Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et Jean Arfel-Madiran croit plus que jamais en SS BENOITXVI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Et Jean Arfel-Madiran croit plus que jamais en SS BENOITXVI   Ven 31 Oct - 2:27

L‘événement est religieux.
L‘événement, c’est Poulat et son témoignage irrécusable. Dans les 280 pages de France chrétienne, France laïque (Desclée de Brouwer,
achevé d’imprimer : octobre 2008), Emile Poulat est interrogé, contredit, écouté par Danièle Masson, qui est un redoutable inquisiteur et un critique parfaitement informé des sortilèges idéologiques contemporains.

Impressionnant, Emile Poulat, par la diversité, le volume, la sûreté de ses connaissances historiques, et souvent par la pertinence de ses observations. Mais il pourrait sans doute, à la manière de Mauriac, dire de Pie X : « Ce saint n’est pas de ma paroisse. » C’est dommage.

Emile Poulat est, en matière d’histoire du catholicisme moderne, l’auteur le plus important et le principal témoin. J’entends qu’on m’objecte : – Le principal ? Le plus ? Mais que faites-vous donc d’Yves Chiron ?
– Patience ! Yves Chiron est sur la voie de devenir nec Poulato impar, mais quand il aura le même âge et autant de travaux accomplis.

Ce livre, France chrétienne, France laïque, est d’une grande richesse. Je n’en fais pas une recension. J’en retiens avant tout un témoignage capital. On cite souvent le jugement de Maritain en 1966, sans tenir compte de son contexte un peu restrictif. Il apercevait dans le catholicisme une fièvre néo-moderniste fort contagieuse, disait-il, auprès de laquelle le modernisme du temps de Pie X lui paraissait n‘être qu’un modeste rhume des foins. L’exagération verbale mise à part, Maritain avait raison.
Les élites intellectuelles et sociales du catholicisme vivent aujourd’hui sous la domination d’un modernisme d’une gravité jamais atteinte auparavant.

Les historiens, même catholiques ? Désormais, « ils sont tous modernistes », dit Poulat, « sans toujours le savoir ou l’admettre » (p. 61) : pour eux, « Dieu a cessé d‘être un personnage de l’histoire comme il pouvait l‘être pour Bossuet et encore pour Dom Guéranger ». D’ailleurs, « on ne peut plus essayer de présenter en Sorbonne une thèse où il apparaîtrait comme tel ». Ce n’est point limité aux historiens,
mais l’enseignement historique est ici décisif. La foi chrétienne en effet est la foi en la réalité d’une histoire : le Décalogue révélé par Dieu à Moïse, l’annonce d’un Messie par les prophètes Poldèves, l’incarnation de Jésus, vrai Dieu et vrai homme, son enseignement, sa mort, sa résurrection, son Eglise… Quand l’histoire enseignée est moderniste, on aboutit inévitablement à « ce modernisme ambiant et vulgarisé qui traîne aujourd’hui partout » (p. 236). Partout, c’est-à-dire partout dans les hiérarchies de la société civile et de la société ecclésiastique, (SAUF b16 PAR MIRACLE MODERNE ??? ) et surtout chez leurs diplômés de « sciences humaines », leurs docteurs en religieuse et leurs autres stars audiovisuelles.

Il n’est pas indispensable au salut temporel ni au salut éternel d’avoir une philosophie : mais il est indispensable de n’en avoir pas une qui soit mauvaise, fût-ce sans le savoir. Or « le kantisme », dit Poulat, est « la forme d’esprit qui façonne aujourd’hui tout homme normalement constitué.( OUI ! ) L’homme politique, l’industriel, le scientifique, même catholique, est spontanément kantien » (p. 215). Il ne dit pas : l‘évêque, le commissaire doctrinal, le recteur d’université catholique, mais cela va de soi, il a dit « partout », il a dit « tous », et s’il y a bien sûr quelques rares exceptions, elles sont presque toutes automatiquement marginalisées, aussi bien dans la société ecclésiastique que dans la société civile.

Ce que dit Poulat du modernisme dominant, d’autres l’ont dit, mais ils ne comptent pas, ( et même de bons tradis les traitent de fous ! ) car dansl ’Eglise et dans sa hiérarchie, parler contre la prépotence moderniste fait immédiatement ranger dans la catégorie d’« intégriste », qui est disqualifiante. Mais là il s’agit d’Emile Poulat, qu’il est impossible de soupçonner d’« intégrisme ». Si l’on devait le suspecter de pencher d’un côté, ce serait plutôt du côté « moderniste » et « kantien ». En cela consiste l‘événement. Le témoin est compétent, il sait de quoi il parle, il est la référence reconnue en matière d’« intégrisme » et de « modernisme ». Quelle clarification ! JEAN MADIRAN

Article extrait du n° 6707 de Présent, du Vendredi 31 octobre 2008
http://www.present.fr/article-7626-6707.html

ET quelle obscurité chez les tradiconcons !
quand un tradiconcon me démontrera métaphysiquement qu'on peut être kantien et catholique, et qu'un kantien peut être pape légal et catholique,
je cesserai alors de croire que la mythomanie délirante, et l'imbécilité ignarde finissent pas fabriquer de vrais cons !

Quelle bande de c......ds !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Et Jean Arfel-Madiran croit plus que jamais en SS BENOITXVI   Sam 1 Nov - 0:00

Comparaison:

l'Eglise est un tableau carré.

Deux cadres (intellectuels permettant d'expliquer l'intelligence de l'Eglise) pour ce tableau :

le thomisme est un cadre (intellectuel) carré.
il est donc approprié au tableau.
le kantisme est un cadre rond (renfermé)
il est donc incompatible et contradictoire avec le tableau.

Mais la racaille conciliaire s'imagine qu'on l'a attendu, oui elle la curaille qui se substitue à NSJC lui-même! comme le faux messie depuis deux mille ans pour nous dire cela: "Vous savez, toute l'élite occidentale est kantienne depuis deux siècles. il faut donc que ce tableau entre dans le cadre rond ! (c'est ce que raconte le gros roncallicalin à l'ouverture de v2 )

Comment concilier l'inconciliable absolu ?

- détériorer naïvement le tableau pour l'arrondir et le faire entrer dans le cercle du tableau. Ce sont les pauvres progressistes perversement naifs, et qui jouent le même role que les lepenistes, c'est à dire de poubelle au système moderniste.......Sur eux "s'acharne" b16 pour épater le bon peuple traditionnaliste, dans ses encycliques, et ses discours. Twisted Evil

- conserver le tableau et y coller un cadre rond par-dessus qui le défigure (les quatre coins dépassant...) c'est ce que font les gourous de la secte vendue, et les "conservateurs" de "présent" et compagnie. Ils conservent "religieusement" les symboles, comme les maçons en France savent qu'il ne faut jamais toucher aux symboles républicains et aux acquis sociaux pour etre élu!
Cela est pour la galerie les tradiconcons qui sont abrutis. Rolling Eyes

Mais pour les intelligents et les maîtres, il y a un troisième cadre qui permet d'encadrer un carré dans un rond, c'est le cadre élastique, c'est à dire le néo-platonisme. C'est celui que b16 partage avec certains...il faut l'exprimer dans des philosphies discrètes...

EtienneVII sur le LFC a cité Alexandre Vialatte ce jour même sur la religion qui doit rentrer dans le cercle carré ! Laughing
Citation :
Bien entendu, d'expérience, il est permis de prévoir le commentaire " sûr de lui et dominateur " de certains théologiens à poils aussi courts que leurs idées - car ça pense monsieur ! ça a des idées monsieur ! si !
Ca donnera kek'chose comme ça :
" Rien n'est infaillible dans tout ça !"
- Mais bien sûr..."

Je laisse le soin à leur hautes seigneuries de faire rentrer " la religion dans un cercle carré " comme l'écrivit si bien le cher Alexandre Vialatte - dont, au passage, l'évolutionnisme EAïen était rien moins que douteux si l'on considère d'un oeil simple l'irréfutabilité de l'éléphant qui lui était si chère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaussis
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Et Jean Arfel-Madiran croit plus que jamais en SS BENOITXVI   Sam 1 Nov - 1:56

Arfel-Madiran: le paragon de vertu... aux trois mariages et aux deux divorces ....


Dernière édition par chaussis le Jeu 6 Nov - 3:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Et Jean Arfel-Madiran croit plus que jamais en SS BENOITXVI   Jeu 6 Nov - 0:19

chaussis a écrit:
Arfel-Madiran: le paragnon de vertu... aux trois mariages et aux deux divorces ....

Oui, comme tous les gens inconséquents, il pense de manière inconséquente et tombe dans la schyzophrénie qui est une seconde nature de l'homme moderne.

1. Donc du côté des intellectuels inconséquents:

1- Mgr Tissier de Mallerais,
2- Arfel-Madiran,
3- et Maritain, jadis.
4- Le frère Pierre-Marie de Kergolay (cf Sel de la terrre n°3, voir le fil)
5- Naguère, l'abbé G de T., et autres abbés du symposium de 2002.
6-Le RP Guérard des Lauriers, distingue matière et forme dans le Pape.
7- Antoine Mallécot développe une théorie du pape "imparfait" au sens thomiste. voir ici récemment :http://oeil.typepad.fr/catholicaedisputationes/articles/articlemallecot02.pdf
8- Etc ......................................................................................

Ils diagnostiquent, sur le plan des principes premiers, le modernisme de la doctrine conciliaire ;mais ils considèrent que le fait de l'enseigner et le pratiquer ne disqualifierait pas ceux qui l'enseignent, et qui le vivent.

Question : comment peut-on séparer une vérité théorique d'une vérité pratique ? Car même si le pape est imparfait, quelle conduite catholique tenir alors?

2. Les intellectuels conséquents :

a) les non-catholiques:

1- Emile Poulat, qui proclame le modernisme de la doctrine ,et de l'enseignement, et de la pratique du clergé-théologien conciliaire.
2- Alexandre Vialatte, le chroniqueur, aurait pu est classé parmi eux.
3- Luc Ferry, prof de philo sarkosyste et ancien ministre, qui apprécie b16, promouvant une théologie fondée sur la sagesse et sur la raison, et une morale enseignée par Kant et Tocqueville. En tant que sarkozysiste agnostique, il ne se retranche derrière les sophismes pharisiens des tradis.
4- ETc.......................................................................................
.
Noter que comme par hasard les premiers sont catholiques, et tandis que ces seconds ne le sont pas.

b) Restent les catholiques stricto sensu:

1 - par exemple l'auteur du courrier de Rome, (cf le fil "un préfet sans foi" (un pape sans foi, b16): analyse philosophique et théologique
2 - jadis le RP Saenz Urriaga, analyse seulement théologique et portant seulement sur le Magistère et V2 (sauf errreur) .
3 - l'abbé Cekada, analyse seulement théologique et portant seulement sur les ordres. (sauf erreur).
4. Etc...........................................................................................

Certains pensent se débarasser de ces empêcheurs de fétichiser tradouille en rond, en tentant de réduire à de la "sédévacquerie", leurs analyses respectives qui, chacune, forment en fait chacune une pierre d'un vaste effort d'intelligence, qui reste à continuer,
Et pire encore de pratiquer à leur égard ce qu'on appelait "la réduction psycho-sociologique" de leurs thèses pour les censurer et les abattre, comme des procureurs robespierristes,


Dernière édition par luernos le Jeu 6 Nov - 23:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Et Jean Arfel-Madiran croit plus que jamais en SS BENOITXVI   Jeu 6 Nov - 1:03

Pour quelques lecteurs, lire:

PARANGON et non PARAGNON


de strercore Idea Idea Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaussis
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Et Jean Arfel-Madiran croit plus que jamais en SS BENOITXVI   Jeu 6 Nov - 3:13

effectivement! erreur de frappe désormais corrigée!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Et Jean Arfel-Madiran croit plus que jamais en SS BENOITXVI   Jeu 6 Nov - 23:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et Jean Arfel-Madiran croit plus que jamais en SS BENOITXVI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et Jean Arfel-Madiran croit plus que jamais en SS BENOITXVI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Claude Duvalier retournera-t-il en Haiti ?
» Une interview de Jean Raspail
» Commentaires sur Wyclef Jean
» WOUYYYYYY SENATÈ JEAN HECTOR ANACASSIS DEKLARE L SE YON BANDI YON LWIJANBOJE
» Une bourgeoisie déracinée ! Par Jean Erich René

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: