Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une preuve de plus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tancrède
Comique suisse


Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Une preuve de plus...   Sam 26 Avr - 12:24

de l'usurpation du Saint Siège.


Traduit par mes soins - ne maitrisant pas le vocabulaire juridique de l'église et n'ayant pas une pleine maitrise de la langue allemande, il se peut qu'il y ait des approximations. Je pense, toutefois, avoir reproduit le sens du texte original.


Citation :
Le Siège Pontificale peut devenir vacant par abdication. Du fait que la dignité pontificale n'est pas d'un caractère "intelebilis" il est possible de renoncer d'y renoncer et ce sans avoir besoin de voir cette décision confirmée.

Le souverain pontife peut également perdre son rang de vicaire du Christ de par une folie complète et durable, du fait que le Pape doit être une personne dotée de raison.

La déchéance du siège pontificale prendrait également place, et ce ipso facto, dans le cas d'une hérésie notoire de la personne du Pape. Le Souverain pontife ce faisant se mettrait, lui-même, hors de l'Eglise (et serait donc retranché de son sein et déchu de son rang)

Aucune dignité ou autorité quelle qu'elle soit ne peut déposer le Souverain Pontife, qu'elle soit temporelle ou fut-ce un Concile. [...] Le Concile peut tout juste constater et déclarer l'hérésie et ses conséquences (sur la personne du Pape).


Le texte original:

Citation :
Der päpstliche Stuhl kann auch durch Resignation. Da die päpstliche Würde keinen character indelebilis verleiht, so ist ein Verzicht möglich, und zwar ohne jemandes Genehmigung.

Die päpstliche Würde geht ferner verloren durch totalen und bleibenden Irrsinn, da der Papst eine vernünftige Person sein muss.

Die Erligung des päpstlichen Stuhles träte endliche auch ein durch notorische private Häresie des Papstes, und zwar ipso facto, indem der Papst durch solche Häresie des Papstes, und zwar ipso facto, indem der Papst durch solche Häresie selbst aus der Kirche ausscheiden würde.

Von Absetzung des wirklichen Papstes durch ein allgemeines Konzil oder durch weltliche Gewalt, wie das im Mittelalter vorkam, kann bei richtiger Auffassung des Primates keine Rede sein; denn "prima sedes a nemine iudicatur". Das Konzil kann nur eine Erklärung abgeben über die Tatsache der privaten Häresie und ihre Folgen.


Source: III. Buch: die Verfassung der Kirche. 3. Abschnitt: Die Kirchenämter. Seite 365 aus dem "Abschnitt des katholischen Kirchenrechtes" von Dr. Johannes Baptist Sägmüller - Professor in Theologie an der Universität Tübingen. Daté de 1909.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une preuve de plus...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Première épreuve : Le courage !
» La ficelle ! (Épreuve sournoise)
» Avertissements, Périodes Test & Mise à l'Épreuve
» [Mission] L'épreuve du tombeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Religion, doctrine, apologétique-
Sauter vers: