Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Contrôle social

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Contrôle social   Jeu 24 Juil - 15:14

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Contrôle social   Sam 25 Oct - 22:36

Citation :
L'auteur constate que la censure est toujours présente mais il y a une différence : hier la censure osait dire son nom, aujourd'hui elle ne l'ose plus. Il relate l'affaire Aussares "Comment qualifier d'apologie de crimes de guerre le strict rapport de faits historiques ? Si un général ne peut apporter son témoignage sur une page de l'histoire de France sans travestir la motivation de son action, c'est que nous vivons sous le règne d'une censure sans nom " La censure de ce livre a été uniquement financière et morale. La facilité avec laquelle on attente un procès rend désormais de plus en plus difficile le travail d'éditeur et les incite donc à se transformer en autocenseur. " La judiciarisation de l'édition n'est qu'un symptôme parmi d'autres(…) (de) la judiciarisation croissante de notre société " Déjà Tocqueville nous avait prévenus de la place qu'occupent les juristes aux USA. En France le marché du droit est en pleine expansion. De nombreux médias tiennent à y consacrer une place dans leurs émissions.

L'auteur s'insurge contre le dégoût de la littérature chez les jeunes favorisé par la censure des " classiques" dans l'enseignement au profit des " modernes ". Ce qui prive les jeunes " des grands archétypes universels qui fondent l'intelligence." (1)
"Il est évident que dans les sociétés démocratiques, l'intérêt des individus, aussi bien que la sûreté de l'état, exige(sic) que l'éducation du plus grand nombre soit scientifique, commerciale et industrielle plutôt que littéraire " Tocqueville De la démocratie en Amérique Si l'auteur cite abondamment Tocqueville, il fait appel à d'autres écrivains visionnaires ( Huxley, Orwell) " sur l'avenir de l'intelligence, du langage, du livre et de la censure. " Notre littérature est incapable de " rendre compte de notre société et de ses travers. " Cela " constitue un défi sans précédent pour la littérature. "

Il existe une autre censure plus cynique : c'est la contrefaçon. Arnaud-Aaron Upinsky avec son livre La Tête coupée : a été pillée de façon flagrante par Philippe Guillaume dans Lettre à tous les Français qui ne veulent plus être pris que pour des cons. Les éditions Albin Michel ont finalement été condamnées pour contrefaçon.
" Pourquoi faire taire une voix que personne ne peut entendre, alors qu'il est facile de lui susciter 1000 contrefaçons séduisantes. ".

L'intérêt de ce livre est de dévoiler les multiples visages de la censure, et notamment le conditionnement des esprits. Notre cerveau passe quasi invisiblement " du libre arbitre à la pensée programmée " Les moyens à leurs dispositions sont immenses (instituts de sondages, télévision, radio, publicité)

L'intellectuel n'est plus là pour nous avertir des dangers que guette nos sociétés. Si à l'origine l'intellectuel " était animé par les principes de vérité et de justice ", nous avons eu un age où l'intellectuel s'est rangé dans les rangs du pouvoir et est devenu un " idéologue qui s'est mis au service des pouvoirs totalitaires du XX ° siècle, du nazisme et du communisme, et dont le prestige a sombré dans la Berezina de leur messianisme politique. " Maintenant il n'y a plus vraiment d'intellectuels non pas du fait de l'erreur de leurs thèses, mais du fait de "l'effondrement du système de pouvoir dont il tirait sa force."

Tout le monde pense qu'il n'y a plus de censure au motif qu'il n'y a plus de censeur attitré. " Tant qu'un tel préjugé persistera aucune solution ne sera présentable. Pour lever l'ultime verrou barrant l'accès à la solution, il faut donc désormais rendre la censure visible. "
"Le propre de la censure moderne est de rendre la censure invisible " Sa conclusion est hélas très pessimiste. Nous sommes confrontés à une censure " sans précédent dans toute l'histoire de l'humanité qui s'attaque aux racines mêmes du discernement de l'esprit " C'est à une véritable censure du cerveau lui-même auquel nous sommes menacés.

1 A ce sujet je vous recommande " l'enseignement de l'ignorance et ses conditions modernes " par Jean-Claude Michéa

" Enquête au cœur de la censure ", d'Arnaud-Aaron Upinsky, Edition du Rocher, mars 2003
Fabrice Trochet

En ce moment, Upinsky lutte contre l'exposition de Kons au château de Versailles.
Il rappelle qu'aussi bien en art, qu'en politique et en religion, la technique est la même. Et je commente en même temps ce que je viens d'entendre de ses remarques.
"Tout ce qui monte converge", e pluribus unum, les maîtres mondialistes sont lucifériens (les athées étant leurs valets directs). Les contraires s'unissent au sommet; donc il faut unir les contraire à la base.
Il s'unissent au sommet, union de l'eau et du feu, c'est à dire que l'être et le néant s'unissent dans le monisme (une seule substance existe... et n'existe pas) a-cosmique (le monde matériel est une apparence). Dans le mariage de l'eau et du feu, c'est l'au qui triomphe, c'est le néant triomphe et anéantit l'être, c'est le cas de le dire.
Que ce soit dans les trois grands domaines, et spécialement dans celui de l'art, (où le niveau suprême est toujorus religieux, ou une parodie du religieux inversé) , il faut donc :

- prêcher, enseigner, faire la publicité (l'art n'est que de la pub aujourd'hui) matraquer , et la pratiquer et la réaliser ensuite, la nécessité et l'urgence de la confrontation des cultures, des idées, des traditions, des peuples, des langues, des siècles, des frontières, des couleurs, des coutumes, etc.

- il faut favoriser, c'est à dire acheter, par tous les moyens et surtout en pratiquant la censure directe mais surtout indirecte actuelle: c'est-à-dire faire un langage infantile, une discours bêtifiant faussement ludique et faussement humoristique. Ceci permet d'organiser la contre-façon générale. L'eau contrait le feu!

-Pour que le contrefaçon puisse être efficace elle doit avoir lieu au coeur même de la vérité, au coeur même du vrai, du beau et du bien, car l'oeuvre contrefaite n'aurait sinon aucune apparence de vérité de bien et de beau. Il est donc impératif, que l'oeuvre destructrice, lucifiérienne se déroule au coeur même par exemple pour l'art du chateau de Versailles, qui a une unité et une cohérence artististique, si on y introduit les objets scatologiques et hideux et débiles de M.KOONS, on dont une valeur apparence à cet "art" moderne, et surtout on modifie le regard commun sur la beauté classique de Versailles. Car là est le but. C'est de détuire le regard sain que l'on avait sur la beauté de Versailles.

Cette observation se vérifie en politique, c'est parce que les révolutionnaires se sont assis dans les trônes royaux, que les maçons se sont assis dans les fauteuils présidentiels, puis les mondialistes sur les chaises hexagonaux de la zone euro, que l'immense majorité des peuples pensent que leurs dirigeants sont légitimes, nationaux, ...Du haut en bas de la pyramide il en est de même. La confrontation de l'apparence "'traditionnelle" "historique" "coutumière" et de la réalité se résoud en une apparition de plus en plus terrifiante de la logique mondialiste, avec la "Crise" actuelle , après "la crise", (le déclin) des trente dernières années.

En religion, nous ne savons que trop que la religion luciférienne de rabicifer ne peut faire illusion que parce que son gourou occupe le siège de Rome. s'il avait transféré son siège à Babylone, comme l'aurait fait un non luciférien, il ne ferait illusion pour personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Contrôle social   Dim 26 Oct - 10:54

C'est tout Upinsky qu'il faut lire. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contrôle social   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contrôle social
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau contrat social
» Haïti - Social : Rapatriement des haïtiens de Santiago à partir du 6 janvier
» Tout est sous contrôle
» Et pourtant,il est loin d'etre un social-democrate
» Le contrôleur doit se réveiller [Royaume kinétiques]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: La Cité Catholique (doctrine sociale et politique)-
Sauter vers: