Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des modernistes DANS l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 0:13

luernos a écrit:
Francis a écrit:
Voilà que ti-clin Tigre B gémit encore :

Tigre B a écrit:
Quand on les contrarie, nos amis ne se contentent plus de parler haut et fort (écrire gros et rouge...) mais sortent l'artillerie lourde des insultes et des gros mots...

Ce soir sur GDPF, c'est un festival.

Je les aime bien malgré tout, car en général ils posent de bonnes questions. Le problème, c'est les réponses...

Il faudrait peut-être prendre l'avis d'un exorciste ?

Tigre B botte en touche une fois de plus ...

Pour les insultes, voyez ce que votre dummy PGM a dit sur le Cardinal Bégin (grand cardinal du Québec) sur le LFC ... bounce

Nous attendons tous que vous veniez ici nous expliquer la citation de Pie XII auquelle vous bottez en touche pour une seconde fois ...

quel était l'argument de Tigre-B-EA ?

Là est la question ... Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 0:44

luernos a écrit:
quel était l'argument de Tigre-B-EA ?

Serait-ce la même personne qui se cache derrière les pseudos : EA, Mayol de Martel, le Roitelet, Tigre B ? Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 2:00

luernos a écrit:


Francis vous avez répondu que Saint Pie X, que lorsqu'il dit que les modernistes sont dans les veines de l'Eglise, il ne dit pas qu'ils font partie du corps mystique du Christ, mais qu'ils en font partie canoniquement, de manière provisoire, comme vous l'avez précisé ensuite dans la citation que vous avez donnée.

Voici la citation dont parle luernos :

Citation :
Adolphe Tanquerey, Brevior Sypnopis Theologiae Dogmaticae a écrit:


R. L'opinion la plus commune est que les hérétiques occultes sont encore dans le sein de l'Église parce qu'ils retiennent une connection externe avec le corps social au moyen la profession de la foi, et de l'obéissance aux pasteurs légitimes.

1- Je note M Tanquerey donne l'opinion la plus commune. Il y en aurait d'autres...

2-Luernos fait une distinction entre le corps administratif (canonique) et le corps mystique qui n'est pas dans cette citation. St Pie X parlerait alors dans pascendi du corps "canonique" Francis, cette distinction vous parait-elle juste ?

3-Je crois que nous serions bien inspirés de distinguer le fait délictueux public du délit constitué. Celui qui prend de l'argent publiquement à autrui ne commet pas forcement un vol.
Est-il juste de dire qu'un curé de campagne qui enseigne régulièrement dans ses homélies une hérésie commet un délit public....?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 2:11

EA a écrit:

1- Je note M Tanquerey donne l'opinion la plus commune. Il y en aurait d'autres...

Bottez en touche ...

Donc vous refusez cette citation de Tanquerey (le manège commence) !

Veuillez en citer une autre !

Citation :
2-Luernos fait une distinction entre le corps administratif (canonique) et le corps mystique qui n'est pas dans cette citation. St Pie X parlerait alors dans pascendi du corps "canonique" Francis, cette distinction vous parait-elle juste ?

Je vous l'ai déjà dis !!!

St. Pie X parle d'ennemis non déclarés ... c'est-à-dire de gens qui se maintiennent catholiques qu'extérieurement. Alors, si pour vous les modernistes (hérétiques formels comme vous le dites) font partie du corps mystique ... Wink


Citation :
3-Je crois que nous serions bien inspirés de distinguer le fait délictueux public du délit constitué. Celui qui prend de l'argent publiquement à autrui ne commet pas forcement un vol.

Je vous reposte ma citation :

Citation :
Can. 2200

§ 2 La violation extérieure de la loi étant posée, le dol (la volonté délibérée de l'enfreindre) est présumé au for externe jusqu’à preuve du contraire.

avec les commentaires de Woywod :

Rev. Stanislaus Woywod, O.F.M., PRATCTICAL COMMENTARY ON THE CODE OF CANON LAW, Vol. II, p.405 a écrit:

(canon 2200)

La règle susmentionnée est évidemment nécessaire pour le bien commun. Les lois sont publiées par les autorités, et c'est le devoir de celui qui en est le sujet de s'informer lui-même des ces lois, parce que le législateur ne peut informer chacun des sujets individuellement des lois qui sont édictées. Les autorités présument donc que le sujet connait la loi, et s'il les enfreint, il est considéré l'avoir fait intentionellement. S'il prétend être non imputable du délit, le fardeau de la preuve demeure entre ses mains.

Que celui qui prend publiquement de l'argent à un autre peut ne pas être un voleur ... soit !

Mais le raisonnement canonique est que le fardeau de la preuve reste entre ses mains ... le type devra prouver qu'il n'est pas voleur.

Mais vous, EA, vous raisonnez à l'inverse ... c'est-à-dire que ce serait à nous de prouver qu'il est bien voleur. Vous vous opposez ainsi à la logique du droit canon.

Citation :
Est-il juste de dire qu'un curé de campagne qui enseigne régulièrement dans ses homélies une hérésie commet un délit public....?

Certainement, et si ce curé renonce publiquement (comme Montini l'a fait à VII avec la liberté religieuse condamnée infailliblement par Pie IX, comme Ratzinger l'a fait également en opposant ouvertement Vatican II au Syllabus de Pie IX) à l'enseignement infaillible de l'Église ... hé bien il doit être considéré hérétique par le for externe jusqu'à ce qu'il apporte la preuve qu'il était sous l'effet d'une pillule.

Les autorités ecclésiastiques disparuent, le clerc F.M. est-il libre de prêcher n'importe quelle hérésie sans jamais perdre sa charge devant le droit ?


Dernière édition par Francis le Mar 2 Sep - 3:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 2:43

luernos a écrit:

Mais ils restent membres administratifs de l'Eglise occupée, alors qu'ils sont démissionnaires d'office, et qu'ils faudrait les éjecter.

Pouvez vous développer le sens du mot "provisoire" que vous avez utiliser plus haut ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 3:01

Francis a écrit:
EA a écrit:

1- Je note M Tanquerey donne l'opinion la plus commune. Il y en aurait d'autres...

Bottez en touche ...

Veuillez en citer une autre !


Je n'ai rien de mieux pour le moment. Mais il semble que le sujet soit (encore ?) discuté vous en conviendrez.

Citation :
2-Luernos fait une distinction entre le corps administratif (canonique) et le corps mystique qui n'est pas dans cette citation. St Pie X parlerait alors dans pascendi du corps "canonique" Francis, cette distinction vous parait-elle juste ?


Citation :

Je vous l'ai déjà dis !!!

St. Pie X parle d'ennemis non déclarés ... c'est-à-dire de gens qui se maintiennent catholiques qu'extérieurement. Alors, si pour vous les modernistes (hérétiques formels comme vous le dites) font partie du corps mystique ... Wink

OK je n'aurais pas du dire formel. Je voulais dire hérétiques obstinés intérieurement mais secrètement. Vous ne répondez pas à ma question ou alors j'ai mal lu. Faut-il, selon vous, comme semble le faire Luern distinguer pour ses hérétiques entre le corps mystique et le corps canonique de l'Eglise ?




Citation :
3-Je crois que nous serions bien inspirés de distinguer le fait délictueux public du délit constitué. Celui qui prend de l'argent publiquement à autrui ne commet pas forcement un vol.

Citation :
Can. 2200



Mais le raisonnement canonique est que le fardeau de la preuve reste entre ses mains ... le type devra prouver qu'il n'est pas voleur.

[/quote]

Certes, la charge de la preuve revient (en droit canon mais pas en droit pénal français) à celui qui a commis l'acte mais l'auteur du fait délictueux ne devra apporter cette preuve publiquement que s'il est mis en accusation (publiquement). Et le canon 2200 ne s'applique que devant les tribunaux ecclésiastiques, sinon c'est le lynchage permanent dans l'Eglise par quiconque et l'anarchie qui s'en suit. Voyez de quel livre est tiré ce canon. Il est réservé à l'appréciation d'un juge :

TITRE 2 : IMPUTABILITE DU DELIT - CIRCONSTANCES AGGRAVANTES OU ATTENUANTES - EFFETS JURIDIQUES (2199 - 2211)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 3:11

EA a écrit:

OK je n'aurais pas du dire formel. Je voulais dire hérétiques obstinés intérieurement mais secrètement. Vous ne répondez pas à ma question ou alors j'ai mal lu. Faut-il, selon vous, comme semble le faire Luern distinguer pour ses hérétiques entre le corps mystique et le corps canonique de l'Eglise ?

Il faudrait savoir premièrement ce que Luernos entend exactement par corps canonique ...

Mais ce qui est certain, c'est que St. Pie X ne parle pas du corps mystique ... ce serait un non sens !




Citation :
3-Je crois que nous serions bien inspirés de distinguer le fait délictueux public du délit constitué. Celui qui prend de l'argent publiquement à autrui ne commet pas forcement un vol.

Citation :




Certes, la charge de la preuve revient (en droit canon mais pas en droit pénal français) à celui qui a commis l'acte mais l'auteur du fait délictueux ne devra apporter cette preuve publiquement que s'il est mis en accusation (publiquement). Et le canon 2200 ne s'applique que devant les tribunaux ecclésiastiques, sinon c'est le lynchage permanent dans l'Eglise par quiconque et l'anarchie qui s'en suit. Voyez de quel livre est tiré ce canon. Il est réservé à l'appréciation d'un juge :

TITRE 2 : IMPUTABILITE DU DELIT - CIRCONSTANCES AGGRAVANTES OU ATTENUANTES - EFFETS JURIDIQUES (2199 - 2211)

Et si, une fois emparés des plus hauts offices dans l'Église (notament le souverain pontificat), des hérétiques occultes manifesteraient publiquement leurs déviances (en les légalisant) n'y aurait-il pas également lynchage encore plus néfaste dans l'Église ?

Question pour vous :

Pourquoi diable le canon 188 ne figure pas au livre V du droit canon (des délits et des peines) soit environ 2000 canons plus loin ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 15:45

Francis a écrit:
EA a écrit:

OK je n'aurais pas du dire formel. Je voulais dire hérétiques obstinés intérieurement mais secrètement. Vous ne répondez pas à ma question ou alors j'ai mal lu. Faut-il, selon vous, comme semble le faire Luern distinguer pour ses hérétiques entre le corps mystique et le corps canonique de l'Eglise ?

Il faudrait savoir premièrement ce que Luernos entend exactement par corps canonique ...

Mais ce qui est certain, c'est que St. Pie X ne parle pas du corps mystique ... ce serait un non sens !


Attendons donc la réponse de Luernos. Je suis d'accord que ce serait un non sens. Mais vous voyez que le mot "Eglise" est à interpréter avec des pincettes. Pour ma part, je suis très tolérant pour les écarts de langage des uns et des autres (même de Saint Pie X jocolor ), même s'il faut les reprendre systématiquement. La correction fraternelle avant la présomption de dol Wink
St Pie X utiliserait ce mot au sens organisationnel mais ce n'est pas le plus courrant en théologie au contraire. Son encyclique d'ailleurs n'est pas très théologique elle est davantage philospophique politique et psychologique.


Citation :


Question pour vous :

Pourquoi diable le canon 188 ne figure pas au livre V du droit canon (des délits et des peines) soit environ 2000 canons plus loin ???

Je pense que la renonciation tacite est avant tout un acte administratif dans l'Eglise plutôt qu'un acte pénal.

Ce qu'il faut éviter c'est de considérer systématiquement toute hérésie matérielle publique comme dolosive.

Quant à la situation d'iniquité que vous décrivez au plus haut sommet de la hiérarchie, je ne pense pas que le législateur l'ait prévue. Je crois que même Saint Pie X, pourtant visionnaire, serait époustouflé de voir ce qu'on voit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 23:06

Citation :
from lelibertin forum "catholique"
Well, l'abbé Grossin demeure un sédévacantiste, même si, à prime abord, il ne semble pas faire partie des innombrables courants de détraqués qui composent les gros bataillons de cette tendance; ces gens-là ont souvent de drôles de réactions.
A n'en pas douter, le Tigrounet va repprocher à notre ami PGM (Pro-Gamer pour les intimes, ie. joueur professionnel de jeu vidéo) ses insultes, comme il sait si bien le faire à notre égard. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 23:28

EA a écrit:
luernos a écrit:

Mais ils restent membres administratifs de l'Eglise occupée, alors qu'ils sont démissionnaires d'office, et qu'ils faudrait les éjecter.

Pouvez vous développer le sens du mot "provisoire" que vous avez utiliser plus haut ?

Je me borne à préciser que dans l'état de l'Eglise de 1900, les hérétiques formels occultes pouvaient canoniquement être chassés de l'Eglise. l'abbé Loisy est il resté en fonction ? Cela ne vous gêne pas qu'il soit réhabilité aujourd'hui sous l'autorité de M. 23 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 23:47

luernos a écrit:
EA a écrit:
luernos a écrit:

Mais ils restent membres administratifs de l'Eglise occupée, alors qu'ils sont démissionnaires d'office, et qu'ils faudrait les éjecter.

Pouvez vous développer le sens du mot "provisoire" que vous avez utiliser plus haut ?

Je me borne à préciser que dans l'état de l'Eglise de 1900, les hérétiques formels occultes pouvaient canoniquement être chassés de l'Eglise. l'abbé Loisy est il resté en fonction ? Cela ne vous gêne pas qu'il soit réhabilité aujourd'hui sous l'autorité de M. 23 ?

Mais ils peuvent en être chassés toujours maintenant même avec le code de 1983 mais seulement s'ils se révèlent et alors ils ne sont plus "occultes". C'est une question de volonté pas de droit. Je suppose qu'il y a d'autres "abbés Loisy" qui sont passés à travers le(s) filtre(s) au point que l'on voit aujourd'hui le niveau d'infiltration qu'ils ont réussi à obtenir.

Et puis je pense qu'il y a bien plus d'"idiots utiles" que l'on ne le croit volontiers : tous ces jeunes prêtres nourris casiment exclusivement de V2. Des gens de bonne foi mais hérétiques sans le savoir (par paresse coupable peut-être) servent l'Ennemi. St Pie X l'avait même prévu lui même. Ces "idiots utiles" font encore partie du corps mystique n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 23:51

Citation :
Attendons donc la réponse de Luernos. Je suis d'accord que ce serait un non sens. Mais vous voyez que le mot "Eglise" est à interpréter avec des pincettes. Pour ma part, je suis très tolérant pour les écarts de langage des uns et des autres (même de Saint Pie X ), même s'il faut les reprendre systématiquement. La correction fraternelle avant la présomption de dol
St Pie X utiliserait ce mot au sens organisationnel mais ce n'est pas le plus courrant en théologie au contraire. Son encyclique d'ailleurs n'est pas très théologique elle est davantage philospophique politique et psychologique.


Citation:


Question pour vous :

Pourquoi diable le canon 188 ne figure pas au livre V du droit canon (des délits et des peines) soit environ 2000 canons plus loin ???


Je pense que la renonciation tacite est avant tout un acte administratif dans l'Eglise plutôt qu'un acte pénal.

Ce qu'il faut éviter c'est de considérer systématiquement toute hérésie matérielle publique comme dolosive.

Quant à la situation d'iniquité que vous décrivez au plus haut sommet de la hiérarchie, je ne pense pas que le législateur l'ait prévue. Je crois que même Saint Pie X, pourtant visionnaire, serait époustouflé de voir ce qu'on voit.

Saint Pie X professe la certitude en la Révélation Catholique, premier point. Son encyclique est celle d’un Pape, d’un Pasteur. Second point. C’est le rôle du pape, son rôle n’est pas de parler en qualité de philosophe ou en politicien, comme le fait b16. Il laisse cela à ses subordonnés. Vous vous trompez donc totalement sur l’intention du Pape qui est un Saint Catholique.

Donc si on emploie le qualificatif savant de paradigme (je me réfère ici , sur le site, au post sur l’historien néo-cons-Paul Airiau) St Pie X postule la Vérité transcendante de la Révélation catholique dans son encyclique, il en déroule donc les conséquences inéluctables. Vous voyez qu’il ne parle pas d’un point de vue de départ philosophique, mais bien du postulat que la Vérité existe, et que la Vérité est catholique, pour lui point barre.

Donc il déroule les conséquences philosophiques : il condamne l’agnosticisme et l’immanentisme vital, il déroule de ces conséquences philosophiques les conséquences théologiques. Contrairement à vous, je vois qu’il discerne parfaitement, et non de manière double ou équivoque, la théologie catholique qui en résulte et à l’opposé la théologie moderniste qu’il condamne.

Vous voyez qu’il condamne donc les conséquences théologiques morbides (par opposition à la théologie catholique saine) qui sont dissimulées par les infiltrés occultes. Et il en décrit les conséquences pastorales : son encyclique d’avertissement, la reprise en mains des séminaires, la chasse aux modernistes, etc.

Les conséquences canoniques normales seront et seraient des autres Loisy et autres auteurs 1900 interdits d’enseignement à l’époque. Tant que les ennemis de NSJC ne sont pas jugés ils demeurent des héritiers apparents qui ont évincé les héritiers réels, et c’est en ce sens canonique du for externe que les fidèles qui ont été abusés ne pouvaient pas souffrir de telles turpitudes, les actes sont validés entre les gens de bonne foi et les héritiers apparents.

Donc l’Eglise a une double réalité, la réalité invisible est plus réelle que la réalité humaine. Elle est le royaume de Dieu, d’après NSJC. Et St Paul a rajouté l’humanité de surcroît rajoutée à celle de NSJC. Et elle a une réalité humaine et sociale organisée par le droit canon. Mais il n y a pas de dualisme ou de schizophrénie, ou de juridisme, ou d’imagination, l’invisible est incarné : dans les veines des baptisés de la cité de la terre, réalité créée et humaine, coule à la fois, la réalité incréée de la Cité de Dieu , et la réalité satanique de la cité du Mal, les deux cités se combattent dans l’Eglise.
Le droit canon se contente de gérer pour l’extérieur, et pour les gens de bonne foi, et ceux victimes d’erreur invincible. Par exemple, vous qui êtes un militant public ne pouvez invoquer l’ignorance, le manque de culture, ou l’incompréhension car vous militez publiquement, donc vous êtes plus responsable qu’un fidèle qui se tait.


Dernière édition par luernos le Mer 3 Sep - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mer 3 Sep - 0:11

Citation :
Je suppose qu'il y a d'autres "abbés Loisy" qui sont passés à travers le(s) filtre(s) au point que l'on voit aujourd'hui le niveau d'infiltration qu'ils ont réussi à obtenir.
Vous être vraimetn sûr qeu vous voyez EA, ou vous êtes comme votre lapin ? Vous vous fichez pas du monde en disant ça ?!? ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mer 3 Sep - 0:17

suite de ma réponse à EA:

Si vous EA, voudriez transposer le jugement de Saint Pie X sur la malfaisance interne de l'hérétique dans l'Eglise, et donc la co-existence comme l'ivraie et le bon grain (cf mon post chez vous en 2006, depuis j'ai approdondi la question) , à la co-existence possible en 2008, de cathos 1% et d'hypermodernistes à 99%) vous vous tromperiez, je vous l'ai déjà dit plus sans que vous ne réagissiez.
Car b16 et consorts utilisent un autre paradigme, totalement inverse, et renversé,, que celui du seul paradigme catholique utilisé par Saint Pie X.
Aujourd'hui l'Eglise est qualifié du terme équivoque de "sacrement de l'humanité" (quoique certains cathos le trouvent acceptable après précisions). Mais sa réalité de "secte" résulte du paradigme, cette fois non catholique, de la démocratie (voir le post sur Maxence Hecquard).
Non seulement la démocratie est une religion païenne, mais elle inspire des religions païennes, dont l'une occupe les structures et quantités de fidèles de l'Eglise catholique. Contrairement à Saint Pie X postulant la Réalité surnaturelle du Royaume de Dieu informant le corps humain de l'Eglise, l'"église" babélienne est postulée maintenant (par idéologie) comme une communauté sociale. Donc que ce soit b16 ou les autres, ils vont tirer de cela, les conséquences ,elles aussi inexorables et obligatoires de ce postulat.

Donc, vous voyez que toute communauté a besoin d'avoir une forte organisation sociale, et d'un gourou. ce sentiment grégaire est transmis chez les légalistes parmi les tradis, dont la nostalgie les pousse à imaginer que le chef fabrique la vérité. Donc la première urgence serait d'être obéissant avant tout (cf le FC) , d'où le mépris pour le "vacantisme" qui excuse la paresse intellectuelle et pire.

De cette communauté sociale sectaire, au sens sociologique, découle une communion religieuse (la communion est une norme obsessionnelle, les imprécations : "vous n'êtes pas en communion, ou en communion imparfaite", etc...)

La communion implique ensuite une transmission vivante, une tradition vivante qui soit une interprétation de continuité.
Maxence Hecquard explique que dans les groupes démocratiques , c'est la loi promulguée par le groupe qui contient toute la vérité, de plus vérité qui change en fonction des nécessités.
Ainsi, le Magistère du syllabus et de Pascendi était parfaitement infaillible, mais limité dans le temps. Depuis 1958, le magistère est aussi infaillible que l'ancien et il sera limité dans le temps aussi.
Cela est démocratique.
Mais c'est un paradigme inconciliable avec celui qui est catholique.
Les tradis sont donc forcés de nier le changement de magistère, en se contentant de constater la parmanence du même vocabulaire, etc.
Nous refusons sur ce forum de fous furieux, ces contorsions intelligentes et subtiles, et de si parfaite bonne foi , car nous en restons au Magistère catholique et nous dénonçons à notre niveau le magistère moderniste qui est une application de l'esprit démocratique.

Ensuite cette tradition vivante fabrique des rites nouveaux tout à fait valides ! mais oui ! (cf Avrillé sur les sacres) et elle fabrique un Mou parfaitement infaillible ! magistère interprétant une conception de Dieu, par interprétation ; "herméneutique" de continuité vivante et de communion, sans rupture.

Mais vous voyez sans mal que Dieu est maintenant renvoyé à la dernière place, et que la première place est dévolue aujourd'hui à l'organisation, aux trstructures de la Secte. De même que la nature de l'homme démocratique évoluera en clone et robot humain, tandis que l'organisation de l'Etat mondial sera de plus en plus totalitaire. Il en est de même pour la secte babélienne.

Quel rapport reste il avec le Corps mystique du Christ, qui n'est pas une figure de style mais la première réalité ?


Dernière édition par luernos le Mer 3 Sep - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mer 3 Sep - 0:29

Citation :
Je crois que même Saint Pie X, pourtant visionnaire, serait époustouflé de voir ce qu'on voit
Vous voyez ce saint si illustre et si sublime avec des yeux de libéral. Non il aurait refait un pascendi, en l'actualisant tout simplement. Car le catholicisme est intelligent. C'est pour cela qu'il est vrai! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mer 3 Sep - 17:59

luernos a écrit:
Citation :
Je crois que même Saint Pie X, pourtant visionnaire, serait époustouflé de voir ce qu'on voit
Vous voyez ce saint si illustre et si sublime avec des yeux de libéral. Non il aurait refait un pascendi, en l'actualisant tout simplement. Car le catholicisme est intelligent. C'est pour cela qu'il est vrai! Laughing

A sa place, j'aurais plutôt refiat un droit canon pour régler le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal


Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mer 3 Sep - 19:43

Citation :
A sa place, j'aurais plutôt refiat un droit canon pour régler le problème.
C'est vrai, quoi!!! Il y en a marre du St Esprit qui ne prend que des incapables!!!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mer 3 Sep - 23:20

Credo a écrit:
Citation :
A sa place, j'aurais plutôt refiat un droit canon pour régler le problème.
C'est vrai, quoi!!! Il y en a marre du St Esprit qui ne prend que des incapables!!!! Rolling Eyes

Le Saint Esprit ne fonctionne pas comme un démon. Il laisse l'homme libre, même le pape. Il ne "prend" personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mer 3 Sep - 23:31

EA a écrit:
Credo a écrit:
Citation :
A sa place, j'aurais plutôt refiat un droit canon pour régler le problème.
C'est vrai, quoi!!! Il y en a marre du St Esprit qui ne prend que des incapables!!!! Rolling Eyes

Le Saint Esprit ne fonctionne pas comme un démon. Il laisse l'homme libre, même le pape. Il ne "prend" personne.

Il laisse le Pape libre d'Enseigner l'erreur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Jeu 4 Sep - 0:58

Gardian a écrit:
EA a écrit:
Credo a écrit:
Citation :
A sa place, j'aurais plutôt refiat un droit canon pour régler le problème.
C'est vrai, quoi!!! Il y en a marre du St Esprit qui ne prend que des incapables!!!! Rolling Eyes

Le Saint Esprit ne fonctionne pas comme un démon. Il laisse l'homme libre, même le pape. Il ne "prend" personne.

Il laisse le Pape libre d'Enseigner l'erreur ?

Erreur d'un siècle ! vérité d'une autre siècle ! erreur d'un nouveau siècle, etc...
Outre le "MASDU" comme avait dit l'abbé de Nantes, la vérité bénéficierait du progrès. Ce "progrès" serait en vue du bonheur du fidèle et de sa libération progressive de la superstition native. IL y aurait donc une vérité durant un temps en fonction de l'état mental de l'espèce humaine, puis cette vérité deviendrait erreur (exemple le syllabus et pasciendi sont des erreurs auss graves que tacites car honteuses, aujourd'hui) il y aurait un vérité qui repart pour un siècle jusqu'au "v3" qui définira une troisième vérité (thèse antithèse synthèse). Exactement comme en matière politique.
Mgr J.J.Gaume rappelle le but et la cause finale sont Notre Seigneur, et donc que le moyen (la cause formelle et matérielle) sera l'Eglise.

Citation :
Le sacerdoce, les saints, les ordres religieux, tels sont les trois moyens établis par le nouvel Adam POUR LA CONSERVATION DU CHRISTIANISME. Ces trois moyens se résument dans un seul, qui est l’Église ; car c’est dans l’Église et par l’Église que naissent les saints ; c’est dans l’Église et par l’Église que se forment les ordres religieux.
Conserver l’oeuvre de la Rédemption sur la terre jusqu’à la consommation des siècles, contre les attaques sans cesse renaissantes de l’enfer et du vieil homme, telle est la première chose que le Sauveur se devait à Lui-même
: (la religion dans le temps et dans l'éternité, chapitre 16 in fine) (site ACRF)

Or depuis 1958, le but serait la secte babélienne !
et le moyen serait le dogme devenu en fait une idéologie vivante et changeante, "vérité d'un siècle et erreur d'un autre siècle"!
Et pour les tradis, le but exclusif est d'être soumis à la secte ! Pourquoi ? Car la seule boussole qui reste au citoyen actuel ("post moderne") est une "autorité" qui fabrique des lois écrites ou non, qui des lois qui contiennent toute la Vérité et tout le Bien!

On ne peut leur en vouloir, les malheureux, ils parlent de "solution pratique" pour excuser la contradiction radicale entre avant V2 et après, ...car tous les esprits occidentaux sont soumis à ce moule depuis des siècles. Maxence Hecquard rappellait que l'on traiterait de fous furieux ceux qui oseraient refuse que l'on cherche le progrès de l'homme et de ses droits, et de ses droits de fidèle catho . (pour ceux qui sont encore provisoirement parqués dans les restes cathos). Car le progrès et le bonheur sont cautionnés par la science. Et b16 dit que son message vise au bonheur des hommes, un bonheur qui est cautionné par la raison (cf discours de Ratisbonne).

+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Jeu 4 Sep - 17:36

Gardian a écrit:
EA a écrit:
Credo a écrit:
Citation :
A sa place, j'aurais plutôt refiat un droit canon pour régler le problème.
C'est vrai, quoi!!! Il y en a marre du St Esprit qui ne prend que des incapables!!!! Rolling Eyes

Le Saint Esprit ne fonctionne pas comme un démon. Il laisse l'homme libre, même le pape. Il ne "prend" personne.

Il laisse le Pape libre d'Enseigner l'erreur ?

Le Saint Esprit ne possède pas le pape. Il le laisse libre de pécher et d'enseigner n'importe quoi. Nous devons croire que la Providence fait en sorte que le pape n'engage jamais son infaillibilité pontificale sur une erreur. Et nous constatons que cette Providence a toujours prospéré dans cette promesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Jeu 4 Sep - 17:40

luernos a écrit:
Et b16 dit que son message vise au bonheur des hommes, un bonheur qui est cautionné par la raison (cf discours de Ratisbonne).

Mis dans une perspective surnaturelle ce "message" est juste, il est faux dans une perspective naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Jeu 4 Sep - 19:40

EA a écrit:
luernos a écrit:
Et b16 dit que son message vise au bonheur des hommes, un bonheur qui est cautionné par la raison (cf discours de Ratisbonne).

Mis dans une perspective surnaturelle ce "message" est juste, il est faux dans une perspective naturelle.

Encore faudrait il que le ratzinger use de cette perspecive surnaturelle ... ce qui n'est pas le cas.
Oseriez vous nous faire croire qu'on peut être Pape Catholique et naturaliste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Jeu 4 Sep - 19:50

Citation :
Le Saint Esprit ne possède pas le pape. Il le laisse libre de pécher et d'enseigner n'importe quoi. Nous devons croire que la Providence fait en sorte que le pape n'engage jamais son infaillibilité pontificale sur une erreur. Et nous constatons que cette Providence a toujours prospéré dans cette promesse.

Donc selon vous, le Saint Esprit laisse libre le Pape d'enseigner "n'importe quoi" durant son Pontificat ....

Si le Pape est libre de se tromper, il n'est pas Infaillible
Si le Pape n'est pas Infaillible, cela revient à dire que le Saint Esprit serait "inefficace"
scratch


"Et nous constatons que cette providence a toujours prospéré dans cette promesse"

Donc en fait c'est la loterie perpétuelle selon vous....
L'avantage de votre montage intellectuel, c'est que lorsque le "pape" se trompe, vous invoquez la défaillance de l'Esprit Saint, c'est pratique de dire que Dieu se trompe, à partir de là tout est permis Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Jeu 4 Sep - 21:37

EA a écrit:
Gardian a écrit:
EA a écrit:
Credo a écrit:
Citation :
A sa place, j'aurais plutôt refiat un droit canon pour régler le problème.
C'est vrai, quoi!!! Il y en a marre du St Esprit qui ne prend que des incapables!!!! Rolling Eyes

Le Saint Esprit ne fonctionne pas comme un démon. Il laisse l'homme libre, même le pape. Il ne "prend" personne.

Il laisse le Pape libre d'Enseigner l'erreur ?

Le Saint Esprit ne possède pas le pape. Il le laisse libre de pécher et d'enseigner n'importe quoi. Nous devons croire que la Providence fait en sorte que le pape n'engage jamais son infaillibilité pontificale sur une erreur. Et nous constatons que cette Providence a toujours prospéré dans cette promesse.
Vous croyez pas que vous contredisez directement le dogme de l'infaillibilité opntificale défini par Vatican I là ? Vous feriez bien de relire sur ce chapitre, ce que vous dites n'est pas catholique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Aujourd'hui à 19:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Des modernistes DANS l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armorial des Clercs de l'Eglise Pascalienne
» NOUVEAUX CONVERTIS ON NE PEUT PAS SERVIR DEUX MAITRES A LA FOI. IL FAUT CHOISIR.
» [INTRIGUE N°2] Groupe 4 : La fin des temps
» Eglise de Dax
» La hiérarchie de l'Eglise aristotélicienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: