Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: hésitons   Jeu 12 Nov - 22:51

Cher Gardian,

Reconnaissons tout de même, que de bons catholiques ont eu le courage d'offrir saintement leur vie pour la Patrie, et ce, malgré son asservissement par la secte maçonnique.

Nous ne pouvons douter, sans pécher, qu'en 14-18 et en 39-45, Notre Dame, son Divin Fils et tant de personnages célestes sont intervenues pour donner gloire à nos armes. N'hésitons pas à leur rendre grâce pour de tels bienfaits...

Considérons que de Saints Papes, suivis par de Saints Pontifes, ont purifié et sacré des édifices païens tel le Panthéon, la Minerve et j'en passe...

Ainsi, le Sacré-Cœur, n'en déplaise à des ultras, peut également, s'Il le souhaite, s'imposer sur une emblème maçonnique. Il est bien évident que je préfère la bannière fleurdelisée. Mais, comme tout un chacun, que suis-je?

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 13 Nov - 0:34

Que N.M. se rassure, je déserterais l'armée de la gueuse, pas nos échanges (hélas privés), dès que plus disponible.

Mr DeStercore

de stercore a écrit:
Cher Gardian,

Reconnaissons tout de même, que de bons catholiques ont eu le courage d'offrir saintement leur vie pour la Patrie, et ce, malgré son asservissement par la secte maçonnique.

Nous ne pouvons douter, sans pécher, qu'en 14-18 et en 39-45, Notre Dame, son Divin Fils et tant de personnages célestes sont intervenues pour donner gloire à nos armes. N'hésitons pas à leur rendre grâce pour de tels bienfaits...

Considérons que de Saints Papes, suivis par de Saints Pontifes, ont purifié et sacré des édifices païens tel le Panthéon, la Minerve et j'en passe...

Ainsi, le Sacré-Cœur, n'en déplaise à des ultras, peut également, s'Il le souhaite, s'imposer sur une emblème maçonnique. Il est bien évident que je préfère la bannière fleurdelisée. Mais, comme tout un chacun, que suis-je?

de stercore

Le drapeau du Sacre Cœur fut proposé par un Pape sur le torchon de la république, torchon dont je n'essuierai même pas mes pieds avec.
Ce fut un Pape je ne conteste bien sur pas l'initiative (aucun droit pour).
Mais la république déjà fort vérolée à la tête et au corps refusa (évidement) le geste.
Certes Louis XIV ne fit pas mieux avec LUI grâce du discernement alors forcément la république ennemi déclaré...

Jamais, non jamais on ne m'ôtera de l'esprit que dorénavant, compte tenu de ce refus officiel fait au Sacre Cœur, sa présence sur le torchon républicain est un blasphème. Un blasphème de plus fait au cœur de Jésus pourtant déjà infiniment bon au regard de notre misère à tous.

Et un blasphème que répercute même (sans la pleine advertance ??) , le milieu tradi avec ses drapeaux et ses autocollants qui font honte sur les voitures .. Ça perpétue dans l'esprit des gens cette collusion.
Déjà qu'au regard des trahisons des derniers "rois" la fleur de lys commence à être bien fanée Evil or Very Mad Et tant pis pour les jusqu'au boutistes de la "monarchie" dite française. Le bourbon même bien tassé fait déborder le verre.

Bon ça ne plaira pas mais c'est ma conviction, et si elle n'est pas partagée je m'en fiche, je mourrais avec.

Quand à dire que Notre Dame n'était pas aux côtés des victimes de 14-18 (des deux "camps" l'adversaire véritable étant toujours le catholique, allemand ou français ) certainement pas.
Oui je veux croire que nombre de ces génocidés furent sauvés par notre Bonne Mère prenant en pitié ses enfants.

Mais qualifier de "victoire" et l'attribuer à la très sainte Vierge, cette armistice achevant la boucherie d'un peuple avant d'entamer celle d'une nation est complètement déplacé.
Il n'y a aucune gloire pour nos armes dans le camps catholique, seul le démon et les banquiers ont gagnés.
Le bienfait aura été d'arrêté ce massacre organisés pour pilonner ce qui est catholique ce qui est Franc et ce qui représente l'ancien temps.

Les Catholiques, tellement généreux, tellement zélés pour leur terre si sacrée, se sont fait bernés aux sons de la "patrie en danger", des promenades dans le pays. Eeu du courage, ils ont eu plus de tripes qu'on en aura peut être jamais, mais ils ont été abusé, privé du recul, privé du choix parfois, et ne mérite aucun "honneur" d'une république qui les à épurés.
Dieu seul jugera.

Trop de sang versé pour la république et 90 ans après il y en a qui seraient prêt à retomber dans le panneau.

Oui les poilus ont été trompés par ce régime impie et ses fausses fins, ses manipulations et son idéologie. Combattre pour la république c'est combattre sous l'étendard de la république et de la mauvaise cité.
Je suis pas érudit, je suis minable, certains se disant quand même "qu'édouard on arrivera bien à en faire quelque chose", mais j'ai toujours appris que le Bon Dieu est simple dans ses jugements.
On ne sert pas deux maitres. Oui ou NON. Je sert, je ne sert pas.
Quitte à passer pour un "ultra intégriste extrémiste"

Inutile de me balancer l'exemple des premiers Chrétiens, ils se contentaient de vivre dans l'Empire Romain sans faire de vague ! Ils ne se mobilisaient pas sous le SPQR EUX !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 13 Nov - 10:41

Citation:
"... seuls le démon et les banquiers ont gagné..."




Voilà, tout est dit! Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 13 Nov - 11:21

Chers Amis,

Consolez-vous, Nicolas, le chanoine du Latran, et Angela, Madame le Chancelier, réconcilient nos deux peuples.

Ces deux peuples vont se battre sous le même emblème et pour les mêmes causes...

Faut-il souhaiter que ça dure?

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 13 Nov - 11:32

de stercore a écrit:
Chers Amis,

Consolez-vous, Nicolas, le chanoine du Latran, et Angela, Madame le Chancelier, réconcilient nos deux peuples.

Ces deux peuples vont se battre sous le même emblème et pour les mêmes causes...

Faut-il souhaiter que ça dure?

de stercore

fantastique, et lequel d'emblème ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 13 Nov - 23:45

Quel emblème???

Mais voyons, Cher Gardian, l'emblème de l'eau nue ou celui de l'eau lourde.

Hier, je me suis un peu amusé en écrivant que des personnages célestes étaient intervenus pour la gloire de nos armes. Il y a peut-être eu gloire de nos armes en 14-18 mais en 39-45, ce fut tout autre chose.

Toutefois, nous ne pouvons nier les manifestations divines qui ont secourues notre chère Patrie.

Regnum Galliae Regnum Mariae.

Ne nous plaignons pas nous avons ce que nous méritons...; et battons notre coulpe.

de stercore
















































































































































































































































































































































































Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Sam 14 Nov - 0:26

de stercore a écrit:
Quel emblème???

Mais voyons, Cher Gardian, l'emblème de l'eau nue ou celui de l'eau lourde.

Hier, je me suis un peu amusé en écrivant que des personnages célestes étaient intervenus pour la gloire de nos armes. Il y a peut-être eu gloire de nos armes en 14-18 mais en 39-45, ce fut tout autre chose.

Toutefois, nous ne pouvons nier les manifestations divines qui ont secourues notre chère Patrie.

Regnum Galliae Regnum Mariae.

Ne nous plaignons pas nous avons ce que nous méritons...; et battons notre coulpe.

de stercore



La patrie n'étant absolument pas liée à la république bien au contraire, ces manifestations Divines ont protégés les Hommes et la terre nullement le régime.

De fait -et c'est bien pour cela que vous êtes légèrement hors sujet-, il n'y a aucun lien entre le torchon bbr et le Sacré Cœur et certainement pas de raison de penser qu'il faille exécuter ce genre de couture pour obtenir le puissant appui du Divin Maitre.

Rien ne peut justifier la moindre légitimation de ces couleurs qui ne sont pas les nôtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Dim 15 Nov - 1:00

Gardian a écrit:

La patrie n'étant absolument pas liée à la république...

Faux , faux et archifaux!!!

Veuillez, Cher Gardian, considérer que la Patrie est asservie depuis deux siècles par la république; donc, elle lui est bien liée. Pourrait-il y avoir asservissement sans liens?

Quelques soient nos sentiments et ressentiments, nous sommes, hélas, marqués par cette ignoble servitude. Nous sommes bien avilis, qui plus est pétris de libéralisme, de modernisme, de laïcisme, etc...

Veuillez considérer, je vous prie, que les Bourbons, ont eux-mêmes, été victimes d'un héritage lourd de conséquence. Ils n'ont pas instauré le gallicanisme; ils l'ont subi consciemment ou inconsciemment. Évidemment, je vous le concède, non sans culpabilité.

Il serait facile de culpabiliser et d'avilir Sa Sainteté PieVII. Le concordat qu'il a signé avec la France ne fut point immaculé..., mais les temps étaient ce qu'ils étaient.

Avec beaucoup de courage et de mérites,
dans des conditions bien difficiles, nombre de citoyens ont servi la Patrie, soit sur les champs de batailles, soit dans des bureaux, soit dans des prétoires.

Sommes-nous habilités à les juger?

Ego sum vermis!

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Dim 15 Nov - 17:15

de stercore a écrit:
Gardian a écrit:

La patrie n'étant absolument pas liée à la république...

Faux , faux et archifaux!!!

Veuillez, Cher Gardian, considérer que la Patrie est asservie depuis deux siècles par la république; donc, elle lui est bien liée. Pourrait-il y avoir asservissement sans liens?

Mais le Royaume des Francs ne trouvant ni son origine, ni ses fondements, ni sa moindre raison d'être dans la république, ils n'ont absolument aucun lien, ils ne sont liés par aucune point commun.

Pourquoi dès lors couper les cheveux en 4 ? Pourquoi pinailler et rentrer dans des ambiguités.Parlez donc de France enchainée à la république.

Mais elle n'a par nature strictement aucun lien, aucune parenté.


de stercore a écrit:
Veuillez considérer, je vous prie, que les Bourbons, ont eux-mêmes, été victimes d'un héritage lourd de conséquence. Ils n'ont pas instauré le gallicanisme; ils l'ont subi consciemment ou inconsciemment. Évidemment, je vous le concède, non sans culpabilité.

Bossuet était sans doute contemporain de Saint Louis ....
Et Louis XIV un pauvre frèle et faible Roi ... Rolling Eyes

A moins que le bourbon n'y ait trouvé son compte dans ce Gallicanisme lui permettant d'étendre son pouvoir démeuré sur le domaine spirituel ... ??

Citation :
Il serait facile de culpabiliser et d'avilir Sa Sainteté PieVII. Le concordat qu'il a signé avec la France ne fut point immaculé..., mais les temps étaient ce qu'ils étaient.

Les cas sont différent et le nabot Poldève corse ne laissait put être pas beaucoup de choix.

Citation :
Avec beaucoup de courage et de mérites, dans des conditions bien difficiles,[color=Blue][color=Black] nombre de citoyens ont servi la Patrie, soit sur les champs de batailles, soit dans des bureaux, soit dans des prétoires.


Nombre d'entres eux ont été trompés surtout ... allant de bonne foi et Foi sous le drapeau.
Maintenant avec le recul les choses se savent et il ne reste que des sots et des indécrottables entétés pour continuer à croire que le Sacré Coeur peut encore se coller sur les torchons, ou que le Bourbon est défendable.

Continuer à défendre cette race de Roi, outre le manque complet d'intérêt que cela a pour l'Histoire qui les a jugé (avec clémence ?) et pour la Foi, c'est négliger que les Rois recevaient lors du Sacre, la grâce de discerner pour règner. Et c'est quand même d'un de vos amis que j'ai appris ça ... vous devriez le savoir.
Ils n'en sont donc que beaucoup moins excusable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Dim 15 Nov - 22:01

Gardian a écrit:

Et c'est quand même d'un de vos amis que j'ai appris ça ... vous devriez le savoir.

La Sainte Écriture nous enseigne qu'il est rare de trouver un ami.

Réellement, j'en ai fort peu. De grâce ne m'en prêtez pas trop...

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Dim 15 Nov - 22:14

de stercore a écrit:
Gardian a écrit:

Et c'est quand même d'un de vos amis que j'ai appris ça ... vous devriez le savoir.

La Sainte Écriture nous enseigne qu'il est rare de trouver un ami.

Réellement, j'en ai fort peu. De grâce ne m'en prêtez pas trop...

de stercore

Est ce une fin de non-recevoir concernant le reste ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Mar 17 Nov - 0:23

«Nous sommes donc intolérants, exclusifs en matière de doctrine : nous en faisons profession ; nous en sommes fiers». Cardinal Pie

Son Éminence, comme Notre Mère la Sainte Eglise, était intolérante et exclusive en matière de doctrine...

Gardons-nous de l'être en toute chose!

Est-il utile de disserter sans fin sur des sujets qui nous dépassent quelque peu et que nous ne pouvons pas analyser parfaitement???

de stercore

ego sum vermis: moi je ne suis qu'un ver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Mar 17 Nov - 0:50

de stercore a écrit:
«Nous sommes donc intolérants, exclusifs en matière de doctrine : nous en faisons profession ; nous en sommes fiers». Cardinal Pie

Son Éminence, comme Notre Mère la Sainte Eglise, était intolérante et exclusive en matière de doctrine...

Gardons-nous de l'être en toute chose!

Est-il utile de disserter sans fin sur des sujets qui nous dépassent quelque peu et que nous ne pouvons pas analyser parfaitement???

de stercore

ego sum vermis: moi je ne suis qu'un ver


Que nous ne soyons pas grand chose est affaire largement entendue il suffit de nous examiner dans nos journées si peu ferventes.

Cela n'exonère en rien de ses responsabilités faces à certains sujets.

Citation :
Avec beaucoup de courage et de mérites, dans des conditions bien difficiles, nombre de citoyens ont servi la Patrie, soit sur les champs de batailles, soit dans des bureaux, soit dans des prétoires.

Si le courage et le mérite sont bien évidement de mise ces citoyens en 14-18, ont été trompés encore et toujours par les mêmes qui sous couvert de "défense de la patrie" les ont emmenés au carnage la fleur au fusil.
Une boucherie pour remplir le portefeuille du Poldève et achever de faire disparaitre ce qu'il restait de Franc et de Catholique. Un génocide discret.

Alors non le drapeau bbr n'est pas le nôtre et les guerres de la républiques ne sont pas les nôtres.

Quand aux Bourbons il suffit de voir les fruits de l'arbre pour comprendre que celui ci est mort et doit être arraché.
Il est incroyable qu'il y ait encore des défenseurs de cette racaille saupoudré jusqu'à la moelle, qui nous a entrainé dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Mer 18 Nov - 23:15

Gardian a écrit:
de stercore a écrit:
«Nous sommes donc intolérants, exclusifs en matière de doctrine : nous en faisons profession ; nous en sommes fiers». Cardinal Pie

Son Éminence, comme Notre Mère la Sainte Eglise, était intolérante et exclusive en matière de doctrine...

Gardons-nous de l'être en toute chose!

Est-il utile de disserter sans fin sur des sujets qui nous dépassent quelque peu et que nous ne pouvons pas analyser parfaitement???

de stercore

ego sum vermis: moi je ne suis qu'un ver


Que nous ne soyons pas grand chose est affaire largement entendue il suffit de nous examiner dans nos journées si peu ferventes.

Cela n'exonère en rien de ses responsabilités faces à certains sujets.

Citation :
Avec beaucoup de courage et de mérites, dans des conditions bien difficiles, nombre de citoyens ont servi la Patrie, soit sur les champs de batailles, soit dans des bureaux, soit dans des prétoires.

Si le courage et le mérite sont bien évidement de mise ces citoyens en 14-18, ont été trompés encore et toujours par les mêmes qui sous couvert de "défense de la patrie" les ont emmenés au carnage la fleur au fusil.
Une boucherie pour remplir le portefeuille du Poldève et achever de faire disparaitre ce qu'il restait de Franc et de Catholique. Un génocide discret.

Alors non le drapeau bbr n'est pas le nôtre et les guerres de la républiques ne sont pas les nôtres.

Quand aux Bourbons il suffit de voir les fruits de l'arbre pour comprendre que celui ci est mort et doit être arraché.
Il est incroyable qu'il y ait encore des défenseurs de cette racaille saupoudré jusqu'à la moelle, qui nous a entrainé dans cette situation.

IL n'y a pas de contradiction entre les deux choses suivantes:
D'un côté, nous devons l'honneur et la ferveur à l'égard de nos pères, car ils ont fait le sacrifice de leur vie pour défendre l'Eglise, et leur famille élargie qui va de leur "petite patrie" jusqu'au Royaume, sous la Révolution. Il en est de même, un siècle plus tard, pour ceux qui ont cru, que la truie républicaine et l'église gallicane auraient représenté légitimement en 1914-1918 et d'ailleurs aussi en 39-45, tant l'Eglise que le peuple et le pays franc. Ceux qui ont payé l'impôt du sang ont été absous de la part de responsabilité dans l'abaissement ancien et lent de notre patrie.
De l'autre nous devons rejeter la démocratie la république, ses symboles, ses principes premiers, ses buts, sa devise, son drapeau, comme autant de preuves d'adhésion à la cité du monde. Oui le drapeau tricolore est un infâme torchon. Et si il a enveloppé le cadavre de bien de mes ancêtres morts loin de confondre le héros et l'emblème pacifiste, universaliste, satanique, je vois que ces serpillères les ont souillées, les ont étranglés, dans les plis hideux de la pieuvre "Moderne", et je n'en tire que plus de fierté pour eux et davantage d'horreur pour la république.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 20 Nov - 10:58

Précédemment, j'ai écrit:

Considérons que de
saints Papes, suivis par de saints Pontifes, ont purifié et sacré des
édifices païens tel le Panthéon, la Minerve et j'en passe...

Ainsi, le Sacré-Cœur, n'en déplaise à des ultras, peut également, s'Il le souhaite, s'imposer sur une emblème maçonnique.


Comme mes ascendants en ligne directe, je n'ai pas le culte du pavillon tricolore.

A toute fin utile, je rappelle que des témoins oculaires ont rapporté que Saint Pie X a baisé le drapeau républicain.

Pendant longtemps, et encore de nos jours, j'incline à croire à la véracité des révélations de Loublande. Révélations au cours desquels Notre Seigneur demanda à Claire Ferchaud d'œuvrer pour que son Divin Cœur soit apposé sur le drapeau tricolore. Qui ne les connaît pas?

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 20 Nov - 11:31

de stercore a écrit:
Comme mes ascendants en ligne directe, je n'ai pas le culte du pavillon tricolore.

Mais vous ne rechignerez pas à vous drapez de ce torchon s'il était marqué (acte O combien blasphématoire, je persiste et signe) du Sacre Coeur.

Citation :
A toute fin utile, je rappelle que des témoins oculaires ont rapporté que Saint Pie X a baisé le drapeau républicain.


Vous avez le nom du Poldève qui en fut témoin ?
Saint Pie X ayant écrit ce qu'il a écrit sur la Royauté Française était à n'en pas douter pleinemetn instruit de la perversité de la république et de sa symbolique. Et il devait certainement connaitre le Traité du Saint Esprit et le discernement des deux Etendards, n'étant pas lui, un libéral.


Citation :
Pendant longtemps, et encore de nos jours, j'incline à croire à la véracité des révélations de Loublande. Révélations au cours desquels Notre Seigneur demanda à Claire Ferchaud d'œuvrer pour que son Divin Cœur soit apposé sur le drapeau tricolore. Qui ne les connaît pas?

Mais l'un n'empêche pas l'autre, et je le disais dans un autre message, si effectivement il y eut la demande faite d'apposer dans une circonstance particulière le Sacré Coeur sur le torchon c'est qu'à ce moment il pouvait encore se "passer quelque chose".
Mais le refus fut cinglant et fort prévisible. Dès lors cette demande n'a plus cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 20 Nov - 15:18

Gardian a écrit:
de stercore a écrit:
Comme mes ascendants en ligne directe, je n'ai pas le culte du pavillon tricolore.

Mais vous ne rechignerez pas à vous drapez de ce torchon s'il était marqué (acte O combien blasphématoire, je persiste et signe) du Sacre Coeur.

Citation :
A toute fin utile, je rappelle que des témoins oculaires ont rapporté que Saint Pie X a baisé le drapeau républicain.


Vous avez le nom du Poldève qui en fut témoin ?
Saint Pie X ayant écrit ce qu'il a écrit sur la Royauté Française était à n'en pas douter pleinemetn instruit de la perversité de la république et de sa symbolique. Et il devait certainement connaitre le Traité du Saint Esprit et le discernement des deux Etendards, n'étant pas lui, un libéral.


Citation :
Pendant longtemps, et encore de nos jours, j'incline à croire à la véracité des révélations de Loublande. Révélations au cours desquels Notre Seigneur demanda à Claire Ferchaud d'œuvrer pour que son Divin Cœur soit apposé sur le drapeau tricolore. Qui ne les connaît pas?

Mais l'un n'empêche pas l'autre, et je le disais dans un autre message, si effectivement il y eut la demande faite d'apposer dans une circonstance particulière le Sacré Coeur sur le torchon c'est qu'à ce moment il pouvait encore se "passer quelque chose".
Mais le refus fut cinglant et fort prévisible. Dès lors cette demande n'a plus cours.

Revenons aux principes fondamentaux et simples: dans la Révélation, avant NSJC, un enseignement écrit a été donné aux hébreux, mais aussi le Saint Esprit continuait à donner un enseigment oral à certains prophètes.

Depuis NSJC tout a changé. Il a scellé la Révélation: il a tout dit et rien de nouveau ne peut être dit par qui que ce soit. Le développement de l'intelligence humaine du Dogme ne peut que souligner la rupture absolue qui existe entre les deux cités, et que l'esprit humain tend toujours à vouloir combler: cf. les errements de l'ancien Israël.

Dans les deux religions dissolvant et singeant la Révélation unique (le poldévisme et le mahométisme) un "Esprit universel" continue de plus belle à se révéler directement et d'une manière nouvelle ou révolutionnaire dans la conscience rebelle des générations qui passent.

Dans le Catholicisme, les révélations privées n'ont donc rien à voir avec cette prétention par exemple à la honteuse "Nouvelle Pentecôte" luciférienne de la secte babéo-conciliaire. Elles sont de simples points de détails, qui émanent de contemplatifs soumis à l'Eglise, et qui imagent une intelligence toujous plus rigoureuse de la Révélation scellée.
ainsi ste Thérèse d'Avila a la vision d'un clou de la croix que lui donne NSJC pour anneau de mariage. Ceci est vrai : parce que d'est en cohérence avec l'enseignement passé et immuable de l'Eglise: l'amour est un holocauste, et non l'éros blasphématoire des mystiques pervers de la secte.

La république étant d'essence anti-chrétienne, une intelligence nouvelle de la Révélation et notamment de la conception actualisée du règne social de notre seigneur Jésus christ ne peut donc pas avoir une once de parenté, même apparente, avec une idée ou un symbole quelconque, procédant de la république démocratique moderne.
La vision de Ferchaud a été interprétée dans un sens contradictoire et incohérent avec la Doctrine catholique. elle ne peut pas avoir de valeur théologique au sens où la société démocratique pourrait être christianisée. En effet christianiser un temple ou même un rite antécédent n'est pas cela. Si je ne m'abuse, Ferchaud n'est pas un contemplatif dont l'enseignement aurait été intellectualisé par des théologiens catholiques?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 20 Nov - 18:48

Je constate une chose : Cette idée saugrenue de vouloir apposer le Sacré-Cœur sur le torchon maçonnique fait couler beaucoup d’encre, et jette le trouble dans les esprits ; on dirait, une fois de plus, que le but de l’Ennemi est atteint Suspect : C’et à dire, de nous diviser ! Twisted Evil


Pourquoi s’acharner ? Il sera bien temps, l’heure venue, de se confectionner un drapeau entièrement nouveau (le Grand Monarque méritera bien ça !).
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 20 Nov - 19:07

Ar-Ka. a écrit:
Je constate une chose : Cette idée saugrenue de vouloir apposer le Sacré-Cœur sur le torchon maçonnique fait couler beaucoup d’encre, et jette le trouble dans les esprits ; on dirait, une fois de plus, que le but de l’Ennemi est atteint Suspect : C’et à dire, de nous diviser ! Twisted Evil


Pourquoi s’acharner ? Il sera bien temps, l’heure venue, de se confectionner un drapeau entièrement nouveau (le Grand Monarque méritera bien ça !).
Laughing

Surtout s'Il décide d'imposer Son Drapeau Wink
Et Dieu sait que nous serons les derniers à être digne de pouvoir l'approcher.
Evil or Very Mad Trop minables que nous sommes.

En attendant je partage votre point de vue, les délires des réactionnaires donnent à croire que torchon républicain et Sacré Cœur ont vocation à s'associer alors qu'il s'agit justement de la parfaite représentation des deux étendards !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 20 Nov - 19:39

Que Dieu nous exauce!

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 20 Nov - 21:39

Luernos a écrit:

Depuis NSJC tout a c
hangé. Il a
scellé la Révélation: il a tout dit et rien de nouveau ne peut être dit
par qui que ce soit. Le développement de l'intelligence humaine du
Dogme ne peut que souligner la rupture absolue qui existe entre les
deux cités, et que l'esprit humain tend toujours à vouloir combler: cf.
les errements de l'ancien Israël.

Il est évident qu'avec l'Apocalypse, la Révélation est clause.

Bien que tout petit, je connais tout cela et plus encore; mais que dire de Paray-le-MONIAL et j'en passe. Alors, nous tombons dans les révélations autorisées par Notre Mère la Sainte Église c'est un autre problème.

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 20 Nov - 21:48

Gardian a écrit:

Mais vous ne rechignerez pas à vous drapez de ce
torchon
s'il était marqué (acte O combien blasphématoire, je persiste
et signe) du Sacre Coeur.

Vous me prêtez des intentions que je n'ai jamais eues.

Cher Monsieur, n'êtes vous point téméraire en vos jugements?

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Ven 20 Nov - 22:45

de stercore a écrit:
Gardian a écrit:

Mais vous ne rechignerez pas à vous drapez de ce
torchon
s'il était marqué (acte O combien blasphématoire, je persiste
et signe) du Sacre Coeur.

Vous me prêtez des intentions que je n'ai jamais eues.

Cher Monsieur, n'êtes vous point téméraire en vos jugements?

de stercore

Cher monsieur point de jugements téméraire. Cela deservirais mon propos plus qu'autre chose.

Cependant chez nous il y a un principe c'est le oui oui ou le non non
Partant de là et au risque de passer pour un rigide je n'en démors pas:

Soit on est catho et on vomit complètement ce torchon
Soit on garde l'idée que ... malgré tout .... ce drapeau ... et on se fourvoit, et on passe en face.

Non-contradiction, toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Lun 23 Nov - 0:50

Précédemment, par erreur, j'ai écrit:

Dans le dernier numéro de Sodalitium, il prétendait même que Pie II et
Paul III ne furent sacrés évêques qu'après leur élection au Souverain
Pontificat. Il a dû, pitoyablement, se laisser abuser par le fait que
chacun de ces deux papes fut cardinal-diacre. Il conviendrait qu'il se
fasse relire par un débutant pour des questions aussi élémentaires.


Un de vous m'a charitablement fait observer que ma lecture avait été trop rapide.

En réalité, il s'agissait seulement de Pie III, neveu de Pie II, et non de Pie II et de Paul III. Il est vrai, comme l'écrit Don Ricossa, qu'il fut évêque de Sienne, sa ville natale, pendant quarante trois ans en étant seulement diacre.

Dans ce N° 62 Don Ricossa écrit, page 46 première colonne vers le bas: bien qu'il y ait dans l'Église des Ordinaires qui n'ont pas reçu la consécration épiscopale (Abbés nullius, Vicaires et Préfets apostoliques)... Il a raison pour les Abbés nullius et pour les Préfets apostoliques; toutefois les Vicaires apostoliques sont évêques consacrés et titulaires.

Le pouvoir de juridiction épiscopale, dans l'Église ne dépend pas du sacrement de l'ordre. Dans l'absolu, même un laïc peut recevoir la juridiction épiscopale par le mandat apostolique qui ne peut émaner que du Siège Apostolique lorsqu'il n'est pas occupé par des apostats tels Wojtyla , Ratzinger ou autres.

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   Sam 12 Déc - 0:00

Les guérardiens peuvent ils nous dire quelle est la position de l'IMBC sur les sacres sans mandats épiscopaux ?
Il y a t-il des prêtres de cet institut, réellement contre ces sacres, remettant en cause leur validité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conférence à Paris de l'abbé Ricossa sur la nouvelle messe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Le salon du chocolat à Paris
» Lucky mâle type Beagle (paris)
» Notre Dame de Paris
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Annonces, nouveautés du forum-
Sauter vers: