Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 La crise n'engendrera pas de désordres sociaux

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Ven 10 Oct - 20:07

Il le faut pas craindre la moindre vélléité de guerre civ désordre social :
http://www.alterinfo.net/Des-sources-de-la-FEMA-confirment-le-projet-de-loi-martiale_a24698.html
Tout est prêt pour y parer. Smile


Dernière édition par Martial Demolins le Ven 10 Oct - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Ven 10 Oct - 20:35

Citation :
http://www.syti.net/Blog/Blog1.html

Mes chers amis,
Le 11 septembre marque le triste anniversaire d'une catastrophe hautement symbolique pour l'humanité.
Peu importe nos croyances ou nos idées politiques, le système mis en place dans notre monde libre repose sur l'accord tacite d'une sorte de contrat passé avec chacun d'entre nous, dont voici dans les grandes lignes le contenu :
1) J'accepte la compétition comme base de notre système, même si j'ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l'immense majorité des perdants,
2) J'accepte d'être humilié ou exploité a condition qu'on me permette a mon tour d'humilier ou d'exploiter quelqu'un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale,
3) J'accepte l'exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que le prise en charge de la société a ses limites,
4) J'accepte de rémunérer les banques pour qu'elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu'elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j'accepte implicitement). J'accepte aussi qu'elle prélèvent une forte commission pour me prêter de l'argent qui n'est autre que celui des autres clients,
5) J'accepte que l'on congèle et que l'on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s'écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année,
6) J'accepte qu'il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu'on le fasse lentement en inhalant ou ingérant des substances toxiques autorisées par les états,
7) J'accepte que l'on fasse la guerre pour faire régner la paix. J'accepte qu'au nom de la paix, la première dépense des états soit le budget de la défense. J'accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d'armes et faire tourner l'économie mondiale,
Cool J'accepte l'hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu'il s'agisse d'une énergie coûteuse et polluante, et je suis d'accord pour empêcher toute tentative de substitution, s'il s'avérait que l'on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l'énergie, ce qui serait notre perte,
9) J'accepte que l'on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les états décrètent qu'il s'agit d'un ennemi et nous encouragent à le tuer,
10) J'accepte que l'on divise l'opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l'impression de faire avancer le système. j'accepte d'ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu'elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux,
11) J'accepte que le pouvoir de façonner l'opinion publique, jadis détenu par les religions, soit aujourd'hui aux mains d'affairistes non élus démocratiquement et totalement libres de contrôler les états, car je suis convaincu du bon usage qu'ils en feront,
12) J'accepte l'idée que le bonheur se résume au confort, l'amour au sexe, et la liberté à l'assouvissement de tous les désirs, car c'est ce que la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai : je remplirai mon rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie,
13) J'accepte que la valeur d'une personne se mesure à la taille de son compte bancaire, qu'on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa qualité, et qu'on l'exclue du système si elle n'est plus assez productive,
14) J'accepte que l'on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l'éducation et de la santé des générations futures,
15) J'accepte que l'on mette au banc de la société les personnes agées dont l'expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la planète (et sans doute de l'univers) nous savons que l'expérience ne se partage ni ne se transmet,
16) J'accepte que l'on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier a quel point notre situation est normale et combien j'ai de la chance de vivre en occident. je sais qu'entretenir la peur dans nos esprits ne peut être que bénéfique pour nous,

17) J'accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l'avenir de la vie et de la planète,
18) J'accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu'on me le signale explicitement. J'accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l'agroalimentaire de breveter le vivant, d'engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug l'agriculture mondiale,
19) J'accepte que les banques internationales prêtent de l'argent aux pays souhaitant s'armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu'il vaut mieux financer les deux bords afin d'être sûr de gagner de l'argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s'ils ne peuvent pas rembourser les emprunts,
20) J'accepte que les multinationales s'abstiennent d'appliquer les progrès sociaux de l'occident dans les pays défavorisés. Considérant que c'est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu'on utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l'homme et du citoyen, nous n'avons pas le droit de faire de l'ingérence,
21) J'accepte que les hommes politiques puissent être d'une honneteté douteuse et parfois même corrompus. je pense d'ailleurs que c'est normal au vu des fortes pressions qu'ils subissent. Pour la majorité par contre, la tolérance zéro doit être de mise,
22) J'accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l'agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en occident,
23) J'accepte que le reste de la planète, c'est-à-dire quatre milliards d'individus, puisse penser différemment à condition qu'il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d'expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives,
24) J'accepte l'idée qu'il n'existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d'une conscience et d'un langage, ce n'est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte,
25) J'accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu'aujourd'hui tout ceci n'existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l'entendons sans cesse dans nos discours politiques,
26) J'accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l'explication du mystère de nos origines. Et j'accepte que la nature ait pu mettre des millions d'années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants,
27) J'accepte la recherche du profit comme but suprême de l'Humanité, et l'accumulation des richesses comme l'accomplissement de la vie humaine,
28) J'accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. J'accepte l'augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d'éléments radioactifs dans la nature. J'accepte l'utilisation de toutes sortes d'additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met, c'est qu'ils sont utiles et sans danger,
29) J'accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu'elle nous mène vers une catastrophe sans précédent,
30) j'accepte cette situation, et j'admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l'améliorer,
31) J'accepte d'être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux,
32) J'accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. J'accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez,
33) J'accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m'empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.

Fait par amitié sur la Terre, le 11 septembre 2003.>>


http://www.syti.net/Blog/Blog1.html

La tactique est de présenter d'une manière outrancière les thèses provocantes d'un Etat mondial qui serait ultra libéral de manière homogène du haut en bas de sa Pyramide. Cet exposé caricatural permet donc de disqualifier ses excès et ses outrances. Or en font partieces "réactions", ces états de siège et d'urgence qui se préparent, et qui disqualifieront irréversiblement toujours les mêmes.

Tandis que parallèlement et aussitôt, les bons apôtres de l'Etat mondial humain, humaniste et ouvert, etc. partiront "en résistance"pour lutter contre cet état ultra- libéral, et ils professront encore plus et victorieusement cette fois, un Etat mondial solidaire, durable, humaniste. Sauf que cette solidarité sera interne au troupeau, pour le troupeau et par le troupeau. Elle sera noachique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Ven 10 Oct - 21:12

En France, certains prévoient la "commémoration" des émeutes de 2005, pour la fin de ce mois...
Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Ven 10 Oct - 22:08

Et qui sont ces certains ? Ceux qui veulent faire ces commémoraisons ou des milieux bien renseignés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Sam 11 Oct - 9:55

Possible que ce soient les mêmes qui étaient derrière le 11 Septembre, ou l'assassinat de JFK...

Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Sam 11 Oct - 16:10

Citation:

"Dans son édition datée du 14 juillet 2007, l’influente lettre confidentielle bavaroise DeutschlandBrief assure que les émeutes qui ont secoué les banlieues des grandes villes françaises en novembre 2005 ont été provoquées en sous-main par les services secrets israéliens. Selon le journal, des téléphones cryptés auraient même été distribués aux émeutiers de manière à les organiser sans possibilité d’interception par les Renseignements généraux.

Le 3 novembre 2005 une émeute avait éclaté à Clichy-sous-Bois après que les forces de l’ordre aient provoqué accidentellement la mort de deux adolescents, puis qu’une grenade lacrymogène appartenant ou ayant appartenu aux forces de l’ordre ait été lancée dans une mosquée en pleine prière du ramadan. Les troubles s’étaient progressivement étendus dans le département, puis dans tout le pays durant 3 semaines. Au 5e jour, le président Jacques Chirac avait suspendu diverses libertés fondamentales en faisant décréter l’état d’urgence par le Conseil des ministre. En définitive, les troubles avaient fait de nombreux blessés (dont 56 parmi les forces de l’ordre) et plus de 9 000 voitures avaient été incendiées. Étrangement, ces événements, nourris par des problèmes sociaux bien connus et jamais résolus, n’avaient donné lieu à aucune revendication précise, ni suscité aucune structuration politique.

À cette époque, le Réseau Voltaire avait eu confirmation, de source syndicale policière, que les principaux incidents avaient été délibérément provoqués, et que des agitateurs avaient distribué des bidons d’essence et des cocktails molotov. C’est d’ailleurs sur la base de ces mêmes informations que le président Chirac avait pris la décision de l’état d’urgence.

DeutschlandBrief est édité par le Dr. Bruno Bandulet (ancien directeur de la rédaction du Welt et de Quick) et est très lu dans les milieux financiers et politiques allemands. Il est réputé proche du Service fédéral de renseignement (BundesNachrichtenDienst — BND). Selon le journal, Israël entendait sanctionner la « politique arabe » du président Chirac, mais aurait été dépassé par la réussite de son opération.

En désignant la main du Mossad dans la provocation et l’amplification de ces émeutes, DeutschlandBrief engage sa crédibilité auprès de son lectorat et traduit l’inquiétude des milieux allemands du renseignement face aux nominations auxquelles le président Nicolas Sarkozy vient de procéder dans les services français."



http://www.voltairenet.org/article150411.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Dim 16 Nov - 20:26

EN CHIFFRES:



Citation :
http://www.insee.fr/fr/indicateurs/cnat_annu/base_2000/secteurs_inst/xls/t_3346.xls


En lisant "plus encore" de F de Closets , en partie périmé car écrit en 2006, j'ai compris enfin la différence entre le déficit, l'endettement, et,, à l'intérieur du "défici"t ,le % qu'il représente par rapport au budget, et celui par rapport au PIB

Le déficit de l'Etat est la perte annuelle, entre le chiffre d'affaires de l'Etat (les impôts) et les charges de l'Etat, mais
dans le tableau officiel Maastricht,
ne sont pas cumulés le déficit de l 'Etat proprement dit, les retraites de la fonction publque, la sécu, services publics (Sncf) les collectivtés locales,


Quand il écrit son livre il parle d'un déficit public global de 25% mais c'est qu'il eparle de celui de 2002, or en 2007, on en était à 5O % !

Or pour tromper le monde, et moi le premier, on nous parle que du déficit rapporté AU PIB ! et non aux recettes du bilan comme ci dessus
et ainsi au lieu d'afficher 5O % on affiche les fameux 3 % de Maastricht
mais les 3 % ne sont que sur le PIB
Et on confond bêtement les recettes publiques et les recettes du PIB !!!!!!!!
Et Closets conclut, l'homme de la rue n'en a rien a faire d'un déficit de 3 % .... de ... car il pense au PIB!



Ensuite on parle de la "DETTE" publique. C'est le total cumulé des déficits annuels, donc depuis 83, en moyenne 3% de PIB par an, cela faisait en 2005 66 % du PIB. Donc en 2008 on approcherait d'une Dette de 65 % en capital. Mais il faut ajouter le cumul de la dette de la sécu, qui 'est d'un montant équivalent, (70 %) et celui de la retraite non payée des fonctionnaires, et des services publics, et ^hôpitaux, donc c trois fois 66 % cela ferait environ une dette de 200 % .
Pour se désendetter, le pays devrait travailler une année entière en faisant les 3 huit , 24 sur 24, pour produire 300 = 200 pour rembourser, et 100 pour continuer à vivre...

Pour l'instant un tiers des recettes du budget de l'Etat ne sert qu'à payer les intérêts de cette dette toujours plus monstrueuse ! et ne sert qu'à enrichir les banquiers, qui ne placent pas leurs bénéfices dans des titritisations mais dans des biens durables (tours de bureaux, par exemple) ...L Etat ne peut donc plus payer ses dépenses de fonctionnement, il est déficitaire de 5O% . Alors il n'est pas prêt à financer la recherche pour prendre le relais de nouvelles technologies qui seraient opérationnelles dans 3O ans en 2040, pour remplacer le tgv, ariane, airbus, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Lun 17 Nov - 11:03

Oui, l’endettement public de la France est important, et cela ne pourra pas durer éternellement ; cependant, on peut relativiser et constater que l’endettement américain est encore bien plus important, car à l’endettement public s’ajoute l’endettement des particuliers, qui est colossal (les Américains achètent TOUT à crédit, y compris leurs vacances aux Bahamas… Tandis que l’endettement des ménages français est très faible)
Ce qui a sauvé l’Amérique jusqu’à cette année, c’est le fait qu’ils contrôlent la monnaie mondiale qui est le Dollar, et qu’ils font payer leurs dettes par le reste du monde, au besoin par la force… Le jour où ce ne sera plus possible, tout s’effondrera (mais logiquement, ça commencera en Amérique, pas en France…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Mar 18 Nov - 21:23

Ar-Ka. a écrit:
Oui, l’endettement public de la France est important, et cela ne pourra pas durer éternellement ; cependant, on peut relativiser et constater que l’endettement américain est encore bien plus important, car à l’endettement public s’ajoute l’endettement des particuliers, qui est colossal (les Américains achètent TOUT à crédit, y compris leurs vacances aux Bahamas… Tandis que l’endettement des ménages français est très faible)
Ce qui a sauvé l’Amérique jusqu’à cette année, c’est le fait qu’ils contrôlent la monnaie mondiale qui est le Dollar, et qu’ils font payer leurs dettes par le reste du monde, au besoin par la force… Le jour où ce ne sera plus possible, tout s’effondrera (mais logiquement, ça commencera en Amérique, pas en France…)


En effet, l'endettement des particuliers est faible: je crois de 2O ou 3O % du patrimoine en moyenne et non pas de 2OO% comme aux USA. Mais c'est pour cela que toujours d'après F de CL, l'Etat voudrait s'endetter (lui et les services publics) à concurrence du patrimoine privé des français ! c'est certainement dans cette intention, que désormais l'Etat va faire sauter le 3 % de PIB de Maastricht. LE but serait en fait donc de parvenir à exproprier la totalité des patrimoines privés, puisque l'endettement public pourrait être du même montant que ce patrimoine, et ensuite pourquoi pas faire encore du 2OO % du patrimoine privé hexagonal !!

Dire que nos ancêtres râlaient en 1789 de devoir payer un peu trop de 1/10 ou de 1/6; etc sur des récoltes en partie dissimulées...Maintenant leurs descendants raffolent de donner 5O % de leurs revenus à la République, et les 5O % qui restent à la Banque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Mer 19 Nov - 0:10

Mais je crois qu'impôts et taxes confondus, on en est à 60% pour le français moyen. C'est-à-dire qu'un ménage avec 2 enfants fait vivre de son travail un couple avec 4 enfants, qui lui comme 50% des français ne sera pas soumis à l'impôt.

C'est un peu caricatural, mais parlant.

Vache à lait ou cochon de payeur, au bout du compte c'est kif-kif bourricot. On est tondus comme des moutons. Mais comme on est des veaux, comme disait Gaugaule, on a ce qu'on mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Mer 19 Nov - 10:56

Luernos a écrit:
"LE but serait en fait donc de parvenir à exproprier la totalité des patrimoines privés"




Tout à fait exact!
Malheur aux "classes moyennes"!
LE but est de ne conserver que des pauvres (pour ne pas dire des miséreux), plus facilement manipulables (car suspendus aux allocations qu'on voudra bien leur accorder), et ce que l'on nomme désormais l'Hyperclasse Mondiale, tout à fait inaccessible (car anonyme et vagabonde), dominant l'ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Mer 19 Nov - 11:26

D'où l'intérêt de faire vivre le plus grand nombre de miséreux aux crochets desdites classes moyennes. Puisque par le biais des impôts, chaque famille nourrit une autre famille antagoniste, plus nombreuse qu'elle même, et qui demain...

Idem de privilégier les fonctionnaires sur les emplois du privé.

Et à l'échelle planétaire de favoriser les transferts d'argent vers les pays du tiers-monde. Pardon, émergeants... C'est à dire dont on favorise l'enrichissement à nos dépends.

Il s'agit d'unifier la planète et donc les hommes pour nous rendre plus faciles à gouverner, pardon "gouvernancer".

Inversion de l'unité dans la diversité catholique.

Nous v'la rendus bétail et demain poulets de batterie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Mer 19 Nov - 18:48

Il y a dix ans, on entendait beaucoup cette phrase, dans nos "milieux": "Le communisme est mort, sans doute définitivement!"

On l'entend beaucoup moins...
Est-ce un signe?
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Jeu 20 Nov - 16:39

Voici le programme, exposé par Pierre Hillard: En gros, instauration d'une forme de communisme en amérique, et création d'un bloc intégré euro-atlantique; le tout d'ci... 2015!!!

Autant dire qu'ils veulent aller très vite; le Nouvel Ordre Mondial, à marche forcée... Le prétexte, pour faire avaler cela aux populations, sera évidemment une crise économique sans précédent:



https://www.dailymotion.com/video/x7edgs_nom-amero-patriotact-cfr-israel_news

A regarder jusqu'au bout, tous les détails semblent déjà programmés! Twisted Evil


Intégralité de la conférence de P. Hillard du 20/12/2008, toujours sur le même sujet, mais avec quelques détails supplémentaires:


https://www.dailymotion.com/video/k69crKY9pEDLOAUea0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Ven 27 Nov - 21:49

En sa livraison du 26 novembre courant , le site Virgo Maria écrit:
Citation :
L’abbé Ricossa, négateur du Secret de La Salette, et comptenteur de Mélanie Calvat, veut en outre empêcher les fidèles, en les privant du don divin de l’Apocalypse, de comprendre les voies de l’avènement de l’Antéchrist à la tête du gouvernement mondial, dont nous observons désormais les prémisses dans l’actualité.
Après une crise financière qui ne cesse de s’aggraver depuis la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008, il est connu désormais qu’une somme de produits financiers dérivés toxiques égale à quatre fois le PIB mondial, est entre les mains de cinq banques anglo-saxones. En juin 2009, l’abbé apostat Ratzinger-Benoît XVI, formant un duo avec les déclarations de Jacques Attali au mois de mai, a même proclamé l’urgence d’instaurer un gouvernement mondial. À l’automne 2009, l’opération grippe/vaccin bat son plein sur toute la planète alors qu’isolé, le gouvernement polonais s’y oppose dans un silence médiatique révélateur, et le philo-maçon Mgr Fellay pousse ses pions vers le ralliement de la FSSPX à la structure conciliaire apostate, en liquidant ainsi l’œuvre Sacerdotale de Mgr Lefebvre

La fausse monnaie pure fabriquée par les Banques s'élève à quatre fois le P.I.B. du monde entier ? C'est bien ça ?


What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Ven 27 Nov - 22:34

Citant Virgo Maria Luernos a écrit

L’abbé Ricossa, négateur du Secret de La Salette, et contempteur de Mélanie Calvat, veut en outre empêcher les fidèles, en les privant du don divin de l’Apocalypse, de comprendre les voies de l’avènement de l’Antéchrist à la tête du gouvernement mondial, dont nous observons désormais les prémisses dans l’actualité.

Don Ricossa n'est pas le seul clerc négateur du Secret de La Salette, et contempteur de Mélanie Calvat; malheureusement, on en trouve même chez les prêtres NUC. C'est l'effondrement avant le chaos.

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCMD67
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Ven 27 Nov - 22:46

faut leur remonter les bretelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
JCMD67
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Ven 27 Nov - 23:03

Pierre le vénérable dans son livre De miraculis libri duo, livre II, ch. 16 dit:

Citation :
Le Christ a permis ceci: que l'Antéchrist-tête de tous les schismatiques-
siègerait dans le Temple de Dieu, que les siens ( chrétiens) seraient
exilés, et que ceux qui ne sont pas les siens occuperaient un jour le Siège de Pierre.

et la Sainte Vierge a dit à la Salette:

Citation :
Rome perdra la Foi et deviendra le Siège de l'Antéchrist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Ven 27 Nov - 23:07

Cher JCMD,

Vous avez écrit:

faut leur remonter les bretelles.

Est-ce une malédiction?

S'ils ont des bretelles, ils n'ont plus d'oreilles.

Bien prétentieux, ils se prennent pour des théologiens.

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCMD67
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Ven 27 Nov - 23:32

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Dim 29 Nov - 15:26

Citation:
"La fausse monnaie pure fabriquée par les Banques s'élève à quatre fois le P.I.B. du monde entier ? C'est bien ça ? "




A quelques milliards près, on n'en sais rien! Laughing
Mais c'est quand même de cet ordre-là, oui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Thèsard Hardcore
avatar

Nombre de messages : 1796
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Dim 29 Nov - 16:00

Ar-Ka. a écrit:
Citation:
"La fausse monnaie pure fabriquée par les Banques s'élève à quatre fois le P.I.B. du monde entier ? C'est bien ça ? "




A quelques milliards près, on n'en sais rien! Laughing
Mais c'est quand même de cet ordre-là, oui...

suffisant pour faire claquer l'économie mondiale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Dim 29 Nov - 18:41

Gardian a écrit:
Ar-Ka. a écrit:
Citation:
"La fausse monnaie pure fabriquée par les Banques s'élève à quatre fois le P.I.B. du monde entier ? C'est bien ça ? "




A quelques milliards près, on n'en sais rien! Laughing
Mais c'est quand même de cet ordre-là, oui...

suffisant pour faire claquer l'économie mondiale


Les habitants qui sont en "France doivent trois ans de PIB en cumulant tous les déficits.
Les habitants des autres pays doivent au minimum un an de PIB...

Donc il faut rajouter en moyenne pour chaque pays (en supposant que la part d'actif boursier fictif soit égal pour chaque pays, ce qui est faux bien sûr) 5 ans de PIB de patrimoine qui n'existe pas.

Pour la France on doit pouvoir multiplier par trois ou quatre ce patrimoine boursier fictif. 15 ans de PIB + 3 ans de PB (Etat, sécu, retraites)
Tout cela ferait 20 ans de PIB à rembourser.....

ou tout simplement à gommer par une inflation vertigineuse qui va s'abattre bientôt.
Pour faire avaler la pilule, un mur de Berlin doit tomber, ce sera avec le char du réchauffement climatique, ( pour culpabiliser et terroriser le vil troupeau d'Epicure que le Système a fait naître et a abruti, ) nous assène du soir au matin.
L'escroquerie communiste a duré 70 ans. La supercherie capitaliste mondiale durera 20 ans. La course sans fin aura une fin;

L'idéologie se veut encore et toujours plus forte que le réel: on modifie de force le climat! on transforme en prodigues névrosés les consommateurs épargnants, on fait muter les virus, on culpabilise psychanalytiquement les populations pour qu'elles méprisent leurs politiciens grotesques et vils, et qu'elle se méprisent elles-même, afin qu'elles "tendent leurs bras vers leur libérateur " Le messie mondial satanique. !

les pendules vont être remises à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de stercore
Chevalier


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Dim 29 Nov - 21:50

Faisons une guerre; nous trouverons l'argent nécessaire pour combler tout déficit.

de stercore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   Dim 29 Nov - 22:25

de stercore a écrit:
Faisons une guerre; nous trouverons l'argent nécessaire pour combler tout déficit.

de stercore


Mes chiffres indiqués plus haut sont à rectifier: les USA ont 5 ans de PIB d'endettement....Attali prêche pour le salut messianique de son cru...
http://www.come4news.com/et-si-la-crise-economique-ne-faisait-que-commencer-le-pire-est-pour-demain-2010,-2011-748379

La guerre peut avoir de multiples formes.
Pensons aux hommes de bonne volonté qui ne savent pas dire: "Le Seigneur est mon rocher; "le Seigneur est mon berger"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La crise n'engendrera pas de désordres sociaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
La crise n'engendrera pas de désordres sociaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Haiti en Marche: Les " pèpè " menacés par la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Actualités-
Sauter vers: