Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Saint Thomas au bac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
E-M Laugier
Thèsounours
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Saint Thomas au bac   Ven 18 Juin - 14:25

Citation :
"Expliquez le texte suivant :

Parce que les actes humains pour lesquels on établit des lois consistent en des cas singuliers et contingents, variables à l'infini, il a toujours été impossible d'instituer une règle légale qui ne serait jamais en défaut. Mais les législateurs, attentifs à ce qui se produit le plus souvent, ont établi des lois en ce sens. Cependant, en certains cas, les observer va contre l'égalité de la justice, et contre le bien commun, visés par la loi. Ainsi, la loi statue que les dépôts doivent être rendus, parce que cela est juste dans la plupart des cas. Il arrive pourtant parfois que ce soit dangereux, par exemple si un fou a mis une épée en dépôt et la réclame pendant une crise, ou encore si quelqu'un réclame une somme qui lui permettra de combattre sa patrie. En ces cas et d'autres semblables, le mal serait de suivre la loi établie ; le bien est, en négligeant la lettre de la loi, d'obéir aux exigences de la justice et du bien public. C'est à cela que sert l'équité. Aussi est-il clair que l'équité est une vertu. L'équité ne se détourne pas purement et simplement de ce qui est juste, mais de la justice déterminée par la loi. Et même, quand il le faut, elle ne s'oppose pas à la sévérité qui est fidèle à l'exigence de la loi ; ce qui est condamnable, c'est de suivre la loi à la lettre quand il ne le faut pas. Aussi est-il dit dans le Code [Code publié par Justinien en 529] : « II n'y a pas de doute qu'on pèche contre la loi si, en s'attachant à sa lettre, on contredit la volonté du législateur ». II juge de la loi celui qui dit qu'elle est mal faite. Mais celui qui dit que dans tel cas il ne faut pas suivre la loi à la lettre, ne juge pas de la loi, mais d'un cas déterminé qui se présente.

Thomas d'Aquin, Somme théologique"

Je me demande ce que peuvent bien analyser des élèves qui ne sont pas catholiques et qui n'ont certainement pas étudier la philosophie de saint thomas en tant que ce qu'il est (théologien catholique, docteur de l'Eglise). Ils ne peuvent y voir clair sans les grâces de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Saint Thomas au bac   Ven 18 Juin - 16:43

Citation :
Je me demande ce que peuvent bien analyser des élèves qui ne sont pas catholiques et qui n'ont certainement pas étudier la philosophie de saint thomas en tant que ce qu'il est (théologien catholique, docteur de l'Eglise). Ils ne peuvent y voir clair sans les grâces de Dieu.

Ils y voient ce que tout un chacun peut y voir dès lors qu'il sait lire : que ce qui engage, c'est le bien qui est dans l'esprit du législateur et non la lettre de la loi. C'est pourquoi une loi incertaine ou devenue incertaine n'oblige pas et c'est la liberté qui est première par rapport à la loi qui prévaut, par la voix de la conscience, pour retrouver en la circonstance, la volonté visée par le législateur (théologie morale).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Thèsounours
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Saint Thomas au bac   Ven 18 Juin - 17:35

Dhuoda a écrit:
Citation :
Je me demande ce que peuvent bien analyser des élèves qui ne sont pas catholiques et qui n'ont certainement pas étudier la philosophie de saint thomas en tant que ce qu'il est (théologien catholique, docteur de l'Eglise). Ils ne peuvent y voir clair sans les grâces de Dieu.

Ils y voient ce que tout un chacun peut y voir dès lors qu'il sait lire : que ce qui engage, c'est le bien qui est dans l'esprit du législateur et non la lettre de la loi. C'est pourquoi une loi incertaine ou devenue incertaine n'oblige pas et c'est la liberté qui est première par rapport à la loi qui prévaut, par la voix de la conscience, pour retrouver en la circonstance, la volonté visée par le législateur (théologie morale).

Saint Thomas d'Aquin, un saint, un docteur de l'Eglise, qui écrit une somme théologique ... heureusement qu'il "suffit" de savoir lire pour le comprendre. On est sauvé !!

Cet auteur est livré aux bacheliers, une jeunesse toujours plus ignorante de la Foi Catholique, il est placé au même niveau qu'un misérable Nietzsche ou Montesquieu, et enseigné comme tel. Alors même qu'il ne joue pas du tout sur le même terrain qu'eux.

Car il faut la même chose pour comprendre saint Thomas d'Aquin que pour appliquer avec sureté ce qu'il enseigne, à savoir la grâce, sans laquelle on ne peut rien. Et cela ne se trouve pas dans les écoles républicaines (publique ou "sous contrat").

Mais personne ne s'en étonnera, et quoi de mieux que de mêler au médiocres penseurs païens, nos génies afin de les rendre semblable à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clément
Page
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 27
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Saint Thomas au bac   Ven 18 Juin - 19:08

En tous cas, ce texte vient contredire les pseudos canonistes ou autres qui prétextent que sacres et ordinations ne sont plus possibles puisque mandat romain et lettres dimissoriales (lois purement ecclésiastiques) font défauts. Or, selon l'enseignement de saint Thomas d'Aquin, les lois humaines ne doivent pas être suivies en cas de nécessité ou quand elles viennent contredire leur finalité.

Saint Thomas d'Aquin a écrit:
"toute loi est ordonnée au salut commun des hommes, et c'est seulement dans cette mesure qu'elle acquiert force et raison de loi; dans la mesure, au contraire, où elle y manque, elle perd de sa force d'obligation. […] C'est pourquoi, s'il surgit un cas où l'observation de telle loi soit préjudiciable au salut commun, celle-ci ne doit plus être observée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saint Thomas au bac   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Thomas au bac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forum spécial : Quand je suis haitien
» ROCKY - 11 ans - SPA Saint-Etienne Loire (42)
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» Clergé de Saint Bertrand de Comminges
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Actualités-
Sauter vers: