Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
etienne
Ecuyer


Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Mar 4 Aoû - 21:38

Quelqu'un a-t-il lu le dernier numéro (n°62) de Sodalitium ?

Dans un article long et documenté, l'abbé Ricossa tend à montrer que la thèse "Rampolla franc-maçon" est, au minimum, vraiment peu crédible...
Quelqu'un a-t-il des commentaires ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCMD67
Chevalier


Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Mar 4 Aoû - 22:42

etienne a écrit:
Quelqu'un a-t-il lu le dernier numéro (n°62) de Sodalitium ?

Dans un article long et documenté, l'abbé Ricossa tend à montrer que la thèse "Rampolla franc-maçon" est, au minimum, vraiment peu crédible...
Quelqu'un a-t-il des commentaires ?

une piste...

Invalidité du nouveau rite des sacres de 1968 :

l’abbé Ricossa s’oppose à l’abbé Cekada en rejetant publiquement sa démonstration théologique de leur invalidité sacramentelle radicale

http://www.virgo-maria.org/articles_HTML/2009/006_2009/VM-2009-06-27/VM-2009-06-27-A-00-Ricossa_contre_Cekada.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Mar 4 Aoû - 23:23

[quote="JCMD67"]
etienne a écrit:
Quelqu'un a-t-il lu le dernier numéro (n°62) de Sodalitium ?

Dans un article long et documenté, l'abbé Ricossa tend à montrer que la thèse "Rampolla franc-maçon" est, au minimum, vraiment peu crédible...
Quelqu'un a-t-il des commentaires ?

Citation :
une piste...

Invalidité du nouveau rite des sacres de 1968 :

l’abbé Ricossa s’oppose à l’abbé Cekada en rejetant publiquement sa démonstration théologique de leur invalidité sacramentelle radicale

http://www.virgo-maria.org/articles_HTML/2009/006_2009/VM-2009-06-27/VM-2009-06-27-A-00-Ricossa_contre_Cekada.html[/quote]

Cet abbé tente de battre en brèche certaines preuves intrinsèques établies par l'abbé CEKADA, et tenant à la violation des conditions de validité du sacrement. Mais il existe des preuves extrinsèques: le Sacrement, en soi, ne peut pas être valide en tout état de cause ! dans une religion qui professe un autre dieu, -Lucifer- , qui sort de la fange de l'histoire, qui au lieu "d'aller aux Barbares" comme aux débuts de la Chrétienté, s'accouple avec Néron d'Aujourd'hui, le Tyran Moderno-Païen, et qui prétend "adorer "Dieu" silencieusement", pour reprendre la formule de prédilection de Rabbicifer, comme dans une hypnose d'Eleusis ou osirienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Mar 4 Aoû - 23:30

D'une certaine manière cher luernos, ne peut on pas dire que l'on reconnait " l'arbre à ses fruits" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Mar 4 Aoû - 23:47

Gardian a écrit:
D'une certaine manière cher luernos, ne peut on pas dire que l'on reconnait " l'arbre à ses fruits" ?

Et que l'on reconnait les fruits à l'arbre ! Par exemple on ne risque pas de trouver des pommes dans un sycomore ! Wink



Donc pourquoi se torturer à se demander si l'apparence de pomme est une apparence ou une réalité, alors que c'est une râclure provenant du Sycomore.


Dernière édition par luernos le Jeu 6 Aoû - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etienne
Ecuyer


Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Mer 5 Aoû - 23:20

Je crois que j'ai trouvé des éléments de réponse à la question que je posais...

http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR_abbe_Le_Gal,_Belmont,_Grossin.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCMD67
Chevalier


Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Jeu 6 Aoû - 3:32

eh bien! ça cogne... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Jeu 6 Aoû - 11:18

 
JCMD67 a écrit:
eh bien! ça cogne... Embarassed
Oui, je vous l’accorde, pour cogner, ça cogne, mais reste à savoir si c’est à bon escient. Je n’entrerai pas dans la querelle théologique qui oppose des gens comme LHR aux tenants de la “thèse de Cassiciacum”. Pour gagner le paradis, il n’est absolument pas nécessaire de comprendre les différentes thèses en présence.

Par contre, par simple respect envers la vérité, quand on parle, il faut savoir de quoi on parle. Et ce n’est manifestement pas le cas de LHR et de quelques autres.

J’ai lu plus haut qu’à en croire le site Virgo Maria, l’abbé Ricossa s’opposerait aux écrits de l’abbé Cekada sur les nouveaux rites d’ordination et de consécration. Si c’est ce qu’il prétend, c’est une grosse plaisanterie. D’abord parce que l’abbé Ricossa partage sur ce point les vues de Mgr Sanborn, et que l’abbé Cekada enseigne au séminaire de Mgr Sanborn ! Ensuite, il suffit de se reporter à ce qu’écrit l’abbé Ricossa, notamment aux pages 45 et 46 du numéro 57 (1) de la revue Sodalitium, pour savoir que son institut a soutenu la position de l’abbé Cekada bien avant nos donneurs de leçons.

Quant aux positions défendues par l’abbé Le Gal, si elles paraissent si “abominables” aux yeux de LHR, il devrait logiquement étendre ce jugement à celles du Père Guérard, qui sont essentiellement les mêmes, la seule différence étant qu’on n’est pas certain – et pour cause puisqu’entre-temps le Père est mort – que le Père les défendrait encore actuellement. Or, contre toute logique, LHR se prétend le disciple respectueux du Père Guérard, en l'opposant aux “prétentieux qui l’ont trahi” !

Mais la logique et LHR ne font décidément pas bon ménage. Il est vrai que parler de ménage à propos de LHR, c’est un peu parler de corde dans la maison d’un pendu...

(1) téléchargeable ici : http://www.sodalitium.eu/index.php?ind=downloads&op=entry_view&iden=42
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Jeu 6 Aoû - 17:18

eh bien! ça cogne... Embarassed

Comment pourrait-il en être autrement?

Quand il n'y a pas de Maître, il y a une multitude de petits maîtres!!!

Et, c'est le pugilat. bom bom bom

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCMD67
Chevalier


Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Jeu 6 Aoû - 19:18

et oui des petits papes! des sous-papes! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Jeu 6 Aoû - 21:09

Citation :
[quote="Pluchon"]
JCMD67 a écrit:
eh bien! ça cogne... Embarassed
Oui, je vous l’accorde, pour cogner, ça cogne, mais reste à savoir si c’est à bon escient. Je n’entrerai pas dans la querelle théologique qui oppose des gens comme LHR aux tenants de la “thèse de Cassiciacum”. Pour gagner le paradis, il n’est absolument pas nécessaire de comprendre les différentes thèses en présence.

Par contre, par simple respect envers la vérité, quand on parle, il faut savoir de quoi on parle. Et ce n’est manifestement pas le cas de LHR et de quelques autres.

J’ai lu plus haut qu’à en croire le site Virgo Maria, l’abbé Ricossa s’opposerait aux écrits de l’abbé Cekada sur les nouveaux rites d’ordination et de consécration. Si c’est ce qu’il prétend, c’est une grosse plaisanterie. D’abord parce que l’abbé Ricossa partage sur ce point les vues de Mgr Sanborn, et que l’abbé Cekada enseigne au séminaire de Mgr Sanborn ! Ensuite, il suffit de se reporter à ce qu’écrit l’abbé Ricossa, notamment aux pages 45 et 46 du numéro 57 (1) de la revue Sodalitium, pour savoir que son institut a soutenu la position de l’abbé Cekada bien avant nos donneurs de leçons.

Quant aux positions défendues par l’abbé Le Gal, si elles paraissent si “abominables” aux yeux de LHR, il devrait logiquement étendre ce jugement à celles du Père Guérard, qui sont essentiellement les mêmes, la seule différence étant qu’on n’est pas certain – et pour cause puisqu’entre-temps le Père est mort – que le Père les défendrait encore actuellement. Or, contre toute logique, LHR se prétend le disciple respectueux du Père Guérard, en l'opposant aux “prétentieux qui l’ont trahi” !

Mais la logique et LHR ne font décidément pas bon ménage. Il est vrai que parler de ménage à propos de LHR, c’est un peu parler de corde dans la maison d’un pendu...

(1) téléchargeable ici : http://www.sodalitium.eu/index.php?ind=downloads&op=entry_view&iden=42[/quote]

Oui vous avez raison cher Pluchon, ce n'est pas nécessaire.....!
Au contraire apprendre à prier catholiquement, et apprendre à comprendre l'incompatibilité de la Foi catholique avec tout le reste, pour tous ceux qui prétendent, comme nous, attester sur les forums, voilà une autre paire de manche!
A propos du cas de l'abbé Ricossa, mis en cause ici, je pense que vous serez de mon avis pour considérer que les trois-quarts du zèle déployé se trouve détourné sur la personnalisation des protagonistes, et des guerres détournées de l'Ennemi.
En outre à propose de ces conflits, avons-nous besoin de tel ou tel prêtre, qu'il soit érudit ou plutôt pasteur ? de tel ou tel laïc, de tel ou tel gourou catholique, ou prétendu tel... ? pour travailler, se former, prier , se convertir ? N'avons-nous pas tant de maîtres au Ciel qui nous ont laissé tant d'enseignements que nous devons assimiler.
Lorsque "on a été trahi par tant de prêtres" (cf. LHR) qui auraient tous voulu nous conduire en enfer (tous enfin plutôt 99%), qui nous autorise à nous choisir de nouveau et volontairement cette fois, tel ou tel gourou?
C'est pourquoi je suis sidéré devant le spectable des engouements aussi passionnés qu'éphémères, suivis de cruelles désillusions, de certains de nos camarades ou amis...Si les lefebvristes sont d'authentiques modernistes, mais dans une simple variante fétichiste, (ce qui explique le cruel mépris dont les accablent les modernistes majoritaires) certains parmi nous, s'imaginent-ils aussi qu'ils vont échapper à l'ascèse morale, intellectuelle et sociale des catacombes intégrales de l'Eglise catholique actuelle ?
Dans les catacombes se fabrique-t'on une petite Eglise catholique miniature?


Exclamation Exclamation Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Jeu 6 Aoû - 22:23

 
luernos a écrit:
Oui vous avez raison cher Pluchon, ce n'est pas nécessaire.....!
Au contraire apprendre à prier catholiquement, et apprendre à comprendre l'incompatibilité de la Foi catholique avec tout le reste, pour tous ceux qui prétendent, comme nous, attester sur les forums, voilà une autre paire de manche!
A propos du cas de l'abbé Ricossa, mis en cause ici, je pense que vous serez de mon avis pour considérer que les trois-quarts du zèle déployé se trouve détourné sur la personnalisation des protagonistes, et des guerres détournées de l'Ennemi.
Cette personnalisation est en effet d’autant plus regrettable qu’elle relègue à l’arrière-plan les questions de foi. Je remercie pour ma part, non seulement l’abbé Ricossa, mais plus généralement tous les catholiques, prêtres et laïcs, qui m’ont convaincu que la succession apostolique ne pouvait pas prendre fin. Même dans l’Eglise des catacombes ou de l’apocalypse qui se prépare : en un mot, jusqu’à la fin du monde. Or, à écouter les LHR et autres Zins, on finirait par l’oublier, au risque de perdre la foi, ni plus ni moins.

Il y a une belle citation de Dom Guéranger à ce sujet, que Martin nous a communiqué sur le LFC, mais je ne la retrouve plus pour l’instant. A défaut, en voici une autre de John Daly (1) qui dit l’équivalent en d’autres termes :

John Daly a écrit:
Il est un dogme de notre foi que la succession apostolique ne peut pas prendre fin. La hiérarchie aura toujours des membres, vrais successeurs des apôtres, validement sacrés et doués d'une mission de la part du saint-siège. Et si le saint-siège lui-même peut de toute évidence se trouver par intermittence inoccupé, cet interrègne ne peut en aucun cas tarir la source en sorte que la succession soit rompue et la série des papes terminée.
En cette foi je veux vivre et mourir.

(1) http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=251884
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Jeu 6 Aoû - 22:59

Bien triste; quel horreur!!!

En ce qui concerne la situation matrimonial de Louis-Hubert, je crois qu'il est bien imprudent et fort prétentieux d'en juger.

Par contre, nombreuses sont ses assertions qui méritent considérations...

Comment peut-on prétendre que BXVI ne soit pas apostat?

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCMD67
Chevalier


Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Ven 7 Aoû - 0:27

Citation :
Comment peut-on prétendre que BXVI ne soit pas apostat?

selon moi, parce qu'on veut jouer à son intellectuel.

l'on refuse la simplicité sous pretexte que ce serait "simpliste", et l'on abouti à des raisonnements incohérents, c'est malheureux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Ven 7 Aoû - 10:58

 
de stercore a écrit:
En ce qui concerne la situation matrimonial de Louis-Hubert, je crois qu'il est bien imprudent et fort prétentieux d'en juger.
jugez-vous que j’aurais-je eu la prétention de juger en écrivant : “Il est vrai que parler de ménage à propos de LHR, c’est un peu parler de corde dans la maison d’un pendu...” ? Le fait est que l’intéressé est à ce point obnubilé par cette question qu’à moi qui ne le connaissais que depuis cinq minutes, il débobinait déjà toute son histoire matrimoniale... Le fait est aussi que les prêtres auxquels LHR s’en prend sont (comme par hasard) ceux qui n’ont pas cru devoir approuver son remariage. Mais ça n’implique aucun jugement, canonique ou autre, de ma part : que ceci soit bien clair.

de stercore a écrit:
Par contre, nombreuses sont ses assertions qui méritent considérations...
Je ne dis pas le contraire, mais au milieu d’autant d’imprécations et d’amalgames. Il crève les yeux que LHR ne défend pas d’abord la foi catholique, il règle d’abord ses comptes. Sur le plan de la foi – enfin, de ce qu’il croit être la foi catholique, en y ajoutant quelques commandements et autant d’articles au Credo – la bienveillance envers le Père Guérard et la malveillance envers l’abbé Grossin sont totalement dépourvues de justification.

de stercore a écrit:
Comment peut-on prétendre que BXVI ne soit pas apostat ?
A ce compte-là, comment peut-on prétendre que les évêques américains depuis au moins l’époque de Léon XIII avaient gardé la foi, eux qui se réclamaient dans leurs discours publics de la liberté religieuse telle que Vatican II l’a proclamée ? Et que penser des papes contemporains, saint Pie X compris, qui ont laissé impunis de semblables discours, dont Rome avait connaissance depuis au moins la condamnation de l’américanisme par Léon XIII ? On peut aller très loin avec ce genre de questions...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCMD67
Chevalier


Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Ven 7 Aoû - 12:16

Citation :
... la malveillance envers l’abbé Grossin sont totalement dépourvues de justification.

vous avez parfaitement raison cher pluchon.

pour ma part j'apprécie beaucoup monsieur l'Abbé Grossin, que je ne connais malheureusement que par internet, dumoins jusque là... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Ven 7 Aoû - 12:20

La question n'est pas je crois de savoir si on apprécie tel ou tel clerc.

Ce n'est pas parce qu'une personne affirme ouvertement qu'elle apprécie ou n'apprécie pas un clerc qu'il faut le balancer aux horties, juste pour ses beaux yeux.

Il faut se méfier des clercs qui filent ouvertement pas droit (prier pour eux), et continuer à fréquenter ceux qui sont orthodoxes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Ven 7 Aoû - 12:51

 
Gardian a écrit:
Il faut se méfier des clercs qui filent ouvertement pas droit (prier pour eux), et continuer à fréquenter ceux qui sont orthodoxes.
C’est bien pourquoi l’abbé Schoonbroodt (“ami” de LHR) continue à fréquenter l’abbé Belmont (“ennemi” de LHR). Visiblement, l’un comme l’autre savent à quoi s’en tenir, en dépit des “enseignements” de LHR... Wink
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Sam 8 Aoû - 0:45

Cher Pluchon,

De 1998 à 2005, à plusieurs reprises, j'ai entendu et même contredit de façon péremptoire LH Rémy. Pas une seule fois, il n'a fait la moindre allusion à sa situation matrimoniale...

Quant à ses observations sur certains clercs, elles sont bien fondées. L'un d'entre eux parlent beaucoup de vertus naturelles et oublient les vertus théologales, tout particulièrement la charité. - Pour les Pères de l'Église, seules existent les vertus qui unissent à Dieu; le docteur de la grâce est formel:"Virtutes paganorum sunt vitia". "Les vertus des païens sont des vices."-

Enfin, en ce qui concerne la thèse de Cassissiacum, que je connais fort peu, avec LH Rémy je ne comprends pas comment une bande d'apostats peut élire et, par ce fait, investir du Souverain Pontificat un apostat.

Quand il n'y a pas de Maître, il y a un tas de petits maîtres...

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Sam 8 Aoû - 13:19

 
de stercore a écrit:
De 1998 à 2005, à plusieurs reprises, j'ai entendu et même contredit de façon péremptoire LH Rémy. Pas une seule fois, il n'a fait la moindre allusion à sa situation matrimoniale...
Tant mieux ! Il est vrai que mes propres rencontres avec l’intéressé sont bien antérieures aux dates que vous mentionnez. Mais ça ne m’explique toujours pas ses étonnants partis-pris : contre la thèse de Cassiciacum, mais pour Mgr Guérard qui en est le créateur et ne l’a, quoi qu’il en dise, jamais reniée...

de stercore a écrit:
Quant à ses observations sur certains clercs, elles sont bien fondées.
Certaines peut-être : il est un fait qu’aucun de nous, que nous soyons clercs ou laïcs, ne peut prétendre à l’infaillibilité. Mais j’avoue avoir du mal à accorder beaucoup de crédit à LHR, sur ce chapitre comme sur d’autres. Les quelques fois qu’il aborde des sujets que je connais bien, je dois constater qu’il déraille. Un simple exemple, qui a le mérite de se rapporter au sujet initial de cette discussion. A la page 25 de sa plus récente diatribe (1), il ose affirmer :

LHR a écrit:
Tous les commentateurs de l’histoire du conclave de 1903 sont d’accord pour dire que s’il n’y avait pas eu le veto de l’Autriche, le Cardinal Rampolla aurait été élu peu après.
Or, c’est tout le contraire. Pour commencer, voici ce qu’écrit le plus récent “commentateur”, l’abbé Chanut :

L’abbé Chanut (L’élection de saint Pie X, Sicre 2003, p. 207) a écrit:
A vrai dire, si cette intervention de la puissance séculière portait atteinte à la majesté du conclave et à l’indépendance de l'Eglise, elle était surtout inutile, car l’opposition à l’élection du cardinal Rampolla del Tindaro était majoritaire et si tenace qu’il ne pouvait guère espérer parvenir jamais au nombre de voix nécessaire pour être élu.
Il semble que la légende du succès du veto autrichien soit née du cerveau fertile du journaliste libéral Étienne Lamy, qui bien évidemment n’assistait pas au conclave, dans un article du Correspondant du 10 octobre 1903. Par contre, cette légende a été formellement démentie par plusieurs témoins directs que cite notamment l’historien Pierre Fernessole. Le premier n’est autre que le secrétaire du conclave, le futur cardinal Merry del Val :

Pierre Fernessole (Pie X essai historique, tome I, p. 225) a écrit:
Le cardinal Rampolla, dit très justement Mgr Merry del Val, — c’était ma conviction — n’aurait pas été élu pape, car la majorité des cardinaux était absolument décidée à désigner un autre candidat. Il gardait cependant la possibilité de réunir le nombre de voix nécessaires en sa faveur à la suite de la forte indignation soulevée par l’intervention du cardinal Puzyna, au nom de l’empereur d’Autriche-Hongrie, qui souleva une violente réaction affective parmi le Sacré-Collège et le détermina à élever une protestation solennelle pour la défense de la liberté du conclave et des droits de l’Église (Cardinal Merry del Val, Pie X Impressions et souvenirs, p. 18).
L’auteur fait également état du témoignage du cardinal Ferrari, repris dans la déposition de don Parolin au procès de canonisation de saint Pie X. Mais je me contenterai de citer l’un des plus fidèles partisans de Rampolla, le cardinal Mathieu, qui dans un article “Les derniers jours de Léon XIII et le conclave” publié par la Revue des Deux Mondes le 15 mars 1904, se moque gentiment du journaliste : “il semble que l’alambic de M. Lamy n’ait pas fonctionné d’une manière irréprochable”.

Le cardinal Mathieu a écrit:
Il n’y a pas à discuter l’hypothèse. Les témoins les plus autorisés affirment que le veto n’a été qu’un incident et, comme disait l’un d’eux, un coup d’épée dans le Tibre. Au moment où il se produisit, le Sacré-Collège était divisé au sujet du cardinal Rampolla en deux moitiés égales qui ne se seraient jamais accordées sur son nom, et l’on commençait à redouter un conclave prolongé.
Mais, comme le dit P. Fernessole, les légendes ont la vie dure, et il ne m’étonne absolument pas que LHR soit tombé dans le panneau...

de stercore a écrit:
Enfin, en ce qui concerne la thèse de Cassissiacum, que je connais fort peu, avec LH Rémy je ne comprends pas comment une bande d'apostats peut élire et, par ce fait, investir du Souverain Pontificat un apostat.
Je ne me vanterai certes pas, cher de stercore, de comprendre parfaitement la thèse en question, mais je suis néanmoins prêt à parier que vous ne trouverez chez aucun des auteurs critiqués par LHR l’affirmation que Benoît XVI ait été réellement investi d’un quelconque pouvoir, que ce soit de magistère ou de juridiction. Là encore, les légendes, colportées notamment par le diacre Zins, ont décidément la vie dure.

Mais quant à la “bande d’apostats”, si cette expression englobe pour vous la totalité des personnes qui ont, suivant la constitution divine de l’Eglise, voix au chapitre dans l’élection d’un pape (2), j’ai le regret de vous apprendre qu’il s’agit d’une affirmation contraire à la doctrine catholique :

Le concile Vatican I (Pastor Aeternus, chap. 2) a écrit:
Si donc quelqu’un dit que ce n’est pas par l’institution du Christ ou de droit divin que saint Pierre a, et pour toujours, des successeurs dans sa primauté sur l’Eglise universelle, ou que le Pontife romain n’est pas successeur de saint Pierre en cette primauté : qu’il soit anathème.
Sur le libre forum catholique, je viens de citer à EA le commentaire du Père Goupil (lui-même citant un auteur antérieur) au sujet de ce canon :

Le R.P. Goupil s.j. (L’Eglise, Laval 1946, p. 48-49) a écrit:
Remarquons que cette succession formelle ininterrompue doit s’entendre moralement et telle que le comporte la nature des choses : succession de personnes, mode électif, comme l’a voulue le Christ et l’a comprise toute l’antiquité chrétienne. Cette perpétuité n’exige donc pas qu’entre la mort du précécesseur et l’élection du successeur il n’y ait aucun intervalle, ni même que dans toute la série des pasteurs aucun ne puisse avoir été douteux ; mais “on entend par là une succession de pasteurs légitimes telle que jamais le siège pastoral, même vacant, même occupé par un titulaire douteux, ne puisse réellement être réputé tombé en déshérence ; c’est-à-dire encore que le gouvernement des prédécesseurs persévère virtuellement dans le droit du siège toujours en vigueur et toujours reconnu, et que toujours aussi ait persévéré le souci d’élire un successeur” (Ch. Antoine, De Eccl.)
Ce qui rejoint l’affirmation de John Daly que j’ai citée un peu plus haut à Luernos. J’ai aussi communiqué à EA ce passage de l'Année Liturgique de Dom Guéranger (écrit avant Vatican I) :

Dom Guéranger (Année liturgique, éd. 1867, mercredi de la Pentecôte) a écrit:
Jésus avait dit : “Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise” ; mais Pierre devait mourir. La promesse n’avait donc pas pour objet sa personne seulement, mais toute la suite de ses successeurs jusqu’à la fin des siècles. Quelle étonnante et énergique action du divin Esprit produit ainsi, anneau par anneau, cette dynastie de princes spirituels arrivée à son deux cent cinquantième Pontife, et devant se poursuivre jusqu’au dernier jour du monde ! Aucune violence ne sera faite à la liberté humaine ; le divin Esprit lui laissera tout tenter ; mais il faut cependant qu’il poursuive sa mission. Qu’un Décius produise par ses violences une vacance de quatre ans sur le siège de Rome, qu’il s’élève des anti-papes soutenus les uns par la faveur populaire, les autres par la politique des princes, qu’un long schisme rende douteuse la légitimité de plusieurs Pontifes, l’Esprit-Saint laissera s’écouler l’épreuve, il fortifiera, pendant qu’elle dure, la foi de ses fidèles ; enfin, au moment marqué, il produira son élu, et toute l’Eglise le recevra avec acclamation.
(1) http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR_abbe_Le_Gal,_Belmont,_Grossin.pdf

(2) Concernant l’identité des électeurs potentiels du pape, j’ai communiqué à JCMD67 la réponse d’un de mes amis, qui s’écarte quelque peu de celle proposée par Mgr Sanborn et l’abbé Ricossa (qui ne sont ni pour lui ni pour moi des gourous) : http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=31199#31199
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Sam 8 Aoû - 14:42

Mr Pluchon, vous dites que la succession de peut se rompre, de sorte qu'il y aura toujours des pasteurs à la suite de Saint Pierre. Pardonnez moi d'être simpliste mais si d'aventure c'est un musulman qui se fait élire au Vatican cela suffira ?

Car in fine qu'est ce qui différencie un musulman d'un moderniste hérétique, puisqu'ils sont dans le même camps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Sam 8 Aoû - 16:04

 
Gardian a écrit:
Mr Pluchon, vous dites que la succession ne peut se rompre, de sorte qu'il y aura toujours des pasteurs à la suite de Saint Pierre. Pardonnez moi d'être simpliste mais si d'aventure c'est un musulman qui se fait élire au Vatican cela suffira ?

Car in fine qu'est ce qui différencie un musulman d'un moderniste hérétique, puisqu'ils sont dans le même camp.
Il va de soi que ni l’un ni l’autre ne font l’affaire, puisqu’ils n’ont pas la foi. Mais m’avez-vous (bien) lu ? Tout d’abord, ce n’est pas mon commentaire de Vatican I, mais celui d’auteurs de compétence reconnue comme le R.P. Goupil. Il est loin d’être le seul à s’exprimer ainsi, il est seulement l’un des plus précis et des plus compétents en la matière. Mais surtout, pas plus que Dom Guéranger, il n’écrit qu’il y aura tout le temps des successeurs de Pierre, puisqu’il admet explicitement que le siège pontifical puisse être vacant. Ce qui est le cas en ce moment. Et ce qui était également le cas envisagé par Paul IV dans sa bulle Cum ex Apostolatus.

Non, c’est la possibilité d’élire un pape qui doit au moins toujours subsister dans l’Eglise, et pour cela, il faut un ou plusieurs électeurs légitimes. Pas nécessairement des cardinaux, la loi instituant les cardinaux comme seuls électeurs n’étant qu’une loi ecclésiastique. Par contre, d’après ce que l’Eglise nous enseigne au sujet de sa constitution, il semble bien que parmi les électeurs du pape ne peuvent figurer ni les laïcs, ni les prêtres ordinaires (en dehors du clergé romain), ni les évêques sans mandat (car dépourvus de toute juridiction), ni a fortiori les faux évêques “consacrés” suivant un rite invalide ou ceux qui ont perdu la foi... Ce qui exclut déjà pas mal de monde.

Et pourtant, il(s) existe(nt) : la foi nous l’enseigne. Ce qui ne veut pas dire que, sans aller jusqu’à perdre la foi, ces électeurs potentiels ne déraillent pas en ce moment : par exemple, il est probable qu’ils reconnaissent B16 pour pape, sinon ils nous l’auraient fait savoir. C’aurait pu être Mgr Lefebvre, Mgr de Castro Mayer ou Mgr Ngo Dinh Thuc, au moins tant qu’ils n’avaient pas démissionné de leur charge. Eux et tous leurs confrères dans l’épiscopat avaient le pouvoir de déclarer Paul VI officiellement déchu. Le plus fort est qu’au moment de la discussion du schéma sur la collégialité à Vatican II, plusieurs d’entre eux ont été sur le point de le faire, mais Paul VI a réussi à les amadouer avec la... Nota prævia !

Je ne désire évidemment scandaliser personne, mais il faut bien se rendre compte qu’imaginer que Vatican I ait pu tromper les catholiques sur ce seul canon est rigoureusement impossible au regard de la foi. Et c’est parce que les conciliaires – du moins ceux qui sont honnêtes ! – font une lecture erronée de ce canon de Vatican I (ou des auteurs qui s’en inspirent) qu’ils déraillent : aussi, ne serait-ce que pour cette raison, il est important d’avoir des idées claires. Sans quoi nous nous mettons à dérailler à notre tour, même si c’est en sens inverse. “Que celui qui se tient debout prenne garde de ne pas tomber” !
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Sam 8 Aoû - 16:27

Et ces électeurs ne viendront-ils pas tout simplement au bon moment au bon endroit, envoyés tout simplement par la providence, laquelle se chargeant toujours d'apporter Sa solution à son heure ... ?

Ce qui me fait dire que oui il existe toujours un moyen de retrouver une succession apostolique, mais tout simplement qu'il ne nous est pas demandé à l'heure d'aujourd'hui, de chercher à savoir de laquelle il s'agit.

Ne croyez vous pas cher amis ? Wink

Ne m'en voulez pas si je ne suis pas à même de faire des messages plus longs et plus fournis, je ne parle vraiment qu'au nom de moi même et de ce qui me semble être le bon sens.

Je me trompe peut être. Cependant quelque chose me dit qu'il ne faut vraiment pas se creuser la tête pour cette question, à réfléchir à la solution dans la mesure où comme vous le dites, Vatican I qui ne peut ni se tromper ni nous tromper nous a promis qu'il y avait une issue possible.


Mais cependant penser que le Bon Dieu passera par des types comme ratzinger pour s'occuper de son Église, voyant ce qu'est ratzinger ce qu'il dit et fait je ne m'y aventurerais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Sam 8 Aoû - 16:36

 
Gardian a écrit:
Ce qui me fait dire que oui il existe toujours un moyen de retrouver une succession apostolique, mais tout simplement qu'il ne nous est pas demandé à l'heure d'aujourd'hui, de chercher à savoir de laquelle il s'agit.
Ce qui nous est demandé est effectivement de nous conformer en tout à l’enseignement de l’Eglise. C’est lui qu’il faut chercher à connaître, pas le nom du futur pape.

Gardian a écrit:
Mais cependant penser que le Bon Dieu passera par des types comme ratzinger pour s'occuper de son Église, voyant ce qu'est ratzinger ce qu'il dit et fait je ne m'y aventurerais pas.
Entre nous, moi non plus !
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Sam 8 Aoû - 23:45

Cher Pluchon,

Encore une fois, je laisserai à ceux qui sont aussi insuffisants que suffisants le soin d'examiner la situation matrimoniale de LH Rémy; elle ne m'intéresse pas le moins du monde.

Notons tout de même, que ceux qui l'apostrophe, le censure et le calomnie ne sont ni pour le Christ-Roi, ni pour la Mission Divine de la France, ni pour le Message de Notre Dame de la Salette.

Vu la modestie de mes origines -de stercore- , je me garderai de jouer et le thuriféraire et le souffleur de chandelles. Si LH Rémy écrit des âneries, on en relève tout autant dans la littérature de ses censeurs, clercs ou laïcs; je n'en mettrai pas d'avantage.

Fréquentons l'Ecriture, les Pères, l'Hagiographie et prions en ces temps de misère où la charité ne nous étouffe pas le moins du monde.

PRECES MEAE NON SUNT DIGNAE...

de stercore

de stercore Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)   Aujourd'hui à 7:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Rampolla franc-maçon ? (Sodalitium)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: