Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un prof de la catho ésotériste chrétien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Un prof de la catho ésotériste chrétien   Ven 4 Avr - 23:25

http://signes-et-symboles.org/dossiers-symbole/index.php/2007/01/01/20-jerome-rousse-lacordaire-lesoterisme-chretien-peut-etre-concu-comme-une-dimension-plus-interieure-du-christianisme

Il ne faut pas généraliser, le vénérable Institut Catholique de Paris est présidé par son excellence monseigneur l'éminentissime seigneur Monsieur le Cardinal André 0023 Et il est un enseignment catholique. Parmi son corps professoral un tout petit enseignant brillant et plein de nuances et d'intelligence pense estime modestement, pense que l'ésotérisme est une des facettes du christianisme aussi légitime que les autres facettes que l'on trouve dans toute religion, ainsi on y trouve "mysticisme" , "l'activisme" , "l'illuminisme" le libéralisme" le "millénarisme" 'l'intégrisme" le "progressisme" "l'ascèse," l"esprit de prière" "l'esprit de bienfaisance" etc il y a donc "l ésotérisme" dans le christianisme comme il existe tout aussi légitiment et naturellement dans l'islam, dans l'hinoudisme, dans le talmudisme, dans le boudhisme, dans le fétichisme africain, dans le paganisme antique ou néo, etc..

Le seul inconvénient de cette thèse qui ne choque évidemment aucun "catholique", c'est que le Christianisme est la seule religion par essence anti-ésotérique. Mais pour comprendre cela, il faut étudier, et secouer les kilos de crasse d'ignorance, dus aux montagnes d'orgueil de ces cathos de toute obédiences...


Voici un extrait de la sainte prose de ce père Néo-Lacordaire ...

Citation :
On comprend qu’un Marsile Ficin, un Pic de La Mirandole, et d’autres, aient appelé à la redécouverte d’une «vraie philosophie chrétienne» comme dira Érasme — d’une Philosophia perennis comme dira un évêque, Agostino Steuco, d’une «théologie ancienne» comme diront Ficin et Pic. Bref, de quelque chose qui soit la réconciliation de ce qu’ils appelaient la «sagesse» et la «piété» : une science plus globale, souvent marquée par l’apport hermétique, platonicien ; un retour aux Pères de l’Église ; enfin un retour à la Bible.Certains ont vu dans ce mouvement une pré-Réforme. Je ne suis pas sûr que ce soit tout à fait exact, mais certaines préoccupations ont pu rejoindre les divers mouvements “évangéliques” d’alors : le désir d’un retour aux sources, l’étude des langues bibliques, dont l’hébreu, l’adaptation de la kabbale Poldève au christianisme, un souci de concorde etc. On voit donc bien, en tout cas, comment s’opère alors la formation d’un corpus qu’on identifiera assez vite a posteriori avec l’ésotérisme : on assiste à ce moment-là à l’émancipation — souvent en réaction contre des tendances dominantes plus «naturalistes » — d’une perspective ésotérique autonome, alors qu’auparavant les choses sont beaucoup moins faciles à cerner. Nombre de textes « mystiques » ou considérés comme tels, étaient simultanément des textes initiatiques, traduisant l’expérience de traditions proprement initiatiques… C’était du moins l’opinion de personnalités liées à la Fraternité du Paraclet.
Quant à l’attitude de l’Eglise, il faut bien souligner qu’il n’y a jamais eu, à ma connaissance, de condamnation officielle explicite — ni même me semble-t-il implicite — de l’ésotérisme chrétien, même s’il y a pu y avoir condamnation de « mouvements » comme le théosophisme ou le spiritisme. Mais jamais Rome n’a condamné l’ésotérisme en tant que tel. Si l’on note, il est vrai, une certaine réprobation, celle-ci semble n’avoir débuté réellement qu’au XXe siècle, donc assez tardivement.
J’en veux pour preuve ces courants que Jean-Pierre Laurant a étudiés dans l’ésotérisme chrétien en France au XIXe siècle — des personnalités aussi officielles que Dom Pitra(Cool, cardinal, bénédictin érudit et dont les centres d’intérêts s’apparentent de très près à ce qu’on pourrait appeler l’ésotérisme. On constate encore au XXe siècle les prolongations de ce genre de perspectives dans une revue comme Regnabit qui n’est pas à proprement parler une revue ésotérique, mais qui accueillait en son sein des auteurs — parmi lesquels René Guénon(9) — dont les clefs d’analyse et les perspectives étaient tout à fait celles de l’ésotérisme.

Bravo mon révérend, illuminez les ignorants de votre secte, vous avez bien du travail, au moins vous je respecte chez vous celui qui a un peu étudié avant décrire, ce qui n'est pas le cas ordinaire dans votre secte...


Dernière édition par luernos le Ven 4 Avr - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaussis
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Un prof de la catho ésotériste chrétien   Ven 4 Avr - 23:38

Bien Cher Ami,

sur ce sujet là, l'on rejoint les autres: l'homme moderne n'est pas religieux.. pour honorer Dieu comme Il le veut et demande, mais cet homme moderne se fabrique une "religion" à son image et à son profit!

"Je veux une religion qui me console, qui ne me demande aucun effort, où tout soit à mon service et facile d'accès:"
exit l'adoration, la soumission, la Loi Divine, les efforts, la pénitence, le sacré, l'étude ardue de la Sainte Doctrine, etc...

On reste dans le sensible, le psychanalytique, le charismatique, le sentimental, la chaleur du groupe!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Un prof de la catho ésotériste chrétien   Jeu 28 Aoû - 0:23

un forum musulman :

http://aslama.com/forums/archive/index.php/t-9518.html

où l'on parle des rapports entre la gnose et l'islam.

Le cas de Schuon et de Guenon est étudié, certains les croient musulmans, les autres en doutent.
il est évident qu'ils ne sont pas musulmans, car il y a une impossibilité métaphysique, philsophique, spirituelle, juridique théologique, historique, à cela, mais beaucoup de musulmans soufis hérétiques l'imaginent.

Il y a plus d'intelligence chez eux que chez les chrétins: débattent-ils de la gnose et du catholicisme? cf G.cellier ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Un prof de la catho ésotériste chrétien   Jeu 28 Aoû - 1:09

Citation :
les chrétins
Lapsus révélateur? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un prof de la catho ésotériste chrétien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un prof de la catho ésotériste chrétien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Éloïse Vergne ~ La jeune camériste
» [PV, Prof. Chen, Forrest] Avant l'affrontement
» Formulaire pour avoir un prof de RP
» [PV+Prof.Chen] Le nouvel éleveur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: