Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des modernistes DANS l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 29 Aoû - 19:00

Citation :
Ennemis de l'Eglise, certes ils le sont, et à dire qu'elle n'en a pas de pires on ne s'écarte pas du vrai. Ce n'est pas du dehors, en effet, on l'a déjà noté, c'est du dedans qu'ils trament sa ruine (Pascendi §3)

Ce qui exige surtout que Nous parlions sans délai, c'est que, les artisans d'erreurs, il n'y a pas à les chercher aujourd'hui parmi les ennemis déclarés. Ils se cachent et c'est un sujet d'appréhension et d'angoisse très vives, dans le sein même et au coeur de l'Eglise, ennemis d'autant plus redoutables qu'ils le sont moins ouvertement. (Pascendi §2)

Selon St Pie X les ennemis de l'Eglise, (la contre Eglise ?) se trouvent dans l'Eglise. Certains (ennemis) ignoreraient l'être mais PAS TOUS !

Comment un moderniste (hérétique formel bien sûr) peut-il être DANS l'Eglise et contribuer à la crise de l'Eglise ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 29 Aoû - 19:35

Bonjour EA. Avant toute chose, pourriez-vous vous présentez comme l'impose le règlement ? http://gestadei.bb-fr.com/reglement-et-presentation-des-nouveaux-membres-obligatoire-f4/reglement-du-forum-t4.htm

Merci. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Ven 29 Aoû - 22:50

EA a écrit:
Citation :
Ennemis de l'Eglise, certes ils le sont, et à dire qu'elle n'en a pas de pires on ne s'écarte pas du vrai. Ce n'est pas du dehors, en effet, on l'a déjà noté, c'est du dedans qu'ils trament sa ruine (Pascendi §3)

Ce qui exige surtout que Nous parlions sans délai, c'est que, les artisans d'erreurs, il n'y a pas à les chercher aujourd'hui parmi les ennemis déclarés. Ils se cachent et c'est un sujet d'appréhension et d'angoisse très vives, dans le sein même et au coeur de l'Eglise, ennemis d'autant plus redoutables qu'ils le sont moins ouvertement. (Pascendi §2)

Selon St Pie X les ennemis de l'Eglise, (la contre Eglise ?) se trouvent dans l'Eglise. Certains (ennemis) ignoreraient l'être mais PAS TOUS !

Comment un moderniste (hérétique formel bien sûr) peut-il être DANS l'Eglise et contribuer à la crise de l'Eglise ?

St. Pie X le dit Lui-même ...

" ... il n'y a pas à les chercher aujourd'hui parmi les ennemis déclarés ..."

Il est question ici d'un délit occulte nécessitant l'intervention d'un juge pour l'application d'une peine. Il s'agit de démasquer des infiltrés qui se maintiennent extérieurement catholiques ... comme ça été le cas pour :

- les F.M. infiltrés.
- les communistes infiltrés.

Allez taper "délit public, délit occulte" dans la case "recherche" de votre forum ... vous trouverez les distinctions que vous ne semblez pas faire à ce sujet.

Maintenant, si pour vous un hérétique formel est catholique ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EA
Page


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Sam 30 Aoû - 18:50

Francis a écrit:


- les F.M. infiltrés.
- les communistes infiltrés.

Allez taper "délit public, délit occulte" dans la case "recherche" de votre forum ... vous trouverez les distinctions que vous ne semblez pas faire à ce sujet.

Maintenant, si pour vous un hérétique formel est catholique ... Wink

Je pense faire la différence entre délit occulte et délit public. Mais je sais aussi que pour qu'un délit public ait des conséquences administratives, il faut qu'il soit dénoncé comme tel par l'Autorité.

Nous savons qu'un hérétique même occulte ne fait pas partie du corps mystique de l'Eglise.
Un FM ou un communiste (infiltrés ou non) dignes de ce nom ont-il la foi catholique ? Je pense qu'on peut répondre "non" sans trop tergiverser.

Comment réconcilier alors Pascendi avec cette règle de foi exposée juste ci-dessus ?

Je crois savoir aussi que la connaissance d'un délit public non condamné n'implique pas nécessairement que son auteur soit hérétique formel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Sam 30 Aoû - 19:30

EA a écrit:
Je pense faire la différence entre délit occulte et délit public.

Je ne crois pas ... les conséquences canoniques du moins.

Citation :
Mais je sais aussi que pour qu'un délit public ait des conséquences administratives, il faut qu'il soit dénoncé comme tel par l'Autorité.

Laughing

Voilà où on veut en venir ...

Non mon cher EA, la perte d'office résultant de la déviance publique de la foi n'est pas le fruit d'une quelconque déclaration (ou autre) mais la conséquence d'un fait qui implique la démission.

Vous avez eu toutes les explications à ce sujet sur votre forum.

Citation :
Comment réconcilier alors Pascendi avec cette règle de foi exposée juste ci-dessus ?

Relisez la réponse plus haut. À cette époque, les modernistes ne s'exposaient pas publiquement. Voilà pourquoi St. Pie X affirment qu'ils se "cachent" ... parce qu'ils sont infiltrés. Les modernistes craignaient les foudres de St. Pie X. Ils étaient donc considérés catholiques au for externe (puisque le for externe ne pouvait savoir leurs déviances occultes) jusqu'à ce leurs déviances se manifestent publiquement (soit par une déviance au for externe ou une sentence déclaratoire). Voilà pourquoi St. Pie X dit que le poison est dans l'Église ... non pas parce qu'il croit que les hérétiques formels sont membres de l'Église !!!!


Dernière édition par Francis le Sam 30 Aoû - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Sam 30 Aoû - 21:02

Adolphe Tanquerey, Brevior Sypnopis Theologiae Dogmaticae a écrit:
Tous les théologiens enseignent que les hérétiques publiques i.e., ceux qui par une profession publique adhèrent à une secte hétérodoxe ou refuse l'enseignement infaillible et autorisé de l'Église, sont exclus du corps de l'Église, même si leur hérésie est seulement matérielle.

Q. Est-ce que les hérétiques occultes sont également exclus, c'est-à-dire ceux qui dévient de la foi catholique seulement par un assentiment interieur, ou ceux qui manifestent leur hérésie extérieurement sans la professer publiquement ?

R. L'opinion la plus commune est que les hérétiques occultes sont encore dans le sein de l'Église parce qu'ils retiennent une connection externe avec le corps social au moyen la profession de la foi, et de l'obéissance aux pasteurs légitimes.

Tous seront d'accord que les enfants validement baptisés chez les hérétiques sont réellement et parfaitement membres de l'Église jusqu'à ce qu'ils deviennent hérétiques notoires de par leur adhérence publique à l'hérésie.

Voilà qui explique (encore une fois) votre citation de St. Pie X.
Ces modernistes, étant cachés (hérétiques occultes), retenaient une connection externe avec le corps social au moyen la profession (extérieure) de la foi, et de l'obéissance (extérieure) aux pasteurs légitimes.


Quant aux hérétiques publics, i.e. ceux qui par une profession publique refuse l'enseignement infaillible et autorisé de l'Église (dixit Tanquerey) :

S. É. le Cardinal C. Mazella, de RELIGIONE ET ECCLESIA praelectiones scholastico-dogmaticae, p. 468, ° 600, ROMAE 1896 a écrit:

600. III. Haeretici publici certe non sunt membra Ecclesia.

(...)

Et (Tit. III.10.) praecipit Paulus: «Haereticum hominem post unam et alteram correptionem devita, sciens, qui subversus est qui eiusmodi est, et deliquit, cum sit proprio iudicio condemnatus».


Et là tombe le canon 188.4 :

Citation :
Can. 188

En vertu de la renonciation tacite admise ipso jure, sont vacants ‘ipso facto’ et sans aucune déclaration, quelque office que ce soit si le clerc:

4° défaille publiquement de la foi catholique.


Maintenant EA, si vous ne voulez pas comprendre ... je ne puis rien pour vous !


Dernière édition par Francis le Dim 31 Aoû - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Sam 30 Aoû - 22:09

Citation :
Comment réconcilier alors Pascendi avec cette règle de foi exposée juste ci-dessus ?
On s'étrangle presque à la lecture d'une telle tournure de phrase, et on imagine que vous devez avoir mal aux chevilles. La bonne vision des choses consiste à dire :
"Qu'est-ce que je ne comprends pas, du fond de mon ignorance, pour ne pas arriver à voir qu'une encyclique et une règle de Foi sont nécessairement homogènes ?"

Non ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal


Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Dim 31 Aoû - 0:42

Citation :
Mais je sais aussi que pour qu'un délit public ait des conséquences administratives, il faut qu'il soit dénoncé comme tel par l'Autorité.
Quelle autorité quand tout est "eclipsé" et que les ES1023 infiltrent et usurpent les charges?

Faut arrêter ce légalisme petit-bourgeois!!! Nous avons l'Enseignement des Papes de l'Eglise en ordre (pléonasme)!!!

Arrêtez de vous tortiller du popotin. C'est du grand n'importe quoi!!!

Un Catho digne de ce nom doit être capable avec son seul cathéchisme et son Credo ET( s'il aime infiniment la Vérité et la Gloire de Dieu avant tout) le secours de la Grâce, de faire la part des choses!
Citation :
Je crois savoir aussi que la connaissance d'un délit public non condamné n'implique pas nécessairement que son auteur soit hérétique formel.
SO-PHIS-TE!!!! Rolling Eyes
Arrêtez le Lancé de goupillon...Il va finir par vous fracasser le crâne que vous semblez avoir bien fragile au regard des dérives du LFC! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
chaussis
Ecuyer


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Dim 31 Aoû - 2:20

Cher Amis,

ne nous énervons pas: EA a toutes les réponses depuis des années, mais il veut relancer son site inutile et perpétuellement moribond!!!

Pour mémoire, notons bien , à titre d'exemple, que de nombreux hérétiques n'ont jamais eté déclarés tels, et par exemple, au temps de la Réforme, à part Luther qui eut un procès et une condamnation, la plupart des autres "chefs de file "reformés ne furent jamais jugés... mais tout le monde savait qu'ils étaient hérétiques..;

et comme le dit bien Credo, si l'on attend que des autorités légitimes se prononcent.. en notre période d'éclipse totale d'autorité.. on peut attendre longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier


Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Dim 31 Aoû - 10:42

Citation :
Un Catho digne de ce nom doit être capable avec son seul cathéchisme et son Credo ET( s'il aime infiniment la Vérité et la Gloire de Dieu avant tout) le secours de la Grâce, de faire la part des choses!

Ceci, qui est une évidence, devrait blinder les esprits contre les encuguleurs de moumouche qui cherchent sans cesse à entraîner à leur suite par des dissections sans fin et des "finasseries-bonetot-passer muscade" indignes.
Mais malheureusement bien propres à déboussoler les personnes de bonne foi mais dont la candeur et l'inexpérience font des proies faciles.

Nous devons toujours avancer avec cette vérité devant les yeux.

Citation :
EA a toutes les réponses depuis des années, mais il veut relancer son site inutile et perpétuellement moribond!!!

Ah bah je comprends mieux.

Mais n'y a t-il pas eu déjà ce genre de choses récemment?

Décidément, Gesta est bien sollicité!

Citation :
et comme le dit bien Credo, si l'on attend que des autorités légitimes se prononcent.. en notre période d'éclipse totale d'autorité.. on peut attendre longtemps!

Autre guide dans la quête de la Vérité: le salutaire principe de non contradiction.

Merci à tous les deux d'avoir rappeler ces évidences cruciales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Dim 31 Aoû - 15:33

Comme c'est étrange, dès qu'un rigolo est exclu (garcia, marie hélène etc ) un autre rapplique, mais cette fois ci plus rapidement encore



EA a écrit:
Je crois savoir aussi que la connaissance d'un délit public non condamné n'implique pas nécessairement que son auteur soit hérétique formel.

D'accord donc un abbé apostat qui se prétend pape, qui écrit et prononce d''innombrables et abominables hérésies, qui dit la fausse Messe, s'ouvre aux religions satanistes et qui n'enseigne pas la crainte de l'Enfer n'est pas un hérétique tant qu'il n'a pas été dénoncé en bonne et due forme.

Donc grosso modo, si un catholique se met a genou devant bouddha, il reste catholique tant qu'il n'est pas condamné ?

A tout hasard, prétendriez vous qu'avant, lorsque tout étaient en ordre, les papes étaient omniprésent Suspect Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Dim 31 Aoû - 15:44

Gardian a écrit:
Donc grosso modo, si un catholique se met a genou devant bouddha, il reste catholique tant qu'il n'est pas condamné ?

À ce compte là ... l'Église n'aurait qu'à cesser d'envoyer des monitions pour qu'il n'y ait plus d'hérétiques ! Sleep

Sir EA demande la soumission à un "Pape" auquel lui-même ne croit pas être tout à fait catholique (!!!) invoquant le manque d'autorité pour déposer le dit "Pape" ...

Selon cette manière de voir les choses, Satan pourrait bien devenir Pape de la Sainte Église catholique et le rester ... puisque personne n'a autorité sur le Pape !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Dim 31 Aoû - 21:23

EA a écrit:
Francis a écrit:


- les F.M. infiltrés.
- les communistes infiltrés.

Allez taper "délit public, délit occulte" dans la case "recherche" de votre forum ... vous trouverez les distinctions que vous ne semblez pas faire à ce sujet.

Maintenant, si pour vous un hérétique formel est catholique ... Wink

Je pense faire la différence entre délit occulte et délit public. Mais je sais aussi que pour qu'un délit public ait des conséquences administratives, il faut qu'il soit dénoncé comme tel par l'Autorité.

Nous savons qu'un hérétique même occulte ne fait pas partie du corps mystique de l'Eglise.
Un FM ou un communiste (infiltrés ou non) dignes de ce nom ont-il la foi catholique ? Je pense qu'on peut répondre "non" sans trop tergiverser.

Comment réconcilier alors Pascendi avec cette règle de foi exposée juste ci-dessus ?

Je crois savoir aussi que la connaissance d'un délit public non condamné n'implique pas nécessairement que son auteur soit hérétique formel.

Bonjour EA.
Excusez-moi de ne pas bien comprendre votre question, car vous semblez lier substantiellement la question de la vérité d'une doctrine (le Catholicisme) avec l'appartenance à une organisation sociale (l'église romaine actuelle).
Auguste Comte a inventé une doctrine philosophique: le positivisme. Vous savez peut-être aussi qu'il a inventé une religion, avec une "église" dont j'ai oublié le nom et qui existe encore au Brésil.
Supposons que le gourou actuel de cette secte se mette à transformer la "religion de l'humanité" qui était conforme au positivisme de Comte, en la rendant conforme à la philosophie de la phénoménologie par exemple.
Si je suis adepte, et que je n'apprécie pas que ce gourou ne soit plus positiviste, le gourou va me dire "vous n'avez pas droit de dire que je suis phénoménologue, sinon vous n'êtes plus dans la secte." Je lui réponds "je suis positiviste. Vous êtes un phénoménologue, donc vous avez trahi la secte positiviste. Je vous laisse donc tomber avec joie !" Vous EA , vous me dites " vous n'êtes pas catholique, car vous ne respectez pas le g gourou. Tant qu'il est gourou le gourou est positiviste."

Francis dit que si Satan devient gourou, il deviendrait dans ce cas catholique, et vous, EA vous obéiriez à Satan.

Vous semblez donc penser que la réalité principale serait l'appartenance à une organisation sociale, au motif que cette organisation sociale a été voulue par NSJC, que le Saint Esprit donne son appui automatique au titulaire de la fonction (comme le rite vaudou récompenserait ou sanctionnerait automatiquement la cible choisie, selon les superstitieux)
qu'en cette organisation réside toute vérité, aussi changeante soit-elle et contradictioire devienne t'elle au cours des vicissitudes de l'histoire,
que NSJC lui a promis que les portes de l'enfer ne prévaudraient pas sur elle.

Ce qui primerait serait donc : la pastorale du Mou infaillible, puis le droit canon de 1983, ensuite compterait moins la liturgie, et encore bien moins les raisonnements théologiques et dogmatiques. Donc la Trinité, le Christ, la grâce, le péché originel, les fausses religions, aucune importance...

C'est pourquoi vous dites que "connaitre une hérésie publique n'est pas une preuve d'hérésie publique", justiciable... d'une autorité gourouesque qui n'existe plus depuis 1958 par définition.
J'en conclus que pour vous l'ontologie suprême c'est à dire la réalité humaine sociale, et surtout surnaturelle ce qui est bien plus grave, est l'existence souveraine de l'organisation religieuse, et l'appartenance à l'institution, et l'obéissance au quasi-gourou.
Je ne peux pas comprendre autrement ce que vous pensez, mais votre conception est conforme à celle d'une secte (c'est pourquoi je parle de secte babélienne) et elle est le contraire de celle de l'Eglise catholique.

N.B.
Citation :
Comment réconcilier alors Pascendi avec cette règle de foi exposée juste ci-dessus

En cette phrase, il me paraît que vous inversez la Foi et le droit. En réalité et au cotnraire, il s'agit de réconcilier cette régle de droit, avec la règle de foi de Pascendi, Pascendi de SS le Saint Pape Pie X proclame la vérité,
Et il faut y ajuster le droit canon, assurément difficilement (mais à qui la faute sinon à la démocratie mentale ? ) dans les malheurs des temps d'aujourd'hui. S'il faut distinguer la Révélation et l'organisation de l'Eglise c'est à cause des malheurs des temps et non à cause de la folie des détracs sédévacs.

+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Lun 1 Sep - 21:53

Tigre machin chose vient de poster ce qui suit sur le LFC :

Tigre B a écrit:
Tigre B a écrit:
EA a écrit:
Tigre B a écrit:
Dans l'encyclique Pascendi, St Pie X nous dit pourtant que les modernistes se cachent dans le sein et au coeur de l'Eglise. Il insiste en disant que ce n'est pas du dehors mais du dedans qu'ils trament sa ruine.

Très bonne remarque, mon cher Tigre.
(...)
J'avoue que j'attends avec impatience les hypothèses de nos amis sédévacs.

Votre voyage en sédévaquie (GDPF) vous a-t-il apporté quelques éclaircissements ?

Cmi avait botté en touche :

Tigre B a écrit:
Citation :
nous ajoutons la peine d'excommunication contre les contradicteurs.

La difficulté, c'est que les autorités de l'Eglise conciliaire ne contredisent pas formellement, de front et franchement cette encyclique.
Elle est d'ailleurs sur le site du Varican : http://www.vatican.va/holy_father/pius_x/encyclicals/documents/hf_p-x_enc_19070908_pascendi-dominici-gregis_fr.html

Citation :
vous usiez des pouvoirs que vous tenez des saints Canons pour les condamner solennellement,
La aussi la difficulté, c'est que faf n'a aucun pouvoir pour les condamner.

Citation :
Aussi Nous comptons beaucoup sur votre aide, Vénérables Frères, afin que, toutes les fois que vous et les évêques, vos suffragants, vous découvrirez dans votre région de ces semeurs de zizanie
et que c'est aux évêques de faire le travail...
Tigre B a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator a écrit:

Difficulté cher Tigre B !?

Moi j'en ai une autre ...


C'est toujours la même chose : quand un débat devient intéressant et qu'on a l'impression d'avancer, celui qui se sent en difficulté détourne la conversation et la lance dans une autre direction...

Son alter ego Francis vous a-t-il convaincu ?

Et voilà ... pour Tigre Machin chose, CMI botte en touche !

Tigre B est persuadé d'avoir trouvé l'argument choc contre le sédévacantisme ... alors moi je lui dis que puisqu'il croit en être ainsi, pourquoi ne pas faire le tour de la plupart des sites dits de la sédévaquie afin de poster cet argument choc pour faire fermer le clapet aux sédévacantistes ??? Non mais vraiment ... vous avez trouvé l'argument choc ... qu'attendez-vous pour faire triompher la vérité ? Pointez-vous sur Micael, sur GDF viteee drunken ...

À moins que Tigre B soit une coui... molle ?

Le problème mon cher Tigre, c'est que les gens se lassent de toujours répéter ... répéter ... répéter ... comme s'il fallait être devant son ordi 24h/24h à répondre aux moindres déformations de tous et chacun. Il y a aura toujours de ces petits imbéciles qui, tout en scrutant maladroitement (déjà que vous avez une sale difficulté à saisir le sens des textes primaires de votre gourou Lefebvre) les textes pontificaux, essaieront de faire dire n'importe quelles bêtises (Tigre B.ête ???) aux Papes de la Sainte Église ...

Par ailleur, en ce qui concerne le bottage de touches, nous attendons toujours votre réponse au sujet de la citation de Pie XII ?

Pourquoi diable ne pas venir ici sur ce forum nous donner vos éclaircissements sur ce qui suit :

Citation :
Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
Tigre B a écrit:
Citation :
nous ajoutons la peine d'excommunication contre les contradicteurs.

La difficulté, c'est que les autorités de l'Eglise conciliaire ne contredisent pas formellement, de front et franchement cette encyclique.
Elle est d'ailleurs sur le site du Varican : http://www.vatican.va/holy_father/pius_x/encyclicals/documents/hf_p-x_enc_19070908_pascendi-dominici-gregis_fr.html

Citation :
vous usiez des pouvoirs que vous tenez des saints Canons pour les condamner solennellement,
La aussi la difficulté, c'est que faf n'a aucun pouvoir pour les condamner.

Citation :
Aussi Nous comptons beaucoup sur votre aide, Vénérables Frères, afin que, toutes les fois que vous et les évêques, vos suffragants, vous découvrirez dans votre région de ces semeurs de zizanie
et que c'est aux évêques de faire le travail...

Difficulté cher Tigre B !?

Moi j'en ai une autre ...

Pie XII, constitution "Vacantis apostolicae sedis", 8 décembre 1945 a écrit:
1. Pendant la vacance du Siège apostolique, le Sacré Collège des cardinaux n'aura absolument ni pouvoir ni juridiction en ce qui resort du Souverain Pontife de son vivant, ni pour accorder des faveurs, ni pour exercer la justice, ni pour faire exécuter les décisions prises par le pontife défunt, mais il sera tenu de réserver tout cela au futur pontife. C'est pourquoi nous décrétons nul et sans valeur tout ce que, durant la vacance de l'Église, le Collège des cardinaux croirait de son propre chef devoir exercer du pouvoir ou de la juridiction appartenant au Pontife romain, de son vivant.

Comment se fait-il que la FSSPX ait un tribunal d'annulation de mariage (qui resort directement du Pontife romain) même pendant le vivant du Pontife quand Pie XII refuse ce même pouvoir au Collège des Cardinaux pendant une vacance ?

Difficulté donc !

Comment se fait-il que la FSSPX sacre des évêques sans mandat du Pontife même pendant son vivant quand Pie XII refuse ce pouvoir au Collège des Cardinaux ?

Difficulté donc !


Ce à quoi vous avez répondu avec un petit peu de nonchalance :

Tigre B a écrit:
C'est toujours la même chose : quand un débat devient intéressant et qu'on a l'impression d'avancer, celui qui se sent en difficulté détourne la conversation et la lance dans une autre direction...

drunken

Cette réponse démontre bien votre paralysie face à ce décret de Pie XII ...


Dernière édition par Francis le Lun 1 Sep - 22:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal


Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Lun 1 Sep - 22:16

Quelle bande de tordus!!! C'est fou!!! Shocked

Vivement que Poutine nous envoie, par permission Divine, ses Spetnaz...Y en a marre de tous ses sophistes!!! Que la Loi Naturelle reprenne ses droits et nous conduisent indubitablement, dans la douleur, à la Loi Divinement révélée que ces corniauds piétinnent avec impudence depuis trop longtemps!!!! M.....quoi!!!!

Y en a marrrrrre!!!!

Là, je fatigue vraiment... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Lun 1 Sep - 22:38

Botter en touche ???

Voila ce que c'est réellement :

à l'objection suivante :

Carolus Magnus Imperator a écrit:
Pie XII, constitution "Vacantis apostolicae sedis", 8 décembre 1945 a écrit:
1. Pendant la vacance du Siège apostolique, le Sacré Collège des cardinaux n'aura absolument ni pouvoir ni juridiction en ce qui resort du Souverain Pontife de son vivant, ni pour accorder des faveurs, ni pour exercer la justice, ni pour faire exécuter les décisions prises par le pontife défunt, mais il sera tenu de réserver tout cela au futur pontife. C'est pourquoi nous décrétons nul et sans valeur tout ce que, durant la vacance de l'Église, le Collège des cardinaux croirait de son propre chef devoir exercer du pouvoir ou de la juridiction appartenant au Pontife romain, de son vivant.
Comment se fait-il que la FSSPX ait un tribunal d'annulation de mariage (qui resort directement du Pontife romain) même pendant le vivant du Pontife quand Pie XII refuse ce même pouvoir au Collège des Cardinaux pendant une vacance ?

Difficulté donc !

Comment se fait-il que la FSSPX sacre des évêques sans mandat du Pontife même pendant son vivant quand Pie XII refuse ce pouvoir au Collège des Cardinaux ?

Difficulté donc !


PGM répond :

PGM a écrit:
Vous avez la réponse sous vos yeux, mon pauvre :

Citation :
1. Pendant la vacance du Siège apostolique


Vous prenez vos illusions pour des réalités, maintenant. Le siège n'est pas vacant.


:Lutefisk :Lutefisk :Lutefisk :Lutefisk



Et on nous demande de garder notre calme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal


Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Lun 1 Sep - 22:41

Pauvre PGM! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Lun 1 Sep - 22:45

EA avait dit :

Citation :
Ce n'est pas parce que les sédévacs représentent peu de chose qu'il faut négliger de leur parler avec le maximum de rigueur doctrinale.
Je les comprends, moi, quand ils s'insurgent quand tel ou tel dit l"Eglise est dans l'erreur" au lieu de dire "Des hommes d'Eglise sont dans l'erreur" ou à la limite "Rome est dans l'erreur". Ils ont raison de se scandaliser.
Ils ont le droit d'attendre qu'on leur parle avec des mots justes.

De même ils ont raison de dire qu'un hérétique formel ne peux pas faire partie de l'Eglise. L'Eglise, c'est le Royaume de Dieu sur Terre. Dans le Royaume, sur Terre comme au Ciel, il n'y a que des catholiques. Il n'y a pas plus d'hérétiques au Ciel que dans l'Eglise.
Donc un évêque hérétique ou apostat, même seulement au for interne, n'est déjà plus dans l'Eglise, même s'il fait toujours partie de la hiérarchie ecclésiale...jusqu'à ce qu'il soit démasqué. C'est là que nos sédévacs ont le plus de mal à comprendre. Mais je ne vais pas m'étendre sur ce point.

Donc quand Mgr Tissier de Mallerais dit en substance que le pape est un moderniste, on est bien obligé de comprendre qu'il est, selon lui, un hérétique formel. Et ça, il n'a pas le pouvoir de le dire, puisqu'il n'est pas en mesure de juger sa pertinacité. Utiliser le vocabulaire de Mgr Tissier c'est donner raison aux sédévacs. Affirmer que le pape est hérétique formel, c'est dire qu'il n'est pas dans l'Eglise. Et c'est ce que dit Mgr Tissier. Voilà le problème.

Francis vous avez répondu que Saint Pie X, que lorsqu'il dit que les modernistes sont dans les veines de l'Eglise, il ne dit pas qu'ils font partie du corps mystique du Christ, mais qu'ils en font partie canoniquement, de manière provisoire, comme vous l'avez précisé ensuite dans la citation que vous avez donnée.
C'est à ce titre, et en vertu de leur autorité intellectuelle (l'époque c'étaient seulement des théologiens de séminaires) à l'époque qu'ils empoisonnaient l'Eglise canonique, savoir, sur le plan humain, en rendant apostats les fidèles et sur le plan surnaturel, en faisant refluer le corps mystique et la grâce sanctifiante incréée et créée.

Pie X parle dans une Eglise en ordre, où seulement une minorité honteuse distille le poison moderniste, dans le dos, comme des petits cloportes qu'ils sont.
Actuellement, l'Eglise est composée humainement d'une hiérarchie, et d'une masse de fidèles modernistes de fait, ou de bonne foi, ou ignares, ou flagrants, ou pervers, etc. Donc, le Corps incréé et créé du Christ est réduit au minimum, tandis que le groupe légal et canonique subsiste comme une masure en ruines.
Il y a donc une application anachronique de la condamnation irréversible et infaillible et immuable de Saint Pie X contre le modernisme,
Citation :
à la situation actuelle où l'Eglise catholique est occupée à 99% par les modernistes du haut en bas.
De même, contrairement au sophisme de l'abbé G de T, le jugement de Cajetan au 16ième siècle s'appliquant à une Eglise en ordre moins menacé que celui de 1908, nep eut pas être transposé tel quel à la situation actuelle.


ET je rajoute qu'au sujet de cela : à la situation actuelle où l'Eglise catholique est occupée à 99% par les modernistes du haut en bas. on va nous répondre: " mais vous ne pouvez pas prouver qu'il ya même soupçon d'hérésie. La messe de saint pie V est autorisée, le credo est toujours prononcé, le pater est plus moins biens traduit encore"...., etc. Les choses ne seraient rien, les mots seraient tout ! or les mots cathos sont là ! même si certains actes nous étonnent (ex la prière de ben16 dans la mosquée) mais non, décidément, comme en 1789, tout va très bien madame la marquise!


Dernière édition par luernos le Lun 1 Sep - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Lun 1 Sep - 22:53

luernos a écrit:
Francis vous avez répondu que Saint Pie X, que lorsqu'il dit que les modernistes sont dans les veines de l'Eglise, il ne dit pas qu'ils font partie du corps mystique du Christ, mais qu'ils en font partie canoniquement, de manière provisoire, comme vous l'avez précisé ensuite dans la citation que vous avez donnée.

Mais attention ... il faut faire la différence entre l'hérétique occulte et l'autre public.

Les deux ont des conséquences différentes au niveau de l'occupation d'un office ecclésiastique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Lun 1 Sep - 23:15

luernos a écrit:
" [i]mais vous ne pouvez pas prouver qu'il ya même soupçon d'hérésie.

Et moi je répondrerais :

Citation :
Can. 2200

§ 2 La violation extérieure de la loi étant posée, le dol (la volonté délibérée de l'enfreindre) est présumé au for externe jusqu’à preuve du contraire.

avec les commentaires de Woywod :

Rev. Stanislaus Woywod, O.F.M., PRATCTICAL COMMENTARY ON THE CODE OF CANON LAW, Vol. II, p.405 a écrit:

(canon 2200)

La règle susmentionnée est évidemment nécessaire pour le bien commun. Les lois sont publiées par les autorités, et c'est le devoir de celui qui en est le sujet de s'informer lui-même des ces lois, parce que le législateur ne peut informer chacun des sujets individuellement des lois qui sont édictées. Les autorités présument donc que le sujet connait la loi, et s'il les enfreint, il est considéré l'avoir fait intentionellement. S'il prétend être non imputable du délit, le fardeau de la preuve demeure entre ses mains.


Dernière édition par Francis le Lun 1 Sep - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal


Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Lun 1 Sep - 23:19

Citation :
Ce n'est pas parce que les sédévacs représentent peu de chose qu'il faut négliger de leur parler avec le maximum de rigueur doctrinale....Etc, etc...
Il a bouffé un clown? C'est l'Ecole du Rire? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Lun 1 Sep - 23:21

Francis a écrit:
luernos a écrit:
" [i]mais vous ne pouvez pas prouver qu'il ya même soupçon d'hérésie.

Et moi je répondrerais :

Citation :
Can. 2200

§ 2 La violation extérieure de la loi étant posée, le dol est présumé au for externe jusqu’à preuve du contraire.

avec les commentaires de Woywod :

Rev. Stanislaus Woywod, O.F.M., PRATCTICAL COMMENTARY ON THE CODE OF CANON LAW, Vol. II, p.405 a écrit:

(canon 2200)

La règle susmentionnée est évidemment nécessaire pour le bien commun. Les lois sont publiées par les autorités, et c'est le devoir de celui qui en est le sujet de s'informer lui-même des ces lois, parce que le législateur ne peut informer chacun des sujets individuellement des lois qui sont édictées. Les autorités présument donc que le sujet connait la loi, et s'il les enfreint, il est considéré l'avoir fait intentionellement. S'il prétend être non imputable du délit, le fardeau de la preuve demeure entre ses mains.

Vous devriez donc indiquer cela au professeur Airiau sur le FC qui prétend que c'est au petit fidèle de tenter de démontrer par tous les moyens, et en ayant un bon avocat à l'officialité du coin, que son Evêque ou son pape est METAPHYSIQUEMENT PHILOSOPHIQUEMENT SPIRITUELLEMENT ET THEOLOGIQUEMENT un antichrist; il est vrai que les hommes de loi sont des philistins, connaissant un peu leur matière, ils sont incultes dans les autres domaines, notamment dans celui de la sainteté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Lun 1 Sep - 23:35

Francis a écrit:
luernos a écrit:
Francis vous avez répondu que Saint Pie X, que lorsqu'il dit que les modernistes sont dans les veines de l'Eglise, il ne dit pas qu'ils font partie du corps mystique du Christ, mais qu'ils en font partie canoniquement, de manière provisoire, comme vous l'avez précisé ensuite dans la citation que vous avez donnée.

Mais attention ... il faut faire la différence entre l'hérétique occulte et l'autre public.

Les deux ont des conséquences différentes au niveau de l'occupation d'un office ecclésiastique.

Oui je comprends que vous avez parlé des hérétiques occultes officiellement, c'est à dire ceux qui parlent avec des mots catholiques, même si l'esprit, le sens réel le ton et les actions sont antichrists. Seuls les mots compteraient, paraît-il ! Twisted Evil
Certes ils ne sont pas en état de Grâce, tout simplement car ils pèchent contre le Saint-Esprit; puisqu'ils refusent de toutes leurs force la grâce créé et incréée dans leur âme. Mais ils restent membres administratifs de l'Eglise occupée, alors qu'ils sont démissionnaires d'office, et qu'ils faudrait les éjecter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier


Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Lun 1 Sep - 23:54

Voilà que ti-clin Tigre B gémit encore :

Tigre B a écrit:
Quand on les contrarie, nos amis ne se contentent plus de parler haut et fort (écrire gros et rouge...) mais sortent l'artillerie lourde des insultes et des gros mots...

Ce soir sur GDPF, c'est un festival.

Je les aime bien malgré tout, car en général ils posent de bonnes questions. Le problème, c'est les réponses...

Il faudrait peut-être prendre l'avis d'un exorciste ?

Tigre B botte en touche une fois de plus ...

Pour les insultes, voyez ce que votre dummy PGM a dit sur le Cardinal Bégin (grand cardinal du Québec) sur le LFC ... bounce

Nous attendons tous que vous veniez ici nous expliquer la citation de Pie XII auquelle vous bottez en touche pour une seconde fois ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Mar 2 Sep - 0:10

Francis a écrit:
Voilà que ti-clin Tigre B gémit encore :

Tigre B a écrit:
Quand on les contrarie, nos amis ne se contentent plus de parler haut et fort (écrire gros et rouge...) mais sortent l'artillerie lourde des insultes et des gros mots...

Ce soir sur GDPF, c'est un festival.

Je les aime bien malgré tout, car en général ils posent de bonnes questions. Le problème, c'est les réponses...

Il faudrait peut-être prendre l'avis d'un exorciste ?

Tigre B botte en touche une fois de plus ...

Pour les insultes, voyez ce que votre dummy PGM a dit sur le Cardinal Bégin (grand cardinal du Québec) sur le LFC ... bounce

Nous attendons tous que vous veniez ici nous expliquer la citation de Pie XII auquelle vous bottez en touche pour une seconde fois ...

quel était l'argument de Tigre-B-EA ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des modernistes DANS l'Eglise   Aujourd'hui à 7:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Des modernistes DANS l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armorial des Clercs de l'Eglise Pascalienne
» NOUVEAUX CONVERTIS ON NE PEUT PAS SERVIR DEUX MAITRES A LA FOI. IL FAUT CHOISIR.
» [INTRIGUE N°2] Groupe 4 : La fin des temps
» Eglise de Dax
» La hiérarchie de l'Eglise aristotélicienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: