Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Institut CATHOLIQUE de Paris...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Institut CATHOLIQUE de Paris...   Mer 27 Jan - 20:09

Messaouda Houha est l’une des six femmes à avoir reçu lundi soir 25 janvier le diplôme universitaire « interculturalité, laïcité et religions », remis par François Bousquet, vice-recteur de l’Institut catholique de Paris. À 47 ans, cette mère de cinq enfants, arrivée il y a neuf ans de son Algérie natale, fut d’abord aumônier de prison agréée. Elle est désormais aumônier militaire, à l’hôpital militaire de Lyon et à l’École de santé. Probablement avec la bénédiction de B16. Quelle ouverture!!! Ce n'est pas b 13 et 3!

de stercore pig pig pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: La « Catho » de Paris...   Mer 27 Jan - 20:17

La « Catho » de Paris a diplômé ses premiers responsables musulmans.

Lundi 25 janvier, une vingtaine d’étudiants, responsables d’associations, imams ou aumôniers musulmans ont reçu leur diplôme à l’Institut catholique de Paris...

Ça va pour le mieux!

de stercore pig pig pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCMD67
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Institut CATHOLIQUE de Paris...   Mer 27 Jan - 21:52

c'est beau la solidarité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Institut CATHOLIQUE de Paris...   Jeu 28 Jan - 0:09

Vivement que nos frères conciliaires de Paris nous donnent une femme musulmane pape matérialiter.

de stercore pig pig pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Institut CATHOLIQUE de Paris...   Jeu 28 Jan - 10:32

 
de stercore a écrit:
Vivement que nos frères conciliaires de Paris nous donnent une femme musulmane pape matérialiter.
Comme si le R.P. Guérard des Lauriers aurait été capable de supposer qu’une femme (et une musulmane encore bien) possède le moindre titre à assumer un jour l’autorité pontificale ! Ou vous nous sortez là une plaisanterie d’un goût particulièrement douteux, ou vous venez de prouver votre propre bêtise...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Institut CATHOLIQUE de Paris...   Jeu 28 Jan - 10:48

Oui, la plaisanterie est déplacée. Veuillez m'excuser!

Je sais très bien qu'aucun partisan de la thèse n'attend l'élection d'une femme comme évêque d'ici où d'ailleurs.

Par contre, je souhaite que cette église conciliaire se fourvoie de telle façon que son apostasie soit, s'il se peut, encore plus évidente.

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Institut CATHOLIQUE de Paris...   Jeu 28 Jan - 12:29

 
de stercore a écrit:
Oui, la plaisanterie est déplacée. Veuillez m'excuser!

Je sais très bien qu'aucun partisan de la thèse n'attend l'élection d'une femme comme évêque d'ici où d'ailleurs.

Par contre, je souhaite que cette église conciliaire se fourvoie de telle façon que son apostasie soit, s'il se peut, encore plus évidente.

de stercore
Vous êtes tout excusé, d’autant que je réagis moi-même trop souvent au quart de tour...

Quant à votre souhait final, il sera fort probablement exaucé. Tout indique que B16, déjà recordman pour le nombre de visites aux synagogues, ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Sans même parler de la réunion récente avec les anglicans (TAC), ouvrant entre autres la voie à l’abandon du célibat des prêtres.

Mais, au risque de me répéter, cette éventualité n’était pas du tout écartée par le R.P. Guérard des Lauriers, qui considérait, dès 1980, comme “chaque jour moins probable” une conversion des intéressés, et de plus en plus probable que “la crise actuelle de l’Eglise coïncide avec le temps de l’Antéchrist” (Cahier de Cassiciacum n° 6)...

Et de même, en mars 1988, dans le n° 13 de la revue Sodalitium, qui constitue vraisemblablement son dernier écrit sur cette question, on entrevoit que ce qui le retient de conclure, c’est son respect des prérogatives de l’Eglise :

Mgr Guérard des Lauriers a écrit:
Car une donnée certaine, MAIS QUI N'EST PAS D'ORDRE ONTOLOGIQUE, ne peut pas être immanente aux Normes divines elles-mêmes. Une telle donnée ne peut donc avoir valeur et FORCE dans l'Eglise qu’en vertu d'une ordination et d'une promulgation faite par l'authentique Autorité de l'Eglise. Et comme une telle Autorité, actuellement, fait défaut, nul n'est actuellement qualifié, dans l'Eglise (nous entendons : la vraie Eglise ; et non, comme telle l'église que préside Mgr Wojtyla) pour déclarer qu'après le 7 Décembre 1965, le Cardinal Montini a cessé d'être "pape" MATERIALITER.

La même observation vaut pour les "occupants" du Siège apostolique qui ont succédé au Cardinal Montini ; cela, DANS LA SEULE MESURE OU une "hiérarchie" qui l'est seulement MATERIALITER peut se perpétuer. Une telle perpétuation n'est pas, ex se, impossible. Elle requiert cependant expressément des Sacres épiscopaux qui soient certainement valides. Et comme le nouveau rite est douteux, les "occupants" (du Siège apostolique) ne seront bientôt plus que des "figurants" ! Mgr Wojtyla est, à cet égard et pour le moins, un éminent précurseur.

Comment, dans ces conditions, l’apostolicité de l'Eglise sera-t-elle sauvée ? Quoi qu'il en soit de ce Mystère, que nous voile actuellement le "mystère d'iniquité", il faut évidemment tenir que la succession apostolique sera sauvegardée, ininterrompue "jusqu'à la fin des siècles" (Matt XXVIII 20). La "visibilité" n'est pas une note de l'Eglise ; elle a subi des éclipses, car elle est seulement la POSSIBILITE DE DROIT, non toujours réalisé EN FAIT (cf. le Grand Schisme) d'observer l'Apostolicité. Tandis que l'Apostolicité est une note, permanente comme l'est l'Eglise elle-même. Il faut donc tenir absolument la norme, sans laquelle la succession apostolique se trouverait OBJECTIVEMENT interrompue. Cette règle, impérieuse et évidente, est la suivante. La personne physique ou morale qui a, dans l'Eglise, qualité pour déclarer la vacance TOTALE du Siège apostolique est IDENTIQUE à celle qui a, dans l'Eglise, qualité pour pourvoir à la provision du même Siège apostolique. Qui déclare actuellement : "Mgr Wojtyla n'est pas pape du tout (pas même MATERIALITER)", doit : ou bien convoquer le Conclave (!) ou bien montrer les lettres de créance qui l'instituent directement et immédiatement Légat de Notre Seigneur Jésus-Christ (!!).

Ces dernières observations montrent suffisamment que la portée objective de la question : "l'occupant du Siège apostolique est-il ou non "pape" MATERIALITER ?" est tellement hors de nos prises, que concrètement et réellement, la réponse à cette ques­tion n'a guère d'impact sur le comportement effectivement possible du fidèle attaché à la Tradition.
Et dans un autre passage du même texte, il est encore plus évident que le R.P. ne postule pas la conversion de B16 ou d’un de ses successeurs pour que l’Eglise sorte de la crise : 

Mgr Guérard des Lauriers a écrit:
Faute de la personne morale (que constitue l'ensemble hiérarchisé des Evêques résidentiels professant (donc !) intégralement la Foi Catholique), pas de solution "canonique" ! Jésus seul remettra l'Eglise en ordre, dans et par le triomphe de sa Mère. Et il sera évident pour tous que le salut sera venu d'en-haut.
Que nous ne comprenions pas parfaitement la pensée de l’auteur, c’est assez naturel, mais quand nous en parlons, il faut nous efforcer de ne pas la déformer.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Institut CATHOLIQUE de Paris...   Jeu 28 Jan - 13:50

Cher Pluchon,

Les citations très intéressantes, que vous communiquez ci-dessus, datent de 1980 et de 1988. Aujourd'hui, que dirait Monseigneur Guérard des Lauriers ?

Aujourd'hui les électeurs potentiels de l'évêque de Rome sont des apostats, on ne peut rien attendre de ses suppôts de Satan!

de stercore Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Institut CATHOLIQUE de Paris...   Jeu 28 Jan - 16:13

 
de stercore a écrit:
Cher Pluchon,

Les citations très intéressantes, que vous communiquez ci-dessus, datent de 1980 et de 1988. Aujourd'hui, que dirait Monseigneur Guérard des Lauriers ?

Aujourd'hui les électeurs potentiels de l'évêque de Rome sont des apostats, on ne peut rien attendre de ses suppôts de Satan!

de stercore Sad Sad Sad
Cher de stercore,

La question que soulèvent ces citations serait précisément de savoir si Mgr Guérard ne partageait pas votre appréciation quand il écrivait en 1988 : « comme le nouveau rite est douteux, les "occupants" (du Siège apostolique) ne seront bientôt plus que des "figurants" ». Et surtout quand il envisageait clairement (dans le deuxième extrait que j’ai cité) qu’aucune solution canonique ne soit apportée à la crise par ceux qui en auraient le pouvoir.

Toutefois, même dans cette situation extrême où il ne voyait plus de restauration possible que par Jésus lui-même “dans et par le triomphe de sa Mère”, il n’en maintenait pas moins – nous venons de le voir – que “la personne physique ou morale qui a, dans l'Eglise, qualité pour déclarer la vacance TOTALE du Siège apostolique est IDENTIQUE à celle qui a, dans l'Eglise, qualité pour pourvoir à la provision du même Siège apostolique”.

Qui plus est, il trouvait cette règle “impérieuse et évidente”. Ne me demandez pas d’en démontrer le bien-fondé, je n’en suis pas capable. Mais après avoir lu ces citations, vous admettrez avec moi, je pense, qu’aux yeux de son auteur, la thèse de Cassiciacum ne reposait pas sur la probabilité plus ou moins grande que les électeurs naturels du pape finiraient par comprendre leur devoir. Sur ce point, plus le temps passait et moins il se faisait d’illusions, à supposer qu’il en ait jamais eu : n’envisageait-il pas comme probable, dès 1980, que nous soyons parvenus à l’époque de l’Antéchrist ?

Par contre, tout indique que, dans son esprit, aucun d’entre nous ne possède le pouvoir de tirer, du constat de la vacance d’autorité dans l’Eglise, des conclusions qui dépassent la sphère privée : celles qu’en tirent par exemple les conclavistes ou, plus simplement, un quelconque jugement – même limité au for externe – sur l’appartenance à l’Eglise de ceux qui, pour quelque raison que ce soit, n’ont pas (ou pas encore) fait jusqu’ici ce constat. Celui qui émettrait ce type de jugement devrait au préalable, comme il l’écrivait avec humour, “montrer les lettres de créance qui l'instituent directement et immédiatement Légat de Notre Seigneur Jésus-Christ” ! Dans le cas contraire, nos conclusions, aussi étayées soient-elles, ne sont pas opposables aux tiers : vis-à-vis de ceux qui n’y adhèrent pas, aucun anathème n’est valide.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Institut CATHOLIQUE de Paris...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Institut CATHOLIQUE de Paris...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Institut Médico Légal de PARIS - 01/04/2011
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Le salon du chocolat à Paris
» Lucky mâle type Beagle (paris)
» Notre Dame de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Actualités-
Sauter vers: