"âme, d'autant plus libre et généreuse qu'elle est plus unie à Dieu , donne Dieu à Dieu lui-même et par Dieu (!)

c) et le résultat surprenant de tout cela n'est pas l'abolitaiton du moi et la confusion dans le néant de l'infini de la gnose, mais incroyablement qui Jésus Chrsit lui-même ! c' est identification au Christ , c'est à dire en une ré incarnation imagée dansl a personne du Saint, du Notre Seigneur vrai Dieu et vrai homme.
C'est une preuve expérimentale, c'est une expérience concrète vérifiée par une existence humaine métamorphosée, par un chrétien qui suit son maître non pas moralement ou sentimentalement, encore moins socialement, ou canoniquement, mais agissant sous la Volonté de Dieu même, ce qui n'est possible que par la médiation pratique de NS.

(an a, b et c, on observe l'intervention de la Trinité agissant expérimentalement ! dans la vie intérieure du Fidèle )


5. - on observe donc ici que c'est la volonté qui est à l'oeuvre, volonté qui commenet par une soumission à Dieu, et qui continue par une volonté d'attester sans relâche la vérité objective de cette expérimentation dans l'intérieur de l'être de l'influence dominatrice de ce Dieu qui nous enseigne par le Christ et par la Bible!
Attestation répétée , par la volonté soumise, d'une conviction intelligente ,d'une réalité qui est hors du monde créé.

On observe combien toute les doctrines du subito et de ratzinger sont à l'opposé absolu de cette vérité . Pour reconstituer tous leurs mensonges et leurs erreurs, il suffit d'inverser tout ce que j'ai écrit plus haut par son contraire
Ils commentcent par dire la conscience humaine (au lieu de commencer par l'âme, cette conscience cherce selon sa fantaisie au gré de ses diverses facultés humaines (imaginaire, mémoire, raison, orgueil, ...) etc etc tout s'enchaine dans une inversion luciférienne que nous nous épuisons à vouloir indiquer aux aveugles....

référence à l'appui : "Je veux voir Dieu" des pages 999 à 1023: la clé du royaume de Dieu pour comprendre. Je crois que j'en suis à la 4ième étude approfondie de ces pages....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tulkas
Page


Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 29 Nov - 12:03

Cette volonté de comprendre le pourquoi du comment de celui croit en une vaste supercherie me paraît tout à fait honorable. C'est même un bon départ pour se confronter aux faux principes et aux erreurs en général. Je n'ai pas bien appréhender toute ta tirade (j'avoue mes limites intellectuelles, irk ! No), mais il y a un point que j'ai relevé et qui me paraît important, c'est celui-ci :

Luernos a écrit:
le résultat surprenant de tout cela n'est pas l'abolitaiton du moi et la confusion dans le néant de l'infini de la gnose

Voici l'un des principes philosophiques les plus DESTRUCTEURS de l'homme et de la vérité. La Foi en Dieu est une adhésion au "tout", alors que la leur est une adhésion au Néant. En quoi consiste-t-il ? A se nier soi-même, à nier nos passions (et non à les canalyser), à faire jaïr notre "étincelle divine", et la lier (diluer) au "grand tout" (qui n'est pas Dieu transcendant, mais puissance immanente de ce monde ; vibration, energie (souvent occulte), monde astral, etc.). C'est une philosophie (d'origine indienne, mais certainement aussi maçonnique) profondement mondialiste dans le sens où elle en arrive à nier les différences naturelles pour ne former qu'un grand tout impersonnel, où l'homme n'est plus une personne à part entière mais un simple "medium d'energie". Inutile de dire que c'est une philosophie très apreciée par l'économie mondialiste et libéral qui y voit un excellent moyen de considérer l'homme comme simple consommateur esclave de ses passions - en gros : un être passif comme celui de cette spiritualité intrésequement démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis-Hubert REMY
Ecuyer


Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 29 Nov - 13:45

Cher Luernos,

Je vous en supplie, lisez de l'abbé Julio Meinvielle, De la Cabale au Progressisme.
Tout vous deviendra clair et définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
tulkas
Page


Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 29 Nov - 13:48

Ne faudrait-il pas remonter plus loin que la cabale encore ? Selon Epiphanius, le cabale n'est que l'expression hébraïque de la Gnose. Le noyau du mal serait encore plus profond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis-Hubert REMY
Ecuyer


Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 29 Nov - 13:57

Plus profond !
Où serait ce "plus profond" ?

Je ne crois pas que l'on puisse aller plus loin.
Tout est dit : "Dans toute l'histoire humaine, la pensée et la vie n'ont que deux formules fondamentales : la catholique et la gnostique" par l'abbé Meinvielle. Et il démontre d'où vient cette gnose.

Mgr Gaume dit la même chose dans son traité du Saint-Esprit.
Mgr Delassus aussi dans La conjuration antichrétienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
tulkas
Page


Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 29 Nov - 14:03

J'ai justement un doute sur la causalité "cabale => gnose", il me semble que c'est l'inverse. Je vais retrouver le passage du livre en question. C'est un sujet très interressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 29 Nov - 23:16

Citation :
Je vous en supplie, lisez de l'abbé Julio Meinvielle, De la Cabale au Progressisme.
Tout vous deviendra clair et définitivement

Cher Louis- Hubert, je sais que j'ai beaucoup de livres à étudier celui que vous citez et d'autres fondamentaux de Mgr Gaume, et même l'homme éternel...
Ce dont nous devons nous réjouir c'est votre citation : il n y a que la gnose et le Christ. Je le constate.
Mais pour transmettre seulement en milieu catholique cette vérité, nous sommes contraints de le faire sur le terrain de l'ennemi. Celui du doute, du relativisme, parfois du rationalisme de bazar, quand ce n'est pas celui de la gnose elle même qui envahit tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 29 Nov - 23:54

Citation :
Cette volonté de comprendre le pourquoi du comment de celui croit en une vaste supercherie me paraît tout à fait honorable. C'est même un bon départ pour se confronter aux faux principes et aux erreurs en général. Je n'ai pas bien appréhender toute ta tirade (), mais il y a un point que j'ai relevé et qui me paraît important, c'est celui-ci :

ma longue remarque a pour seul but de lancer une discussion sur un sujet qui me parait essentiel. C'est pourquoi j'aimerais que des questions sur ce sujet puissent etre posées, car le but est que nous puissions clairement ; exprimer notre certitude, de la Vérité et notre certitude de l'Erreur , pour nous même en nos moments de doute. Puisque je vois que Notre Mésange se met à manger provisoirement le pain de l'athéisme..
et aussi pour; défendre la Foi parmi les cathos et eventuellement parmi les non croyants ou nos ennemis déclarés.

Voilà ce que je voudrais préciser encore :
1._ pour se prémunir contre l'erreur et les impostures, il faut connaitre la Vérité. la santé spirituelle Connaissance des origines, mais aussi cette connaissance expérimentale dont le premier acte est justement l'acte de la CONVERSION ;
d' ailleurs comme par hasard les convertis dérangent les sectaires conciliaires_oecu ! Ceci est encore une preuve de leur escroquerie calculée ou semi-débile.
Pour compléter ce que je disais , on reconnait l'arbre aux fruits qu'il donne L'arbre est invisible inconcevable, mais ses fruits sont visibles et on peut les observer et remonter à partir d'eux à cet arbre invisible qui les produit ! les Théologiesn parlent de l'union habituelle et permanente invisible (surnaturelle et inaccessible à la raison) et l'union actualisée
les résultats se constatent globalement et non pas par une angélisation subite d'une personnalité humaine médiocre précédemment ....

St Jean et St thérèse n'ont qu une différence avec les autres grands saints, ils ont su décrire, analyser en idées générales raremenent mais plutôt en images (surtout St Jean, ) comme NS avec ses paraboles,
ce que tous les saints ont vécu sans pouvoir l'analyser et je répète le Saint Curé d'Ars. Celui ci a vécu intérieurement :l'envahissement de Dieu le Père en lui, l'environnement l'absorption dans l'Esrpit d'Amour, et il a été calqué sur la personne du Christ, qu'il a rayonné, il a diffué le Christ vrai homme et vrai Dieu , autour de lui.
Ceci est unique;

2. - maintenant la maladie: peut être détectée, car nous avons le repère de la santé chez les Saints.
les sectateurs de Babel:V2 alllèguent qu'il y a plusieurs sortes de saints tous différents très différents
mais il n' ya pas de différence fondamentale entre les saints chrétiens et les autres : voir le fil que j'ai fait sur le Précieux Sang, b16 parle de la sainteté dans sa version chez les chrétiens !!!! incroyable mais vrai
Subito disait que Sj Jean de la Croix était un mystique sous entendu comme exactement l'est le sage du Tibet actuellement !
d'autres disent que le St Curé d'Ars est périmé, que Thérèse de Lisieux est névrosée

Chez ratzinger la mystique surnaturelle n'existe pas,
et ceci est à rapprocher du fait que la religion qu'il professe est un produti de la chère raison grecque divinisée par les allemands , et que les racines hébraïques n'existent que comme enjolivement archaïque....
(cf ratisbonne et son logos = saint esprit = raison =

Généralement les deux tendances de la mouvance gnostique inspirent deux mensonges répandus partout:
Ste Thérèse d'Avila jouit physiquement et mystiquement dans son extase c'est sous rationnel (émotivité pure)
St Jean est en extase vers le néant (le chemin nécessaire du détachement humain, absolu chez lui et qualifié de "rien" , étant déformé en culte du néant )

c!ette distinction est sous jaçante a toute l'idéologie conciliaire et spécialement à celle de b16
pour le peuple la religiosité charismatique
pour le initiés l'exercice du pouvoir d'influence (valet de bush aujourd'hui)

3. les cas ressemblants entre les deux états :

je viens de le dire, le cas de la "nuit" chez les chrétiens, est le premier prétexte pour récupérer par la gnose la Vérité chrétienne:
Si on revient à la définition de la prière chrétienne indiquée au début attestation volontaire de la certitude etc ....;
Ceci indique que cet action (matérialisée par exemple par le chapelet) conduit à des périodes où l'intelligence doute, ou la volonté faiblité ou l'imagination s'emballe ou la mémoire obsède etc.... c'est le doute la nuit la sécheresse etc... le gnostique lui vise à l auto hypnose en se concentrant sur un symbole pour accéder à l'inconscient et atteindre le néant philosophique ni etre ni néant ni vie ni mort ni tout ni individu etc la fusion des contraires....
autre cas c'est celui de la charité vis à vis des autres, sociale, la solidarité la complicité le pharisaisme maçon et conciliare singent ici la charité surnaturelle qui est de donner Dieu à Dieu par Dieu ce qui oblige le fidèle à des actes de bontés modestes concrets et secrets cachés aux yeux de tous.
deus est caritas confond en sa deuxième partie parlent de solidarité n'est ce pas .....

conclusion c'est au vu de ces cas trompeurs que l'escroquerie pratique se produit dans l'esprit des fidèles de la part des babeliens V2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Ven 1 Déc - 0:43

Citation :
alors que la leur est une adhésion au Néant. En quoi consiste-t-il ? A se nier soi-même, à nier nos passions (et non à les canalyser), à faire jaïr notre "étincelle divine", et la lier (diluer) au "grand tout" (qui n'est pas Dieu transcendant, mais puissance immanente de ce monde ; vibration, energie (souvent occulte), monde astral, etc.). C'est une philosophie (d'origine indienne, mais certainement aussi maçonnique) profondement mondialiste dans le sens où elle en arrive à nier les différences naturelles pour ne former qu'un grand tout impersonnel, où l'homme n'est plus une personne à part entière mais un simple "medium d'energie". Inutile de dire que c'est une philosophie très apreciée par l'économie mondialiste et libéral qui y voit un excellent moyen de considérer l'homme comme simple consommateur

nier les passions, en effet ce 'nest pas se détacher
diviniser la raison ce n'est pas éclairer la Foi par la raison, c'est la réduire à la raison.
Chez Ratzinger tout est raison: le vrai et le bien sont des créations des catégories de la raison (kantienne) !
tout ce qui est sacré, religieux, est donc :

- soit infra rationnel
par exemple les tradouilles sont des faibles d'esprit des bonne femmes en transe, tres émotifs et nostalgiques du passé (Ecclésia dei )

rationnel :
par exemple Hans Kung et consorts et les exégètes de la Bible démolissant toute l'historicité .. ou léonardo bof et les progros de golias qui font du socialisme .

- supra rationnel :
les initiés qui manient les concepts les idées générales et abstraites et les dépassent en une "extase" en communion avec d'autres initiés d'autre obédiences mondiales, qui dominent tout et prient aussi bien dans les synagogues que dans les moséques où d'autres frères les invitent....

Gnose et Kabbale :

Kabbale a entrainé gnosticisme chrétien des premiers siècles et néo gnose ratzingérienne

Mais la kabbale est une des formes de croyances juives nées après lExil,après la chute de Babylone par Cyrus, et sous l'influence des cultes à mystères orientaux dont orphiques, (infra rationnel ) et la philosophie grecque (supra rationnel)
mais le cancer "intellectualiste" est universel et s'attaque à toutes doctrines, il est en queque manière la religion le culte de la philosophie, des idées pures, qui doivent être dépassées
cette croyance est due à une opinion, elle se vit (à supposer qu'il y ait des adeptes sincères ) dans la méditation subconsciente et a pour but le néant, ( le monde n'existe pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tulkas
Page


Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mar 5 Déc - 18:20

Trouvé ceci (attention, écrit ésotérique) :

Citation :
"Par le dénuement et la pauvreté, par le non-avoir et l'être-vide la nature se métamorphose : c'est le vide qui fait monter l'eau vers le sommet des montagnes (...) plus l'âme est dans la pureté, la pauvreté et le dénuement, moins elle est encombrée par les créatures, plus elle est vide de tout ce qui n'est pas Dieu, plus purement elle saisit Dieu, plus elle est en Dieu (...)". La tradition chrétienne de la kénose, ou anéantissement, inspirée d'un verset de l'épître aux Philipiens, avait déjà appelé à abandonner l'ego sans pour autant l'annihiler ou le mutiler. Tout mysticisme, oriental comme occidental, a vécu cette nécessité du dénuement, de la pauvreté intérieure du moi. Saint Jean de la Croix a retracé le cheminement spirituel de l'être en quête dans la nuit obscure, ténèbres de la déréliction où pourtant l'Etre est plus présent que jamais.

Il a rien capté le gars. C'est le depouillement de soi-même, et le renoncement à sa propre volonté qui nous fait monter vers Dieu, pas un "vide" sortit d'on ne sait où. On ne crée pas un vide en nous, mais on le remplit du "TOUT" qui est Dieu (un esprit vide est en proie aux pires entités "d'en bas", on comprend que bcp de ces energumènes finissent par dégénérer complétement). Quant à son "Etre" (immanent), il n'a rien de commun avec notre Dieu Trinitaire Transcendant. Enfin un exemple comme tant d'autres pour montrer qu'en effet, Saint-Jean de la Croix est souvent repris par les gnostiques.

EDIT :

Je viens de lire ceci en plus (sur la même page)

Citation :
Chacun d'entre nous a connu ces moments de grâce pendant lesquels, sans penser, sans avoir à se justifier ou à faire, une plénitude intérieure nous pousse à être, simplement, un instant, avant que la raison discursive ne le brise en demandant : "Qu'est-ce?". Or, une expérience de l'Etre ne fait pas un éveillé. Après l'avoir reconnue, l’homme a besoin d’un exercice qui amène la conscience objective à lâcher prise et à laisser cette Présence ineffable remonter des profondeurs.

Savent-ils au moins avec quoi il joue ? Bande d'incensés ! Votre grand "TOUT", ce "TOUT" que vous définissez par energie, vibration, monde astral où que sais-je encore, est peuplé d'entité que VOUS NE MAITRISEZ PAS ET QUI ONT TOUT POUVOIR SUR VOUS UNE FOIS QUE VOUS LEUR OUVREZ VOS "CHAKRAS". Des entités ? Et oui, toutes les traditions religieuses du monde rapporte ce fait : il existe des entités intelligentes dans les réalités que nous ne percevons pas (monde astral par ex.). Satan est le maître par excellence de ces domaines occultes.

Et c'est sans compter que ce genre de pratique ("se vider") vous dilue la conscience dans un "néant" en lequel vous allez vous perdres et nier votre nature. Dieu ne nous demande pas ne nous demande pas de nous nier. Il nous demande de canalyser tout cela en lui afin de s'en approcher toujours plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 6 Déc - 0:28

on voit deja à la première lecture que le premier texte que tu cites paraîtrait pas du tout hérétique pas même erroné !


ensuite le "dieu" dont il parle n'est pas le Dieu biblique, (mais il peut se rapprocher davantage de celui de l'islam en effet)


le non avoir l'etre vide est une notion qui marie les contraires les fondent c'est une notion de base
alors que le processus du vide chez les Saints c'est quoi d'autre que la "dépression" que nous traversons tous, et que les contemplatifs traversent comme tout humain, tout bêtement, certes avec un relief particulier.
Ce n'est pas pas un accident l'épreuve du vide le doute, le fait de s'ennuyer dans la prière, de desespérer, de rabacher, de perdre son temps, c'est la faiblesse de l'homme dans toutes ses activités, un écrivain souffre, un patron, souffre, un ouvrier souffre, chacun dans leur processus de création.

Regarder de nouveau ce saint si extraordinaire et si sublime qu'est le Curé d'Ars: il a commencé par faire son boulot de curé à une époque très difficile, que font les curés actuels depuis v2 ?
il a souffert la nuit décrite par Saint Jean de la Croix
si on lit ses pensées toutes simples, on le voit tout habité à la fois par Dieu, par l'Esprit Saint, qu'il ressent avec une joie indicible tomber sur lui ; par NS (il dit un jour qu'en marchant il le suivait par la pensée sur le chemin du Golgotha) a
si on se nourrit de St jean et du Curé d'Ars, nous nourrissons notre foi dans le meme Dieu !
or si Jean de la croix était un fm, comment expliquer cela ?



Chez le soi disant gnostique (car je doute du nombre et de la sincérité des pratiquants, sans parler des escrocs fm) le vide est un but !
c'est une fin en soi, c'est abolir son moi, son psychisme, son affectivité
alors que chez le Disciple du Christ c'est offrir faire don de sa volonté
le don de soi, n'est pas nier son moi, c'est loffrir pour l'unir à la volonté de Dieu, c'est une union de deux volontés dont le but est que Dieu et le disciple commandent chacun a tour de rôle dans leur relation ! comme deux amis comme un Père et un enfant.
la personnalité de l'enfant ou de l'épouse est intacte, c'est une union de deux personnalités sans mélange des deux mais sans séparation comme lla flamme de deux chandelles que l'on croise, chaque flamme reste intacte après qu'on les ait de nouveau séparées l'une de l'autre ! mais l'union semble réunir les deux, elle ne les unifie pas , (alors que b16 écrit dans dieu est amour ,que l'homme et Dieu doivent s'unifier ! )
différence entre l'union et l'unification !


la tradition chrétienne de la kénose n'existe pas c'est de la gnose
mais c'est enseigné par les théologiens conciliaires actuellement pour expliquer le Vendredi Saint !

Dans le deuxième citation
l'"auteur"
parle de l'état modifié de la conscience auto hypnose où la conscience sujective doit lacher prise, il faut se concentrer pour se dissoudre dans l'inconscient collectif universel,
on le fait par une concentration sur une image quelconque
(c'est le principe du magnétisme utilisé en médecine)
mais peut être sur une idée abstraite ce serait les gnostiques sincères !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tulkas
Page


Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 6 Déc - 12:35

Je me demande si "L'Être" décrit par l'auteur se rapproche de dieu (Allah) des musulmans, et ceci pour une raison fort simple :

- Le premier est un être immanent (qui n'est pas ou peu définit d'ailleurs)
- Le deuxième est transcendant

A quel endroit vois-tu le rapprochement ?

Autrement je tiens à souligner que tu as très bien su faire la distinction entre le "VIDE" de ces doctrines orientales, et le "VIDE" du Catholique. Chez le premier c'est un but en soi, chez le second, c'est un moyen, un passage (un passage qui revient souvent) au terme duquel on se rapproche toujours plus de Dieu. J'ai déjà moi-même sentit ce vide où je ne ressens plus la ferveur, où j'ai l'impression d'être loin de Dieu. Mais à en croire l'Imitation de NS-J.C., c'est dans ces moments qu'il est le plus prêt de nous - et lorsque l'on tient, quelle récompense ensuite !!!

Maintenant, pour en revenir à ces ésotérismes orientales, il faut à tout prix dénoncer ceux qui font le rapprochement entre ces dernières et la Foi Catholique. La pratique du premier ne nous vaudra rien pour notre vie Chrétienne (j'en sais quelque chose !). La pratique consistant à harmoniser ces forces, ces énergies, en bref à faire une immersion dedans (dans l"'ETRE"), ne nous vaudra rien et nous éloignera de Dieu. Je donne pour réponse celle que m'avait adressé le Père Joseph-Marie Verlinde (devenu moine) très spécialisé dans ces doctrines new-âge/ésotériques (je l'avais contredis à l'époque, mais maintenant je me rend compte ô combien il a eut raison) :

NOTE : nous parlions du "KI" qui est une énergie naturelle - en bref, l'un des nombreux mots qui désignent ces forces terrestres - divinisé par les doctrines naturalistes.

"Vous avez tout à fait raison de souligner que cette énergie Ki est purement naturelle. C’est la première confusion à dénoncer à tout prix : le Ki n’a rien, absolument rien à voir avec la grâce divine ou avec l’Esprit Saint, contrairement à ce que prétendent certains auteurs. Ceci étant acquis, pouvons-nous dès lors disposer de cette énergie et l’utiliser dans un but positif ? En principe rien ne s’y oppose. La difficulté est que la plupart des techniques qui visent à harmoniser le Ki sont issues des traditions orientales pour lesquelles ce Ki est évidemment divin puisque ces traditions sont des naturalismes (identification de Dieu avec la nature). Le but de ces techniques est dès lors tout à fait logiquement de s’immerger dans cette énergie considérée comme divine. Nous rejoignons ici le but du yoga dans l’hindouisme. Or c’est précisément cette immersion – qui se fait au prix de la dissolution progressive de la conscience personnelle – qui pose question sur l’horizon d’une vie chrétienne. Nous cherchons tout au contraire à nous « personnaliser » toujours davantage par et dans notre relation à Jésus-Christ, qui nous donne dans l’Esprit Saint, de devenir fils du Père.
Je ne crois pas que l’on puisse utiliser le Ki – énergie occulte naturelle – pour promouvoir la vie surnaturelle, car celle-ci s’identifie pur et simplement à l’Esprit Saint ! Nous sommes certes invités à nous disposer à accueillir la grâce, c'est-à-dire la visitation de l’Hôte divin ; mais précisément, comme il s’agit de la Personne de l’Esprit Saint, je ne vois pas comment des techniques « dé-personnalisantes » pourraient préparer à cette rencontre interpersonnelle ? Comment la manipulation des énergies naturelles pourrait-elle préparer à accueillir la Personne de l’Esprit Saint ? Il n’y a aucun rapport entre les deux démarches. Le risque est grand de confondre la sérénité que procure l’immersion dans le Ki, avec la paix que nous donne la communion avec le Christ dans l’Esprit.
J’ajoute que l’immersion dans le Ki induit en général des états médiumniques, qui ne sont pas sans risque, puisqu’il s’agit d’une ouverture au plan astral et à ses occupants.
"

C'est le Royaume de Dieu qu'il nous faut chercher, le reste nous sera donné de surcroît (car c'est le Saint-Esprit qui ouvrira lui-même nos "chakras", nous n'avons pas à nous en occuper Wink - domaine bien trop dangereux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 6 Déc - 23:44

pour la premiere question

j'ai maintes fois dit, sur le lfc je pense, qu'il y avait les trois sectes du faux livre .
pourquoi est ce le même divin ? car allah n'est pas transcendant.
je m'explique.
Il ne suffit pas d'affirmer dans une théologie (islamique ici) que Allah est ceci cela pour que cela soit la réalité !

On doit vérifier la cohérence d'une théorie toujours sous les aspects habituels
en philosophie allah est une idée contradictoire, je ne développe pas, mais les quelques débats métaphysique sur la question prouve l'irrationalité philosophique de cette idée d'un allah présentée par le coran

en histoire, allah est une escroquerie, comme l'escroquerie des loges maçonniques (mais pas plus grande que l'escroquerie de l'esprit conciliaire oud es thèses de Luciratzinfer)

en sociologie il est une campagne de slogans totalitaires qui l'apparente aux manipulations d'Etats maçonniques

en spiritualité la seule qui existe en islam est l'hérésie gnostique qui est le soufisme si cher aux occidentaux efféminés orientalistes

en théologie islamique, comment un être parfait a t'il la fantaisie de créer une créature aussi imparfaite, que l'homme, alors que seule la révélation du Dieu biblique explique un Dieu créateur donc transcendant ! allah ne peux pas etre créateur donc il est pas transcendant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Mer 6 Déc - 23:59

pour la seconde question sur le vide

le vide chez nous n'est pas un moyen en soi non plus, c'est une épreuve non choisie, qui est liée à notre nature, qui est incapable de supporter la présence de Dieu en elle. St Jean et les vrais mystiques catholiques disent que nous devons accepter cela ; c'est la phase purgative ; peut être que l'apparente ambiguité est là chez St Jean, pour des malfaisants de l'esprit et de l'intelligence.
Au départ notre seigneur est une Personne, ( relation ) ceci nous le savons par révélation.
Et notre âme est liée à notre moi, nous sommes une personne au sens moderne (un psychisme et un moi)
la problématique de la création est de créer un être lui même créateur;
donc cette créature qui sera capable elle meme de crééer c'est à dire de faire du bien aux autres, sans parler du bien dans la société, doit s'unir à la personne (relation ) de Dieu, par l'union de volonté, en faisant entrer la créature qui l'acceptte, dans la race adoptive, qui sera jointe à la race ethnique d'origine, nous avons la double nationalité, ....

C'est donc les prémisses du raisonnement qui sont totalement fausses chez les gnostiques qui osent avilir la Révélation à un matériau vulgaire qui sert à s'approcher du divin, or cette idée est celle de pratiquement tout le monde "chrétien" catho ou non tellement la perversion des esprits est immense chez ceux qui veulent diriger et influencer les autres.

Au sujet de la réponse du père Verlinde.

Je suis donc plus radical que lui; mais sans doute sa forme était elle prudente et charitable, voire diplomatique en fonction de ta question qui devait être calculée à dessein...

Cette énergie est l'énergie de l'inconscient, donc le problème est réglé
je ne comprends pas pourquoi à la fin, il parle d'accès à un monde astral peux tu m'expliquer c'est inadmissible.

Ensuite il parle de notre recherche de personnaliser. mais c'est faux sur le fond: nous ne CHERCHONS RIEN ! la recherche est humaine, c'est la source de toutes les apostasies passées présentes et futures ! nous devons adhérer à l'adoption que nous consent Dieu; et nous unir avec lui uniquement par la certitude qui nous unit a lui comme nous avons la certitude d'etre le fils de notre père naturel quand nous vivons jeune dans sa maison, nous avons la certitude de vivre dans sa maison son royaume de Dieu comme tu le rappelles, le royaume de Dieu nous sommes de sa famille adoptive donc nous ne sommes plus des voisins du quartier mais nous sommes fils de la maison, (voilà pourquoi b16 ment scandaleusement dans sa prière au faux père miséricordieux allah qui n'a jamais été le père de personne, )

quand il parle d'expérience médiumnique c'est exactement ce que j'avais dit avant c'est l'auto hypnose c'est naturel c'est l'inconscient

En fait la prière chrétienne est ETRANGERE ABSOLUMENT a la mystique naturelle à l'ésotérisme,
le seul intérêt , mais qui est gigantesque c'est qu il pose la question de la relation qui peut s'établir entre l'homme et Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.   Aujourd'hui à 5:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Jean de la Croix un maître Anti gnostique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA ROSE DE SAINT-JEAN - Cathédrale de Besançon
» la chapelle St Jean
» Football Cadet Division 2 Sag-Lac-St-Jean
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Bataille terrestre d' ABOUKIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Religion, doctrine, apologétique-
Sauter vers: