Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des modernistes DANS l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Jeu 4 Sep - 22:00

Martial Demolins a écrit:
EA a écrit:
Gardian a écrit:
EA a écrit:
Credo a écrit:
Citation :
A sa place, j'aurais plutôt refiat un droit canon pour régler le problème.
C'est vrai, quoi!!! Il y en a marre du St Esprit qui ne prend que des incapables!!!! Rolling Eyes

Le Saint Esprit ne fonctionne pas comme un démon. Il laisse l'homme libre, même le pape. Il ne "prend" personne.

Il laisse le Pape libre d'Enseigner l'erreur ?

Le Saint Esprit ne possède pas le pape. Il le laisse libre de pécher et d'enseigner n'importe quoi. Nous devons croire que la Providence fait en sorte que le pape n'engage jamais son infaillibilité pontificale sur une erreur. Et nous constatons que cette Providence a toujours prospéré dans cette promesse.
Vous croyez pas que vous contredisez directement le dogme de l'infaillibilité opntificale défini par Vatican I là ? Vous feriez bien de relire sur ce chapitre, ce que vous dites n'est pas catholique !

Gratis affirmatur, gratis negatur.

On a du vous faire lire des fadaises une fois de plus.
Je vous laisse un dernier lien :
[url]
http://www.fsspx.org/fran/doctrine/Magistere/Conciles/Vat.I-PastorAeternus-18.07.1870.htm[/url]

paragraphe 371...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Jeu 4 Sep - 22:20

1. apprenez à poster une url
2. me postez pas des liens de la frat, mais de doctrine (ça n'a rien à voir)
3. vous avez beau connaitre 3 mots latins, ce que je dis est étayé non pas dans mon post, mais par mille posts dans ce-même forum. Vous même en tant qu'admin devez appréciez que les nouveaux jettent un oeil au travail déjà accompli sur un sujet donné et le recherchent dans les topics précédents, non ?
4. votre #371 ne démontre sitrctement rien, il ne parle pas du MOU
5. retour à la case départ mon cher EA :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Jeu 4 Sep - 22:46

EA a écrit:
Gratis affirmatur, gratis negatur.

Lex orandi lex credendi

Moi aussi je peux soortir une citation en latin, mais elle est tout aussi hors sujet que la votre. Rolling Eyes


EA a écrit:
On a du vous faire lire des fadaises une fois de plus.
Je vous laisse un dernier lien :
[url]
http://www.fsspx.org/fran/doctrine/Magistere/Conciles/Vat.I-PastorAeternus-18.07.1870.htm[/url]

paragraphe 371...

Donc en fait si on se fie à votre raisonnement lorsque ratzinger s'exprime de façon parfaitement orthodoxe sur la Foi Catholique (pour autant que cela lui arrive encore), il s'exprime en tant que Pape Catholique, et lorsqu'il se plante il s'exprime en tant que simple individu ?


A quand le scoop du Pape/robot qui dirait la Vérité quand on met une pièce ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 0:01

Je suggère à EA de retourner voir Saint Bellarmin pour lui demander ce qu'il en pense, il fait sûrement plus autorité que nous. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 0:02

Martial Demolins a écrit:
Je suggère à EA de retourner voir Saint Bellarmin pour lui demander ce qu'il en pense, il fait sûrement plus autorité que nous. Razz

Je suggère à EA de faire ce que moi je dois faire en tant que catécumène:
reprendre les bases
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 0:27

EA a écrit:
luernos a écrit:
Et b16 dit que son message vise au bonheur des hommes, un bonheur qui est cautionné par la raison (cf discours de Ratisbonne).

Mis dans une perspective surnaturelle ce "message" est juste, il est faux dans une perspective naturelle.
Je me souviens d'une discussion où vous sembliez beaucoup apprécier cette notion de bonheur.
Mais dans le contexte de cette dernière phrase, que j'avais écrite dans le post précédent, il faut comprendre que :
Ratzi prétend que son enseignement hypermoderniste a pour but le bonheur des hommes.
Or ce bonheur , et dont je parlais, est celui de notre subconscient à tous depuis trois siècles, c'est à dire cette idée de Saint Just vers 1792 "le bonheur est une idée neuve en Europe" (encore cité par M.Hecquard) Ce bonheur du confort à tous points de vue, et qui est le but du progrès du genre humain, auquel s'emploient nos maitres "instruits et éclairés" (dont fait partie le bienheureux ratzi).
Le progrès qui justifie donc toutes les "hérésies", notion ringardo-catho s'il fallait vous croire, compte tenu de votre tiédeur à ce sujet...

Donc dans une perspective surnaturelle, c'est totalement faux. Car Ratzi se moque bien du "bonheur surnaturel" ,qui n'existe pas d'ailleurs en ce sens. la félicité chrétienne, c'est une joie surnaturelle, ce qui est différente, car la joie est la conséquence normale l'état normal de l'être humain qui remplit sa vocation humaine qui n'est pas celle que prétend être ratzi, mais qui est celle d'être fils adoptif de Dieu et créateur associé. La joie va de pair avec la douleur indissociable avec notre vie humaine.
Or ce b a ba, jamais ratz n'en parle, pour la simple raison, qu'il nie le surnaturel puisqu'il nie d'une part les origines historiques du Christ et qu'il nie d'autre part la philosophie de St Thomas. (cf le Jésus de nazareth)

Sur le second point, vous dites que cela serait faux sur le plan naturel., mais moi je pense ,au contraire, que le message païen et moderne de Ratzi prête main-forte à l'idéologie du progrès humain mondial. Progrès donc lié à cette notion païenne de bonheur (confort ou absende de troubles émotionnels) qui est aussi à rapprocher de celle du plaisir. Ces notions sont celles d'Epicure, et elle est largement développée par Michel Onfray.
Cet équilibre humain, ce respect modéré de l'ordre naturel, cf. la religion naturelle et raisonnable de la religion dans les strictes limites de la raison"d'Emmanuel Kant, ( qui est celle de l'ex ministre Luc Ferry aujourd'hui ) permettrait donc de contribuer un peu au bonheur naturel. C'est-à dire que b16 contribue à au seul bonheur dont le système puisse être capable l'endormissement, au tranquillisant, à la guérison morale comme la produit le charlatan !
Faire taire ceux qui posent les problèmes et trouver des solutions comme les génocides physiques ou mentaux.

Donc contrairement à vous, je prétends que cet enseignement de b16 est faux surnaturellement ,et vrai sur le plan naturel.

+


Dernière édition par luernos le Ven 5 Sep - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 0:32

Martial Demolins a écrit:
1. apprenez à poster une url
2. me postez pas des liens de la frat, mais de doctrine (ça n'a rien à voir)
3. vous avez beau connaitre 3 mots latins, ce que je dis est étayé non pas dans mon post, mais par mille posts dans ce-même forum. Vous même en tant qu'admin devez appréciez que les nouveaux jettent un oeil au travail déjà accompli sur un sujet donné et le recherchent dans les topics précédents, non ?
4. votre #371 ne démontre sitrctement rien, il ne parle pas du MOU
5. retour à la case départ mon cher EA :p

Le MOU ne fait pas partie du magistère pontifical dont il est question dans V1
Votre objection 4 est donc hors sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 0:39

Mais bien sûr. Allons allons, ne vous arrêtez pas en si bon chemin, aller démonter Saint Robert, il attend du haut du Ciel que vous le remettiez dans le droit chemin. Lui non plus n'a pas dû être inspiré par le Saint-Esprits. Ah ces saints, si seulement ils nous écoutaient un peu Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 0:45

luernos a écrit:
EA a écrit:
luernos a écrit:
Et b16 dit que son message vise au bonheur des hommes, un bonheur qui est cautionné par la raison (cf discours de Ratisbonne).

Mis dans une perspective surnaturelle ce "message" est juste, il est faux dans une perspective naturelle.
Je me souviens d'une discussion où vous sembliez beaucoup apprécier cette notion de bonheur.


Absolument, c'est pourquoi je vous ai répondu.

Citation :
Donc dans une perspective surnaturelle, c'est totalement faux. Ratzi se moque bien du "bonheur surnaturel" qui n'existe pas en ce sens. C'est une joie surnaturelle, ce qui est différente, car la joie est la conséquence normale l'état normal de l'être humain qui remplit sa vocation humaine qui n'est pas celle que prétend être ratzi, c'est celle d'être fils adoptif de Dieu et créateur associé. La joie va de pair avec la douleur indissociable avec notre vie humaine.

Joie ou bonheur éternels, je ne fais pas bien la différence, pour ne pas les avoir expérimentés. Je ne vois pas ce qui vous permets de dire qu'il se moque du bonheur surnaturel. Vous extrapolez.


Citation :
Sur le second point, vous dites que cela serait faux sur le plan naturel, mais moi je pense au contraire, que le message païen et moderne de Ratzi qui prête main forte à l'idéologie du progrès humain mondiale. Cette notion de bonheur est à rapprocher de celle du plaisir c'est celle d'Epicure, et elle est largement développée par Michel Onfray.

Michel Onfray est un hédoniste athée il me semble. La morale (du bonheur) naturel(le) post conciliaire il la conchie et la conchiera tant que les papes ne seront pas revenus sur Humanae Vitae, Evangelium Vitae et probablement sur les positions de l'Eglise sur l'avortement.
Ce sont 2 morales qui ne se rejoignent pas. Souvenez vous que l'extraordinaire optimisme béat de Gaudium et Spes a été écrit avant la contraception, HV et l'avortement légalisé dans les pays chrétiens. GS était déjà dépassé 6 ans après sa publication.


Dernière édition par EA le Ven 5 Sep - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 0:48

Martial Demolins a écrit:
Mais bien sûr. Allons allons, ne vous arrêtez pas en si bon chemin, aller démonter Saint Robert, il attend du haut du Ciel que vous le remettiez dans le droit chemin. Lui non plus n'a pas dû être inspiré par le Saint-Esprits. Ah ces saints, si seulement ils nous écoutaient un peu Rolling Eyes

Vous parliez de Vatican I. Puis plus rien. Dommage c'était intéressant. Pourquoi laissez tomber pour parler de Saint Robert (sans même le citer).

EA
- déçu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 1:11

EA a écrit:


Le MOU ne fait pas partie du magistère pontifical dont il est question dans V1
Votre objection 4 est donc hors sujet.

Ah ouais !?

Z'êtes sûr qu'on est hors sujet ???

Le corps épiscopal est-il infaillible lorsqu'il déclare que tel ou tel point fait partie de la révélation ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 1:37

Francis a écrit:
EA a écrit:


Le MOU ne fait pas partie du magistère pontifical dont il est question dans V1
Votre objection 4 est donc hors sujet.

Ah ouais !?

Z'êtes sûr qu'on est hors sujet ???


Sûr et certain ! La question est le Saint Esprit "prend"-il le pape au point de lui empêcher d'enseigner l'erreur.
Le MOU n'a donc rien à voir avec le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 1:41

EA a écrit:
Francis a écrit:
EA a écrit:


Le MOU ne fait pas partie du magistère pontifical dont il est question dans V1
Votre objection 4 est donc hors sujet.

Ah ouais !?

Z'êtes sûr qu'on est hors sujet ???


Sûr et certain ! La question est le Saint Esprit "prend"-il le pape au point de lui empêcher d'enseigner l'erreur.
Le MOU n'a donc rien à voir avec le sujet.

Mais qu'est-ce Dei Fillius selon vous !?

Pie IX, Concile oecuménique du Vatican, chap. II, De la Foi a écrit:
Or, on doit croire d'une foi divine et catholique ... tout ce qui est proposé par l'Église comme vérité divinement révélée ... par son magistère ordinaire et universel.


Pas tout à fait hors sujet ... vous ne trouvez pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 1:45

Gardian a écrit:
[

Donc en fait si on se fie à votre raisonnement

Je ne raisonne pas, je cite Vatican I comme me le suggérait Martial. Mais je donne des références avec un peu plus de précision que lui.

Si Vatican I ne vous(lui) sied plus. Parlons de Saint Robert. Mais c'est curieux de se dire catholique et de refuser Vatican I au seul motif que le site qui le publie (le premier dans google en tapant "Pastor Aeternus") est un site de la FSSPX. Zapper aussi rapidement sur le dernier concile dogmatique de l'histoire de l'Eglise alors qu'on vient d'y faire référence ne me parait pas une attitude très cohérente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 1:53

Francis a écrit:


Pie IX, Concile oecuménique du Vatican, chap. II, De la Foi a écrit:
Or, on doit croire d'une foi divine et catholique ... tout ce qui est proposé par l'Église comme vérité divinement révélée ... par son magistère ordinaire et universel.


Pas tout à fait hors sujet ... vous ne trouvez pas ?

Ben si Francis. Le pape n'est pas l'Eglise.
Mais si vous tenez à parler absolument du MOU parlons en.
Avez vous un exemple ou l'Eglise a enseigné l'erreur à travers son magistère ordinaire universel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 1:55

EA a écrit:
Francis a écrit:


Pie IX, Concile oecuménique du Vatican, chap. II, De la Foi a écrit:
Or, on doit croire d'une foi divine et catholique ... tout ce qui est proposé par l'Église comme vérité divinement révélée ... par son magistère ordinaire et universel.


Pas tout à fait hors sujet ... vous ne trouvez pas ?

Ben si Francis. Le pape n'est pas l'Eglise.
Mais si vous tenez à parler absolument du MOU parlons en.
Avez vous un exemple ou l'Eglise a enseigné l'erreur à travers son magistère ordinaire universel ?

Oui parlons-en !!!

Allons tout de suite à l,essentiel !

Montini rentre-t-il VII sur le magistère ordinaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 2:29

Francis a écrit:
EA a écrit:
Francis a écrit:


Pie IX, Concile oecuménique du Vatican, chap. II, De la Foi a écrit:
Or, on doit croire d'une foi divine et catholique ... tout ce qui est proposé par l'Église comme vérité divinement révélée ... par son magistère ordinaire et universel.


Pas tout à fait hors sujet ... vous ne trouvez pas ?

Ben si Francis. Le pape n'est pas l'Eglise.
Mais si vous tenez à parler absolument du MOU parlons en.
Avez vous un exemple ou l'Eglise a enseigné l'erreur à travers son magistère ordinaire universel ?

Oui parlons-en !!!

Allons tout de suite à l,essentiel !

Montini rentre-t-il VII sur le magistère ordinaire ?

Dommage le sujet du pape possédé par le Saint Esprit était amusant.

Montini a parfois affirmé des choses fausses notamment sur l'abolition de la messe. Je pense qu'on peut dire que Paul VI - vous parlez pape pas du cardinal, n'est ce pas ?- a affirmé que certains passages de V2 relevaient du magistère ordinaire universel. Mais il n'a jamais précisé lesquels à ma connaissance.

Citation :
Vi è chi si domanda quale sia l’autorità, la qualificazione teologica, che il Concilio ha voluto attribuire ai suoi insegnamenti, sapendo che esso ha evitato di dare definizioni dogmatiche solenni, impegnanti l’infallibilità del magistero ecclesiastico. E la risposta è nota per chi ricorda la dichiarazione conciliare del 6 marzo 1964, ripetuta il 16 novembre 1964: dato il carattere pastorale del Concilio, esso ha evitato di pronunciare in modo straordinario dogmi dotati della nota di infallibilità; ma esso ha tuttavia munito i suoi insegnamenti dell’autorità del supremo magistero ordinario il quale magistero ordinario e così palesemente autentico deve essere accolto docilmente e sinceramente da tutti i fedeli, secondo la mente del Concilio circa la natura e gli scopi dei singoli documenti.
(Paul VI le 12 janvier 1966 )

Citation :
« Compte tenu de l’usage des conciles et de la fin pastorale du présent concile, celui-ci définit comme devant être tenu par l’Église en matière de foi et de mœurs, uniquement ce qu’il a ouvertement déclaré comme tel. Les autres points proposés par le concile, en tant qu’ils sont la doctrine du Magistère suprême de l’Église, tous et chacun des fidèles doivent les recevoir et s’y attacher selon l’esprit même du concile, qui ressort, soit de la matière en cause, soit de la façon dont il s’exprime, selon les normes de l’interprétation théologique. »

Avez vous un exemple ou l'Eglise a enseigné l'erreur à travers son magistère ordinaire universel ?
C'est la perpetuité de l'Eglise ou celle de la perpetuité du pontificat que vous voulez remettre en cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 2:46

EA a écrit:
Dommage le sujet du pape possédé par le Saint Esprit était amusant.

Je peux vous déballer une avalanche de citation affirmant que le Pape manifestement hérétique en tant que docteur privé est ipso facto déchu de sa charge ...

Citation :
Vi è chi si domanda quale sia l’autorità, la qualificazione teologica, che il Concilio ha voluto attribuire ai suoi insegnamenti, sapendo che esso ha evitato di dare definizioni dogmatiche solenni, impegnanti l’infallibilità del magistero ecclesiastico. E la risposta è nota per chi ricorda la dichiarazione conciliare del 6 marzo 1964, ripetuta il 16 novembre 1964: dato il carattere pastorale del Concilio, esso ha evitato di pronunciare in modo straordinario dogmi dotati della nota di infallibilità; ma esso ha tuttavia munito i suoi insegnamenti dell’autorità del supremo magistero ordinario il quale magistero ordinario e così palesemente autentico deve essere accolto docilmente e sinceramente da tutti i fedeli, secondo la mente del Concilio circa la natura e gli scopi dei singoli documenti.

Pourquoi avoir posté la citation en italien ???

Serait-ce pour cacher ce passage ?

Montini, 12 janvier 1966 a écrit:
Le concile a attribué à ses enseignements l'autorité du magistère suprême ordinaire ...

Êtes-vous d'accord avec cet enseignement de Léon XIII :

Léon XIII, Satis cognitum a écrit:
Toutes les fois donc que la parole de ce magistère déclare que telle ou telle vérité fait partie de l'ensemble de la doctrine divinement révélée, chacun doit croire avec certitude que cela est vrai ; car si cela pouvait en quelque manière
être faux, il s'ensuivrait, ce qui est évidemment absurde, que Dieu Lui-même serait l'auteur de l'erreur des hommes.

EA a écrit:
Avez vous un exemple ou l'Eglise a enseigné l'erreur à travers son magistère ordinaire universel ?

Non il n'y en a pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 15:30

Citation :
Citation:
Donc dans une perspective surnaturelle, c'est totalement faux. Ratzi se moque bien du "bonheur surnaturel" qui n'existe pas en ce sens. C'est une joie surnaturelle, ce qui est différente, car la joie est la conséquence normale l'état normal de l'être humain qui remplit sa vocation humaine qui n'est pas celle que prétend être ratzi, c'est celle d'être fils adoptif de Dieu et créateur associé. La joie va de pair avec la douleur indissociable avec notre vie humaine.


Joie ou bonheur éternels, je ne fais pas bien la différence, pour ne pas les avoir expérimentés. Je ne vois pas ce qui vous permets de dire qu'il se moque du bonheur surnaturel. Vous extrapolez

Je parle de la joie chrétienne, et je l'oppose au bonheur païen.
Je répète lourdement que ratzi se moque du bonheur surnaturel., car je suis catholique, je parle sur un forum catholique et je parle en catholique. Je parle donc non seulement de la joie chrétienne mais du surnaturel catholique ! Or vous êtes tellement "libéral" comme dirait les auteurs contre revolutionnaires de 1830 à 1930 que vous ne comprenez pas la différence entre les deux. Ratzi la comprend fort bien lui, car il est intelligent subtil et tous ses actes sont intelligents et subtils contrairement à ce que vous croyez, en paraissant les assimiler à des fantaisies de comportement sarkoziènnes. Grossière erreur. Le moindre acte de Ratzi ou de subito procède d'une doctrine intelligente.

Par ailleurs vous dites que ne voyez pas la différence entre la joie et le bonheur pour ne pas les avoir expérimentées ! Pour vous, la réalité n'existerait pas en dehors de la conscience que vous avez du ou vous n'avez pas du phénomène de la joie ou du bonheur ?


Dernière édition par luernos le Ven 5 Sep - 16:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 16:10

Citation :
Citation:
Sur le second point, vous dites que cela serait faux sur le plan naturel, mais moi je pense au contraire, que le message païen et moderne de Ratzi qui prête main forte à l'idéologie du progrès humain mondiale. Cette notion de bonheur est à rapprocher de celle du plaisir c'est celle d'Epicure, et elle est largement développée par Michel Onfray.


Michel Onfray est un hédoniste athée il me semble. La morale (du bonheur) naturel(le) post conciliaire il la conchie et la conchiera tant que les papes ne seront pas revenus sur Humanae Vitae, Evangelium Vitae et probablement sur les positions de l'Eglise sur l'avortement.
Ce sont 2 morales qui ne se rejoignent pas. Souvenez vous que l'extraordinaire optimisme béat de Gaudium et Spes a été écrit avant la contraception, HV et l'avortement légalisé dans les pays chrétiens. GS était déjà dépassé 6 ans après sa publication.

Sur le plan pratique et de l'opportunité politique, il lest vrai que les deux morales diffèrent. La morale du libéralisme conservateur diffère provisoirement de la morale du libéralisme progressiste, avant que le dépassement dialectique ne résolve leur "antithèse " en une solution et synthèse révolutionnaire, elle-même appelée à être dépassée ultérieurement.
Cependant les deux morales se rejoignent intimement dans leur fondement qui est idéologique, et contrairement à la morale catholique qui a un fondement réaliste. C'est sur ce terrain que je me place. Car il faut toujours remonter aux principes et à leur pureté pour parvenir à qualifier ce que l'expérience empirique nous fait percevoir.

+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 18:11

Francis a écrit:


EA a écrit:
Avez vous un exemple ou l'Eglise a enseigné l'erreur à travers son magistère ordinaire universel ?

Non il n'y en a pas.

Donc nous devrions être d'accord pour dire que V2 ne relève pas du magistère ordinaire universel ni du magistère ordinaire extraordinaire, qui sont infaillibles.
Alors qu'est ce que V2 ? Il est peut-être un peu trop tôt pour le dire :
Un conseil pastoral, un conciliabule, une conférence épiscopale élargie au monde ? Que sais je ? Assurémment quelque chose d'informe et d'assez insaisissable.

La position selon laquelle V2 n'est pas infaillible est paratagé par des gens aussi différents que les sédévacantistes, la FSSPX, l'IBP, L'homme Nouveau, et ceux de(s) pape(s) ayant déclaré qu'il fallait tenter de l'interpréter à la "lumière de la Tradition" : Il n'est pas [url]LA[/url] Tradition.








Après cet article, les éditions de l'Homme Nouveau sont devenus les diffuseurs exclusifs de l'Ossevatore Romano... aux depends de Bayard (je crois). Il est donc raisonnable de penser que Rome ne leur en a pas tenu rigueur...voire au contraire.


Dernière édition par EA le Ven 5 Sep - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaussis
Ecuyer


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 19:00

"V2 n'est pas infaillible est paratagé par des gens aussi différents que les sédévacantistes, "

c'est se méprendre tout à fait, et fausser les prémisses du débat que d'affirmmer pareille chose!!!

La vérité, c'est que beaucoup de "sedevacs" CONSTATENT :
1/ que VII contient des hérésies directement contraires à l'enseignement antérieur infaillible
2/ que VII rempli d'evidence toute s les conditions d'un concile oecuménique: le plus universel, d'ailleurs de tous le s temps!
3/ qu'un concile oecumenique est NECESSAIREMENT infaillible, puisque rassemblant tous les eveques du monde, reunis sous l'autorité du pape, pour enseigner en matière de Foi et de Morale, ce qui doit etre tenu par toute l'EGlise
4/ conclusion: il est impossible qu'un tel brigandage pûisse etre d'eglise, et que les "pontifes" qui l'ont ouvert,n dirigé et en a promulgué les "décrest"... soit un Pape légitime de la Sainte Eglise de Dieu!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 20:49

EA a écrit:
Gardian a écrit:
[

Donc en fait si on se fie à votre raisonnement

Je ne raisonne pas, je cite Vatican I comme me le suggérait Martial. Mais je donne des références avec un peu plus de précision que lui.

Si Vatican I ne vous(lui) sied plus. Parlons de Saint Robert. Mais c'est curieux de se dire catholique et de refuser Vatican I au seul motif que le site qui le publie (le premier dans google en tapant "Pastor Aeternus") est un site de la FSSPX. Zapper aussi rapidement sur le dernier concile dogmatique de l'histoire de l'Eglise alors qu'on vient d'y faire référence ne me parait pas une attitude très cohérente.

Ce que vous faites c'est de chercher à tout prix une justification permettant à un pape d'enseigner l'erreur.

Ce faisant vous sous entendez que le Saint Esprit ne serait pas assez puissant pour diriger le pape
Ce faisant vous affirmez que le MOU n'est pas frappé d'Infaillibilité puisqu'il n'aurait rien à voir avec V1 ?

Vous allez peut être me dire qu'avant 1870 les papes étaient fallibles Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 21:27

chaussis a écrit:

3/ qu'un concile oecumenique est NECESSAIREMENT infaillible, puisque rassemblant tous les eveques du monde, reunis sous l'autorité du pape, pour enseigner en matière de Foi et de Morale, ce qui doit etre tenu par toute l'EGlise

Un concile est infaillible quand le pape le décide. Mais là le pape (ou le concile) a explicitement EVITE que ce concile se prononce sur de (nouveaux) dogmes "devant être tenus par toute l'Eglise". Le Saint Esprit a donc évité aussi cette réunion d'évêques.

En toute logique votre conclusion 4 ne devrait pas concerner le pape, puisqu'un concile relève en général du magistère de l'Eglise et non du magistère pontifical. Mais votre point 4 devrait constater que soit l'Eglise a failli soit que l'Eglise est vacante. Ce qui revient à la même impossibilité théologique.


Dernière édition par EA le Ven 5 Sep - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 5 Sep - 21:32

Gardian a écrit:


Ce faisant vous sous entendez que le Saint Esprit ne serait pas assez puissant pour diriger le pape.

Le Saint Esprit ne "dirige" pas le pape comme on dirigerait un robot privé de liberté. Le Saint Esprit respecte la volonté du pape. L'Eglise nous enseigne qu'il l'inspire non qu'il le "dirige".


Citation :
Ce faisant vous affirmez que le MOU n'est pas frappé d'Infaillibilité puisqu'il n'aurait rien à voir avec V1 ?

Je ne vois pas quel rapport il y a entre le pape et le MOU qui, lui, relève du magistère de l'Eglise lequel est toujours infaillible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Aujourd'hui à 19:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Des modernistes DANS l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armorial des Clercs de l'Eglise Pascalienne
» NOUVEAUX CONVERTIS ON NE PEUT PAS SERVIR DEUX MAITRES A LA FOI. IL FAUT CHOISIR.
» [INTRIGUE N°2] Groupe 4 : La fin des temps
» Eglise de Dax
» La hiérarchie de l'Eglise aristotélicienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: