Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Catophobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Lun 4 Aoû - 22:48

(je crois avoir déjà lu ça quelque part Sleep )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Mar 5 Aoû - 11:59

Cher Melki,

Sur ce coup là, vous avez manqué de perspicacité.

Comment n’avez-vous pas vu que « Marie-Hélène Laurent » n’est autre qu’un énième avatar de ces gens qui veulent à toute force venir porter la contradiction sur Gesta.

D’ailleurs, quel cheminement fulgurant de la personne qui affirmait, la main sur le cœur :

Citation :
« Je n'ai que très peu d'instruction religieuse »

« Autant ma grand-mère était dans la lumière de la foi autant moi, aujourd'hui, je suis dans la nuit toute noire. C'est probablement que je n'ai rien fait jusqu'ici pour connaître la vérité. Qui pourra me montrer autant de lumière sur la foi que ma grand-mère ? »

à ses derniers développements.

Nous sommes en plein prodige !

Preuve s’il en était besoin qu’il s’agit encore une fois d’un faux nez pour venir ici développer les thèses d’un gourou et recruter en MP.

J’ai pour ma part depuis le début, évité d’apporter de l’eau à son moulin. Comme je l’écrivais en MP à un membre qui attirait mon attention sur la duplicité manifeste de la personne :

Citation :
« Certaines choses me dérange dans ses messages. Notamment le fait qu'elle ne semble pas tenir compte de ce qui lui a déjà été répondu. Tous se passe comme si elle voulait nous amener précisément là où elle le souhaite. Il est possible qu'elle soit sincère et c'est pourquoi je lui demande de s'expliquer sur ce qu'elle sait et ce qu'elle croit, avant de répondre à certaines de ses questions que j'ai volontairement ignorées. »

La suite a confirmé ce qui avec le recul était clair depuis le départ.

Ces gens pensent que notre forum peut être un haut parleur pour leurs thèses. Nous connaissons leur discours. Nous savons qu’ils contacteront en MP les nouveaux membres, que je mets en garde.

Dans son message, la femme de paille tente de nous monter les uns contre les autres, par une tentative de provoc’ cousue de fil blanc :

Citation :
« Cela me parait très clair et je ne comprends pas pourquoi vous laisseriez les autres forumistes qui continuent d'aller aux sacrements m'éclairer sur ce sujet et revenir sur un problème logiquement résolu par vous. »

« En matière de foi, il faut être très prudent et c'est à vos collègues de nous prouver que les prêtres et les évêques auxquels ils recourent agissent véritablement au nom de l'Eglise catholique. »

En vous flattant, elle espère bien vous désolidariser des autres membres et vous faire faire le sale boulot à sa place. Diviser pour régner.

Eu égard à nos Kamarades, je vous demande de ne pas vous laisser instrumentaliser, et de faire une mise au point claire.

D'avance merci,

Dhuoda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Mar 5 Aoû - 12:01

A celle qui se fait appeler « Marie-Hélène »,

Maintenant que les choses sont claires, et que tout le monde a pu reconnaitre en vous une nouveau faux nez,

pourriez-vous enfin aller nous chercher votre patron.

Qu’il nous explique une bonne fois pour toute quel est ce prurit qui le pousse régulièrement à nous envoyer ses sbires télécommandés.

Et vous-même, si tant est que vous existiez, ne trouvez-vous pas cela suspect ?

Que vous a-t-on dit pour justifier cette entreprise ? Je serais curieuse de la savoir…

Depuis quand la vérité accepte-t-elle d’avancer masquée.

A plusieurs reprises, on vous à jugés indésirables et on vous l’a fait savoir (vous et les vôtres). Que ne restez-vous entre vous ?

Que votre « guide » vienne nous dire en quoi l’existence de Gesta est comme un clou dans son pied.

Car enfin, comment expliquer qu’un groupe d’une douzaine de membres qui discutent librement et ne représentent qu’eux-mêmes puisse autant exciter sa convoitise.

Vous penser que nous sommes dans l’erreur ? Mais au risque de vous contrarier, il y a plus de 6 milliards de gens qui sont en désaccord avec vous. Que n’allez-vous porter chez eux la contradiction ? Mais ceux-là ne vous empêchent pas de dormir. Mais Gesta, oui !

Expliquez-nous donc cela, monsieur le gourou. Etant bien entendu que vous ne nous convertirez pas à vos échafaudages intellectuels.

Car au nom de quelle autorité comptez-vous nous imposer vos thèses. De qui tenez-vous votre autorité pour venir tenter de forcer nos âmes. S’il n’y a plus rien, au nom de quoi devrions nous nous ranger sous votre bannière et contribuer à vos encensements ?

Nous sommes libres et en période d’incertitude, cette liberté est notre garantie contre les élucubrations sectaires. Serait-ce cette liberté qui vous dérange ?

Ne comprenez-vous donc pas que cette obstination à revenir ramper sous la porte quand on vous a viré plusieurs fois par la fenêtre, ne parvient qu’à faire la démonstration piteuse de votre impuissance à vous imposer et du dépit qui en résulte.

Comment quelqu’un d’intelligent peut-il ne pas être sensible à ça.

Qui supporterait un tel aveu implicite.

Faut-il que les dérisoires mais honnêtes tentatives des membres de Gesta pour s’entraider mutuellement et s’éclairer, et leur liberté, leur charité voire leur bonne humeur vous taraude.

Si vous étiez si sûr de vous, il y a belles lurettes qu’à force d’être rejetés d’ici, vous auriez secouer la poussière de vos sandales et oublié jusqu’à nos existences.

Et pas la peine de nous faire le coup du bien des âmes. Les âmes vous les voulez soumises, car cela signifierait que vous avez raison. Alors que tout montre que vous avez du mal à « convertir », malgré tout le mal que vous vous donnez.

D’après « Marie-Hélène », vous semblez ne pas rejeter le message de la Salette.

Où est-il dit dans ce message qu’il faudra se regrouper sous la houlette d’un « leader maximo » ?

Et qu’est-ce qui vous permet de penser que vous êtes celui-là ?

Quels sont vos fruits ?

Vos saints ?

Vos miracles ?

Les encouragements du Ciel, vous les avez reçus sous quelle forme ?

Dites nous donc ça.

Si nous vous écoutons, nous avons le droit de savoir au nom de quoi nous le faisons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchisédech
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 687
Localisation : Babylone sur Seine
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Mar 5 Aoû - 12:33

Chère Dhuoda,
Je suis vraiment désolé d’avoir contrarié votre démarche. Je vous rassure, n’étant pas un perdreau de l’année, j’ai bien compris quel jeu était joué depuis quelques jours sur Gesta.
Ma démonstration n’avait pour but que de présenter ma vision et le fruit de mes pauvres cogitations. Quand au fait de demander à « mes » collègues ( !) de venir séance tenante s’expliquer sur la légitimité de leurs pratiques, rien n’est plus éloigné de mon univers mental. Aujourd’hui ma position m’est complètement personnelle et ne prétend pas une seconde être « parole d’Evangile ».

Je profite de la tribune que vous m’offrez pour préciser quelques points :

- Je n’ai jamais été en contact avec la FsspX, ce qui facilite ma prise de position. Jamais je n’ai posé un regard critique sur la situation de quiconque, le problème est trop crucial pour que je puisse me permettre d’avoir une responsabilité quelconque dans ce domaine.
- Je n’ai jamais fait parti d’aucune secte que ce soit, ni approché personnellement d’éléments ecclésiastiques déviants.
- Je ne connais pas les prêtres ou évêques qui « administrent » mes collègues (!).
- Je n’ai ni la culture ni les connaissances en matière de religion de mes collègues ( !), je me contente d’essayer d’apprécier les éléments qu’ils peuvent dérouler ici et qui souvent m’aident à avancer.

En revanche :

- Je sais que ce qui est en dehors de l’Eglise n’est pas l’Eglise, partant, ceux qui auraient la faiblesse de croire qu’ils peuvent la « recréer » ou la singer de quelque manière que ce soit se rangent sous le mauvais étendard.
- J’ai pu apprécier par le passé les différentes manœuvres d’infiltration menées par des sectaires consommés afin de se « faire de la pub » et également venus faire du rabattage par MP auprès de différents membres de ce forum (mes collègues ( !)).
- Je ne me fais aucune illusion quand au téléguidage de Marie Hélène qui passe de la « débutante en recherche » à la « férue théologienne » en trois jours, chose que je n’ai toujours pas réussi à être en vingt ans… (jalousie quand tu nous tiens…).
- Il y a sur ce forum des personnes que j’apprécient énormément (et vous en faites partie), avec qui je ne suis pas forcément d’accord sur tout, d’autres que je connais moins. C’est la vie. C’est néanmoins un endroit où j’ai vu des gens revenir sur ce qu’ils avaient dit en toute bonne foi et s’excuser sincèrement, et là, c’est vraiment suffisamment exceptionnel pour que je ne souhaite pas que cela fût mis en danger uniquement pour servir de tribune à « je ne sais qui ».
- Ma grand-mère était aussi une fervente catholique et à ce propos j’aimerais infiniment que mes collègues ( !) aient une prière pour le repos de son âme, ainsi que pour celle de la grand-mère de Marie-Hélène, cette histoire aura de cette manière quand même été positive.

Voilà, voilà, j’ai fini, vous pouvez reprendre le cours de vos occupations estivales. Cool
AMDG
Melki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Mar 5 Aoû - 12:38

Très bien dit Dhuoda !
Citation :
Que votre « guide » vienne nous dire en quoi l’existence de Gesta est comme un clou dans son pied.
Quels sont ceux qui luttent avec acharnement depuis deux millénaires contre les Francs, défenseurs de l'Eglise ? Trouvez la réponse et vous saurez qui revient toujours à l'attaque pour détruire ceux qui les supplantèrent après leur déicide.

Un point m'avait grandement intrigué au sujet de marie-hélène : comment un esprit moderniste, donc libéral et déformé, corrompu, pouvait-il en 3 posts acquérir une vision si claire sur des points obscurs pour ceux qui confondent vérité et erreur ? C'était trop beau pour être vrai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchisédech
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 687
Localisation : Babylone sur Seine
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Mar 5 Aoû - 12:50

Citation :

Un point m'avait grandement intrigué au sujet de marie-hélène : comment un esprit moderniste, donc libéral et déformé, corrompu, pouvait-il en 3 posts acquérir une vision si claire sur des points obscurs pour ceux qui confondent vérité et erreur ? C'était trop beau pour être vrai !

Ah vous aussi vous êtes jaloux Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Catophobie   Mar 5 Aoû - 15:33

Citation:
"Quels sont ceux qui luttent avec acharnement depuis deux millénaires contre les Francs, défenseurs de l'Eglise ? Trouvez la réponse et vous saurez qui revient toujours à l'attaque pour détruire ceux qui les supplantèrent après leur déicide."


Voilà! Tout est dit...



PS: Me doutais, également de quelque chose de pas clair, avec la Marie Hélène... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irascimini
Page
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Califat des 3 frontières / desert d'Alsace
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Catophobie   Mer 6 Aoû - 3:42

Je pose d'autres questions :

Pour qui la visibilité de l'Eglise a-t-elle une importance démesurée ?
Pour qui la légitimité des pasteurs a-t-elle une importance démesurée ?
Qui veut absolument voir une société visible avec un chef visible ? Et nous en fournir un bien en chair...

... Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Jeu 7 Aoû - 0:15

MP reçu à 23h. De Eric à Dhuoda.

--------------------------------

Bonjour madame

Dans le cadre et suite à la "grande affaire" MH, (qui, je dois le dire, m'a fait bien rire!) dans laquelle vous fûtes l'ardente, ultime, défenseuse et avocate (sans arguments) d'une cause, malheureusement, perdue d'avance, je vous envoie ce premier et dernier MP.

Vous avez longuement et brillamment épilogué (dans une prose très pure, je l'admets) sur le fait que, pour vous (gens du forum), les questions soulevées par "le Troll" MH étaient, en soit, posées uniquement dans le but de porter la contradiction publiquement sur un saint, vénérable et paisible forum catholique.

"Démonstration" (façon de parler, hein!) "CALIMEROESQUE"(refaçon de parler!) d'une réalité qui est tout autre.

Les questions que MH a soulevées SONT REELLEMENT des questions que TOUT VRAI CATHOLIQUE s'est, ou doit, logiquement posé à un moment; ce questionnement est LA BASE à partir de laquelle les réponses trouvées (par persévérance dans la quête de la Vérité) permettent, à n'importe quelle âme de notre époque, d'apercevoir clairement et chrétiennement la stricte et misérable situation du catholique d'aujourd'hui.

Aussi, il m'est bien triste d'avoir à constater que ni vous ni personne ne fut en mesure (à par Francis, dans une tentative) soit, de répondre, dès les premiers posts, grâce à l'enseignement de la Sainte Eglise, soit, de démonter pièce par pièce la pseudo-légitimité (selon vous) des questions précises posées par MH. (questions, j'en conviens, pas simples, surtout pour certains).

Ainsi, la facilité, afin de ne pas répondre, vous porta au choix simple de fustiger du terme (débile) de "troll" MH, qui, par le biais de ses impertinentes (pour vous) et pressentes interrogations, aurait pu certainement, si vous aviez répondu à ses questions, mettre en péril le "sédé-vacantisme" modéré (puisque temporaire) de nombre d'intervenants et patrons du dernier forum "franc" au monde.

Votre entreprise, (GDF) je l'ai compris aujourd'hui, possède toutes les marques d'une société secrète dont seuls les initiés connaissent la finalité inavouable, mais, qui n'est certainement pas celle de gagner des âmes (que vous-même ne savez vers qui ou quoi diriger, bien que vous prétendiez: il reste des prêtres aux sacrements valides) au Bon Dieu.

La contradiction, insupportable à vos yeux, dès qu'elle se montre publique, constitue immédiatement, pour vous, un acte de "Trollage", de sabotage de "votre oeuvre", de schisme ou d'intrusion ennemie au sein de votre "communauté" (club privé).

La race, que vous prétendez défendre, à laquelle vous affirmez appartenir, cette race antique d'hommes libres, comment pouvez-vous prétendre en être si vous refusez le moindre combat ouvert contre ses acharnés détracteurs et pourfendeurs!

Comment croire véritablement à un redressement futur de la race Franque, lorsque l'on voit ceux qui se prétendent héritiers de cette gloire passée, refuser de combattre (à ?... plusieurs contre un!) un ennemi certain et reconnu (considéré comme facile à vaincre, puisque dans l'erreur!) de cette même race.

Enfin, je vous laisse, définitivement, à vos délires "pignolesques" de Francs dégénérés attendants LEUR saint pape et LEUR Grand Monarque dont le retour, prophétisé par St Tolkien, restaurera dans sa puissance et sa grandeur la race qui a clairement failli (et encouru, de fait, la malédiction) au pacte conclu entre Saint Rémi et Clovis lors du sacre de Reims.

En guise de réponse à votre caca nerveux matinale:

Citation:

Citation :
Et à certains anciens membres du forum recrutés en MP et venus ici en service commandé, plaider la cause des mêmes.
Vous avez raison, c'est dégueux, chacun sa secte quoi!!!

Citation:

Citation :
Ainsi qu'à certains venus de l'ouest Suspect .

J'habite (en exil) dans l'Ouest, mais je viens du Nord-Nord madame, (immigré) V--------... Paris, c'est déjà le magreb pour moi, d'ou êtes-vous déjà? D'ailleurs, Angers, c'est ou ça? Crédo=Suspect ?

Citation:

Citation :
...qui étaient aussi avides de porter la contradiction dans le même sens.
Pour porter la contradiction sur GazDeFrance, (pardon, je n'ai pas pu resister) il faudrait déjà être sûr de CE QU'AFFIRME GDF... et c'est pas gagné!

Citation:

Citation :
...avançant masqués...clown .

Au sein de votre secrète, chère princesse, Very Happy j'ai simplement essayé, sans y parvenir, de ne pas bousculer les adhérents de votre club! Je reconnaîs absolument mon tort.

Citation:

Citation :
...et qu'on voit revenir parmi les connectés récents et réguliers.
Je vous rassure, j'avais mes raisons (demandez à Martial, il vous enverra mes MP si ce n'est déjà fait!) et cela est fini, OUF, HEIN?!

Je garderai de vous, madame, l'image d'une venimeuse dialectissienne amie de ce "cher petit Baudelaire"! Mes hommages...

PS:

Mes salutations à votre mari Melki, (que je trouve sympathique) que vous feignez malhonnêtement de ne connaître qu'en tant qu'ami !
Inutile de répondre à ce MP, je me "déconnecte" definitivement de GDF.

Eric V----------

-----------------------------------------------

PS : La moitié des membres sait que Melki est mon époux.

L'autre moitié je n'ai pas eu l'occasion de le leur faire savoir, car je ne leur ai jamais parlé.

D'ailleurs, c'est parce que nous n'en faisons pas mystère que vous êtes au courant.

Vous auriez sans doute préféré que nous échangions en nous envoyant des mots doux?

Désolée, c'est pas le genre de la maison...

Bonne nuit.

Dhuoda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Jeu 7 Aoû - 0:24

Qu'est-ce qu'une secte?

Une secte est un groupe qui, sous une proposition séduisante de spiritualité biblique, de rituels imposés, d'enseignements programmés ou de développement personnel, poursuit des objectifs contraires aux droits les plus fondamentaux de l’homme par des agissements qui leur portent gravement atteinte. En fait, ce sont des groupes qui ont recours à la manipulation mentale et biblique qui consiste à créer chez l’autre, une allégeance, une perte de l’esprit critique, par des techniques diverses de psychologie, techniques détournées de leur finalité première. L’individu, victime de manipulation mentale et biblique, ne peut pas exercer un regard critique sur le groupe ou l’individu, pour se faire on a recours à la culpabilité, l’intimidation, les pressions de groupe. Comme un toxicomane, l’individu s’enfonce de plus en plus, le groupe oscille souvent entre des périodes de séduction (love bombing), ou on dit " tu es le meilleur, on t’aime, ce que tu fais est bien, le Seigneur t'a béni… " ; et des périodes de culpabilisation " tu pourrais quand même faire plus, tu critiques le mouvement après tout ce qu’on a fait pour toi, tu es égoïste, tu es un pécheur, tu es un rebelle à la Parole, tu ne suis pas le Seigneur… ". Tout ceci place bien sur l’individu dans une situation instable, paradoxale, le destabilisant totalement. Une secte est un groupe totalitaire ayant une autorité suprême incontestée et incontestable, détentrice d’un savoir ou d'une doctrine particulière (ex. le Baptême par Immersion, le Baptême du Saint Esprit, la Dîme), avec un message unique (ex. l'Évangile du libre choix), voir révolutionnaire et spectaculaire (ex. le parler en langues, les prophéties); dans lequel on pratique du conditionnement qui s’opère souvent en 4 étapes.



Première étape : La séduction

Vous êtes dans un groupe, pardon, LE groupe qui détient enfin les réponses aux questions existentielles de l’être humain (vie, mort, sexualité, santé, timidité, connaissance, salut, assurance…..). Ce groupe accepte votre adhésion a lui en vous garantissant des changements dans votre vie (fin de la solitude, bonheur, connaissance…); et en plus vous valorise bien souvent…

Deuxième étape : La mort de l’esprit critique

Une fois entré dans le groupe, les questions sont souvent évincées (on vous dit que vous aurez les réponses plus tard sur certaines choses). On peut vous mettre dans un protolanguage (langage propre a un groupe) qui va permettre de ne pouvoir discuter de certaines choses qu’entre vous. On peut vous modifier vos habitudes (sommeil, nourriture, fréquentations, lecture, conduite; choses qui ont traits au légalisme…), ou avoir des séances de prières, des études programmées, des cours de formation, et des cours de théologie qui valorisent l'existence d'une dénomination (ou plutôt Domination)...

Troisième étape : L’illusion groupale

On s’arrange pour que le groupe apparaisse comme LA famille, LES amis, Les frères, etc… on diabolise l’extérieur, ce qui contraste avec le sentiment de bonheur intense généralement ressenti, les autres sont dangereux, ils sont jaloux, ils veulent vous éloigner de votre Foi, etc…. Peu a peu, des ruptures commencent à se produire avec la famille, les amis, la société…

Quatrième étape : Le point de non-retour

Comment faire après avoir donné tout son temps, ses talents, sa confiance et son argent ? Comment s’en sortir quand on n’a plus d’amis a l’extérieur ? Comment ne pas appréhender que soient révélés des secrets confiés lors de confessions publiques ? Quand on a franchi déjà beaucoup d’étape, pourquoi s’arrêter alors que la fin approche et que Jésus revient bientôt ?

En conclusion, une secte est un groupe qui maîtrise la manipulation mentale et biblique, et qui aliène l’individu en lui faisant croire qu’il le fait librement, ce qui renforce encore chez lui l’adhésion au groupe. Une personne embrigadée ne peut pas croire qu’elle n’est pas libre. Ce n’est qu’après une révélation du Seigneur et un long travail, qu’elle pourra y parvenir, travail parfois pénible et avec parfois quelques rechutes….. Il faut aussi être vigilant pour que la personne victime de secte, fragilisée, ne retombe pas dans un autre groupe sectaire, qui lui donne l’illusion de la comprendre…..

Il me semble important de préciser que les sectes recrutent toutes sortes de gens, intelligents ou non, faibles ou non, car ce n’est pas toujours parce qu ‘un individu était faible qu’il a plongé mais parce que la secte l’a fragilisé.. (tiré et adapté d'un article de NICOLAS Sébastien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Jeu 7 Aoû - 11:38

Lettre ouverte à Eric V.

Bien cher Eric,

J’ai mis votre MP en ligne car il concluait naturellement le fil. Rien ne pouvait mieux illustrer la méfiance que suscitent ceux que vous représentez.

Je viens néanmoins vers vous en toute amitié - et je pense que vous saurez reconnaitre l’accent de la sincérité - pour clarifier certaines choses.

Ecrire sur un forum c’est être responsable devant un nombre non quantifiable de personnes et d’âmes, de ses propos. Quand un débat public est lancé, il doit arriver à son terme. C’est la loi du genre. Si ce débat d’idées n’arrive pas à se résoudre dans la soumission à la vérité ou bien que l’établissement de cette vérité devient polémique au sens noble et journalistique, il faut bien recourir au ton polémique qui est avant tout un style, mais qui n’engage jamais les personnes et ne doit pas devenir passionnel.

C’est comme ça que l’entendaient les grand polémistes qui pouvaient néanmoins se mettre d’accord sur le fait de n’être pas d’accord ou de ne pouvoir pas trouver de terrain d’entente, se serrer la main et ensuite dîner ensemble pour poursuivre la discussion entamée par journal interposé, sans que la courtoisie n'ait à en souffrir.

C’est dans cette optique que je me place. Donc, je peux dire « Bien cher Eric » et le penser.

C’est sur ce point qu’il y a semble-t-il une divergence entre nous. Vous attaquez vos adversaires de façon frontale avec la volonté de le terrasser. Vous engager un combat à mort et sans pitié. Et si par malheur vous l’engagez de travers et qu’en face, comme il se doit, l’on vous répond de même, vous semblez ne pas comprendre ce qui arrive.

En réalité, vous donnez le « la », et la discussion se poursuit comme vous l’avez lancée. Ni plus, ni moins.

Si l’on ajoute à cela que la virtualité fait dialoguer des personnes d’âges et de vécus différents, sans que cela ne soit jamais pris en compte, car ce biais, on ne le garde pas à l’esprit, en attaquant violemment on prend le risque d’un retour de manivelle.

Il est évident que le pied-tendre qui débarque dans la vie avec des certitudes et l’assurance théorique de sa jeunesse sera défavorisé face au vieux baroudeur chevronné qui aura acquis ses galons à la faveur de l’expérience.

Et je fais parti de ces vieux croutons qui on suffisamment ferraillé avec l’erreur pour avoir aujourd’hui le droit de s’exprimer, ce qui va de pair avec celui de le faire avec nuances mais détermination.

Vous dites que je n’ai rien répondu de valable. Relisez ce que j’ai écrit.

J’ai volontairement ignoré ce sur quoi vous (MH) auriez rebondi. Cependant, je n’ai rien éludé. Je ne suis pas venue sur votre terrain où vous (MH) m’attendiez pour déployer votre rhétorique connue.

Vous savez comme moi que la prudence est une vertu et qu’il faut parfois refuser de dialoguer avec l’erreur quand elle est manifeste. Comme le disait PieXII à propos du communisme (de mémoire) :

« Il faut acceptez le dialogue avec les hommes mais refuser de dialoguer avec l’erreur. Malheureusement, certains hommes en viennent à être tellement imprégnés d’erreur, que dialoguer avec eux, c’est accorder à l’erreur une tribune. Le catholique ne peut pas sans témérité et sans préjudice se prêter à un tel dialogue. »

Vous pensez que nous n’avons pas d’arguments alors que nous refusons le dialogue.

Si Eve s’était mis deux phalanges dans les oreilles, nous n’en serions pas où nous en sommes.

Maintenant, mon cher Eric, je vous assure que toute cette affaire et celles qui ont précédé n’excèdent pas la nécessaire correction fraternelle.

Je n’ai vis-à-vis de vous aucune animosité personnelle d’autant que je devine sous votre sensibilité à fleur de peau, une personne qui doute et veut se convaincre. C’est pourquoi vous désirez tellement emporter la victoire. Le simple fait de croire que nous n’avons pas d’arguments à vous opposer vous conforte, et vous venez ici vous persuader vous-même que vous avez fait le bon choix.

Je pense que vous devriez reconsidérer tout cela avec simplicité de coeur et esprit critique. Peut-être serons-nous irréconciliables. Est-ce que cela empêche l’élégance du cœur ?

Surtout, surtout, ne choisissez pas la fuite en avant. Nul ne sait avant de l'avoir trouvé, où se trouve le point de non retour. Et il y a toujours un grand danger à flirter avec les limites.

Aucun membre de Gesta ne vous est PERSONNELLEMENT hostile.

Il est possible que mes propos vous aient blessé. Je vous prie de croire que cela m’attriste. Mais cela vient uniquement du fait que vous avez fait d’un débat d’idée comme tant d’autre sur le net, une affaire personnelle.

Vous-même avez à plusieurs reprise voulu être blessant. Vous avez dressé de moi un portrait public tellement éloigné de la réalité, que si vous connaissiez ma vie, le rouge vous monterait au front de confusion, car vous avez été grandement injuste.

Mais cela ne m’a jamais affectée car je n’ai pas pensé une seule seconde que j’étais visée PERSONNELLEMENT.

Pour vous je suis un avatar. On blesse des hommes pas des avatars. Les attaques font parti des conventions quand le discours devient polémique. C’est un peu la loi du genre.

Quand on durcit le ton, ça fait parti des risques. Il faut assumer.

Mais il ne doit rien y avoir qui fasse obstacle à la charité.

J’espère avoir aidé à dépassionner le débat.

Je vous demande de bien soupeser ce que j’ai écrit avant de refuser la main tendue. Car c’en est une.

Quoiqu’il en soit, il y a longtemps que je prie pour vous et les vôtres. Et rien ne pourra m’empêcher de continuer.

Le Dieu Bon ne laisse pas les prières se perdre…

Je vous quitte en vous assurant des mes sentiments les plus fraternels en Jésus et Marie.

Votre respectueuse et dévouée Dhuoda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catophobie   Jeu 7 Aoû - 22:55

Je viens d'ouvrir le forum après quelques jours d'absence et je suis restée sidérée.....

Voilà ce que je lis dans ce que relate Melki... et qu'il réprouve !


Un point m'avait grandement intrigué au sujet de marie-hélène : comment un esprit moderniste, donc libéral et déformé, corrompu, pouvait-il en 3 posts acquérir une vision si claire sur des points obscurs pour ceux qui confondent vérité et erreur ? C'était trop beau pour être vrai !

Voilà ce que je lis dans ce que relate Duhoda venant d'un certain Eric que j'aurais fait bien rire et qui m'établit membre d'un Troll M H !

les questions soulevées par "le Troll" MH étaient, en soit, posées uniquement dans le but de porter la contradiction publiquement sur un saint, vénérable et paisible forum catholique.

Voilà encore ce que répond Duhoda qui a cependant, toujours été très correct à mon égard. Comment a-t-il pu croire que j'étais cet Eric V...très méprisant à mon égard ?

J’ai volontairement ignoré ce sur quoi vous (MH) auriez rebondi. Cependant, je n’ai rien éludé. Je ne suis pas venue sur votre terrain où vous (MH) m’attendiez pour déployer votre rhétorique connue.

Dites moi où je suis et quel mal j'ai pu vous faire. S'il est vrai que j'ai eu la grande culpabilité de m'écarter de toute pratique, je ne pense pas avoir été moderniste. Et bien que je sois très loin de vivre une vie de sainte, je me suis toujours intéressée, sans doute beaucoup trop spéculativement, aux questions religieuses.

Dites-moi si je vous dérange, je n'aurai aucun mal à respecter votre tranquilité ! Je vous remercie de m’attribuer « une vision si claire sur des points obscurs pour ceux qui confondent vérité et erreur ? » Mais je ne vois pas mon mérite parce que je n’aurais pas confondu la vérité et l’erreur. Est-ce une si grande prouesse ? Je crois pourtant avoir désiré dans ce forum connaître des vérités que je n’ai pas encore pu saisir.

Chers membres de ce forum et administrateurs, j’attend votre décision pour savoir si je peux continuer à travailler avec vous.

M H
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catophobie   Jeu 7 Aoû - 23:07

Comme je ne savais pas ce qu'était un "Troll". Je croyais que c'était simplement un groupe quelconque.....j'ai regardé sur WIKIpedia qui dit:

On ne parle de troll que lorsqu’on pense avoir décelé une volonté de polémiquer allant au-delà de la volonté d’avancer dans une discussion.

D'après cette définition, l'accusation porterait sur le fait que je n'ai eu dans mes interventions jusqu'ici, que la seule volonté de polémiquer sans la volonté d'avancer dans la discussion. Si vous êtes sûrs de votre accusation, je comprends que je sois définitivement indésirable.

Marie Hélène
Revenir en haut Aller en bas
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Jeu 7 Aoû - 23:56

Autre définition :
Citation :
Les personnes se rendant coupables de trolling ont été appelées, progressivement, des Trolls, en allusion aux monstres laids et déplaisants de la mythologie nordique ; par ailleurs, dans le jeu Donjons et Dragons, les trolls ont une capacité de régénération, les membres découpés repoussent en quelques heures, la comparaison avec les fils de discussion qui se multiplient est d’autant plus judicieuse.
Sinon :
Citation :
Mais je ne vois pas mon mérite parce que je n’aurais pas confondu la vérité et l’erreur. Est-ce une si grande prouesse ?
A l'époque où les catholiques avouent, morfondus, être teintés d'un libéralisme auquel ils veulent pourtant échapper à tout prix, oui, c'est une prouesse, pour ainsi dire du jamais vu ! Surtout pour quelqu'un dont l'esprit a été faisandé par le monde et la gueuse depuis toujours...

Citation :
Voilà ce que je lis dans ce que relate Melki... et qu'il réprouve !
Vous êtes sûre d'avoir bien lu ?!? C'est un élément appuyant ce que j'ai dit avant. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Catophobie   Ven 8 Aoû - 0:24

Bon, je me fais prendre la tête au téléphone...Et Je fatigue, là.

ERIC EST DIFFAME, ET C'EST VRAI, JE PRECISE QU'IL N'EST PAS MH!!! OK?

Voilà c'est dit, c'est fait...
 
Maintenant, il faut réparer, c'est la moindre des choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catophobie   Ven 8 Aoû - 10:20

Je vois que certains s'ennuient sur ce forum et qu'ils ont besoin de se faire des émotions fortes en voyant chez certaine de leur partenaires des
"monstres laids et déplaisants de la mythologie nordique"
Si cela peut leur permettre de surmonter leur ennui...c'est parfait !

Je remercie Credo de ne pas m'obliger à me réincarner...même chez les indouistes, c'est une chose qui se passe après la mort...soyons patients !


Passons aux choses sérieuses :

Irascimini a dit:

"Je pose d'autres questions :

Pour qui la visibilité de l'Eglise a-t-elle une importance démesurée ?
Pour qui la légitimité des pasteurs a-t-elle une importance démesurée ?
Qui veut absolument voir une société visible avec un chef visible ? Et nous en fournir un bien en chair..."


Je n'ai pas suffisament de connaissance pour répondre à ces questions. Cependant, je me permets, si vous le permettez, de faire les remarques suivantes:

Si l'a visibilité de l'Eglise n'a aucune importance aujourd'hui, on doit se moquer de savoir s'il y a un pape ou s'il n'y en a pas. On doit se moquer de savoir si nous avons des évêques ou s'il n'y en a pas. on doit se moquer de savoir s'il y a des prêtres ou s'il n'y en a pas. On doit se moquer de la communion des saints qui sont sur la terre puisque l'on ne doit pas savoir s'il y en a ou s'il n'y en a pas. On doit se moquer de savoir s'il y a des sacrements ou s'il n'y en a pas. on doit se moquer de pratiquer la religion d'une manière ou d'une autre puisque l'on ne devrait pas savoir si les sacrements sont à notre disposition ou non.

Si la légitimité des pasteurs n'a aucune importance, nous pouvons sans problème aller chez tous les schismatiques dont les sacrements sont valides. Si la légitimité n'a aucune importance, c'est que l'Eglise n'a jamais donné de consigne formelle sur la question des sacrements illégitimes et nous permet de les recevoir tous dans toutes les église non-catholiques schismatiques.

Est-ce que Jésus-Christ n'a pas voulu lui-même "une société visible avec un chef visible "? Est-ce vraiment une tare qu'un catholique veuille encore la même chose aujourd'hui ?

Mon cher Irascimini, Pour la conclusion que vous apportez à ce désir légitime "de nous en fournir un bien en chair", je crois que c'est ce que font tous ceux qui nous présente sur le trône de Saint Pierre, le très illustre Benoît XVI...
Pour ma part, je suis désolée d'affirmer que je veux éperdument une Eglise, société visible avec un chef visible, même si je dois constater que cette visibilité accidentelle est réduite comme une personne de ce forum a dit que ceci avait été prophétisé par cette parole d'une appartion de la Vierge où elle a dit "l'Eglise sera éclpsée"
Le fait de vouloir une Eglise visible est-il égal à vouloir à imposer à l'Eglise un pape que l'on se choisirait ? Doit-on réprouver en nous le désir d'une église visible parce que l'on constate que l'Eglise est éclipsée? ce terme "l'Eglise eclipsée" signifie-t-il que l'Eglise est cachée ou invisible, inexistante dans sa réalité ?

La religion catholique est-elle la religion du doute? Si oui, quel intérêt a-t-elle?
Si non, elle a forcément une réalité objective .
Alors, soit il y a un pape et on lui donne l'importance que J-C lui a donné...et ce n'est pas rien!
Soit, il y a un usurpateur à la place du pape. Celui-ci ne peut être qu'un ennemi déclaré de l'Eglise catholique d'autant plus que dans ce forum on accuse ce "pape" d'être hérétique. Le phénomène est me semble-t-il encore plus grave et donc plus manifeste parce qu'il ne s'agit pas seulement d'un faux pape mais d'une fausse église. Peut-on faire nos amis, évêques, prêtres ou fidèles ceux qui lui donnent des droits divins et qui sont avec lui dans la même fausse église ? Peut-on faire d'eux les membres de l'Eglise visible, nos frères dans la foi. Peut-on leur donner des droits sur nous ? Peut-on les accepter comme les ministres de Jésus-Christ agissant en son nom et au nom de son Eglise ?
Pourquoi voulez-vous absolument me donner des intentions que je n'ai pas et qu'en aucune manière j'ai manifestée sur ce forum ?
est-ce une manière d'éviter de répondre ?

Marie Hélène
Revenir en haut Aller en bas
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Ven 8 Aoû - 11:25

J"avais écrit :

Citation :
J’ai volontairement ignoré ce sur quoi vous (MH) auriez rebondi. Cependant, je n’ai rien éludé. Je ne suis pas venue sur votre terrain où vous (MH) m’attendiez pour déployer votre rhétorique connue.

Aucun problème cher Credo. J'ai sans doute manqué de clarté.

Dans mon esprit, il était évident que vu son MP privé, où Eric, qui n'avais jamais été nommé, rebondit sur les développements de "Marie-Hélène" et les justifie, il était patent disais-je, qu'il s'associait à ses idées.

Je n'ai pas dit Eric alias MH, mais "vous (MH)". Le "vous" ne s'adressait d'ailleurs à Eric, qu'autant qu'il était devenu mon interlocuteur. Car je parle des posts antérieurs, avant même qu'il ne se soit cru tenu de répondre en son nom propre, quoiqu'en privé. Et qu'au moment que je relate, il n'était pas question de lui, mais de MH et de ceux qui à mon sens la téléguident, et auxquels, Eric est de lui même venu s'associer.

Je reformule donc :

"J'ai volontairement ignoré ce sur quoi ceux qui se cachent derrière les questions de "Marie-Hélène" et vous-même qui vous y associez maintenant, et qui représentez les mêmes idées, VOUS TOUS, VOUS auriez rebondi.

Je ne suis pas venue sur votre terrain, à ceux qui défendent les mêmes idées que MH et vous même qui aujourd'hui choisissez de vous y associer, où vous m'attendiez (pas moi personnellement - ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant - mais toute personne qui aurait eu la maladresse de répondre dans ce sens, et ce qu'à vérifié la répondre de MH à Melki) pour déployer votre (celle à laquelle vous avez choisi délibérément de vous associer mais aussi ceux au nom de qui "Marie-Hélène" parle, ) rhétorique connue."


Je suis vraiment désolée qu'Eric se soit senti concerné.

Je rappelle encore un fois qu'il s'est associé volontairement à MH et qu'au moment que je relate de mes messages, il n'était pas question de lui. C'est un vous collectif et rétrospectif, car au moment où j'écris, c'est quand même à lui que je m'adresse et non à la nébuleuse MH.

Il est vrai qu'on gagne toujours à être clair. Mais dans chaque énoncé il y a une grande part d'implicite que la bonne foi et la perspicacité suppléée en permanence en fonction du contexte, du déjà dit, de l'évidence...

J'ai tourné ma phrase un peu vite. Eric se sent diffamé. Je lui présente mes regrets sincères.

Mais il n'y a pas eu diffamation. Tournure elliptique tout au plus.

Cela étant, ce qu'on gagne en clarté, on l'a perdu en légèreté...

Dhuoda

PS : Dites-moi, on essaierait pas de faire pression sur vous pour que vous supprimiez les messages?

Parce que c'est généralement "la diffamation" qu'on invoque dans ces cas là...

Re-PS : Je viens de voir arriver le nouveau post de "Marie-Hélène".

J'aime bien tout ce qui y est en creux...un ange passe... la preuve par l'élusion...

Bon, à moi les vacances et c'est pas trop tôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irascimini
Page
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Califat des 3 frontières / desert d'Alsace
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Catophobie   Ven 8 Aoû - 14:00

Cher Marie-Hélène,

Puis je me permettre une sugestion pour clarifier un peu la situation et nous montrer votre bonne foi :

En dessous du tableau en haut de l'ecran à gauche il y a un bouton "Forum": vous cliquer dessus

Ensuite vous descendez, actualite, crise de l'eglise, actualité de la tradition...... encore,encore,encore..... et là vous arriver sur la rubrique:
Règlement et présentation des nouveaux membres (obligatoire)

vous cliquer pour entrer...et vous cliquer sur "nouveau"

Pour faire un nouveau fil et vous presenter, nous dire d'où vous arrivez ce que vous cherchez, votre niveau de pratique et de connaissance religieuse, par où vous êtes passée et ce qui vous motive....
Et tout ce que vous aurez envis ou jugerez utile de nous dire....

Et ensuite on pourra probablement partir sur de meilleures bases..


Ps : Moi aussis je suis en vacance la semaine prochaine cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Catophobie   Ven 8 Aoû - 15:52

Allez on continue....

GABY EST DIFFAMEE, ET C'EST VRAI, JE PRECISE QU'ELLE N'EST PAS MH!!! OK?

Voilà c'est dit, c'est fait...
 
Maintenant, il faut réparer, c'est la moindre des choses...

Pour le reste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catophobie   Ven 8 Aoû - 18:12

Merci à Irascimini de m'avoir indiqué où je devais me présenter sur le forum. C'est ce que j'avais demandé dans une post antérieur auquel personne ne m'avait répondu.

Présentation qui a pour but, dit-il, de :
"faire un nouveau fil et vous presenter, nous dire d'où vous arrivez ce que vous cherchez, votre niveau de pratique et de connaissance religieuse, par où vous êtes passée et ce qui vous motive....
Et tout ce que vous aurez envis ou jugerez utile de nous dire...."


j'ai constaté pour moi-même que je n'avais pas regardé la présentation de ceux qui m'avaient si diligemment répondu et je comprends alors l'utilité de cette présentation...c'est évident !
Merci encore !


Marie Hélène
Revenir en haut Aller en bas
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Ven 8 Aoû - 20:39

C’est à la réaction du crapeau qu’on voit la force de l’acide.

Citation :
GABY EST DIFFAMEE,

Où ça « Gaby » ? Phrase exacte ?

Citation :
ET C'EST VRAI,!!!


Justifiez-vous?

Citation :
OK?

Absolument pas!

Citation :
JE PRECISE QU'ELLE N'EST PAS MH

Qui a écrit qu’une inconnue nommée Gaby était MH?

Pour affirmer cela, vous savez donc qui est vraiment MH ? Et vous savez aussi avec certitude qu'elle n'est pas "Gaby" qui elle, est une parfaite inconnue dont personne n'a jamais entendu parlé.

Je vois, je vois...

Je rappelle une évidence. Une identité, c'est un prénom, un patronyme, un genre, un âge, une adresse et tout ce qui fait qu'une personne peut être reconnue avec certitude. Là, éventuellement, il peut y avoir diffamation sous réserve expresse que le délit soit reconnu et la personne visée, authentifiée et que cela puisse lui porter un préjudice réel à elle, sa réputation, son travail, ses proches, sa vie privée.

Sur un forum la coutume est de prendre des pseudos qui protègent de ce type d'indélicatesse. Je ne connais pas d'avatar répondant à un pseudo "Gaby".

Je connais une Marie-Hélène Laurent qui est sans doute aussi un pseudo, et dont de toutes façons personne sur le net n'est en mesure, faute d'éléments complémentaires, de dire à laquelle des Marie-Hélène Laurent elle correspond dans les Pages Blanches. Car il y en a 4 en Ile de France, 6 en Rhône-Alpes, 4 en Midi-Pyrénées, 2 en Alsace, 3 en PACA etc...

On ne diffame pas des masques de Comedia dell'Arte! Des personnages de convention! Des identités de fantaisie!...


Citation :
Voilà c'est dit, c'est fait...

Vous êtes donc aux ordres ???

Citation :
Maintenant, il faut réparer, c'est la moindre des choses...
Tu peux te brosser.

Citation :
Pour le reste...
Aussi …



On aura compris qu’en coulisse ça négocie grave.

S’il y a des pressions dans l’ombre :

Citation :
« Bon, je me fais prendre la tête au téléphone...Et Je fatigue, là. »

Je demande QUI fait pression.

C’est nécessaire au débat.

Les lecteurs qui ont pris la peine de s’intéresser au fil ont le droit de savoir qui s’émeut dans l’obscurité.

Credo, je sais que tu es parfaitement d’accord avec moi. On en a suffisamment discuté.

Je ne voudrais pas être à ta place...

Sur ce, je pars en vacances et verrai à mon retour si tu as eu le courage de laisser tous les posts./
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re catophobie   Ven 8 Aoû - 22:58

Je me vois contraint et forcé de répondre, ici, à certaines affirmations avancées par Dhuoda

Belle volte-face Dhuoda, seulement, voyez-vous, JAMAIS je n'aurais osé avancer l'idée que vos propos, à aucun moment, puissent manquer de clarté.
Vous êtes, et tout le monde en conviendra je pense, UNE BRILLANTE (même si venimeuse!) DIALECTICIENNE...
D'ailleurs, je vous le confirmais dans mon MESSAGE PRIVE :

Citation :
"Je garderai de vous, madame, l'image d'une venimeuse dialecticienne amie de ce "cher petit Baudelaire"! Mes hommages..."

Donc, m'étant lourdement trompé, je reformule: (comme vous dites) "Je garderai de vous, madame, l'image d'une venimeuse ... amie de ce "cher petit Baudelaire"! Mes hommages..."

Pouvez-vous nous dire quels sont "les développements de "Marie-Hélène" auquel il est patent que je sois associé, (par les idées) étant donné que celle-ci n'a fait quasiment que poser des questions! (qui fâchent).

Citation :
Le "vous" ne s'adressait d'ailleurs à Eric, qu'autant qu'il était devenu mon interlocuteur

A QUEL MOMENT SUIS-JE DEVENU VOTRE INTERLOCUTEUR MADAME?

Je vous ai simplement envoyé un MESSAGE PRIVE, (affirmatif, non interrogatif) je ne suis pas intervenu depuis (vérifiez) X mois sur GDF; de grâce, ne faites pas de moi votre interlocuteur, c'est Marie-Hélène qui, sur ce fil, est votre interlocutrice! Répondez-lui donc...

Citation :
Je suis vraiment désolée qu'Eric se soit senti concerné.

Chère Dhuoda, comprenez bien, je ne me SUIS PAS (simplement) SENTI CONCERNE, (car, JE SAIS QUE JE NE SUIS PAS MH), MAIS CERTAINEMENT VU DIFAME!
Je lis un minimum le français, comme, sans doute, tout lecteur de ce site; Or, si je n'avais prévenu l'administrateur de GDF, de ce que vous nommez une simple "tournure elliptique", le lecteur, lui, lirait toujours aujourd'hui:
Dhuoda a écrit à Eric:

Citation :
J’ai volontairement ignoré ce sur quoi vous (MH) auriez rebondi. Cependant, je n’ai rien éludé. Je ne suis pas venue sur votre terrain où vous (MH) m’attendiez pour déployer votre rhétorique connue.

Et pour preuve, un ami m'a récemment demandé, sur msn, si j'étais véritablement MH...
Dieu seul sait, si le temps passant et la vérité éclatant de façon privée, une modification quelconque aurait été apportée à votre phrase.
Ainsi, sans doute, serait resté dans la mémoire du lecteur de GDF: Marie Hélène = Eric...
Il faut faire très attention car, en effet, vous savez pertinemment qu'il est dangereux de présenter des approximations aux lecteurs anonymes qui lisent les fils, sur GDF, à la recherche de ce qu'ils doivent croire!

Citation :
Je rappelle encore un fois qu'il (Eric) s'est associé volontairement à MH

Montrez où et quand!
Je vous ai simplement écrit en MESSAGE PRIVE:

Citation :
Les questions que MH a soulevées SONT REELLEMENT des questions que TOUT VRAI CATHOLIQUE s'est, ou doit, logiquement posé à un moment; ce questionnement est LA BASE à partir de laquelle les réponses trouvées (par persévérance dans la quête de la Vérité) permettent, à n'importe quelle âme de notre époque, d'apercevoir clairement et chrétiennement la stricte et misérable situation du catholique d'aujourd'hui.

Comment pourrais-je "m'associer volontairement à MH", étant donné que je ne sais absolument pas ce qu'elle pense et que je ne connais pas cette personne.
Par contre, oui, je comprends parfaitement que l'on puisse se poser, ou poser, ce type de questions. Pas vous?
D'ailleurs, votre mari (Melki) lui-même s'est certainement posé les mêmes questions que Marie-Hélène puisqu'il a écrit dernièrement qu'il avait tranché ainsi le problème:

Citation :
Voilà mon point de vue et je le partage complètement. Je ne doute pas que parmi nos forumites habituels certains aillent à la Messe, je pense donc qu'ils pourront vous éclairer. Pour ma part c'est plié! Et croyez bien que je préfèrerais infiniment que les choses soient différentes.

Citation :
car au moment où j'écris, c'est quand même à lui (Eric) que je m'adresse et non à la nébuleuse MH.

Tiens, je croyais qu'Eric et MH était "associés" !? Contradiction. Mais dites-moi, du coup, j'y pense, Melki lui-même participe à cette "association" puisqu'il s'est aussi nécessairement posé (à un moment) les mêmes questions que MH et moi...

Citation :
pour déployer votre (celle à laquelle vous avez choisi délibérément de vous associer mais aussi ceux au nom de qui "Marie-Hélène" parle) rhétorique connue.

Précisément! Eclairez donc Marie-Hélène, le forum et l'univers entier au sujet de CEUX AU NOM DE QUI "Marie-Hélène" parle!


Mais je crois vraiment que Martial Demolins possède, lui, la clef qui authentifiera l'identité véritable de Marie-Hélène:

Citation :
"Surtout pour quelqu'un dont l'esprit a été faisandé par le monde et la gueuse depuis toujours..."

Je lui demande, donc, de venir nous expliquer clairement comment il a pu déduire des posts de MH, s'il ne la connait pas, la certitude formelle que son esprit a été faisandé par le monde et la gueuse depuis toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Catophobie   Ven 8 Aoû - 23:20

J'aimerais alors que tu me dises comment quelqu'un qui a grandi en-dehors de la religion n'a pas été pourri par le monde. C'est déjà dur de ne pas l'être quand on veut rester catholique... Tu vois solution toi? Je ne suis pas preneur, mais j'aimerais savoir... Shocked

edit ->
"j'aimerais savoir comment même une infiniment petite bonne chose pourrait sortir d'une "oeuvre" non approuvée par Dieu, MAUDITE" (c)
Ici, je parle naturellement du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catophobie   Ven 8 Aoû - 23:31

Citation :
J'aimerais alors que tu me dises comment
quelqu'un qui a grandi en-dehors de la religion n'a pas été pourri par
le monde. C'est déjà dur de ne pas l'être quand on veut rester
catholique... Tu vois solution toi? Je ne suis pas preneur, mais
j'aimerais savoir...

Martial, avez-vous un quelconque problème de compréhension?

Relisez ce que j'ai écrit:

Comment avez-vous pu déduire des posts de MH, la certitude formelle que son esprit a été faisandé par le monde et la gueuse depuis toujours.

Pouvez-vous répondre?
Revenir en haut Aller en bas
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Catophobie   Ven 8 Aoû - 23:47

Eric a écrit:
Citation :
J'aimerais alors que tu me dises comment
quelqu'un qui a grandi en-dehors de la religion n'a pas été pourri par
le monde. C'est déjà dur de ne pas l'être quand on veut rester
catholique... Tu vois solution toi? Je ne suis pas preneur, mais
j'aimerais savoir...

Martial, avez-vous un quelconque problème de compréhension?

Relisez ce que j'ai écrit:

Comment avez-vous pu déduire des posts de MH, la certitude formelle que son esprit a été faisandé par le monde et la gueuse depuis toujours.

Pouvez-vous répondre?


Si je peux me permettre d'intervenir sur ce fil, et répondre à Eric, je lui dirais tout d'abord qu'il serait plutôt exceptionnel qu'un quelconque de nos contemporains n'ait pas l'esprit façonné par la démocratie égalitariste, anarchiste et athée.
IL faut sans cesse se convertir de plus en plus, comme la vie est une suite de renoncements, elle est pour nous une suite de conversions:
c'est à dire pour certains qui doutent dans leur intelligence, par des études sérieuse et plus ou moins compliquées, et pour tous, par la vie de prière, qui n'est pas une vague pensée de quelques secondes, et par l'étude de la vie des saints!
Nous sommes tous possédés par l'orgueil de nos droits : nous avons droit à une religion, nous avons droit à notre religion qui nous plait, nous avons droit à une religion compréhensible, par choquante, nous avons droit de nous fabriquer une oasis religieuse qui nous plait à quelques uns, nous avons droit aux sacrements, nous avons droit à l'absolution automatique, nous avons droit à la miséricorde à guichets ouverts de Dieu, quelle que soit notre conduite lâche, nous avons droit à toutes les excuses etc ...Voilà avoir l'esprit faisandé par le monde. Moi même j'en témoigne, et je reconnais que je passe par des conversions successives.
Ce qui me frappe dans ce que dit Marié Hélène: elle parle de son désir légitime de ceci de cela...Mais nous n'avons droit à aucun désir! nous devons nous déposséder de nous-même et regarder la Situation comme dit Mgr Gaume telle qu'elle est : tragique, horrible, mais méritée aussi, et secrètement voulue par nous depuis deux siècles au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Catophobie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Catophobie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: