Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De la facon d'enseigner

Aller en bas 
AuteurMessage
irascimini
Page
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Califat des 3 frontières / desert d'Alsace
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: De la facon d'enseigner   Jeu 31 Juil - 1:14

j'aime bien ce Quebequois

Il est protestant mais sa facon de parler de sa foi est percutante, captivant, fluide et claire

http://fr.youtube.com/watch?v=5ozkF_jdZsc&feature=related

Et les 7-8 suivantes

Citation :
je fait partie d'un groupe d'etude où on c'est donné comme objectif d'être les meilleurs au niveau de l'enseignement et de la formation

L'introduction est aussis importante pour nous:

A quoi sert la connaissance si on n'est pas capable de la transmettre

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la facon d'enseigner   Sam 2 Aoû - 11:16

oui Bravo à irascimini pour nous avoir fait connaître ce site

Comment se fait-il qu'il faut écouter les protestants pour nous assurer que le monde s'est fait en 6 jours et non pas en six périodes indéterminées et élastiques dans le temps suivant le grand délire de chaque clerc catholique au point de rejoindre le temps nécessaire à la supposée évolution ?
N'y a-t-il pas de prêtre catholique pour dire que 6 jours, c'est 6 jours ?
Un autre avantage de ce protestant, c'est que l'on voit sa tête, on sait qui c'est. Il n'a pas peur de se faire connaitre. Il ne se cache pas dans le terrier d'un forum où chacun émmerge sa tête pour voir les autres qui se cachent aussi bien que lui dès qu'ils sont vus.
C'est peut-être le seul bénéfice d'un forum catholique de connaître et de faire connaître en chair et en os les meilleurs des protestants en ayant le plus grand soin de cacher la toute petite communion des saints de l'Eglise catholique. A ce jour, je ne connais toujours personne ni prêtre, ni évêque, ni fidèle qui professe la foi catholique et je ne vois personne pour me les faire connnaître.
Dans ce forum, l'Eglise catholique me semble bien définie mais je connais personne qui en est.
Doit-on s'attacher à l'Eglise et à sa communion des saints, à sa hiérarchie sans jamais savoir qui en est ?
Pas étonnant que irascimni, un membre de ce forum, montre en exemple un protestant qui fait infiniment mieux que les catholiques pour faire connaître sa religion, son église et sa doctrine. ...pourtant fausse !
Où est la fausse aux lions dans laquelle nous risquons d'être jetés ?
Ne pourrait-on pas au moins se donner notre e mail ?
je suis très contente de ce forum et j'en ai bien profiter mais à côté de ce forum dont la loi est de rester inconnu (ce que je respecte) y aurait-il une personne capable de faire un forum de personnes connues de tous qui puissent se connaître personnellement comme l'on sera connu les uns les autres au Jugement dernier et comme les catholiques ont pu se connaître entre eux depuis Jésus-Christ jusqu'à Vatican II?...ce qui réglerait à la fois le désir de discrétion des uns et le désir non moins légitime de se connaître réellement des autres.
On disait des premiers chrétiens "voyez comme ils s'aiment" et aujourd'hui on peut dire de nous "voyez comme ils s'aiment ...au point de ne jamais se faire connaître!" même Jésus-Christ qui était Dieu est descendu du Ciel pour se faire connaître réellement à nous jusqu'à venir lui même en chair et en os dans notre coeur par la sainte Communion et nous nous devrions se connaître ...pardon.... seulement s'interconnaitre grâce à interpasnet ?
mmariehelenelaurent@gmail.fr
Revenir en haut Aller en bas
chaussis
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: De la facon d'enseigner   Sam 2 Aoû - 13:17

Chère Marie Hélène,

Votre désir est louable quoique terriblement irréaliste, au vu des circonstances actuelles!

De plus, rien ne nous empeche de faire connaissance en direct, comme ce fut et c'est le cas pour nombre d'entre nous, qui ont lié des liens d'amitié, et se sont rencontré en chair et en os!

Pour celà, il faudrait que votre mail fonctionne, ce qui - sauf erreur de ma part - n'est pas le cas: j'ai tenté de vous envoyer plusieurs mails, qui sont tous revenus!!!

Bien cordialement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: De la facon d'enseigner   Sam 2 Aoû - 14:05

Chère Marie-Hélène,

Ce que vous nous demandez c’est de reformer l’église visible. Ceci n’est pas en notre pouvoir.

Citation :
Ne pourrait-on pas au moins se donner notre e mail ?

Vous pouvez nous contacter en MP. Ce qui revient au même. Et toute prise de contact ne pourra être qu’un choix personnel, laissé à la discrétion de chacun.

Citation :
mais à côté de ce forum dont la loi est de rester inconnu (ce que je respecte) y aurait-il une personne capable de faire un forum de personnes connues de tous qui puissent se connaître personnellement comme l'on sera connu les uns les autres au Jugement dernier et comme les catholiques ont pu se connaître entre eux depuis Jésus-Christ jusqu'à Vatican II?...ce qui réglerait à la fois le désir de discrétion des uns et le désir non moins légitime de se connaître réellement des autres.


Mais objectivement, notre véritable identité ne vous servirait à rien. Il n’y a aucune aide que nous ne puissions vous apporter en préservant notre anonymat. C’est également la seule garantie que vous ayez de voir votre liberté respectée, comme Dieu lui-même la respecte. De ne pas tomber sous la coupe et l’influence de personnes qui se croient autorisées et investies pour jouer les leaders. L’anonymat de principe est votre garantie.

Nous vous avons conseillé l’étude. En étudiant comme il se doit, vous serez à même de comprendre que ce type de forum est ce que nous pouvons faire de plus sage. Il n’y a pas de solution clef en main. Une telle solution SERAIT l’église.

Pour ce qui est des prêtres, étudiez la question et vous trouverez par vous-même des noms et des adresses. Il y aura des choix à faire qui ne peuvent être que personnels. Chaque option ne pouvant qu’être un engagement en connaissance de cause. Tout est disponible sur le forum pour faire ce choix. A défaut de nom, vous aurez des adresses faciles à obtenir en fonction des choix que vous aurez faits en étudiant avec prudence et en demandant à Dieu le discernement.

Je comprends votre impatience, mais ce que vous demandez n’existe pas et ne peut exister. Il n’y a que des individus qui mettent en commun les documents qui peuvent servir aux autres à confirmer leur foi, au sens premier de la « rendre plus ferme, la renforcer ».
Vous citez en exemple les protestants. Mais qui ne voit qu’ils sont éclatés en autant de sectes que de meneurs. C’est ce qui nous guette également si nous tentons de nous regrouper en communauté. D’ailleurs ce type de groupement existe et leurs œuvres sont pitoyables.

Etudiez ce qu’est la Fraternité Saint Pie X, ce qu’est le sédévacantisme. Vous aurez des noms et des adresses. Priez et prononcez-vous en conscience. Faites vos choix avec prudence et discernement. Là s’arrête l’aide que nous pouvons vous apporter.

Citation :
Dans ce forum, l'Eglise catholique me semble bien définie mais je connais personne qui en est.

C’est parce que sur ce forum la situation de l’Eglise éclipsée est bien cernée, que personne n’aura l’audace, la témérité et la prétention de reformer une communauté qui ne reposerai sur aucune autorité légitime.
C’est parce « qu’ailleurs » l’on profite d’une situation confuse qui est un châtiment, pour se regrouper en sectes de type millénariste, fondamentalistes, « puritanistes », charismatiques, voire Vaticanistes… qu’ils n’ont pas une vision juste de la situation actuelle de l’Eglise. Mais un point de vue tordu par la volonté d’imposer leurs propres conceptions aux autres. Grisés qu’ils sont par l’idée d’établir une quelconque et dérisoire « église des saints des derniers temps ». La nature a horreur du vide. Mais nous n’en sommes pas et ne pouvons en être.

Citation :
Doit-on s'attacher à l'Eglise et à sa communion des saints, à sa hiérarchie sans jamais savoir qui en est ?

Je pense que vous ne trouverez personne sur ce forum pour vous dire ce que vous devez faire. Réjouissez-vous en, car personne ne tentera de forcer votre volonté. En revanche tout est disponible pour que vous vous y retrouviez en conscience si ce que vous recherchez vraiment est la Vérité de Dieu et de faire Sa volonté et non celle des hommes où la vôtre.

Citation :
Un autre avantage de ce protestant, c'est que l'on voit sa tête, on sait qui c'est. Il n'a pas peur de se faire connaitre. Il ne se cache pas dans le terrier d'un forum où chacun émmerge sa tête pour voir les autres qui se cachent aussi bien que lui dès qu'ils sont vus.

Nous ne sommes pas des lâches. La véritable lâcheté serait de s’en laver les mains. Or chacun d’entre nous passe du temps à mettre en ligne des textes, des éléments de réflexion, des commentaires … comme autant de bouteilles à la mer. Rien ne nous y oblige si ce n’est la charité et l’amour de la vérité. Votre dépit vous rend injuste envers les membres de ce forum qui ont pris la peine de vous répondre.

Que vous apporterait de plus le fait de nous connaître et de voir nos visages, exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la facon d'enseigner   Sam 2 Aoû - 20:39

En réponse à Chaussis
je suis une étourdie! Mon e mail se termine par .com alors que je l'ai indiquée en .fr
je rectifie:
mmariehelenelaurent@gmail.com ....désolée
Le responsable du site me demande de me présenter à dans la rubrique "présentation" pouvez-vous me dire où je vais la découvrir ?
Dans mon dernier message, il ne s'agissait que de simples propositions. D'après vous, il n'y a rien d'autre à faire que de rester dans les conditions actuelles. J'ai noté. Avouez que la situation que je découvre n'est pas très réjouissante. Je dois avancer à pas de louve. Un de mes oncle un peu farceur disait qu'à l'école on lui avait appris à écrire à lire et à compter et que l'on aurait mieux fait de lui apprendre à deviner.
Il me semble que c'est aussi ce qui me manque aujourd'hui pour comprendre ce qui se passe dans l'Eglise. La démarche de l'église de Vatican II c'est d'affirmer que tout le monde est catholique....et les catholiques pensent qu'il est impossible de savoir qui est dans l'Eglise et qui n'y est pas d'une manière objective. Il s'agirait d'une décision personnelle où chacun peut mettre dans l'Eglise ou hors de l'Eglise à son sentiment telle ou telle personne, tel ou tel prêtre, tel ou tel évêque !
Dhuoda me dit que ce que je demande "c'est de réformer l'église visible". Je ne veux pas la réformer, je veux simplement la connaître parce qu'elle est visible. Pourquoi devrais-je considérer invisible ce qui est visible dans l'Eglise. Ou à quoi servirait que l'Eglise soit visible si on ne peut plus la voir ? ...ou si le fait de la voir viendrait de notre subjectivité et non pas de conditions objectives ?

Merci de comprendre les difficultés que je rencontre actuellement. Je l'ai dit et je le répète, je suis très satisfaite du soin que vous avez apporté à me répondre même si je demande toujours plus et parfois d'une manière un peu osée. Il me semble que plus la situation est grave plus je suis amenée à poser des questions qui grattent pour avancer.

Marie Hélène
Revenir en haut Aller en bas
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: De la facon d'enseigner   Sam 2 Aoû - 21:03

Reformer, pas réformer.

L'Eglise est éclipsée. Personne au monde n'a le pouvoir de la reconstituer dans sa partie visible et humaine, car personne ne peut se substituer à l'autorité du successeur de Pierre.

Les sacrements sont eux encore disponibles auprès de prêtres validement ordonnés que vous trouverez en faisant des recherches à partir des éléments que nous vous avons fournis. Néanmoins, cela ne va pas sans poser certaines questions qu'il appartient à chacun de résoudre en conscience.

Ce n'est ni du relativisme, ni le libre examen et encore moins du libéralisme. Le simple constat pragmatique d'une situation complexe qui s'impose à chacun de nous.

Je ne vous dis pas d'imaginer votre propre solution et encore moins qu'il n'y a pas de certitudes. Mais que vous devez recherchez ces certitudes qui existent en étudiant par vous même et en faisant comme chacun d'entre nous, vos choix à partir de la situation qui s'impose à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la facon d'enseigner   Dim 3 Aoû - 10:38

Merci à Dhuoda qui écrit:
"L'Eglise est éclipsée. Personne au monde n'a le pouvoir de la reconstituer dans sa partie visible et humaine, car personne ne peut se substituer à l'autorité du successeur de Pierre."

Si l'Eglise est éclipsée, il ne s'agit pas en effet de la reconstituer mais doit-on ignorer où elle est et par qui et par quoi elle est cachée. S'il n'y a qu'un homme dans l'église elle n'est pas invisible et vous me dites qu'il y a des prêtres validement ordonnés donc des évêques qui ordonnent validement dans cette église éclipsée. Cependant vous ajouter mystérieusement que le fait de découvrir cette hiérarchie "ne va pas sans poser certaines questions qu'il appartient à chacun de résoudre en conscience."
Ce n'est donc pas une partie de la hiérarchie indiscutable de l'Eglise mais une hiérarchie que chacun devrait s'attribuer selon les donnés très subjective de sa propre conscience ! D'après les lois de l'Eglise, il apparait qu'il ne suffit pas que des sacrements soient valides mais encore faut-il qu'ils soient légitimes, c'est à dire qu'ils soient donnés exclusivement pas l'intermédiaire de l'Eglise catholique.
Il semblerait donc que le recours aux sacrements, le recours à des prêtres et des évêques, ne soit pas une donnée subjective que chacun pourrait détecter selon les inclinations de sa conscience!

Vous dites :
"Les sacrements sont eux encore disponibles auprès de prêtres validement ordonnés que vous trouverez en faisant des recherches à partir des éléments que nous vous avons fournis. Néanmoins, cela ne va pas sans poser certaines questions qu'il appartient à chacun de résoudre en conscience."
Vous dites enfin qu'il ne s'agit pas d'une situation clarifiée mais qu'il s'agit du :
"simple constat pragmatique d'une situation complexe qui s'impose à chacun de nous."
Une situation complexe doit-elle être pour nous l'occasion d'un simple constat pragmatique ou ne devrait-elle pas être pour nous l'occasion de comprendre, de simplifier d'étudier en quoi elle peut être compréhensible et résoluble.
Si on ne constate qu'une chose...que l'on ne peut rien comprendre pourquoi perdre son temps à continuer d'en parler. Et comment la seule petite voix de notre conscience serait la solution miracle d'une conscience qui aurait tout résolue ....sans rien comprendre à cause ..."du constat pragmatique de la situation complexe.

je ne veux " pas imaginer une solution" je veux l'état des lieux tel qu'il est et si vous affirmez vous même qu'il y a certes des certitudes, c'est ne vous semble-t-il pas, que c'est dans cet état des lieux qu'il faudrait commencer à regarder les certitudes qui nous restent.

Vous me dites:
"vous devez recherchez ces certitudes qui existent en étudiant par vous même et en faisant comme chacun d'entre nous, vos choix à partir de la situation qui s'impose à tous."

Personnellement, je ne veux pas de choix car ne vous semble-t-il pas qu'un catholique n'a pas d'autre choix que de se soumettre aux lois
de l'Eglise...et dans cet objectif ne vous semble-t-il pas qu'il doit tout d'abord savoir ce qui reste de "matériel humain" à l'Eglise. Je lis dans le catéchisme que m'a donné ma grand mère:
"L’Eglise catholique est la société ou la réunion de tous les fidèles qui vivant sur la terre professent la même foi et la même loi de Jésus Christ…"Dites moi à quoi me servirait-il de croire à cela si je ne peux pas connaître, si je ne peux pas savoir "avec certitude" où se trouve cette "réunion de tous les fidèles qui vivant sur la terre professent la même foi et la même loi de Jésus Christ…"

Marie Hélène

mmariehelenelaurent@gmail.com
Revenir en haut Aller en bas
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: De la facon d'enseigner   Dim 3 Aoû - 11:57

Marie-Hélène a écrit :

Citation :
Doit-on ignorer où elle est et par qui et par quoi elle est cachée.

S'il n'y a qu'un homme dans l'église elle n'est pas invisible et vous me dites qu'il y a des prêtres validement ordonnés donc des évêques qui ordonnent validement dans cette église éclipsée.

Ce n'est donc pas une partie de la hiérarchie indiscutable de l'Eglise mais une hiérarchie que chacun devrait s'attribuer selon les donnés très subjective de sa propre conscience ! D'après les lois de l'Eglise, il apparait qu'il ne suffit pas que des sacrements soient valides mais encore faut-il qu'ils soient légitimes, c'est à dire qu'ils soient donnés exclusivement pas l'intermédiaire de l'Eglise catholique.

Il semblerait donc que le recours aux sacrements, le recours à des prêtres et des évêques, ne soit pas une donnée subjective que chacun pourrait détecter selon les inclinations de sa conscience!

Une situation complexe doit-elle être pour nous l'occasion d'un simple constat pragmatique ou ne devrait-elle pas être pour nous l'occasion de comprendre, de simplifier d'étudier en quoi elle peut être compréhensible et résoluble.

Je veux l'état des lieux tel qu'il est et si vous affirmez vous même qu'il y a certes des certitudes, c'est ne vous semble-t-il pas, que c'est dans cet état des lieux qu'il faudrait commencer à regarder les certitudes qui nous restent.

Personnellement, je ne veux pas de choix car ne vous semble-t-il pas qu'un catholique n'a pas d'autre choix que de se soumettre aux lois de l'Eglise...et dans cet objectif ne vous semble-t-il pas qu'il doit tout d'abord savoir ce qui reste de "matériel humain" à l'Eglise. Je lis dans le catéchisme que m'a donné ma grand mère:

"L’Eglise catholique est la société ou la réunion de tous les fidèles qui vivant sur la terre professent la même foi et la même loi de Jésus Christ…"Dites moi à quoi me servirait-il de croire à cela si je ne peux pas connaître, si je ne peux pas savoir "avec certitude" où se trouve cette "réunion de tous les fidèles qui vivant sur la terre professent la même foi et la même loi de Jésus Christ…"

Précision :

"Conscience", au sens premier de "avec la science, la connaissance intime des choses". Donc se déterminer en toute connaissance de cause après avoir approfondi l'objet d'étude, pour ensuite poser un jugement en bien ou en mal. Et non d'après sa propre subjectivité.

Ainsi, on dira "juger en conscience" pour "arriver à une certitude intime". Et non, "porter un jugement selon sa fantaisie, sans garantie d'objectivité".

Ceci posé, je me réjouis de vous voir en si bonne voie.

Continuez de vous posez les bonnes questions, et Dieu aidant, vous parviendrez aux bonnes réponses... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: De la facon d'enseigner   Dim 3 Aoû - 14:11

Marie-Hélène, juste un petit conseil, si vous ne voulez pas que votre mail soit pourri par les spams divers et variés, ne le postez pas en public et ne le mettez pas "visible pour les autres utilisateurs" dans les options de votre profil. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la facon d'enseigner   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la facon d'enseigner
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enseigner, c’est apprendre deux fois ? Anna
» 03. "Losing my religion" # Ash
» Le phenomene de la contrefacon de medicaments en Haiti
» recettes de cuisine de papy billou :o)
» FEMEN BOUCH NOU MICHEL MARTELLY VIENT DE REFAIRE MONTANA A SA FACON !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Liens-
Sauter vers: