Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Excellence du Très Saint Rosaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
excelsior
Postulant


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Excellence du Très Saint Rosaire   Dim 19 Oct - 3:57

Excellence du Très Saint Rosaire



[,,,] « Je ne tairai pas les signes et les prodiges que par le moyen du saint Rosaire j'ai accomplis en diverses contrées : les pestes générales que j'ai arrêtées, les horribles guerres que j'ai apaisées, les flots de sang que j'ai empêché de couler et enfin tous les maux que j'ai fait fuir. Les anges se réjouissaient de vos rosaires, la sainte Trinité s'y complaisait, mon Fils y prenait sa joie, et moi, j'y trouvais un bonheur au dessus de tout ce que vous pouvez imaginer. De tout ce qui se fait dans l'Église, le Rosaire est pour moi ce qu'il y a de plus agréable après la sainte Messe. » (Révélation de la Sainte Vierge au bienheureux Alain de la Roche, De la Vertu et de la Dignité du Rosaire)

[...] « Depuis le temps que saint Dominique a établi cette dévotion jusqu'à l'an 1460, que le bienheureux Alain de la Roche, par l'ordre du ciel, l'a renouvelée, on l'appelle le psautier de Jésus et de la sainte Vierge, parce qu'elle contient autant de Salutations angéliques que le psautier de David contient de psaumes, et que, les simples et les ignorants ne pouvant pas réciter le psautier de David, on trouve dans la récitation du saint Rosaire un fruit égal à celui qu'on tire de la récitation des psaumes de David et même encore un plus abondant :
1 Parce que le psautier angélique a un fruit plus noble, savoir: le Verbe incarné, au lieu que le psautier de David ne fait que le prédire;
2 Comme la vérité surpasse la figure et le corps l'ombre, de même le psautier de la sainte Vierge surpasse le psautier de David qui n'en a été que l'ombre et la figure;
3 Parce que la Sainte-Trinité a immédiatement fait le psautier de la sainte Vierge ou le Rosaire composé du Pater et de l'Ave. »

[...] « Jamais personne ne pourra comprendre les richesses admirables de sanctification qui sont renfermées dans les prières et dans les mystères du saint Rosaire. Cette méditation des mystères de la vie et de la mort de Notre- Seigneur Jésus-Christ est, pour tous ceux qui en font usage, la source des fruits les plus merveilleux. Aujourd'hui, on veut des choses qui frappent, qui émeuvent, qui produisent dans l'âme des impressions profondes. Qu'y a-t-il au monde de plus émouvant que cette histoire merveilleuse de notre Rédempteur se déroulant à nos yeux en quinze tableaux nous rappelant les grandes scènes de la vie, de la mort et de la gloire du Sauveur du monde? Quelles prières sont plus excellentes et plus sublimes que l'Oraison dominicale et l'Ave de l'ange? Là sont renfermés tous nos désirs, tous nos besoins... Croyez-moi, mon cher confrère du Rosaire, voulez-vous arriver à un haut degré d'oraison sans pourtant l'affecter et sans tomber dans les illusions du démon si ordinaires aux personnes d'oraison, dites tous les jours, si vous pouvez, votre Rosaire entier ou du moins le chapelet. Y êtes-vous déjà arrivé par la grâce de Dieu, si vous voulez vous y conserver et y croître dans l'humilité, conservez la pratique du saint Rosaire, car jamais une âme qui dit son Rosaire tous les jours ne sera formellement hérétique ni trompée par le démon; c'est une proposition que je signerais de mon sang. Si cependant Dieu, par sa très grande miséricorde, vous attire au milieu de votre chapelet aussi puissamment que quelques saints, laissez-vous aller à son attrait, laissez Dieu opérer et prier en vous et y réciter le Rosaire à sa manière, et que celui-là vous suffise dans la journée. Mais si vous n'êtes que dans la contemplation active ou oraison ordinaire, de quiétude, de présence de Dieu et d'affection, vous avez encore moins de raison de quitter le Rosaire, et bien loin de reculer dans l'oraison et la vertu en le récitant, qu'au contraire, il vous sera un aide merveilleux et la véritable échelle de Jacob, où il y avait 15 échelons, par lesquels vous irez de vertu en vertu, de lumières en lumières, et arriverez facilement sans tromperie jusqu'à la plénitude de l'âge de Jésus-Christ. » (Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, Le Secret Admirable du Très Saint Rosaire pour se convertir et se sauver, 1946)

« Le Rosaire est l'arbre de Vie qui ressuscite les morts, guérit les malades et conserve la santé à ceux qui l'ont déjà. »

Nicolas IV

« Le Rosaire est un moyen donné du Ciel pour apaiser la colère de Dieu. »

Grégoire XIII

« Chaque jour des biens immenses arrivent au peuple chrétien par le Rosaire. »

Urbain V

Le Rosaire est : « Le trésor des grâces ». - Paul V

« Le Rosaire est le moyen le plus merveilleux pour détruire le péché et recouvrer la grâce. » - Grégoire XIV

« Le Rosaire est un remède souverain aux erreurs et aux vices. » - Benoît XIII

Le Rosaire est : « La gloire de l'Église Romaine ». - Jules III

Léon X compare le Rosaire à « un mur qui arrête les malheurs prêts à fondre sur l'Église »

« Le Rosaire est spécialement approprié pour détourner du monde les dangers qui le menacent. - Sixte IV

« Le Rosaire est la prière la plus efficace pour accroître dans le cœur des fidèles la dévotion à Marie. » - Pie IX (Décret du 2 mai 1855)

« Le Rosaire est la prière la plus divine après le Saint Sacrifice de la messe. » - Saint Charles Borromée

« Le Rosaire de Marie est le meilleur moyen pour atteindre le double idéal de prière et de bonne vie. »

Léon XIII, 1892.

« C'est de toutes les prières la plus belle, la plus riche en grâces, celle qui plaît le plus à la Très Sainte Vierge. » - Saint Pie X, Testament

« De 1883 à 1901 Léon XIII écrivit dans 20 documents pontificaux dont 12 Encycliques sur le Rosaire de Marie : Fait unique dans les annales de l'Église de voir le même Pape entretenir du même sujet les fidèles par un si grand nombre d'Encycliques, décrets, lettres.»

« Le Rosaire condense en lui tout le culte qu'on doit à Marie. Pour honorer Marie et mériter ses faveurs, il n'y a pas une meilleure prière que le Saint Rosaire. »

Léon XIII (Encyclique Octobrimense).

« Nous l'affirmons de nouveau et avec énergie : c'est dans le Rosaire que nous mettons notre plus ferme espérance. Fasse Dieu que cette dévotion retrouve en tous lieux son antique faveur, soit aimée et pratiquée comme un éclatant signe de reconnaissance entre les chrétiens et comme le meilleur moyen d'obtenir la clémence de Dieu. » Léon XIII 8-9-1894

Le Rosaire est « l'Expression la plus accomplie de la piété chrétienne. » Le Rosaire est « une prière incomparable et d'une efficacité souveraine. » - Léon XIII.

« Dites à vos prêtres qu'ils prient beaucoup. Tant que le Pape n'a pas dit son Rosaire la journée du Pape ne cesse pas. » Pie XI à S. Exc. Mgr. Richaud.

« Le Rosaire est le moyen privilégié entre tous les autres, de procurer le retour au Christ des individus, des familles et des nations. » Pie XI

« Ce qu'on croirait faire ou dire de plus grand est bien petit si on le compare au Rosaire. Si le Rosaire est ou s'il peut être la prière des âmes simples, il a fait aussi les délices des âmes plus élevées, en les conduisant aux degrés les plus sublimes de la contemplation. » Rd Père de Ravignan

« C'est une arme très puissante pour chasser les démons ; pour conserver l'intégrité de la vie, pour acquérir plus facilement la vertu, en un mot pour obtenir la véritable paix aux hommes. » Pie XI - (1938 Enc. Rosaire)

« Nous estimons que le Saint Rosaire est le moyen le plus efficace et le meilleur pour obtenir l'aide maternelle de la Vierge. » - Pie XII. (Encyclique Ingruentium malorum - 1951)

« Cette façon de prier a le parfum de la simplicité évangélique et requiert l'esprit d'humilité, dont le mépris nous rend impossible l'acquisition du royaume céleste. » Pie XI

« Il y a sans doute plusieurs moyens d'obtenir l'assistance de Marie. Cependant nous estimons que l'institution du Rosaire est le meilleur et le plus fécond. » Léon XIII (Encyclique Adjuticem populi 1895)

« Ne vous étonnez pas de ne pas réussir en vos prédications. Car vous labourez un sol qui n'a pas été arrosé par la pluie. Sachez que quand Dieu voulut renouveler le monde, il envoya d'abord la pluie de la Salutation angélique; c'est ainsi que le monde fut réformé. Exhortez donc les hommes dans vos sermons à dire mon Rosaire et vous en recueillerez de grands fruits pour les âmes. »
« Beaucoup de prédicateurs veulent tout de suite tonner contre les péchés les plus graves, ignorant qu'avant de donner un remède pénible, il faut préparer le malade à le recevoir et à en profiter. C'est pourquoi ils doivent d'abord exhorter leurs auditeurs à l'amour de l'oraison et spécialement à mon angélique psautier; car, si tous commencent à prier de la sorte, il n'est pas douteux que la divine clémence ne soit propice à ceux qui persévéreront. Prêche donc mon Rosaire. » Attribué à N. D. parlant à Saint Dominique (cité par Saint Grignion de Montfort)

« Une âme ne saurait faire de vrais progrès dans la spiritualité si elle n'a l'habitude du chapelet. » Père Faber

« Comment ne pas tout espérer si nous nous servons avec exactitude et piété de cette méthode divine. » Pie XI

« De tout ce qui se fait dans l'Église, le Rosaire est pour moi ce qu'il y a de plus agréable après la sainte Messe. » N.-D, au Bx Alain de la Roche

« Le Rosaire récité avec la méditation des mystères :

1) nous élève insensiblement à la connaissance parfaite de Jésus-Christ.

2) purifie nos âmes du péché.

3) nous rend victorieux de tous nos ennemis.

4) nous rend la pratique des vertus facile.

5) nous embrasse de l'amour de Jésus-Christ.

6) nous enrichit de grâces et de mérites.

7) nous fournit de quoi payer toutes nos dettes à Dieu et aux hommes et enfin nous fait obtenir de Dieu toutes sortes de grâces. » Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

« Le Rosaire est l'hommage le plus agréable que l'on puisse offrir à la Mère de Dieu. » Saint Alphonse de Liguori.

« Pour que les supplications aient le maximum d'efficacité... recourons à Marie... par le Rosaire. » Léon XIII - 1891

« Oh qu'un prêtre et un directeur d'âme est heureux, à qui le Saint-Esprit a révélé ce secret inconnu de la plus grande partie des hommes ou qui ne le connaissent que superficiellement. S'il en reçoit la connaissance pratique, il le récitera tous les jours et le fera réciter aux autres. Dieu et sa Sainte Mère verseront abondamment la grâce en son âme pour être un instrument de sa gloire; il fera plus de fruit par sa parole, quoique simple, en un mois que les autres prédicateurs en plusieurs années ». Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (Croisade du Rosaire pour la Paix, 1956)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mancipiumvirginis.blogspot.com/
 
Excellence du Très Saint Rosaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Je risque de ne plus venir très souvent
» ROCKY - 11 ans - SPA Saint-Etienne Loire (42)
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Religion, doctrine, apologétique-
Sauter vers: