Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ostension du Saint Suaire, les dessous ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JCMD67
Chevalier


Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Dim 2 Mai - 23:22

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/ostension-du-saint-suaire-les-dessous-t3169.htm#14879
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Lun 3 Mai - 21:04

En vue de, premièrement, détourner l'attention sur les crimes commis par ses autorités, la Secte Noaho-Babélienne de Rome et Sodome, en ce qui concerne les moeurs de son "clergé" , et deuxièmement de renflouer ses caisses pour payer les dommages-intérêts inhérents aux vices congénitaux de son Modernisme, la Secte Noaho-Babélienne de Rome-et- Sodome, avec la houtspah typique de ses inspirateurs lance avec l'immonde b16 en tête, une opération d'ostension, et qui plus est avec les appuis commerciaux maffieux rappelés par le Canard Enchaîné.

Mais en lisant ou en écoutant notamment l'excellentissime Arnaud Upinski (qui a écrit "l'Eglise a toutes les preuves de l'authenticité du Linceuil) on mesurera encore mieux la crapulerie de l'opportunisme de cette maffia.

Upinski explique que l'authenticité n'est pas un problème pour la science. Elle est un problème pour les religieux !
notons qu'officiellement le problème proviendrait du souci oecuménique et interreligieux interdisant de devoir admettre une vérité de l'Eglise catholique qui soit un peu trop au dessus de la moyenne des divers délires religieux de l'humanité.
La science en effet procède par un processus épistémologique en cinq phases. Le cas observé doit franchir avec succès les cinq nécessairement.
Elle s'exprime de manière inter-disciplinaire.
Elle tranche.
Elle exprime la puissance de la pensée.
Elle ignore l'opinion qui est la défaite de la pensée.
Le Linceuil a rempli toutes les exigences scientifiques: il est scientifiquement authentique !
Notamment:
La clé de la solution rationnelle est la suivante : Alors qu'est scientifique tout fait reproductible la preuve absolument paradoxale du linceuil est que le phénomène de lIMPRESSION RETRAIT SANS CONTACT et qui est la substance de son authenticité, n'est précisément par reproductible matériellement et techniquement aujourd'hui.

Il ajoute que la machination du test au carbone 14 monté par le muséum antichrist de Londre (avec la complicité du Vatican: mais ce que lui ne dit pas...) ayant été éventée, l'authenticité doit être proclamée par l'Eglise. Le linceuil qui a eu un statut de relique authentique depuis le 15ième en Europe et qui l'a perdu sous le vain prétexte du carbone 14 en 1988, doit recouvrer son statut.

Or que dit la Secte?
Ballestrero en 1988 s'empresse de dire que c'est une icône, wojtyla dit que c'est une "icône" de la "foi", et rate-singe dit que c'est une icône écrite avec du sang: cf. son discours d'une apparente piété lyrique digne d'une jeune fille anémique, à Turin, et qui nécessite donc certaines connaissances pour en comprendre l'ignominie.

Pour la Secte de Sodome et Babel, la "foi" (comprendre l'opinion religieuse) fonde la certitude (comprendre le verbiage moral conciliaire) .
Pour l'Eglise catholique, et pour la pensée, à laquelle Upinski fait honneur en l'espèce, c'est la certitude qui fonde la Foi catholique.



L'affaire du Linceuil est passionnante car elle est un condensé de tout l'enjeu des origines historiques de l'Eglise et des Evangiles notamment. Alors que la Secte réduit à l'extrême minimum la réalité historique des débuts de l'Eglise et les affirmations des Evangiles pour soi-disant valoriser la foi, la croyance, l'opinion, c'est à dire l'orgueil du sentiment personnel de tout individu fabriquant son sacré ou sa théologie (cf ...les constructions théologiques ou légalistes...) Upinski rappelle que NOTRE SEIGNEUR nous a parlé selon la Pensée:
Les prophéties disent cela ? Eh bien moi je le fais!
Ce que je fais est humain ? eh bien moi je fais des choses qu'un homme ne peut faire.
La pensée du fidèle peut trancher. Il a la certitude. Il professe alors la Foi Catholique qui est la forme dont la matière est la Messe et les sacrements.

Voilà de quoi nourrir la Foi des âmes qui attendent le Pain du Ciel!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCMD67
Chevalier


Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Lun 3 Mai - 22:05

Cher Luernos, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Lun 3 Mai - 23:16

Le Linceul du Christ ne pose aucun problème aux scientifiques, il en pose quelques-uns aux historiens et il accable les prétendus religieux... Enfin, s'il apporte quelques subsides à des impies, je n'y participerais pas !

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCMD67
Chevalier


Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Lun 3 Mai - 23:34

L'ÉGLISE A RECONNU COMME AUTHENTIQUE LE SAINT SUAIRE,
OFFICIELLEMENT DEPUIS 1934 PAR LA VOIX DU PAPE PIE XI


http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/l-eglise-a-reconnu-l-authenticite-du-saint-suaire-t3172.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Mar 4 Mai - 0:11

JCMD67 a écrit:
L'ÉGLISE A RECONNU COMME AUTHENTIQUE LE SAINT SUAIRE,
OFFICIELLEMENT DEPUIS 1934 PAR LA VOIX DU PAPE PIE XI


http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/l-eglise-a-reconnu-l-authenticite-du-saint-suaire-t3172.htm
Cher JCMD, c'est bien ce que disait Upinski : il a été reconnu implicitement, un peu comme une Vérité de Foi, avant la promulgation du Dogme; et il a cité les paroles de Pie XI au sujet du linceul "non fait de mains d'hommes".
C'est à la faveur du test C14 trafiqué qui a été pratiqué en 1988 que la Secte s'est empressée de proclamer que c'était une image comme vient de le répéter encore le client de Prada. La secte a fait (diaboliquement) choses nouvelles : un Nouveau Linceul ! la Nouvelle Icône de Turin! qui a failli, de plus, partir en fumée il y a une quizaine d'années...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Ven 28 Mai - 23:04

On vient de me dire que le philosophe Jean GUITTON, grand ami du Montini, mais qui n'a pourtant pas énoncé que des bêtises dans sa vie,
en a sorti une belle et triple bêtise:

A l'égard de quelqu'un qui l'interrogeait avec insistance en le relançant, sur l'authenticité de Linceul, il avait coutume de reporter sa réponse, ou de tergiverser.
Un jour, la personne le mit en demeure de répondre, -à l'occasion d'une dernière découverte scientifique importante-
Alors il énonça trois sophismes :

1. Si j'étais Dieu, je ne "laisserais pas de traces";
2.-Les Quatre Evangiles deviendraient " inutiles" (le Linceul étant qualifié souvent de Cinquième Evangile);
3.-La "foi" n'aurait plus de mérite.

Il dévoila ainsi la profondeur de son erreur et de celle de son "pontife", tant au sujet de la nature de la Foi, que des choses de la Foi.

Aujourd'hui Raztinger rajoute à ces erreurs, avec le raffinement de sa sournoiserie intellectuelle que bien peu saisissent : il a conçu une formule double, qui donne l'impression de concilier les contraires : une "icône" (donc faite par l'homme) "écrite" (image littéraire qui signifie que l'icône contient un message spécial) avec du sang (concession à la réalité d'une part, mais concession déconnectée du support, qu'il a qualifié d'icône)...


Au sujet de cette formule de Rat, Upinski reconnait que "l'Eglise est en progrès": sans doute s'exprime-t'il par euphémisme diplomatique comme tant de catholiques qui ne veulent pas avouer ce qu'ils pensent des Occupants.
+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Sam 29 Mai - 21:28

 
luernos a écrit:
Alors il énonça trois sophismes :

1. Si j'étais Dieu, je ne "laisserais pas de traces";
2.-Les Quatre Evangiles deviendraient " inutiles" (le Linceul étant qualifié souvent de Cinquième Evangile);
3.-La "foi" n'aurait plus de mérite.
Je relis justement l’un des sermons que saint Jean Chrysostome a consacrés à la Pentecôte. Aux chrétiens de son temps qui s’étonnaient de ne plus bénéficier des mêmes faveurs visibles (miracles, don des langues...) que les premiers disciples, le saint répondait : ce n’est pas une injure que Dieu prétend nous faire, mais plutôt un honneur. Et d’expliquer : “Les hommes d’alors étaient d’un esprit grossier, à peine affranchis du culte des idoles ; leur intelligence était épaisse et engourdie ; ils n’étaient frappés de saisissement, d’admiration que pour les choses corporelles ; impossible à eux de comprendre des biens qui n’ont pas de corps ; ils ne pouvaient concevoir la grâce spirituelle, visible seulement aux yeux de la foi ; voilà pourquoi il y avait des signes.”

Or, c’est un fait que notre époque est à nouveau privilégiée dans ce domaine. Non seulement le Saint-Suaire, dont les propriétés miraculeuses sont manifestement destinées à ébranler le matérialisme de ceux qui ne sont attirés que par les découvertes scientifiques ; mais le nombre important d’apparitions de la Sainte Vierge, accompagnées de phénomènes aussi extraordinaires que la danse du soleil devant des milliers de personnes très éloignées du lieu des apparitions.

Prolongeant la réflexion de saint Jean “bouche d’or”, on peut dès lors nous appliquer à nous-mêmes ce qu’il disait des contemporains des apôtres : “esprits grossiers, à peine affranchis du culte des idoles”, “intelligence épaisse et engourdie”, n’éprouvant “d’admiration que pour les choses corporelles”...

Et dans ce contexte, le scepticisme d’un Jean Guitton s’apparente fort à un abus des grâces que la miséricorde divine daigne accorder à notre époque orgueilleuse entre toutes. Prions Dieu qu’il s’en soit repenti à temps !
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaussis
Ecuyer


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Sam 29 Mai - 21:33

Le brave Guitton est en plein dans cette attitude néo moderniste de Foi soi-disant "pure, qui n'a "pas besoin de preuves"!
Mais c'est nier que nous sommes dans la chair, que NS s'est incarné, et que c'est "dans la chair que nous Le verrons"!

Pour lier celà à des émotions nobles, écoutez l'aria d'alto du Messie de Haendel: "i know that my redeemer livet... Yet in my flesh, shall i see good!"

Ce mépris pour les preuves, c'est "l'ange.. qui fait la bete!"

C'est le meme mepris, pour tous les sacramentaux, les reliques, etc...
ce mepris de la chair, manichéin, luthérien....

Et pourtant, combien nos contemporains sont gravement englués dans la chair!!!

Ils ne comprendront qu equand leur chair, si chouchoutée, cramera en enfer... ou dans quelque grave épreuve.. que Dieu nous réserve!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Dim 30 Mai - 10:48

Chaussis a écrit : Le brave Guitton est en plein dans cette attitude néo moderniste de Foi soi-disant "pure, qui n'a "pas besoin de preuves"!

Cher Ami, il eut été convenable de remplacer l'épithète brave par une autre moins élogieuse. Bien qu'il se soit fourvoyé en nombre d'écrits, que Dieu ait son âme.

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaussis
Ecuyer


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Dim 30 Mai - 13:02

Cher Ami,

"brave", en l'espèce, n'est pas un éloge, mais plutot une expression condescendante, du fait du constat fait par des intimes, qu'il était tiraillé entre sa piété et ses convictions personnelles, finalement assez traditionnelles, et ses amitiés avec des personnages on ne peut plus douteux comme "P6"!

Bonne Dimanche de la Sainte Trinité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Dim 30 Mai - 23:15

[quote="chaussis"]
Citation :
Cher Ami,

"brave", en l'espèce, n'est pas un éloge, mais plutot une expression condescendante, du fait du constat fait par des intimes, qu'il était tiraillé entre sa piété et ses convictions personnelles, finalement assez traditionnelles, et ses amitiés avec des personnages on ne peut plus douteux comme "P6"!

Bonne Dimanche de la Sainte Trinité!

Quoique je trouve intéressant son essai intitulé "Jésus" ; essai qui ne révèle pas précisément cette tendance: il était en fait un adepte du fidéisme.

l'encyclopédia universalis débute ainsi sa définition du fidéisme :


Terme d'origine théologique, appliqué à la doctrine de Bautain et de Lamennais. Cette doctrine a été condamnée en 1838 par les autorités ecclésiastiques. Elle était liée au traditionalisme de Joseph de Maistre et de Bonald. Selon le traditionalisme, la vérité ne peut être connue que par la tradition, non par la raison ; au principe de toute connaissance se trouve une révélation primitive que prolonge et enrichit la révélation chrétienne. D'après le fidéisme, la raison ne nous permet pas de connaître la nature des choses ; elle se borne à observer et à classer les apparences ; seule la foi, illuminant l'intelligence (elle-même intuitive, donc distincte de la raison, qui est analytique), nous fait connaître le fond des choses, c'est-à-dire les réalités spirituelles. En un sens plus précis, le fidéisme exclut que les vérités de foi comportent des préambules rationnels, prennent appui sur des démonstrations, incluent un noyau de rationalité qui pourrait être récupéré par une philosophie autonome. En un autre sens, également théologique, le fidéisme fait consister la foi dans la confiance en Dieu, non dans l'adhésion à des dogmes


Le fidéisme fait partie des multiples eaux usées qui sont recueillies par le célèbre "égoût collecteur de toutes les hérésies"...
Il alimente de même le traditionalisme qui est une imposture théologique.
L'immense importance du linceul de Turin c'est de poser la question de la Vérité: (Le Christianisme): c'est vrai ou c'est faux.
Si c'est vrai on en tire les conséquences.
Si c'est faux, ont en tire les conséquences.

On ne peut plus prétendre avoir l'option de choisir "librement", et avoir le mérite de choisir librement une croyance ou la refuser.
En réalité, comme l'écrit Upinski, qui réfute les faux raisonnements du père Maldamé niant la Vérité (scientifique, et vérité tout court) du Linceul, au motif que la Dignité de la liberté religieuse est supérieure à la question de la Vérité, on ne pourrait parler de "mérite" que lorsque, sachant que la science authentifie le linceul, on refuse de le juger soi-même authentique.

Toutes les querelles religieuses, sectaires et théologiques sont issues de ce refus de poser la question aussi simplement, et du fait de se réfugier en conséquence dans des explications théoriques byzantines et levantines.

Une intuition doublée d'une intelligence intuitive qui serait présumée nous conduire directement dans des "choses mystérieusement spirituelles" nous fait échouer en fait vers toutes les fausses religions à toutes les hérésies et toutes les sectes.

C'est un Miracle, compris au sens scientifique, qui déclenche la Foi catholique, ce qu'il ne faut pas, ici ,opposer au don fait par Dieu en même temps, car la Foi est intelligente ! Cette objection est d'ailleurs sans cesse réitérée par les fidéistes précisément.
Et la Foi assume toutes les conséquences, dont la première est d'être unique au milieu de toutes les erreurs, qui résultent essentiellement d'un refus de la Vérité.

Mais Jean Guitton ou Maldamé préfèrent refuser la Vérité scientifique qui s'imposent à eux , pour prétendre conserver la dignité pour leur coeur si original , leur intelligence si curieuse, leur âme si élevée, de choisir librement la Vérité.

+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Lun 31 Mai - 20:25

Pluchon a écrit:

luernos a écrit:
Alors il énonça trois sophismes :

1. Si j'étais Dieu, je ne "laisserais pas de traces";
2.-Les Quatre Evangiles deviendraient " inutiles" (le Linceul étant qualifié souvent de Cinquième Evangile);
3.-La "foi" n'aurait plus de mérite.
Je relis justement l’un des sermons que saint Jean Chrysostome a consacrés à la Pentecôte. Aux chrétiens de son temps qui s’étonnaient de ne plus bénéficier des mêmes faveurs visibles (miracles, don des langues...) que les premiers disciples, le saint répondait : ce n’est pas une injure que Dieu prétend nous faire, mais plutôt un honneur. Et d’expliquer : “Les hommes d’alors étaient d’un esprit grossier, à peine affranchis du culte des idoles ; leur intelligence était épaisse et engourdie ; ils n’étaient frappés de saisissement, d’admiration que pour les choses corporelles ; impossible à eux de comprendre des biens qui n’ont pas de corps ; ils ne pouvaient concevoir la grâce spirituelle, visible seulement aux yeux de la foi ; voilà pourquoi il y avait des signes.”

Or, c’est un fait que notre époque est à nouveau privilégiée dans ce domaine. Non seulement le Saint-Suaire, dont les propriétés miraculeuses sont manifestement destinées à ébranler le matérialisme de ceux qui ne sont attirés que par les découvertes scientifiques ; mais le nombre important d’apparitions de la Sainte Vierge, accompagnées de phénomènes aussi extraordinaires que la danse du soleil devant des milliers de personnes très éloignées du lieu des apparitions.

Prolongeant la réflexion de saint Jean “bouche d’or”, on peut dès lors nous appliquer à nous-mêmes ce qu’il disait des contemporains des apôtres : “esprits grossiers, à peine affranchis du culte des idoles”, “intelligence épaisse et engourdie”, n’éprouvant “d’admiration que pour les choses corporelles”...

Et dans ce contexte, le scepticisme d’un Jean Guitton s’apparente fort à un abus des grâces que la miséricorde divine daigne accorder à notre époque orgueilleuse entre toutes. Prions Dieu qu’il s’en soit repenti à temps !

Vous faites une reflexion fort intéressante que vous faites Pluchon, et qui ajoute une pierre à la comparaison que l'on peut établir entre notre époque et celle de la primitive Eglise, eu égard aux rapprochements logiques troublants que l'on peut discerner entre les deux. Ce rapprochement exclut évidemment le grossier millénarisme spiritualissime des sectes marginales.

Exemple: la vraie religion hébraïque (aujourd'hui Catholique) supplantée par la fausse religion d'esprit grecque les imposteurs talmudiques, (aujourd'hui l'officine moderno-maçonique) etc. etc....
Ce rapprochement de nature sociale, il se trouve égitimé, en quelque sorte, par ces interventions de Dieu que vous soulignez et dont l'humilité est un des sceaux d'authentification.
De fait, quel modèle plus grand existe-t il que Notre-Dame ?
Qu'elle parle, - aux interlocuteurs que l'on sait, - à Lourdes, Fatima, à La Salette... En quoi est-ce étonnant ?


+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Lun 31 Mai - 22:13

 
luernos a écrit:
De fait, quel modèle plus grand existe-t il que Notre-Dame ?
Qu'elle parle, - aux interlocuteurs que l'on sait, - à Lourdes, Fatima, à La Salette... En quoi est-ce étonnant ?


+
Oui, c’est très symptomatique, comme le choix par Pie XI du Curé d’Ars comme saint patron de tous les prêtres chargés du ministère paroissial. Il n’y avait naturellement en tout cela aucun mépris pour les personnes instruites, puisque dans le même temps l’enseignement de saint Thomas d’Aquin était remis à l’honneur, mais l’humilité est visiblement le critère de tous ces choix : car c’est l’orgueil qui est à la base du modernisme, et avant lui du naturalisme.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ostension du Saint Suaire, les dessous ...   Aujourd'hui à 7:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Ostension du Saint Suaire, les dessous ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01.03/10.C.Mauvais soir à Denver
» ROCKY - 11 ans - SPA Saint-Etienne Loire (42)
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» Clergé de Saint Bertrand de Comminges
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: