Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Objet / livres à garder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
E-M Laugier
Thèsounours
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Objet / livres à garder   Lun 11 Mai - 20:16

Je me pose une question "pratique" dont la réponse pourra peut être s'avérer utile pour un certain nombre.

Que faire de la "littérature" et des "éditions" qui ne sont pas catholiques et ne glorifient pas Dieu, qui sont donc du camp d'en face ... mais qui ne sont pas ouvertement cathophobes.

Prenons un exemple.

Une bande dessinée - que je ne conseille même pas d'aller découvrir- se nommant "largo winch" ne fait l'apologie d'aucune fausse religion mais d'une vie légère voir débauchée, exemple à l'appui. Ca c'est tranché c'est poubelle.
Mais une bande dessinée de lucky lucke, de boule et bill ou autre du même genre qu'en faire ?
Un bouquin de la collection jeunesse, du genre le récit de la vie d'un jeune ado dans un monde sans la foi Catholique. Qu’en faire également ?


Je m'interroge, venant d'en face, de là où ces bouquins sont monnaies courantes, sur le devenir des ouvrages comme ceux là qu'on pourrait posséder, vestige de ce passé pré-conversion.

Je serais tenté de dire qu'il faut tout jeter par précaution.
Peut être penserez vous au contraire qu'il faille faire le tri, ou tout garder.

Plus qu'un avis pratique en fait c'est une question posée, que faire des trucs d'en face ?

Parce qu'au final même si un objet n'a rien de nuisible, s’il n'apporte rien il ne sert à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nordland
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 850
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Lun 11 Mai - 23:12

Bonne question.

Je pense qu'il y a suffisement de bons livres pour que l'on puisse se dispenser d'acheter ou de lire de tels livres. Le combat que nous avons à mener fait que nous ne devrions pas avoir le temps de lire des romans, BD, ... (exception faite du fin du fin : Gaston Lagaffe Twisted Evil ).

Hélas, la nature humaine étant faible, elle se doit de s'accorder de temps en temps un peu de répit. Et je pense que l'on peut se distraire honnêtement en lisant parfois un livre qui ne soit pas "100% cathocentrique", à condition que ce livre ne pêche en rien contre la morale, la foi, ... Donc tu peux encore lire ton Lucky Luke avec Ma Dalton et Rantanplan. (par contre, Largo Winch, poubelle effectivement).

Pour les livres catholiques pour la jeunesse, les Editions Saint Rémi en publient un certain nombre. Cela peut donner des idées lorsque l'on doit offrir un livre à un adolescent et que l'on se retrouve démuni devant les rayons de la Fnac ou de Virgin. clown

C'est mon avis et on a le droit de ne pas être d'accord.

Nordland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Thèsounours
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Lun 11 Mai - 23:24

Nordland a écrit:
Bonne question.

Je pense qu'il y a suffisement de bons livres pour que l'on puisse se dispenser d'acheter ou de lire de tels livres. Le combat que nous avons à mener fait que nous ne devrions pas avoir le temps de lire des romans, BD, ... (exception faite du fin du fin : Gaston Lagaffe Twisted Evil ).

Hélas, la nature humaine étant faible, elle se doit de s'accorder de temps en temps un peu de répit. Et je pense que l'on peut se distraire honnêtement en lisant parfois un livre qui ne soit pas "100% cathocentrique", à condition que ce livre ne pêche en rien contre la morale, la foi, ... Donc tu peux encore lire ton Lucky Luke avec Ma Dalton et Rantanplan. (par contre, Largo Winch, poubelle effectivement).

Pour les livres catholiques pour la jeunesse, les Editions Saint Rémi en publient un certain nombre. Cela peut donner des idées lorsque l'on doit offrir un livre à un adolescent et que l'on se retrouve démuni devant les rayons de la Fnac ou de Virgin. clown

C'est mon avis et on a le droit de ne pas être d'accord.

Nordland

C'est un peu ce que je pensais, il y a quelques ouvrages dont nous ne devons pas neccessairement jeter l'anathème.
Après tout il y a des artistes ou des styles musicaux qui peuvent être très plaisant et potable bien que les artistes en questions ne soient pas des catholiques.
C'est un vieux débat pig

Et tout n'est qu'une histoire de proportion et de vigilance, du moins je le pense. C'est l'esprit et non la lettre qui prédomine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchisédech
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 687
Localisation : Babylone sur Seine
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mar 12 Mai - 11:10

Mwé, je ne sais pas trop, je pense qu'effectivement, il y a des "ouvrages" de quelques sorte qu'ils soient (musique, "arts plastiques", peinture et littérature évidemment) qui ne méritent pas qu'on s'y attarde ne serait-ce qu'un court instant. Mais n'oublions pas d'être "DANS" le monde à défaut d'être "DU" monde.
A trop vouloir s'exclure, on s'isole, et en s'isolant, on court le risque (très réel) de tourner très mal!

On sait tous que Mozart était FM.: , Bach Lucithérien, Beethoven sourd et Vinci ésotériste, n'empêche quand même qu'il reste de tous ces gens-là des éléments dont tout bon cato peut faire son beurre. Idem pour la littérature, la bd dans son ensemble est-elle à jeter et doit-on ne garder que Gaston Lagaffe, Achille Talon (quand même) et Lucky Luke... Je ne sais pas. A ce compte-là, faut-il également n'écouter jamais la radio, éradiquer la télé (là, je serais plutôt d'accord!), ne plus fréquenter les cinémas??
Pour un adulte normalement constitué, il doit être possible de se "frotter" à ces périls sans pour autant succomber, sinon la seule solution est : "tous à la Trappe!!"
Pour des jeunes, effectivement, offrir à Noël la discographie complète de Marilyn Manson ou du dernier et osbkür groupe de trashmétalpayenantiKrïst ne semble pas nécessaire du tout, il ne faut quand même pas oblitérer le fait qu'être dans le monde nécessite d'avoir néanmoins des "points de passage" culturels avec les autres.
Je retrouve bien l'humour de Nordland lorsqu'il conseille de creuser le catalogue de St Rémi afin d'y trouver des ouvrages distrayants autant que formateurs et lisibles et surtout pour des zados !! Je vois bien le jeune cato dans la cour de récréation de son lycée entre deux lynchages ethniques dire à son mailleurami: "nan j'ai pas lu Millénium (que je ne recommande pas non plus bien sûr) mais en revanche y'a mon tonton qui m'a offert "Hortensia, petite fleur des Catacombes", c'est génial aussi !!"
Sachons regarder vers les littératures d'aventure (je parle pour les garçons, les filles n'ayant pas besoin de se cultiver pour ce qu'on va en faire c'est bien connu!), suivant les âges on trouve sans aucun problème des kilos de bons bouquins!!
Ne rebutez pas les jeunes, par pitié! Pensez qu'ils n'ont pas encore votre opiniâtreté à se cultiver uniquement de bons textes! Un gosse a besoin de "s'évader ailleurs", s'il y a des morts ou des gros mots dans une histoire, c'est peut-être pas si grave à la fin... Bien sûr, il faut toujours vérifier la teneur des choses mais ne les dégoûtez pas trop vite ;-)
Laissez-les grandir! Offrez-leur des Bob Morane, des Tarzan, y'a encore plein d'autre choses!!

Avec une bise de Tonton Melki!
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalmonte
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 352
Localisation : Youkali
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mar 12 Mai - 15:55

Ah que voilà une intéressante question!

Mon avis est le suivant, et il ne vaut pas grand chose. Je crois qu'il est légitime de vouloir, de temps à autres, se détendre l'esprit avec des ouvrages (au sens large) légers, pour autant qu'ils ne soient pas clairement anticatholiques. Ainsi de tant d'ouvrages neutres. La détente de l'esprit est nécessaire pour assimiler les écrits catholiques, qui sont parfois ardus. Je pense que la comparaison avec la prière et le sommeil peut ici s'appliquer: il faudrait prier tout le temps. Ainsi, défalquer une part de son sommeil pour la prière est une bonne chose, mais se mettre à prier tout le temps sans dormir ne peut aboutir qu'à une prière condamnée à devenir diluée par manque de concentration. Donc, pour mieux prier, il vaut mieux dormir la nuit plutôt que de passer ses nuits à prier, et à devenir fou à cause du manque de sommeil, ce qui fera qu'à la fin, on ne prie plus du tout.

Ainsi, après quatre heures d'étude de la Somme, par exemple, on peut se détendre en écoutant du jazz. Cette détente permettra je crois une meilleure assimilation des pieuses lectures.

Quant aux ouvrages eux-mêmes, il faut développer un sens critique assez facile à acquérir du reste, qui nous fait sentir immédiatement le degré d'anticatholicisme d'un livre. Après, chacun a son seuil de scandale. J'ai perso lu cette merde de davincicode, dans le but de connaître mon ennemi, et sa lecture ne m'a pas causé un danger de perte de foi, bien au contraire. Je n'en ai eu que plus envie d'étreindre mon chapelet.

De plus, une foule de livre, cd et bd sont neutres sur le plan catho.
Je me souviens que gamin, après la prière du soir, je dévorais des Astérix, et cela n'était pas un danger pour la foi. Ainsi de Achile Talon, Iznogoud, Calvin et Hobbes, Peanuts, Lagaffe, Spirou, etc. Je pense, en un mot comme en cent, que l'important n'est pas de dresser une liste d'ouvrages permis/interdits, mais de développer un sens critique qui permet de voir très vite si ça sent le roussi. Et toujours se dire que dans le doute, on s'abstient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mar 12 Mai - 16:40

Je pense que l’ami Gardian peut garder tous ses bouquins de jeunesse, ça ne lui fera plus aucun mal désormais…
Mais uniquement en tant que souvenirs personnels !
En effet, il faudra prendre garde à ne pas les faire lire par n’importe qui, surtout ses futurs enfants…

Mgr Gaume (encore lui !) nous éclaire à ce sujet :

(…)
"En résumé, pour que l'éducation revête ce caractère éminemment religieux réclamé par les besoins actuels, il faut que la
religion soit prise pour base d'opération
; c'est-à-dire que, enraciné dans la foi, le développement de l'enfant commence,
s'accomplisse et s'achève sous l'influence et à la lueur de la vérité religieuse ; que principe, règle, fin d'enseigner et
d'apprendre, la religion, comme un flambeau lumineux, rayonne sur toutes les leçons de l'éducation, ainsi que le soleil sur la nature, pour les compléter, les consacrer, les éclairer de la double lumière du temps et de l'éternité ; que tous les enseignements divers, philologiques, historiques, littéraires. scientifiques, aient pour résultat ultérieur de renouer et de faire briller de tout son éclat, aux yeux si clairvoyants du jeune âge, cette chaîne d'or qui, selon l'expression d'Homère, suspend la terre au ciel, le fini à l'infini, l'homme à Dieu, toutes les sciences à leur auteur."

(DU CATHOLICISME DANS L'ÉDUCATION
PAR MGR GAUME,
2è édition, 1884)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchisédech
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 687
Localisation : Babylone sur Seine
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mar 12 Mai - 16:57

Quelle avalanche de bon sens! C'est bien les enfants, je suis assez fier de vous !!
cheers cheers

Néanmoins dans les énumérations de bédés, personne n'a (osé ?) cité TINTIN, que l'on peut lire sans risque de 18 à 88 ans parce que c'est MON COPAIN !!

Suspect study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mar 12 Mai - 17:53

Comme tout le monde, j'y vais de mon petit avis perso "kinengagekemoi".

Mais devenez un bon catholique et le regard que vous poserez sur ces choses sera catholique.

Je m'explique : soyez aussi parfaitement catholique que vos talents et limites vous le permettent et lisez Rousseau. Le dégoût vous montera aux lèvres et vous n'aurez pas besoin de brûler votre bibliothèque.

"Qui veut faire l'ange fait la bête".

A trop vouloir en faire, on finit inculte, largué au niveau des idées, spirituellement sec, totalement ridicule et anachronique, avec le sentiment d'en vouloir au monde entier, dans un nihilisme clérical total. Ou à se donner la réplique dans le miroir, d'un mauvais remake de piété confite façon guimauve-préchi-précha-cul-cul la prâline, très simili XIXème...clown clown clown

Mais ça n'engage que moi...Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nordland
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 850
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mar 12 Mai - 18:37

Melchisédech a écrit:

Néanmoins dans les énumérations de bédés, personne n'a (osé ?) cité TINTIN, que l'on peut lire sans risque de 18 à 88 ans parce que c'est MON COPAIN !!
Suspect study

La biographie de Léon : pas avant 10 ans quand même ! clown

Nordland

PS : Ca y est, je vais encore me faire traiter de nazi par certains tordus ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mar 12 Mai - 19:44

Rosalmonte a écrit :

Citation :
De plus, une foule de livre, cd et bd sont neutres sur le plan catho. Je me souviens que gamin, après la prière du soir, je dévorais des Astérix, et cela n'était pas un danger pour la foi. Ainsi de Achile Talon, Iznogoud, Calvin et Hobbes, Peanuts, Lagaffe, Spirou, etc. Je pense, en un mot comme en cent, que l'important n'est pas de dresser une liste d'ouvrages permis/interdits, mais de développer un sens critique qui permet de voir très vite si ça sent le roussi.
Et toujours se dire que dans le doute, on s'abstient.

Voilà qui est parlé d'or! cheers bounce study cheers bounce study cheers

D'ailleurs, qui peut avoir intérêt à ce que nos jeunes soient incultes, malléables, ectoplasmiques, craintifs, totalement dépourvus de références et de sens critique, muselés et socialement ininsérables ??? Suspect confused Suspect confused Suspect

"Is fecit cui prodest" Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Thèsounours
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mar 12 Mai - 21:07

Nordland a écrit:
Melchisédech a écrit:

Néanmoins dans les énumérations de bédés, personne n'a (osé ?) cité TINTIN, que l'on peut lire sans risque de 18 à 88 ans parce que c'est MON COPAIN !!
Suspect study

La biographie de Léon : pas avant 10 ans quand même ! clown

Nordland

PS : Ca y est, je vais encore me faire traiter de nazi par certains tordus ! Twisted Evil

Quand on pense auzheureslesplussombresdenootrehistoireplusjamaisjamaisça

cet acte militant ouvertement tontoniste est lamentable et merite la lapidation Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mer 13 Mai - 0:32

Melchisédech a écrit:
Mwé, je ne sais pas trop, je pense qu'effectivement, il y a des "ouvrages" de quelques sorte qu'ils soient (musique, "arts plastiques", peinture et littérature évidemment) qui ne méritent pas qu'on s'y attarde ne serait-ce qu'un court instant. Mais n'oublions pas d'être "DANS" le monde à défaut d'être "DU" monde.
A trop vouloir s'exclure, on s'isole, et en s'isolant, on court le risque (très réel) de tourner très mal!

On sait tous que Mozart était FM.: , Bach Lucithérien, Beethoven sourd et Vinci ésotériste, n'empêche quand même qu'il reste de tous ces gens-là des éléments dont tout bon catho peut faire son beurre. Idem pour la littérature, la bd dans son ensemble est-elle à jeter et doit-on ne garder que Gaston Lagaffe, Achille Talon (quand même) et Lucky Luke... Je ne sais pas. A ce compte-là, faut-il également n'écouter jamais la radio, éradiquer la télé (là, je serais plutôt d'accord!), ne plus fréquenter les cinémas??
Pour un adulte normalement constitué, il doit être possible de se "frotter" à ces périls sans pour autant succomber, sinon la seule solution est : "tous à la Trappe!!"
Pour des jeunes, effectivement, offrir à Noël la discographie complète de Marilyn Manson ou du dernier et osbkür groupe de trashmétalpayenantiKrïst ne semble pas nécessaire du tout, il ne faut quand même pas oblitérer le fait qu'être dans le monde nécessite d'avoir néanmoins des "points de passage" culturels avec les autres.
Je retrouve bien l'humour de Nordland lorsqu'il conseille de creuser le catalogue de St Rémi afin d'y trouver des ouvrages distrayants autant que formateurs et lisibles et surtout pour des zados !! Je vois bien le jeune catho dans la cour de récréation de son lycée entre deux lynchages ethniques dire à son meilleur ami: "nan j'ai pas lu Millénium (que je ne recommande pas non plus bien sûr) mais en revanche y'a mon tonton qui m'a offert "Hortensia, petite fleur des Catacombes", c'est génial aussi !!"
Sachons regarder vers les littératures d'aventure (je parle pour les garçons, les filles n'ayant pas besoin de se cultiver pour ce qu'on va en faire c'est bien connu!), suivant les âges on trouve sans aucun problème des kilos de bons bouquins!!
Ne rebutez pas les jeunes, par pitié! Pensez qu'ils n'ont pas encore votre opiniâtreté à se cultiver uniquement de bons textes! Un gosse a besoin de "s'évader ailleurs", s'il y a des morts ou des gros mots dans une histoire, c'est peut-être pas si grave à la fin... Bien sûr, il faut toujours vérifier la teneur des choses mais ne les dégoûtez pas trop vite ;-)
Laissez-les grandir! Offrez-leur des Bob Morane, des Tarzan, y'a encore plein d'autre choses!!

Avec une bise de Tonton Melki!
study

Comme j'ai parfaitement compris vos développements Laughing de ma propre opinion sur la question (et que vous m'avez ôtés de la plume, cher Melcki, ) je me conterai de souligner!
1.- Premièrement : Rester au milieu du monde (pas "au coeur" comme nous enseignaient les modernos" ) La pire des erreurs est toute tendance sectaire, bien pire que ceux qui suivent plus ou moins la secte...
2.- Deuxièmement, il n'y a certes pas des semences de vérités et de bonté partout, mais avec prudence, et ne présumant pas de nos forces, et une fois que notre niveau de Foi est monté au niveau intellectuel où l'on est, il faut au contraire prendre à bras le corps les éléments, informations et instruments de vérité, qui sont disséminés un peut partout. Il faut avoir des points de passage culturels obligés pour être dans ce monde. Mais il faut toujours les dominer parallèlement.
ET Dhuoda a bien raison de préciser:
Citation :
avec le sentiment d'en vouloir au monde entier, dans un nihilisme clérical total. Ou à se donner la réplique dans le miroir
Alors que tout catholique vit toujours en tout état de cause, une époque formidable !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalmonte
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 352
Localisation : Youkali
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mer 13 Mai - 1:09

Citation :
Alors que tout catholique vit toujours en tout état de cause, une époque formidable !!!

Immense gloire à Dieu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mer 13 Mai - 10:48

Citation :
Alors que tout catholique vit toujours en tout état de cause, une époque formidable !!!

...puisque c'est l'époque choisie pour nous par Dieu lui-même afin de faire notre salut. C'est-à-dire celle où, compte tenu de nos talents particuliers, et de nos faiblesses, nous trouverons davantage à employer les uns et à vaincre les autres.

Ceux qui veulent se la jouer "camp des derniers saints", en figeant l'histoire et raidissant leur comportements, en stérilisant dans un quant-à-soi frileux, l'esprit, me font penser à ceux qui ont reçu un talent et l'ont enterré :
-----------------------
Donc veillez, car vous ne savez ni le jour, ni l’heure.
Car il en est comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs et leur remis ses biens.
À l’un il donna cinq talents, à un autre deux, à un autre un, à chacun selon sa capacité, et il partit en voyage. Aussitôt,
celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla les faire valoir, et il en gagna cinq autres.
De la même manière, celui qui (avait reçu) les deux, en gagna lui aussi deux autres.
Mais celui qui en avait reçu un s’en alla faire un trou en terre, et il y cacha l’argent de son maître.
Longtemps après, le maître de ces serviteurs revient et leur fait rendre compte.
S’avançant, celui qui avait reçu les cinq talents en présenta cinq autres, en disant : « Maître, vous m’aviez remis cinq talents ; voici cinq autres talents que j’ai gagnés. »
Son maître lui dit : « Bien, serviteur bon et fidèle ; en peu tu as été fidèle, je te préposerai à beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. »
S’avançant aussi, celui qui (avait reçu) les deux talents dit : « Maître, vous m’aviez remis deux talents ; voici deux autres talents que j’ai gagnés. »
Son maître lui dit : « Bien, serviteur bon et fidèle, en peu tu as été fidèle, je te préposerai à beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. »
S’avançant aussi, celui qui avait reçu un talent dit : « Maître, j’ai connu que vous êtes un homme dur, qui moissonnez où vous n’avez pas semé, et recueillez où vous n’avez pas répandu. J’ai eu peur, et je suis allé cacher votre talent dans la terre ; le voici, vous avez ce qui est à vous. »
Son maître lui répondit : « Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que je recueille où je n’ai pas répandu ;
il te fallait donc porter mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j’aurais repris ce qui est mien avec un intérêt.
Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents.
Car on donnera à celui qui a, quel qu’il soit, et il y aura (pour lui) surabondance ; mais à celui qui n’a pas, on lui ôtera même ce qu’il a. Saint Matthieu XXV 13-29.

-------------------------
La sécurité dans l'isolement (talent enterré) par crainte d'un Dieu cruel et vengeur, est très caractéristique d'une tournure d'esprit.

Avec pour signe distinctif, l'arrogance et la dureté de coeur de celui qui s'est exclus du jeu et n'a de cesse de vouloir entraîner les autres dans son cul de sac stérile, par pur ressentiment.

Alors que Jésus déclare qu'il fallait porter l'argent au banquier. C'est-à-dire (à mon avis...) se servir des commodités du monde pour faire croitre le don de Dieu.

Quand, pour en revenir à notre sujet, on imprime aux jeunes esprits ce mode de vie et cette tournure d'esprit, car c'est une "clientèle captive", il me semble que l'on commet quelque chose d'extrèmement grave.

On ne fait pas fructifier son propre talent, qui était adapté à notre époque. Et l'on empêche de futurs adultes de seulement soupçonner qu'ils ont un talent, qu'avec la grâce, qui ne manque jamais, d'un Dieu qui ne peut "ni se tromper, ni nous tromper", et "ne peut nous tenter au delà de nos forces" ils doivent faire fructifier "hic et nunc".

"Vous-même n'entrez pas et vous empêchez les autres d'entrer".

------------------------------------------------

1. Alors Jésus, parlant à la foule et à ses disciples, dit :
2. Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse.
3. Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent ; mais n’agissez pas selon leurs œuvres. Car ils disent, et ne font pas.
4. Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt.
5. Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements ;
6. ils aiment la première place dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues ;
7. ils aiment à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi.
8. Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi ; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères.
9. Et n’appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.
10. Ne vous faites pas appeler directeurs ; car un seul est votre Directeur, le Christ.
11. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
12. Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé.
13. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer.
14. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l’apparence de longues prières ; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement.
15. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous.
16. Malheur à vous, conducteurs aveugles ! qui dites : Si quelqu’un jure par le temple, ce n’est rien ; mais, si quelqu’un jure par l’or du temple, il est engagé.
17. Insensés et aveugles ! lequel est le plus grand, l’or, ou le temple qui sanctifie l’or ?
18. Si quelqu’un, dites-vous encore, jure par l’autel, ce n’est rien ; mais, si quelqu’un jure par l’offrande qui est sur l’autel, il est engagé.
19. Aveugles ! lequel est le plus grand, l’offrande, ou l’autel qui sanctifie l’offrande ?
20. Celui qui jure par l’autel jure par l’autel et par tout ce qui est dessus ;
21. celui qui jure par le temple jure par le temple et par celui qui l’habite ;
22. et celui qui jure par le ciel jure par le trône de Dieu et par celui qui y est assis.
23. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.
24. Conducteurs aveugles ! qui coulez le moucheron, et qui avalez le chameau.
25. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu’au dedans ils sont pleins de rapine et d’intempérance.
26. Pharisien aveugle ! nettoie premièrement l’intérieur de la coupe et du plat, afin que l’extérieur aussi devienne net.
27. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés.
28. Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité.
29. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les sépulcres des justes,
30. et que vous dites : Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour répandre le sang des prophètes.
31. Vous témoignez ainsi contre vous-mêmes que vous êtes les fils de ceux qui ont tué les prophètes.

32. Comblez donc la mesure de vos pères.
33. Serpents, race de vipères ! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ?
34. C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville,
35. afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l’autel.

36. Je vous le dis en vérité, tout cela retombera sur cette génération.
37. Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu !
38. Voici, votre maison vous sera laissée déserte ;
39. car, je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais, jusqu’à ce que vous disiez : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Saint Matthieu XXIII trad Crampon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Clovis
Page
avatar

Nombre de messages : 102
Localisation : Cincinnati
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Lun 18 Jan - 22:13

Balayez Astérix
et faites attention aux images
par Luce Quenette

Le danger majeur de la Télévision n'est pas l'immoralité des images, comme on me le fait dire quelquefois, en m'opposant des émissions si belles, si instructives ! Je ne doute pas de leur existence, c'est même l'appât majeur de cet empoisonnement, pour les honnêtes parents. Ils ont résolu de trier, de couper, d'arrêter, d'interdire, d'envoyer coucher. Le règlement tient, mollit, s'atténue, élastique, extensible, anéanti… et puis, machine arrière, mais voici « le film bien ! sauf… », donc la concession pour Lucienne 15 ans, ce qui met hors de lui son frère 13 ans ; les petits, tous au lit : « On entendait les parents rire, et à moitié les paroles, on était furieux ».

Horrible auxiliaire de la démission d'autorité, la Télévision est meurtrière pour une autre raison. [...…]

Le danger principal, inévitable de la Télé, c'est de mettre dans la tête des enfants des images et non des idées, c'est d'arrêter, par la puissance trompeuse de l'imagination, le travail naturel de l'intelligence : l'abstraction.

Les « illustrés » exécutent la même démolition. […...]

Ce danger de perversion de l'esprit et de l'imagination est bien plus profond et bien plus difficile à comprendre pour les parents qu'une spectaculaire corruption du sens moral, qui d'ailleurs accompagnera tôt ou tard l'abus des images […...]

L'indigestion d'images à elle seule endort l'attention, amollit la volonté, anémie la mémoire boursouflée de représentations, inapte à retenir les articulations des plus simples raisonnements.

***

Ces deux frères, très bien doués, rentrent de vacances énervés, nonchalants et excités à la fois. Encouragements, punitions. Pas de remise en route. Tout le travail est inférieur à celui de l'an dernier. Irritabilité, chamailleries, leçons mal assimilées, devoirs bâclés. Et pourtant, regrets, repentirs apparemment sincères, rien de grave que cette médiocrité continue. Qu'avez-vous fait en vacances ? Excellents parents qui ne quittent pas leurs enfants. Les deux frères me semblent chercher loyalement pourquoi ils sont devenus si bêtes.

Enfin, un dimanche, après la messe, l'aîné, douze ans, confie à son professeur : — J'ai trouvé : ce sont les journaux illustrés qu'une camarade de mon grand frère (16 ans) nous a fait passer. Elle en apportait des paquets, on se sauvait dans notre chambre pour les lire, surtout pour les regarder (l'expression se fait vaguement bête et rieuse), oh ce n'était pas impur, mais des vilains dessins qui me reviennent tout le temps. Papa nous défendait, mais on s'arrangeait pour les regarder quand même, et maintenant, en classe, partout, je revois les images, mon frère aussi (les yeux se font inquiets, las), on ne peut pas s'en débarrasser et je ne faisais pas attention que c'est ça qui m'empêche de travailler. »

La volonté de trouver la cause de la bêtise, donc la volonté de voir clair, de mettre l'intelligence à même de juger les brumes de l'imagination, la prière pour y parvenir, acte éminemment intellectuel ; la Grâce de Dieu, la résolution et l'expression de l'aveu, tous actes, naturels et surnaturels à la fois, opposés à l'abrutissement par les illustrés, ont porté remède à la langueur de l'âme qui s'est relevée et remise courageusement à l'étude. Et aussi la résolution de Papa de brûler tous les imbéciles illustrés, de resserrer la surveillance, de rappeler le péril.

***

Mais il s'agit d'enfants énergiques, déjà formés, sincèrement confus de leur état, assez droits pour être contents de trouver leur mal et de le guérir.

Combien d'autres, sous les yeux de parents insouciants, vont et viennent, en vacances, des images de la Télé aux caricatures inhumaines de Okapi et consorts, aux blagues et aux ironies d'Astérix qui donnent en pâture au rire bête l'autorité, l'histoire, l'armée, flétrissent enthousiasmes et admirations à coup de laideurs, de déformations ignobles, tout être humain étant grimace pour ricanement automatique.

J'entends développer un peu cette nuisance spéciale d'Astérix. Elle vient des grandes personnes. C'est, soi-disant, une histoire pour enfants, qui fait rire tout le monde. Une invasion du burlesque, du grotesque, dans les domaines qu'on ne veut plus tabous : armée, discipline, ancêtres, romanité, commentarii de bello gallico, c'est l'x de Vercingétorix prostitué en Obélix et jusqu'en Assurancetourix, ventru, poilu, cornu, ridiculu. Que ça amuse l'adulte lui confère d'ignobles lettres de noblesse.

Comparaison éclairante : quand Papa fait attention à mes soldats, à mes arrangements de bataille, mon cœur de gosse tressaille de fierté. Une estime, un jugement de valeur auréole mon jeu. De même, quand Papa daigne discuter mon circuit de locomotive miniature, critiquer mes aiguillages, interrompre sa lecture pour modifier l'orientation de mon tunnel, il y a promotion d'une joie supérieure.

Alors, comprenez, quand Papa trouve « tordant » la sinistre parodie de tout ce que son éducation classique avait épargné : armée romaine, gloire militaire, civilisation (sans compter l'anecdote équivoque qui truffe le tout), quel vent de scepticisme transporte d'abord, puis trouble le naturel enthousiasme du gamin !

Un papa très spirituel et excellent dessinateur me montrait un jour un album de dessins de sa main pour ses jeunes enfants. L'ironie, la plaisanterie dominaient sous l'allégorie des animaux, admirablement saisis dans une scène où chacun représentait un défaut humain. C'était drôle, assez fabuliste et au demeurant moralisant.

— « Comment vos enfants, lui dis-je, apprécient-ils cette piquante galerie ?
Il soupira :
— « Oh, tout cela les amuse bien, mais, quand je leur ai demandé le dessin qu'ils préfèrent, voici celui qu'ils ont désigné immédiatement et avec enthousiasme. J'ai été bien étonné. » Et il me montra une grande scène de Noël : la crèche, la Sainte Vierge, saint Joseph, l'âne, le bœuf, et, venant en cortège, des petits garçons et des petites filles de notre temps qui apportaient sagement, chacun un jouet, un gâteau, un petit minet, un agneau, un oiseau pour l'Enfant Jésus.

Pas une ironie, paix, douceur, grâce, naïveté. L'esprit de Noël et point d'« esprit ». « J'ai tiré la leçon, dit ce père intelligent : l'enfant est sérieux, religieux, mystique… »

Hélas, c'était avant le temps d'Astérix !

***

Tel garçon de douze ans, familialement porté au goût de l'histoire, à l'admiration du héros militaire, à l'étude de l'armée, se plaît à collectionner des modèles de décorations, à interroger son père sur ses ancêtres, tous soldats, il y acquiert de petites connaissances qui affinent et enchantent son esprit. Une indication précieuse pour l'avenir.

Puis, peu à peu, c'est la désaffection, léger cynisme, moquerie, dégoût, abandon. Il lit Astérix, rigole avec Papa de tout ce qui était rêve, admiration, peut-être vocation, – devenu caricature. Je ne peux même nommer devant lui son illustré favori sans qu'il réprime un petit rire bête. Joyeusement, le scepticisme a fait son entrée dans son cœur : la grandeur a perdu son pouvoir.

***

Vous constaterez que je ne mets pas l'accent d'abord sur la pornographie latente ou apparente des périodiques pour jeunes, je pense bien que vos enfants n'y touchent pas.

Je parle des moins mauvais, qui sont tous mauvais, pour la raison profonde que j'ai dite.

Encore une expérience :

Nous avons adopté une petite mission de la brousse au Sénégal. On envoie vêtements, remèdes, jouets. L'empressement est grand en cette classe de 7e. On conçoit que les petits noirs seraient contents de recevoir des illustrés français. Quelques écoliers, hélas, en apportent plus qu'il n'en faut. Du bête, pas du sale, ou plutôt du sale par le bête ! La maîtresse les parcourt avec eux. Elle dit : « Voyons ce qui montrera aux petits Sénégalais que vous les aimez, que les enfants blancs sont pieux, gais, actifs, sympathiques, de bon exemple, jugez vous-mêmes. » Sur cet avertissement, après examen, toute la classe décréta, d'elle-même, qu'on ne peut envoyer aux Amis d'Afrique une seule de ces feuilles où grouillent des blancs hideux, rigolards, bêtes, grimaçants, mal faits… Ce fut une purgation efficace, des repentirs, des désabonnements, un dégoût salutaire…

***

[…...] Alors vous me demandez si j'ose interdire tous les illustrés aux enfants. Je sais bien que si la saturation par l'image est meurtrière, les belles images sont indispensables à la formation, justement, des jeunes imaginations.

Je dis les belles, bonnes, vraies, et je répète que la caricature humoristique, même intelligente, n'est pas faite pour l'enfant. La représentation du corps humain et des visages doit, pour eux, être au moins normale, sinon gracieuse. Alors il faut choisir les beaux livres illustrés ; ils ne manquent pas. [...…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Clovis
Page
avatar

Nombre de messages : 102
Localisation : Cincinnati
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Lun 18 Jan - 22:33

La b.d. oui d'accord, en saine détente mais encore faut-il que la b.d. soit une oeuvre d'art et qu'elle soit de bon esprit. Il y a évidemment Tintin (mais pas forcément tous les Tintin), mais aussi les chefs d'oeuvre parus dans les revues de la Bonne Presse ou dans les revues Coeurs Vaillants, Ames Vaillantes. Nombre d'entre elles ont été rééditées aux Editions du Triomphe. Je pense à Yvan des Valdaï, Yann, Chantal...Ce sont des b.d. bien supérieures à tous les Lucky Luke, Boule et Bill, Gaston la Gaffe dont la laideur et la vulgarité des dessins devraient suffire à leur condamnation. "Boule et Bill" en particulier est d'un humour douteux et ne peut que donner aux enfants de fausses idées à propos de l'ordre familial.
Je pourrais dire beaucoup au sujet des Schtroumps, d'Astérix, de Gaston la Gaffe, Tarzan et les autres, toutes ces b.d. réputées innocentes et neutres comme si la neutralité existait! La neutralité n'existe pas, une b.d. dite "neutre" est déjà mauvaise.
Hou la! d'après ce que j'ai pu lire dans les messages précédents je vais paraître radicale, coincée sectaire etc. Non, je voudrais simplement mettre à la poubelle ce qui ne franchirait pas la porte de la petite maison de Nazareth.
Je précise au passage que j'ai bien conscience de la nécessité de la détente, mais même la détente doit être sainte. Les enfants comprennent cela très bien. Ils préfèrent les beaux dessisn de Robert Rigot aux petites horreurs d'Uderzo. J'ai vu des enfants mettre à la poubelle avec enthousiasme des livres de Walt Disney simplement parce qu'on leur avait fait remarquer à quel point ces livres étaient opposés à l'idéal chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Objet / livres à garder   Lun 18 Jan - 23:18

Voici plus de quarante ans, deux vieux chanoines, octogénaires, regardaient cette maudite télé -noir et blanc- qui était, sans aucun doute, moins perverse que de nos jours; à un moment, il y eut une scène obscène fort brève, les deux vieillards s'observèrent rapidement et, négligemment, continuèrent à regarder. L'un d'eux avoua que, le lendemain, en célébrant sa messe, au moment de la consécration, il était obsédé par les obscénités qu'il avait regardées avec son confrère. Combien de fois a-t-il eu cette hallucination? En conséquence, n'a-t-il pas été hanté davantage par l'esprit impur sur son lit de mort?

Il y a les émissions, rarement honnêtes, par dessus le marché, il y a la pub... singulièrement malhonnête!

La télé est vraiment une catastrophe pour notre société chrétienne ou païenne.

Soyons également très prudent avec INTERNET; c'est, sans aucun doute, la Toile de Satan... Il est bien difficile d'en tirer un profit intellectuel ou spirituel!

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluchon
Ecuyer


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   Mar 19 Jan - 9:25

 
Etoile de Clovis a écrit:
La b.d. oui d'accord, en saine détente mais encore faut-il que la b.d. soit une oeuvre d'art et qu'elle soit de bon esprit. Il y a évidemment Tintin (mais pas forcément tous les Tintin), mais aussi les chefs d'oeuvre parus dans les revues de la Bonne Presse ou dans les revues Coeurs Vaillants, Ames Vaillantes. Nombre d'entre elles ont été rééditées aux Editions du Triomphe. Je pense à Yvan des Valdaï, Yann, Chantal...
Oui, je pense qu’on peut notamment conseiller la vie de Jésus, ainsi que les vies du saint curé d’Ars et de saint Vincent de Paul rééditées au Triomphe. En regrettant, pour celle de saint Vincent, que l’éditeur ait demandé à Sœur Emmanuelle de la préfacer ! La biographie de Don Bosco par Jijé est également une réussite à tous points de vue, celle de sainte Bernadette n’est pas mal non plus. Malheureusement, cet auteur de grand talent avait, comme beaucoup d’artistes, une certaine propension pour les descriptions anatomiques... et c’est pourquoi on ne peut pas conseiller ses autres œuvres, même quand elles ont un but religieux.

D’une manière générale, il y a ainsi quelques perles au milieu du tas de fumier de la production contemporaine... Sur le plan artistique, il y a même plus que quelques perles. Mais le problème est que l’artiste, même de valeur, est presque toujours tributaire de la mentalité de son époque, et que la nôtre est largement dominée par l’esprit du monde, l’exception confirmant la règle : c’est déjà sensible pour les œuvres datant des années 50, mais tout à fait manifeste pour la période plus récente, dont il n’y a pratiquement rien à garder. Et cela vaut encore davantage pour les films, l’industrie du cinéma étant de très longue date dominée par les serviteurs de Mammon...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Objet / livres à garder   

Revenir en haut Aller en bas
 
Objet / livres à garder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel est cette objet
» Les livres Star Wars
» Livres ou Films???
» Objet de Collection
» Le crafting d'objet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: La Cité Catholique (doctrine sociale et politique)-
Sauter vers: