Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Pélérinage a Lourdes

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
irascimini
Page
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Califat des 3 frontières / desert d'Alsace
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Pélérinage a Lourdes   Ven 26 Sep - 22:55

J'en reviens...

Nous étions 200 sedevacs de France, d'Italie, de Belgique, de Suisse...

Il a fallut pas moins de trois hotels pour nous loger, et on c'est fait remarquer...

Tu m'etonne!!! une Saint PieV, un dimanche de grande affluence, en plein air sur le parvi de la Basilique ... ça ne c'etait pas vu depuis 50 ans au moins

Je vous promet, Y a des téléphones portables qui ont filmer...

J'espère que l'année prochaine, si il y a, on sera deux-trois fois plus, comme ça, on pourra investir le Basilique, et célébrer sur le maitre autel...

Et là, c'est le JT garanti et on évince Laguerie et toute sa bande d'apostat, du Paysage-Traditionnaliste-Audiovisuel-Français...

Bennoz Doué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Thèsard Hardcore
avatar

Nombre de messages : 1794
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Sam 27 Sep - 0:18

irascimini a écrit:
J'en reviens...

Nous étions 200 sedevacs de France, d'Italie, de Belgique, de Suisse...

Il a fallut pas moins de trois hotels pour nous loger, et on c'est fait remarquer...

Tu m'etonne!!! une Saint PieV, un dimanche de grande affluence, en plein air sur le parvi de la Basilique ... ça ne c'etait pas vu depuis 50 ans au moins

Je vous promet, Y a des téléphones portables qui ont filmer...

J'espère que l'année prochaine, si il y a, on sera deux-trois fois plus, comme ça, on pourra investir le Basilique, et célébrer sur le maitre autel...

Et là, c'est le JT garanti et on évince Laguerie et toute sa bande d'apostat, du Paysage-Traditionnaliste-Audiovisuel-Français...

Bennoz Doué

Vous êtes certain de cela ?

Je ne voudrais pas vous contrarier c'est de louables intentions, mais ce n'est pas dans l'air du temps que de rassembler les foules, pas plus que d'occuper la place au JT
Le monde a choisi jean paul II et ses doublons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irascimini
Page
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Califat des 3 frontières / desert d'Alsace
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Sam 27 Sep - 0:37

La majeur partie de la planète ignore le drame de V2... avec la motus proprio, de + en + de gens s'approche de la tradition, c'est l'occassion de leur exposer le problème...

Bien sûr que nous ne voulons pas passé au JT, mais ce n'est pas en restant dans notre trou, à profité perso de notre Foi, de nos sacrement que le salut des âmes se rependra sur toute la terre


Dimanche un troupeau de dames(6-7 basanées) m'a demandé, avant la messe:(en anglais) c'est quoi cette messe???

Je lui ai repondu (en anglais ) "c'est une messe traditionnelle, vous connaitre ??"(je parle mal anglais)

Elle repond: Ah mais c'est bien, c'est magnifique, nous allons à la messe traditionnelle en angleterre tous les dimanches...

Je lui retorque: Oui, le pretre a dit que vous devoir pas avoir manger depuis trois heures.....

Yes, Yes,It's good, it's good, We know....(Oui ,Oui , c'est bon, on connait...)

Que dire de plus..., Il est probable qu'elle allaient a la frat, mais es ce que j'y peux quelque chose si on elles ont assisté a une non una cum a l'insu de leur plein grès lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Sam 27 Sep - 0:57

Citation :
Bien sûr que nous ne voulons pas passé au JT, mais ce n'est pas en restant dans notre trou, à profité perso de notre Foi, de nos sacrement que le salut des âmes se rependra sur toute la terre
T'as une vocation missionnaire ? N'oublie pas de faire ce que Dieu veut que tu fasses, et à part pour les missionnaires, l'activisme est rarement demandé. N'oublie pas que c'est la Grâce qui agit, pas toi, tu ne fais rien. N'oublie pas que si Dieu veut que tu fasses du bien à une âme, il te la mettra sur ton chemin de telle manière que tu ne devrais pas la louper. Encore faut-il pour celà écouter ce que Dieu veut, et non en faire à sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irascimini
Page
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Califat des 3 frontières / desert d'Alsace
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Sam 27 Sep - 1:11

Vous semblez m'avoir pris en grippe, vu que vous en restez au tutoyment...

Es ce donc un crime que de repondre a quelqu'un qui me pose une question??

Je crois pas que de rechercher ce que Dieu a dit, et s'il l'a dit, revienne a n'en faire qu'a sa tête....

Bien au contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Thèsard Hardcore
avatar

Nombre de messages : 1794
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Sam 27 Sep - 1:20

irascimini a écrit:
Vous semblez m'avoir pris en grippe, vu que vous en restez au tutoyment...

Es ce donc un crime que de repondre a quelqu'un qui me pose une question??

Je crois pas que de rechercher ce que Dieu a dit, et s'il l'a dit, revienne a n'en faire qu'a sa tête....

Bien au contraire...


De répondre n'est pas un problème, ce qui l'est c'est comment dire .... votre raisonnement.

"Se bouger" "sortir de son trou" tout cet activisme, cela conduit bien souvent à voter lepen et à militer en politique (et en religion), pour des organisations dont l'orthodoxie n'est pas garantie.

Voyez moi par exemple, quand je vosi à quel point c'est dur d'être moi même Catholique, fidèle à sa religion, persistant dans l'adversité, endurant das l'épreuve, j'en conclus que s'occuper des autres, vouloir "changer le monde" est bien secondaire. Le plus important c'est d'agir pour soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irascimini
Page
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Califat des 3 frontières / desert d'Alsace
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Sam 27 Sep - 2:13

Et si je suis chretien pour moi tout seul mais que ça déborde, je fais quoi...
je me fais reclut dans mon appart..... ça fait des siècle qu'on ne fait plus çà


O merde, un chretien qui ouvre sa gueule

A mort, a mort !!!

ça resemble beaucoup a un procès d'intention ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Thèsard Hardcore
avatar

Nombre de messages : 1794
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Sam 27 Sep - 14:06

irascimini a écrit:
Et si je suis chretien pour moi tout seul mais que ça déborde, je fais quoi...
je me fais reclut dans mon appart..... ça fait des siècle qu'on ne fait plus çà


O merde, un chretien qui ouvre sa gueule

A mort, a mort !!!

ça resemble beaucoup a un procès d'intention ce soir.

Oui justement, c'est bel et bien le noeud du problème. Ca fait des sicèles qu'on ne fait plus cela ... et ça fait des siècles que l'apostasie progresse.

Citation :
ça resemble beaucoup a un procès d'intention ce soir.

Moi ce que je vois c'est surtout un gars qui chouine dès qu'on le reprend un brin sur ses positions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irascimini
Page
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Califat des 3 frontières / desert d'Alsace
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Sam 27 Sep - 14:40

Je crois savoir que c'est l'Eglise a fait cesser se type d'ascèse, parceque l'homme est un animal sociable.L'apostasie a commencer aprês le règne de saint Louis, l'age d'or de la chrétienté; Soit bien après, s'est pourvuivit par l'avenement de protestantisme, de la revolution, ...... et de V2

Notre confirmation nous a donné les armes nécéssaire pour rester chrétien face au monde.

Mais nous combattons l'erreur, le mal, et le pécher et une fois qu'il est terraser,parfois des personnes se convertissent alors....

D'autre fois il est necessaire pour combattre le mal, de détruire la personne. C'est le cas des guerres, des hérétiques que l'on brulait...
Mais aujourd'hui on fait plus ça...

Je sais bien que l'activisme ne sert à rien en tant que tel, mais
je me rapel aussis ce mauvais serviteur de l'evangile qui avait entérrer son talents pour ne pas prendre de risque...

Et le FN, les scouts et ce genre d'
Citation :
organisations dont l'orthodoxie n'est pas garantie.
si c'est d'eux que vous parler... Ce n'est pas mon truc...

Et pour finir avec une note d'humour, Vous aussi, vous vous y mettez:

http://www.ffcc.info/article4599.html

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torquemodo
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 76
Localisation : Paris - Liban
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Dim 28 Sep - 18:01

En tant que participant à ce pélerinage je ne peux que partager l'intention qui est de faire connaître la Tradition et l'état actuel de l'Eglise à tous ceux qui cherchent sincèrement la Vérité. Dire que s'occuper des autres serait secondaire comme si ce n'était pas l'essentiel c'est se méprendre gravement sur le sens de la vertu de charité : ses deux degrés (l'amour de Dieu et l'amour du prochain comme soi-même pour l'amour de Dieu) bien que l'un soit subordonné à l'autre sont tous deux essentiels à la vertu !

Si l'activisme occulte le premier degré de la charité, le quiétisme occulte le second. Et je pense que là réside l'essence de ces deux maux.

Bien entendu il n'y a d'autre moyen de salut que les Sacrements administrés par l'Eglise, car il n'y a qu'en eux que Dieu agit de façon ordinaire et habituelle comme cause efficiente principale.
Mais cela ne veut pas dire que toutes les actions à portée sociale visant le bien commun où ce n'est pas Dieu mais l'homme qui agit comme cause efficiente (exemple : la politique) nous détourneraient des seuls moyens de salut !

De nombreuses personnes sur ce forum et de nombreux tradis en général ne contrediraient pas cela directement mais y rajouteraient que c'est parce-que nous sommes dirigés par un état apostat que toute action politique risque de nous détourner de notre fin ultime. C'est cela la grave erreur de notre "milieu" qui conduit au quiétisme.

Mener une politique authentiquement catholique c'est agir pour le salut des âmes par l'intermédiaire du bien commun temporel et en le subordonnant à notre fin ultime. Aujourd'hui il s'agit de continuer à agir ainsi malgré un état qui se refuse et à poursuivre le bien commun temporel et à le subordonner au salut des âmes.
Il s'y refuse non seulement par ses lois mais aussi par le principe même de son autorité (chose unique dans l'histoire et qui n'existait pas dans les états païens de l'Antiquité). En effet il y a au-dessus des lois démocratiques, comme leur principe, la référence suprême qu'est la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen. Celle-ci est essentiellement une interdiction faite aux états de poursuivre le bien commun selon les moyens qui leur sont propres à savoir la répression de la manifestation publique de l'erreur et de l'hérésie.
D'où j'en conclus que de nos jours c'est le principe même de l'autorité des états modernes et non seulement les lois mauvaises que toute politique authentiquement catholique doit combattre.

La politique catholique d'aujourd'hui doit être rebelle ou ne pas être, voilà la vérité qui peut-être fait peur à beaucoup de monde.
Dans le cadre de nos états apostats si notre politique n'est pas rebelle au sens que j'ai précisé alors oui elle nous détourne du salut de notre âme.

Le catholique d'aujourd'hui doit plus que jamais agir en société. Cette action doit être entreprise un peu à l'image de ce pélerinage de Lourdes : sans rien demander aux "autorités", sans non plus chercher en tant que tel à les affronter ce qui serait révolutionnaire au sens marxiste, mais en s'imposant sur le terrain.

Mieux que contre la République maçonique, l'état catholique doit s'instaurer en dépit d'elle.

Je pense donc que si irascimini a été si enthousiaste par rapport à ce pélerinage c'est qu'il y voit quelque part un modèle pour toute action catholique en société dans le monde apostat d'aujourd'hui.

J'espère que ce souhait ne sera pas déçu !


Dernière édition par Torquemodo le Dim 28 Sep - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapoudre.hautetfort.com
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Dim 28 Sep - 19:29

Mon cher Torquemodo, un beau discours ne fera pas disparaitre cette simple question : Est-ce que Dieu vous demande celà ? Si c'est non, toute votre réthorique ne sert à rien.

Citation :
Le catholique d'aujourd'hui doit plus que jamais agir en société. Cette action doit être entreprise un peu à l'image de ce pélerinage de Lourdes : sans rien demander aux "autorités", sans non plus chercher en tant que tel à les affronter ce qui serait révolutionnaire au sens marxiste, mais en s'imposant sur le terrain.

Mieux que contre la République maçonique, l'état catholique doit s'instaurer en dépit d'elle.
J'ai aucune envie de polémiquer des heures sur ce sujet, mais quoi que vous en disiez, vous êtes activiste. Et j'ai peur que vous n'ayez bien compris la situation pour affirmer que "l'état catholique doit s'instaurer en dépit de [...]". Vous croyez encore à vos propres forces, et au fait que l'union des forces catholiques renversera la révolution. Mais ils n'attendent que ça en face, alors allez-y, foncez !

D'autre part, un autre pélerinage catholique a eu lieu à Pâques, vous n'êtes pas les seuls rassurez-vous. Beaucoup de bien en ressortit également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Dim 28 Sep - 22:58

Citation :
Le catholique d'aujourd'hui doit plus que jamais agir en société. Cette action doit être entreprise un peu à l'image de ce pélerinage de Lourdes : sans rien demander aux "autorités", sans non plus chercher en tant que tel à les affronter ce qui serait révolutionnaire au sens marxiste, mais en s'imposant sur le terrain.

Mieux que contre la République maçonique, l'état catholique doit s'instaurer en dépit d'elle.

Je pense donc que si irascimini a été si enthousiaste par rapport à ce pélerinage c'est qu'il y voit quelque part un modèle pour toute action catholique en société dans le monde apostat d'aujourd'hui.

C'est vrai Torquemodo, que ne pas "agir" aujourd'hui, cela parait pour le moins incompréhensible. Il y a peu je pensais comme vous. Je n'ai pas envie de vous répondre en distinguant de façon libérale la théorie et la pratique, ou le fond et la forme, ce qui mais en distinguant la prière et l'action, car en fait votre objection semble porter la-dessus.
Mais sur le terrain de la prière catholique, je pense que la qualification de quiétisme est erronée. Le quiétisme est une hérésie qui intéresse d'abord la prière.
Citation :
Le quiétisme est une doctrine proposée par le théologien espagnol Molinos, condamné par l’église en 1687 et introduite en France par Madame Guyon, une jeune veuve mystique, un peu exaltée.
Il suffisait de se mettre en état d’oraison pour atteindre,- en toute quiétude, et sans avoir à se soucier des rites ni des œuvres de charité-, à une communion totale avec Dieu.En effet, cette méthode impliquait le renoncement à la prière et à la pratique des sacrements.

Sans doute vous faites référence alors aux effets de cette hérésie, concernant la non-action, ou vous exprimez-vous vous par analogie.

Sur le plan de l'action, nous avons un devoir d'état tres limité, un devoir de charité ayant un objet strictement particulier, (comme le devoir de fraternité ou de pacifisme) un devoir de témoigner de notre Foi, mais comme l'a dit Martial, qui est aussi tres circonscrit.
Ensuite donc se pose l'action spécifiquement politique qui s'insinuerait humblement en dépit de la Tyrannie démocratique. Mais vous avez bien compris que la racine de la démocratie était satanique, vous avez compris que l'état démocratique était tyrannique, alors comment imaginer qu'il reste un soupçon d'une ombre d'un millimètres de marge de manoeuvre de résistance par occupation de terrain même seulement à concurrence d'un millimètre carré de surface !
Il est terriblement difficile d'admettre cela.
Il est en revanche lumineux ensuite de voir que cette illusion de résistance est elle-même orchestrée et calculée par la racine même du système qui ne se nourrit que de cette illusion d'espérance de résistance au nom même de notre raison de vivre c'est à dire notre Foi!
Lorsqu'on parvient à admettre cela, on comprend que notre vocation de témoin doit être strictement limitée et faire abstraction précisément de ces occasions apparentes mais fallacieuses d'action !
Neutral
+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torquemodo
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 76
Localisation : Paris - Liban
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Lun 29 Sep - 0:36

Oui je ne connaissais pas cette définition du quiétisme. Alors la dénaturation de la vertu de charité n'en serait qu'un effet et non pas son essence.

Pour le reste la deuxième partie de votre réponse me semble être un sophisme qui prend pour point de départ précisément l'affirmation erronée que j'ai dénoncée.
Vous partez d'une conception fausse de la politique en croyant qu'on ne peut faire de la politique c'est à dire agir pour le bien commun temporel sans respecter les autorités civiles en tant que telles.
Or d'après ce que j'ai expliqué tout catholique face à la tyranie démocratique ne peut pas ne pas se reconnaître un droit non seulement à la désobéissance civile mais également à une juste et saine rébellion.
La désobéissance civile c'est à dire le combat de l'autorité non pas en tant que telle mais uniquement dans des lois particulières contraires au bien commun n'est pas suffisante en soi.

C'est ici je pense que réside l'illusion de l'action décrite par luernos. Je donne un exemple qui permettra d'illustrer cela.
Désobéir aux lois de l'IVG, c'est une bonne chose, mais non suffisante. L'illusion c'est de faire des manifs pour demander au gouvernement de retirer ces lois. Car demander au gouvernement de retirer une loi c'est reconnaître que lui seul peut faire et défaire les lois civiles, c'est donc s'empêcher de réaliser une saine rébellion, un combat contre l'autorité viciée elle-même.

En 1793 les Vendéens n'ont pas demandé poliement à la République maçonique de grâcier Louis XVI. Là aurait été l'illusion de l'action. Ils se sont insurgés contre l'état lui-même. Et pourtant ils n'ont jamais cru qu'en agissant dans l'ordre temporel pour constituer un contre-état ils se détourneraient de leur fin ultime ! Au contraire beaucoup se sont sauvés en obtenant la palme du martyre et ont payé pour les péchés de la nation française.
Nul n'osera dire que leur action fut vaine !

Mais depuis ce sont les "chrétiens démocrates" qui ont fait tout ce mal et amènent à confondre politique chrétienne et "démocratie chrétienne".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapoudre.hautetfort.com
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Lun 29 Sep - 0:57

Comment pouvez-vous comparer la situation actuelle avec celles des guerres de Vendée ? La société, bien que malade, était encore hiérarchiquement en ordre à l'époque, Satan ne règnait pas comme c'est le cas aujourd'hui. On ne peut donc pas répondre à ce qu'on vit avec les mêmes réponses qu'à la question d'hier. Je ne sais pas si vous connaissez Chateau-Jobert, alias Conan, mais vous devriez aimer ce qu'il dit.
Au fait, vous parlez de combat contre l'autorité elle-même, qu'attendez-vous ? Mappy vous indiquera où sont l'Elysée et l'Assemblée Nationale. Very Happy


Notez cependant que je ne veux pas vous dire ce que vous avez à faire ou non, mais ne comptez pas m'entrainer dans votre chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Lun 29 Sep - 9:42

Luernos a dit :

Citation :
Sur le plan de l'action, nous avons un devoir d'état tres limité, un devoir de charité ayant un objet strictement particulier, (comme le devoir de fraternité ou de pacifisme) un devoir de témoigner de notre Foi, mais comme l'a dit Martial, qui est aussi tres circonscrit.
Ensuite donc se pose l'action spécifiquement politique qui s'insinuerait humblement en dépit de la Tyrannie démocratique. Mais vous avez bien compris que la racine de la démocratie était satanique, vous avez compris que l'état démocratique était tyrannique, alors comment imaginer qu'il reste un soupçon d'une ombre d'un millimètres de marge de manoeuvre de résistance par occupation de terrain même seulement à concurrence d'un millimètre carré de surface !
Il est terriblement difficile d'admettre cela.
Il est en revanche lumineux ensuite de voir que cette illusion de résistance est elle-même orchestrée et calculée par la racine même du système qui ne se nourrit que de cette illusion d'espérance de résistance au nom même de notre raison de vivre c'est à dire notre Foi!
Lorsqu'on parvient à admettre cela, on comprend que notre vocation de témoin doit être strictement limitée et faire abstraction précisément de ces occasions apparentes mais fallacieuses d'action !

Martial a dit :

Citation :
La société, bien que malade, était encore hiérarchiquement en ordre à l'époque, Satan ne règnait pas comme c'est le cas aujourd'hui. On ne peut donc pas répondre à ce qu'on vit avec les mêmes réponses qu'à la question d'hier. Je ne sais pas si vous connaissez Chateau-Jobert, alias Conan, mais vous devriez aimer ce qu'il dit.

L'expérience me fait partager à 200% le point de vue de mes kamarades.

C'est dans ce sens que je répète souvent qu'il est sans doute bien plus tard que nous le pensons.

Nous imaginons avoir encore une marge de manoeuvre alors qu'il n'en est plus rien depuis au moins l'entre deux guerre (et je suis pas certaine de ne pas dire un ânerie, car c'est peut-être depuis 89 ou même avant, car tout est sur la pente savonneuse depuis le XIII-XIVè siècle).

A chaque marche descendue depuis, il aurait fallu une réaction à chaque fois plus forte alors que dans le même temps nos forces décroissaient.

Aujourd'hui, nous sommes ligotés et tout mouvement ne peut que resserrer les nœuds qui nous entravent.

Pour ce qui est de rester visibles, alors que nous sommes dans un vaste système de représentation du réel dont les miroirs déformants se renvoient indéfiniment les reflets, c'est également une illusion savamment orchestrée à laquelle il est malheureusement difficile de renoncer.

C'est pourquoi je pense que demain sera peuplé de fous et de suicidés...

Pour nous qui avons l'immense grâce d'avoir encore l'intelligence des choses, que nos désirs de bien faire, si louables qu'ils puissent être, ne nous abusent pas. Notre réelle marge de manœuvre est (quasi) nulle et ne peut profiter qu'à l'Adversaire qui a tout planifié de longue date.

Laissons Dieu convertir les cœurs. D'ailleurs qui d'entre nous n'a pas fait l'expérience de l'incommunicabilité de la foi y compris à ceux qui cherchent Dieu mais dont le parole et les références culturelles ne permettent plus la saine réflexion.

Quand Conan écrivait, c'était déjà trop tard. Aujourd'hui, de tels écrits font pleurer des larmes de sang en pensant au occasion ratées...

Mais le Bon Dieu n'a pas besoin de nous. D'ailleurs qui d'entre nous peut se targuer d'avoir fait un nouvel adepte.

Seul Dieu sait où sont les hommes de bonne volonté. Il les appelle à Lui comme il l'a fait pour nous tous. Contentons nous de prier pour la conversion du plus grand nombre. Nos prières ne resterons pas inexhaussées.

Les esprits sont tellement prévenus dès la mamelle contre nous, que tout prosélytisme ne peut que nous desservir. Quand bien même nous serions prêts au sacrifice ultime, cela n'aurait pas plus de sens pour nos contemporains que les exécutions de cathares sautant à pieds joints dans le feu. Kif-kif bourricot. Ni plus, ni moins...

Au mieux, nous pouvons seulement être ridicules. Au pire, franchement grotesques. Et c'est la religion tout entière qui en ferait les frais. Ce n'est évidemment pas ce que nous voulons.

Ne jamais rougir de nos convictions. Etre toujours prêts à en rendre compte. C'est déjà pas mal en cette période pré-eschatologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irascimini
Page
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Califat des 3 frontières / desert d'Alsace
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Lun 29 Sep - 12:32

Pour ma part j'ai déja vu plusieurs personnes passer de quelque part à la tradition...et j'expère que ce n'est pas finit.

D'où venaient-t-ils: un ami d'enfance et sa femme avait abandonné toute pratique moderniste, un autre couple d'ami et tous ses enfants sont sortient d'une secte, deux autres amis du modernisme en passant par toutes les tendances..., Une mère de famille, très motivée et son mari qui suis en trainant les pieds, une fiancé qui suis son homme tradi depuis longtemps, un protestant qui fut introduit dans nos millieux par un de ses amis, et moi, qui suis né dans le modernisme....

Cela pour ne parler que des gens qui m'entourent....

Qu'es-ce qui les a convertis ? la raison, l'amour conjugale, le besoin d'espéré, la recherche honète de la Vérité, la crainte de l'éternité, l'exemple, ce feu particulier qui "traine" dans les yeux des gens qui ont la Foi, ce "tu n'est pas comme les autres, tu est different et ça se voit"

De ceux-là: vers six, il a fallut aller avec perseverance, (il a fallut être actif), cinq ont cherché tous seul (mais il a fallut quelqu'un pour repondre aux questions que ces gens posaient).

Et ceci n'est pas le produit d'une reflexion, c'est la réalité.

Il est, certes, trop tard pour faire quoi que ce soit mais des convertions il y en a beaucoup et j'espère que ce n'est pas finit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Lun 29 Sep - 14:32

Citation :
Pour le reste la deuxième partie de votre réponse me semble être un sophisme qui prend pour point de départ précisément l'affirmation erronée que j'ai dénoncée.
Vous partez d'une conception fausse de la politique en croyant qu'on ne peut faire de la politique c'est à dire agir pour le bien commun temporel sans respecter les autorités civiles en tant que telles.
Or d'après ce que j'ai expliqué tout catholique face à la tyranie démocratique ne peut pas ne pas se reconnaître un droit non seulement à la désobéissance civile mais également à une juste et saine rébellion.
La désobéissance civile c'est à dire le combat de l'autorité non pas en tant que telle mais uniquement dans des lois particulières contraires au bien commun n'est pas suffisante en soi.

C'est ici je pense que réside l'illusion de l'action décrite par luernos. Je donne un exemple qui permettra d'illustrer cela.

Si vous avez compris que mon raisonnement paraissait faux, c'est qu'il était alors un peu trop racourci. Car je me disais moi-même que j'avais bien compris votre idée qu'un catholique doit être rebelle. Rassurez-vous je n'ai aucune illusion en la matière, puisque je vous ai dit que j'ai partagé votre opinion il n y a guère longtemps...

En fait j'aurais du sous-distinguer sur le plan de l'action encores deux choses.

Le principe de la rebellion.
J'ai pris comme signature "tout catholique doit être un soldat" ; il doit l'être non seulement l'être en vertu de la conjoncture, comme semblait le souligner Tertullien, mais aussi essentiellement, car on ne peut tronçonner, émiéter, le combat à la façon des libéraux doubles, ou triples, schyzos, ou pharisos; le combat chrétien est général.

La prudence. Vertu cardinale et et force aristotélicienne.
C'est sous ce rapport que je m'étais placé directement. Mes camarades viennent de résumer. Ce qui est terrible à faire, c'est admettre que la façon de penser , ou "l'anthropologie" de l'homme moderne n'est pas moderne mais néo-archaïque ! et donc la cosmologie religieuse, qu'il se "modernise" dans son coin, est radicalement fausse.

Je ne distingue pas
- la démocratie chrétienne animée par l'Adversaire satanique,
- de la politique chrétienne;

Je distingue en fait ce que vous appelez
- cette politique chrétienne
- de la politique du bien commun de l'état de Chrétienté.

Or, aujourd'hui ,la rébellion ou "politique catholique" que vous évoquez sera, que vous le vouliez ou non, considérée dans la mentalité de nos contemporains, comme a priori "le peniste" "réactionnaire"!

Quand on lit les pauvres chimères des réacs du forum nationaliste, qui se résument ainsi "la crise va nous mettre au pouvoir! " Quel délire! Comme si entre l'esprit de la Chrétienté et le vice de la modernité il pouvait y avoir un accomodement !
+


Dernière édition par luernos le Sam 4 Oct - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Lun 29 Sep - 19:43

irascimini a écrit:
Pour ma part j'ai déja vu plusieurs personnes passer de quelque part à la tradition...et j'expère que ce n'est pas finit.

D'où venaient-t-ils: un ami d'enfance et sa femme avait abandonné toute pratique moderniste, un autre couple d'ami et tous ses enfants sont sortient d'une secte, deux autres amis du modernisme en passant par toutes les tendances..., Une mère de famille, très motivée et son mari qui suis en trainant les pieds, une fiancé qui suis son homme tradi depuis longtemps, un protestant qui fut introduit dans nos millieux par un de ses amis, et moi, qui suis né dans le modernisme....

Cela pour ne parler que des gens qui m'entourent....

Qu'es-ce qui les a convertis ? la raison, l'amour conjugale, le besoin d'espéré, la recherche honète de la Vérité, la crainte de l'éternité, l'exemple, ce feu particulier qui "traine" dans les yeux des gens qui ont la Foi, ce "tu n'est pas comme les autres, tu est different et ça se voit"

De ceux-là: vers six, il a fallut aller avec perseverance, (il a fallut être actif), cinq ont cherché tous seul (mais il a fallut quelqu'un pour repondre aux questions que ces gens posaient).

Et ceci n'est pas le produit d'une reflexion, c'est la réalité.

Il est, certes, trop tard pour faire quoi que ce soit mais des convertions il y en a beaucoup et j'espère que ce n'est pas finit...
Tant mieux, et Dieu merci ! Mais :
- je sais pas ce que vous appelez par tradi, mais ça veut pas forcément dire "catholique" Razz
- aider son prochain dans la recherche, c'est normal et nous n'avons pas dit le contraire, ce forum en est une preuve à l'appui de chacun de nous
- c'est la Grâce de Dieu et non vos propres forces qui ont montré le chemin de la Vérité ; n'oubliez jamais ça ! On ne convertit pas à coup de bâton, c'est d'ailleurs le plus sûr moyen de faire fuir, j'ai essayé (batonneur et bâtonné). C'est de la psycologie élémentaire, tout simplement.

Et n'oubliez pas les règles d'application de la Sainte Charité : http://gestadei.bb-fr.com/le-glaive-de-saint-martin-f14/les-5-conditions-de-la-charite-t399.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irascimini
Page
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Califat des 3 frontières / desert d'Alsace
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Lun 29 Sep - 22:33

Citation :
je sais pas ce que vous appelez par tradi, mais ça veut pas forcément dire "catholique" Razz

Baptisé sous conditions, si necéssaire, confirmé par un évêque sédévac; tous fréquentent les sacrements régulièrement chez les prêtres de Bretagne ou de l'Institut, aucun n'est en état de péché publique, même si tous ne connaissent pas parfaitement leur KT, tous connaissent le problême de la sédévacance,et le pourquoi de la tradition...
Je pense que c'est un bon debut pour se prétendre catholique Very Happy

Du reste je ne sais pas s'il sont en état de grace, et s'il persevereront jusqu'à la fin...
Je ne le sais même pas de moi-même Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Mar 30 Sep - 10:53

Martial a dit :

Citation :
- aider son prochain dans la recherche, c'est normal et nous n'avons pas dit le contraire, ce forum en est une preuve à l'appui de chacun de nous

En fait comme cela nous est prescrit, nous devons avoir soucis de notre prochain, pas de notre lointain.

Citation :
c'est la Grâce de Dieu et non vos propres forces qui ont montré le chemin de la Vérité ; n'oubliez jamais ça ! On ne convertit pas à coup de bâton, c'est d'ailleurs le plus sûr moyen de faire fuir

Jésus nous dit bien que sans lui, nous ne pouvons rien.

L'homme a été créé libre. Dieu lui même l'accepte, malgré ce qu'il lui en coûte. Nous devons aussi l'accepter.

En effet, on ne fait pas le bien des autres malgré eux ou contre leur volonté. Or, l'homme moderne est dressé contre Dieu depuis la naissance (qui a vu le film "Dany the dog", avec Jet Lee? On est dans le même cas de figure). On est presque, peut-être, dans le cas de la connaissance invincible de Dieu.

220 ans de propagande ciblée, un feu nourri de slogans percutants, la destruction méthodique de la pensée, la falsification de l'histoire...L'exaltation de la matière, seule objet de connaissance immédiate... Mensonge partout sous toutes les formes... Séduction et égarement de l'esprit...Voilà pourquoi, s'il existe encore des personnes de bonne volonté, il n'y a désormais que le Bon Dieu qui sonde les reins et les coeurs, pour s'adresser à eux et pondérer sont jugement par son exacte connaissance des mobiles qui les animent.

Mais ce qui me parait le plus ôter toute légitimité à l'activisme, c'est un aspect que je ne vois presque jamais évoqué.

En sectionnant la tête du roi de la Fille aînée de l'Eglise, on a mis fin à l'autorité temporelle légitime. Restait l'autorité spirituelle suprême.

Depuis que la secte a investi Rome, il n'y a plus non plus d'autorité spirituelle légitime et visible. C'est à mon sens la raison pour laquelle, toute tentative de redressement s'est soldé par des échecs jusqu'à maintenant. "Sans moi vous ne pouvez rien".

Comme disait Marcel de Corte : "L'Esprit se retire". Ce qui signifie je pense que le bouclier spirituel s'amoindrit par désaffection et apostasie de la seule religion.

Depuis V2, nous sommes bel et bien bien livrés à nous mêmes et il n'y a plus aucune autorité légitime qui puisse fonder nos actions et ordonner quelque entreprise que ce soit. D'où cette impression comme dans cauchemar, de courir sans jamais regagner une once de terrain perdu, ni d'âme.

L'Eglise a beau reconnaitre le tyrannicide, il n'existe plus personne fondé à le prescrire. Une croisade est nécessaire? Qui peut l'ordonner légitimement de sorte que notre entreprise soit bénie de Dieu? Personne. Personne ne peut se substituer à l'autorité légitime d'un pape. Personne ne peut valablement prendre la tête d'un mouvement de réaction-rebellion, car personne n'a plus ce pouvoir, et obéir à une telle entreprise n'aurait pas de légitimité non plus. A part nous faire plaisir, en s'imaginant faire la volonté du Ciel et subir une ènième déconvenue tout en péchant par orgueil et en prenant des risques avec nos âmes, il n'y a rien qui puisse justifier de telles actions.

Le vrai drame de notre époque c'est qu'il n'y a plus aucune autorité d'aucune sorte. Nous sommes seuls et isolés, cernés par des contemporains qui si ils connaissaient nos convictions, n'hésiteraient pas à dresser un bûcher pour nous. En croyant sincèrement se débarrasser de personnes dangeureuses. Peut-être même au nom de Dieu, comme cela nous est prédit...

Isolés dans nos familles, cernés de "démocrates", nous n'avons pas non plus la possibilité de nous regrouper.

Tout regroupement de cathos est voué à tomber sous la coupe d'un leader. Le plus mégalo prendra l'ascendant sur les autres qui eux seront ravis de troquer leur réflexions personnelles contre des certitudes, car le doute les mine et l'homme souffre de l'absence de sécurité morale.

Je vous épargne le cas du groupement politique et ses leaders va-de-la-gueule, tribun au verbe haut, mais pantin de la gueuse comme les autres...

L'Ennemi, et c'est son boulot, est très fort à se servir des illusions que nous nourrissons à toute force. Mais c'est encore et toujours un piège.

Un Bastien-Thiry peut-être un héros. Ce n'est pas un saint. Il aurait aimé Château-Jobert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Mar 30 Sep - 12:39

Dhuoda a écrit :
Citation :

Isolés dans nos familles, cernés de "démocrates", nous n'avons pas non plus la possibilité de nous regrouper.

Tout regroupement de cathos est voué à tomber sous la coupe d'un leader. Le plus mégalo prendra l'ascendant sur les autres qui eux seront ravis de troquer leur réflexions personnelles contre des certitudes, car le doute les mine et l'homme souffre de l'absence de sécurité morale.
Ah Dhuoda, comme vous exprimez bien ce que je pense, merci ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Mar 30 Sep - 14:45

"Isolés dans nos familles, cernés de "démocrates", nous n'avons pas non plus la possibilité de nous regrouper.

Tout regroupement de cathos est voué à tomber sous la coupe d'un leader. Le plus mégalo prendra l'ascendant sur les autres qui eux seront ravis de troquer leur réflexions personnelles contre des certitudes, car le doute les mine et l'homme souffre de l'absence de sécurité morale."






Ouais;
difficile parfois, à admettre, mais on ne doit pas être loin du constat objectif, là... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Mar 30 Sep - 22:11

Martial Demolins a écrit:
Dhuoda a écrit :
Citation :

Isolés dans nos familles, cernés de "démocrates", nous n'avons pas non plus la possibilité de nous regrouper.

Tout regroupement de cathos est voué à tomber sous la coupe d'un leader. Le plus mégalo prendra l'ascendant sur les autres qui eux seront ravis de troquer leur réflexions personnelles contre des certitudes, car le doute les mine et l'homme souffre de l'absence de sécurité morale.
Ah Dhuoda, comme vous exprimez bien ce que je pense, merci ! cheers

Je rajouterais aux belles remarques de Dhuoda, qu'un "regroupement" de cathos risquerait de ressortir de l'initiative maurrassienne de survie d'un milieu socio-culturel, ou du refuge sectaire.
Dans ces impasses, on troque en fait plus des réflexes que des réflexions, contre pas même des certitudes, mais plutôt des opinions instables ou contradictoires enseignées par le maître à penser ou le chef.


Tout le monde aura à l'esprit des exemples plus vrais que nature Laughing
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Mar 30 Sep - 22:21

Irascimini:
Citation :
Qu'est-ce qui les a convertis ? la raison, l'amour conjugal, le besoin d'espérer, la recherche honnête de la Vérité, la crainte de l'éternité, l'exemple, ce feu particulier qui "traine" dans les yeux des gens qui ont la Foi, ce "tu n'es pas comme les autres, tu es different et ça se voit!"

Cela peut difficilement provenir d'un milieu, un groupe, une chapelle, où les préjugés sociaux sont transportés tels quels. Ou alors c'est la deuxième génération qui se trouvera dégoûtée par "le milieu".

C'est pourquoi il y a lieu de douter que puisse rayonner un groupe parallèle, même vraiment catholiquement. Car il sera toujours plus ou moins étiqueté de "groupe bourgeois et et de pharisien-ritualiste".

En revanche, cela provenir de para-modernistes mais cherchant réellement la Vérité! car il peut y avoir des grains de vérité chez des auteurs semi-modernistes ou conciliaires ! tandis qu'il y a des graines diaboliques dans la littérature de sacristie sycomorienne! ET cela peut provenir des mécréants en général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   Mer 1 Oct - 11:45

Citation :
un "regroupement" de cathos risquerait de ressortir de l'initiative maurrassienne de survie d'un milieu socio-culturel, ou du refuge sectaire.
Dans ces impasses, on troque en fait plus des réflexes que des réflexions, contre pas même des certitudes, mais plutôt des opinions instables ou contradictoires enseignées par le maître à penser ou le chef.

Tout le monde aura à l'esprit des exemples plus vrais que nature

C'est tout à fait ça. Sans autorité transcendante, les hommes sont livrés à eux mêmes et s'il se regroupent, il tombent ipso facto sous la loi du groupe qui a sa logique propre. 5% de leaders qui restent de hommes, et 95% de suiveurs moutonniers.

Si de surcroît, on a affaire à des manipulations ou simplement, à des manipulateurs, même de bonne foi, même ordonnés, qui peut dire si nous saurions toujours discerner les failles du discours. D'autant que les temps actuels affolent les esprits.

De mon point de vue, depuis V2, toute tentative de"continuation de l'Eglise" qui se veut légitime de façon surnaturelle, n'est qu'entreprise humaine et soumise aux mêmes faiblesses, à commencer par nos tares, conséquences du péché originel. De sorte que nous sommes des aveugles conduits par des aveugles. Et le mieux pour un aveugle c'est de ne pas se mettre imprudemment en chemin sans cane et sans chien, mais de rester chez lui dans un univers connu, de se déplacer prudemment à tâtons et de téléphoner pour qu'on lui apporte une pizza (nourriture matérielle, métaphore de la nourriture spirituelle qu'est la prière).

Pour les exemples, nous en avons eu récemment un beau avec les adeptes du yapurien. Leur forum-tribunesque est sous ce rapport, absolument à pleurer.

Je re-cite cette merveilleuse parole de Louis Veuillot :

"Quand l'homme est livré à l'homme, là seulement on peut dire qu'il connaît la colère de Dieu."

Sous toutes ses formes, notre époque est l'exacte illustration de cette parole.

Citation :
Cela peut difficilement provenir d'un milieu, un groupe, une chapelle, où les préjugés sociaux sont transportés tels quels. Ou alors c'est la deuxième génération qui se trouvera dégoûtée par "le milieu".

C'est pourquoi il y a lieu de douter que puisse rayonner un groupe parallèle, même vraiment catholiquement. Car il sera toujours plus ou moins étiqueté de "groupe bourgeois et et de pharisien-ritualiste".


Idem...

Citation :
En revanche, cela provenir de para-modernistes mais cherchant réellement la Vérité! car il peut y avoir des grains de vérité chez des auteurs semi-modernistes ou conciliaires ! tandis qu'il y a des graines diaboliques dans la littérature de sacristie sycomorienne!

ET cela peut provenir des mécréants en général.


Plus j'observe et plus j'en arrive à cette conclusion.

Pour les modernistes, je suis assez mesurée, car je suis passée par là et on ne peut ignorer longtemps la discordance entre les Evangiles et les préceptes humains des curés en baskets, gratteurs de guitare et garagistes à leurs heures...

En revanche, pour les mécréants en général (pas les païens qui ont une religion), malgré un constat assez dur que nous faisons tous chaque jours, je reviens vers un peu plus d'indulgence que lorsque j'étais une convertie de fraîche date. Malgré tous les bémols et doubles bémols qu'il faut faire, je me pose sincèrement la question que je formulais ci-dessus, à savoir :

Citation :
Or, l'homme moderne est dressé contre Dieu depuis la naissance (qui a vu le film "Dany the dog", avec Jet Lee? On est dans le même cas de figure). On est presque, peut-être, dans le cas de la connaissance invincible de Dieu.

220 ans de propagande ciblée, un feu nourri de slogans percutants, la destruction méthodique de la pensée, la falsification de l'histoire...L'exaltation de la matière, seule objet de connaissance immédiate... Mensonge partout sous toutes les formes... Séduction et égarement de l'esprit...Voilà pourquoi, s'il existe encore des personnes de bonne volonté, il n'y a désormais que le Bon Dieu qui sonde les reins et les coeurs, pour s'adresser à eux et pondérer sont jugement par son exacte connaissance des mobiles qui les animent.

Ne sont-ils pas dans le cas de la connaissance invincible de Dieu?

En tous les cas, en regardant autour de moi la façon dont vivent les gens qui vivent comme si Dieu n'existait pas, dans un quartier semi-populaire de Paris tout à fait ordinaire ou au travail de mon époux, je constate que dans l'ensemble, les gens sont des braves gens, et sans en être conscients et malgré le lavage de cerveau dont ils ont été victimes, ils ont une existence qui reste dans l'ensemble assez soumise à la morale naturelle. ils divorcent très peu (dans mon immeuble de 16 appartements, une séparation momentanée,et un divorce seulement en vingt ans. Et pas 50% comme on nous le répète), se soucient de l'éducation de leurs enfants, sont serviables et polis, travailleurs, de bonne volonté en général... Si on garde à l'esprit le matraquage incessant dont ils sont victime inconsciemment depuis la naissance, n'y a t-il pas lieu d'être surpris? Moi la première, sur la base des faits divers et autres statistiques officielles, je nourrissais une forme de dédain, les rendant pour parti responsables de la situation du pays. Bien sûr ils sont lâches. Mais au nom de quoi se battraient-ils, eux que l'on a encrés dans la matière seule? Et au nom de quoi leur jetterai-je la pierre, moi qui suis planquée derrière mon ordinateur?

Dans la réalité donc, on est très loin des tableaux apocalyptique véhiculés par les médias (comme modèles, donc comme manip'?) et repris avec gourmandise et souverain mépris par la bien-pensance réactionnaire légaliste et libérale.

Le peuple de France (et non la populace) est méritant d'un mérite qu'il ignore. Fils de chrétiens, ils restent malgré tout imprégné de la morale chrétienne qu'ils continuent vaillamment d'appliquer dans leur vie, malgré les invitations à rejeter toute morale. C'est grâce à eux que le monde tient encore un peu.

Un exemple est parlant. Lorsque Martine Aubry a instauré les 35 heures dans l'espoir de flinguer la productivité française et provoquer une crise. Eh bien, rien n'a changé. Les français ont mis les bouchées doubles et fait en 35h ce qu'il faisaint avant en 39! Aujourd'hui, nous sommes reconnu le pays le plus productif du monde... C'est peut-être pour cela qu'on veut nous faire payer notre zèle et que les haineux qui nous gouvernent ont supprimé de fait les 35 heures!

Bref, que savons nous du travail au sens obstétricien du terme qui s'opère dans l'esprit de nos contemporains? Rien. C'est le secret de Dieu. Mais plus j'observe le "milieu tradi" et plus je me persuade que rien ne peut en sortir de réellement catholique. En revanche, peut-être y a t-il des "catholiques" qui s'ignorent et que nous ignorons, et qui le jour venu sauront s'incliner avec simplicité et rendre hommage au Dieu de leurs pères. Il y a une grande partie des français qui n'a pas réellement démérité, mais n'est plus en mesure intellectuellement de remonter à la source morale des valeurs qu'ils continuent de mettre en pratique.

Ce que cela vaut, je n'en sais rien. Mais sans doute pas le mépris avec lequel moi-même je les considérais il n'y a guère, sur l'impulsion de lectures qui se veulent catholiques, mais ne parlent des mécréants que comme faire-valoirs, pour asseoir la bonne idée qu'ils ont d'eux mêmes. Les Robespierres de la bien-pensance... Adeptes de la morale de l'élection et non de la mission... Qui refusent de laisser entrer les fils des francs... Et contribuent à leur rabaissement... Profitent de leur laminage et de leur ilotisation sans issue, pour s'autoglorifier ad nauseam...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pélérinage a Lourdes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pélérinage a Lourdes
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Clergé de Lourdes
» Demande de bpatême Azilize (Lourdes)
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Clergé de Pau
» épées lourde forger main du 11e siecles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Actualité de la «Tradition»-
Sauter vers: