Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En 1452, témoignage d'un converti...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Guérisseur
Page


Nombre de messages : 152
Localisation : Nationaliste contre-révolutionnaire
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: En 1452, témoignage d'un converti...   Mer 8 Nov - 20:34

En 1452, témoignage d'un converti...

En Italie, les fils d'Israël payaient les bienfaits des papes, en volant des enfants chrétiens, en les offrant en holocauste au Moloch rabbinique, en faisant servir à d'horrible cérémonies leurs restes mutilés. La preuve en est faite par ce qui se passait à Savona en 1452. L'historien Alphonse Spina rapporte plusieurs faits relatifs aux pratiques sanglantes des Juifs. En voici un qui lui fut raconté par un néophyte : "Emmanuel (c'est le nom de ce néophyte) me raconta un acte de cruauté, arrivé à Savone, qu'il avait vu de ses yeux et qu'il attesta plusieurs fois avant et après sa converion, ajoutant que même il avait bu du sang de l'enfant immolé.
"Il me dit que son père l'avait un jour conduit dans la maison d'un juif de Savone et que là, réunis à sept autres individus de leur nation, ils s'étaient réciproquement engagés par serment à ne jamais réveler ce qu'ils allaient faire, et à garder leur secret jusqu'à la mort. Après cela on amena au milieu d'eux un enfant chrétien âgé de deux ans ; ils le mirent nu au dessus du vase où ils avaient coutume de recevoir le sang répandu dans la circoncision de leurs enfants. Quatre d'entre eux prirent ainsi part à l'horrible exécution. L'un tenait étendu le bras droit de l'innocente créature, un autre, le bras gauche, un troisième lui tenait la tête soulevée de manière à former la croix, et le quatrième faisait entrer des étoupes dans la bouche du malheureux enfant pour l'empêcher de crier.
Prenant ensuite des instruments de fer aigus et assez long, on le perça dans tout les sens, principalement dans la région du coeur, de manière que son sang déoulait de toutes parts et tombait dans un vase. Ce fut pour moi un spectacle dont je ne pus soutenir la vue et je m'éloignai en me mettant à l'écart autant que possible. Mais mon père vint à moi et me fit jurer que jamais je ne parlerais de tout cela à personne. Après quoi je me rapprochai des autres et je ne vis plus que le cadavre de l'enfant, qui fût bientôt après jeté au fond d'un lieu d'aisances de la maison.
Cela fait, les juifs découpèrent en très petits morceaux divers fruits, des poires, des noix, des amandes et quelques autres, qu'ils jetèrent dans le vase où le sang avait été recueilli. tous goûtèrent à cet horrible mets ; j'en goûtais moi-même, ce qui me causa des nausées telles que ce jour et le suivant je ne pus prendre aucune espèce de nourriture".
Le même néophyte, qui fut baptisé sous le nom de François, raconta au même historien, un autre fait qu'il tenait de ses parents :
"un médecin juif, Simon d'Ancône, était en relations avec un mauvais chrétien, de moeurs dépravées.. cet homme enleva un jour un enfant de quatre ans, et l'abandonna au Juif, qui le conduisit à pavie, où il résidait.
"Arrivé chez lui, comme l'heure était favorable à l'exécution de son barbare projet, il se saisit de l'enfant, l'étendit sur une table et lui coupa la tête; piis laissant cette tête sur la table, il emporta le tronc dans une autre chambre pour achever ce qu'il se proposait. Pendant ce temps, un gros chien pénétra dans la chambre où était restée la tête, il se jeta dessus et l'emporta en sautant par une fenêtre dans la rue."
C'est ainsi que la police fut avertie du forfait, et en suivant la trace du sang on arriva à la maison du Juif. Mais il n'y était déja plus et s'était soustrait à toutes les perquisitions en montant à la hâte sur un bâtiment en partance pour la Turquie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nationaliste.bb-fr.com/
Dismas
Ecuyer


Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: En 1452, témoignage d'un converti...   Mer 8 Nov - 20:49

L'Eglise catholique a canonisé ainsi des petits martyrs de la juiverie talmudo-satanique. Bien entendu, la secte conciliaire judéophile s'est empressée de les dé-canoniser en disant que ces histoires relevaient du plus noir antisémitisme. Lorsque Jésus a dit à ses apôtres, en parlant de Judas, "Satan est entré en lui", il est permis d'imaginer qu'à travers Judas, Il pensait aussi à une grande partie de Son peuple. C'est pour bien des raisons - dont celle-ci - que Notre-Seigneur a sué du sang à Gethsemani...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: En 1452, témoignage d'un converti...   Mer 8 Nov - 21:17

Témoignage de Neophyte, ancien rabbin.

"J'ai dit jusqu'ici que les juifs assassinent les chrétiens pour trois raisons: La première, à cause de leur haine infernale contre Jésus-Christ.
La seconde, pour leurs opérations magiques, superstitieuses et cabalistiques, car ils savent que le démon agrée le sang humain, surtout le sang chrétien.
La troisième, par religion. Les juifs, en effet, dispersés dans le monde entier, sont privés de prêtres de la race d'Aaron, qui était la famille sacerdotale; pas un sujet ne peut se dire en ce moment prêtre agréé de Dieu; du moins, aucun n'ose se donner ce titre. De plus, les juifs n'ont plus de temple où ils puissent offrir des sacrifices agréables à Dieu; car la loi leur défend d'offrir des sacrifices hors du temple de Salomon, actuellement détruit; quelqu'un d'entre eux se donnerait-il pour descendant de la tribu d'Aaron, il ne pourrait quand même offrir de sacrifice. De là, les juifs tirent la conséquence barbare qu'ils doivent massacrer les chrétiens. Ils pensent , en effet, que Jésus de Nazareth doit être vraiment le Messie attendu par eux; donc, disent-ils, l'usage du sang des chrétiens, c'est-à-dire du Christ, les sauvera.
C'est pourquoi ils s'en servent:

-Dans la circoncision, figure, pour eux, du Baptême;
-Dans leurmariage, symbole du mariage chrétien;
-Dans le pain azyme, figure de l'Eucharistie;
-A leur mort, en place de l'Extrême-Onction;

Et jusque dans leur douleur sur la ruine de Jérusalem, en guise du sacrement de Pénitence.

Voilà l'explication de tout ce mystère, tel que je l'ai connu, observé et gardé secret avec un grand zèle et une grande réserve, tout le temps que j'ai été juif."




"Je sais ce que vous souffrez et combien vous êtes pauvres; néanmoins vous êtes riche. Vous êtes calomnié par ceux qui se disent juifs, et ne le sont pas; ils sont la synagogue de Satan. Ne craigniez rien de ce que vous aurez à souffrir."

(Apocalypse, ch. II, 9)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Guérisseur
Page


Nombre de messages : 152
Localisation : Nationaliste contre-révolutionnaire
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: En 1452, témoignage d'un converti...   Mer 8 Nov - 21:39

Sur le sujet, le top du top en bouquin : cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nationaliste.bb-fr.com/
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: En 1452, témoignage d'un converti...   Mer 8 Nov - 23:29

Dismas a écrit:
Lorsque Jésus a dit à ses apôtres, en parlant de Judas, "Satan est entré en lui", il est permis d'imaginer qu'à travers Judas, Il pensait aussi à une grande partie de Son peuple.

Exactement cher Dismas !

La trahison de Judas est le reflet de l'infidélité des Judéens !





Judéens, "peuple élu", trahissant leur Dieu par leur culte du veau d'or.

______________________________________________________________________________________________

Judas, homme choisi par le Christ Lui-même, trahissant ce dernier pour quelques pièces d'or.



...y a-t-il quelque chose de plus clair ?

Pourquoi pensez-vous que les noachistes à Rome essaient de réhabiliter Judas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Guérisseur
Page


Nombre de messages : 152
Localisation : Nationaliste contre-révolutionnaire
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: En 1452, témoignage d'un converti...   Jeu 9 Nov - 0:07

très bien vu en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nationaliste.bb-fr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En 1452, témoignage d'un converti...   Aujourd'hui à 9:54

Revenir en haut Aller en bas
 
En 1452, témoignage d'un converti...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Témoignage d'un retraité..
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» Pourquoi sommes-nous si pauvres?
» [Conversion]Gros Mek et escorte
» [Répurgateurs] Katrina-Carlotta and associates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Religion, doctrine, apologétique-
Sauter vers: