Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entreprise de démolition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Entreprise de démolition.   Lun 4 Sep - 9:56

Après les statues et les calvaires, les églises :

"Il s'agit ici de la démolition de l'église paroissiale de la commune Saint Georges des Gardes (Maine et Loire) intervenue entre la fin du mois de juillet et la mi-août de cette année 2006, visible de loin lorsqu'on allait d'Angers à Cholet par la N160, après Chemillé.
Le lien ci-après donne des photos de la mort de cet église, et quelques scans de coupures de presse donnant des informations sur la genèse de cette affaire.
http://www.40000clochers.com/Visite.asp?CP=49120

Désormais, le village n'a plus d'église dans son enceinte (elle serait remplacée par une salle paroissiale de 50 places...). Seule une association "Patrimoine et culture", présidée par un incroyant ( ! ) a essayé de s'opposer à la destruction, en se plaçant sur le terrain de la défense du patrimoine (mais son mémoire a été déposé trop tard au tribunal).
Celui-ci est allé rencontrer l'évêque (Mgr Bruguès)... et a été littéralement sidéré d'entendre celui-ci lui dire froidement que cette démolition le réjouissait, car il avait trop d'églises dans son diocèse qui n'étaient plus adaptées aux besoins actuels...
Pour mémoire, cette région s'appelle les Mauges, c'est là où s'est déclenché le soulèvement armé des Vendéens que l'on sait, en mars 1793.
C'est une contrée qui était massivement catholique jusque vers les années 1950-60.
En 1844 (date de construction de l'édifice), le diocèse et la population locale avaient encore assez de Foi, et de générosité pour édifier une église avec un clocher haut de 40 à 50 m.
En 2005/2006 : la priorité des descendants est de démolir, sans penser reconstruire autre chose qu'une "cabine téléphonique"...
Dans le seul Maine et Loire, il n'y aurait pas moins de 3 ou 4 églises dont l'avenir serait ainsi en balance.
(N.B. Les colonnes républicaines ont beaucoup détruit en 1793-94, spécialement les églises. Ceci explique qu'on trouve peu d'églises anciennes en "Vendée militaire", la majorité est du XIX°: et elles sont assez rarement classées, et de ce fait menacées)" .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Entreprise de démolition.   Lun 4 Sep - 10:34

En Suisse, aussi:

La construction de minarets ne pose aucun problème à l'Evêque de Bâle Kurt Koch, interrogé ce dimanche par la «NZZ am Sonntag».

«Cela doit leur être accordé», déclare l'homme d'Eglise selon lequel le conflit qui se cache derrière ce débat est plus important.


Un minaret est, pour un musulman, un signe identitaire. Si on disait à une Eglise chrétienne que son église devait être privée de tour, on se demanderait où est le problème, constate l'évêque de Bâle.

Les oppositions aux minarets, qui se succèdent en Suisse allemande, inquiète Kurt Koch. C'est, selon lui, le signe d'une grande peur face à l'étranger. (lol)

L'islam est encore peu intégré dans la société en Suisse. De plus, les musulmans expriment fortement leur religion, alors que les chrétiens sont plutôt réservés en la matière. Le problème réside moins dans la force de l'islam que dans la faiblesse de la chrétienté. C'est un grand défi, selon Kurt Koch.

L'évêque de Bâle rejette par ailleurs l'argument selon lequel un minaret en Suisse constituerait le symbole de l'asservissement du territoire alentour. «C'est peut-être ainsi pour des groupes fondamentalistes, mais tel n'est pas le cas avec les musulmans que je connais», note-t-il.

De l'autre côté, l'évêque bâlois souhaite que les chrétiens puissent également bénéficier de la liberté de culte dans les pays musulmans. L'évêque auxiliaire d'Arabie «ne peut, par exemple, pas célébrer l'Eucharistie dans certains pays. Ce sont des questions restées ouvertes qu'il s'agit d'aborder», dit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Entreprise de démolition.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leopard, [Entreprise Massive de Démolition] / Et Andy ramena le Graal #Tdf
» De chefs de gang à chefs d'entreprise: pari tenu
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» Pas vraiment un grade mais une entreprise
» Création d'une entreprise d'armement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Actualités-
Sauter vers: