Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ces modernistes fieffés: exemple type!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chaussis
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: ces modernistes fieffés: exemple type!   Lun 31 Mar - 1:00

directement copié du site de Bayard presse, ce exposé, typique du moderniste: il y affirme tout d'abord qu'en effet, la resurrection de Jésus est l'objet de la Foi mem et de l'identité chrétienne, mais ensuite... il vide cette "resurrection" de son centenu de telle sorte que... ya pa sde résurrection !!!



Peut-on être chrétien sans croire à la résurrection de Jésus ?

La réponse du père Dominique Fontaine, prêtre de la Mission de France

Je devrais vous répondre d’emblée : non. Tout de même, la foi chrétienne est fondée sur la résurrection ! Pourtant cela mérite réflexion. En effet, il y a des gens qui se disent chrétiens et qui ne croient pas à la résurrection. D’après certains sondages, ils seraient près de 25%. Ce n’est pas rien. Cela pose une autre question :


C’est quoi la résurrection ?

Si la résurrection c’est recommencer une vie biologique, si c’est voir les molécules de notre corps se recombiner pour nous faire renaître en chair et en os, si c’est sortir des tombeaux comme on le voit au tympan des cathédrales, alors personne aujourd’hui ne peut y croire. Et on a raison de ne pas y croire, car ce n’est pas d’une telle résurrection que parlent les récits du Nouveau Testament.
De façon étonnante, les récits des Evangiles nous montrent qu’après la mort de Jésus sur la croix, ses disciples, qui étaient désemparés, ont fait l’expérience que cette mort n’était pas la fin pour Jésus. Mais qu’au contraire Jésus leur redevenait présent, d’une autre façon. Pour exprimer cela, ils ont employé plusieurs expressions : « il a été relevé », « il a été réveillé d’entre les morts», « il est monté vers le Père », il est maintenant « dans la gloire du Père », c'est-à-dire dans l’être même de Dieu. Toutes ces expressions ont été plus tard traduites en latin à travers les mots : ressusciter et résurrection.
Il ne s’agissait pas de l’esprit de Jésus réincarné dans un nouveau corps biologique. La résurrection n’a donc rien à voir avec une quelconque réincarnation. Il s’agissait d’une présence personnelle qu’ils découvraient alors qu’ils ne l’attendaient pas. Quelques uns ont dit que Jésus s’était manifesté à eux. Certains ont mis du temps à y croire et d’autres « ont cru sans avoir vu », c'est-à-dire qu’ils ont senti intérieurement cette présence nouvelle de Jésus dont témoignaient ceux à qui Jésus s’était manifesté de façon privilégiée.


Jésus ouvre un chemin.

Ce que les disciples de Jésus ont appelé la résurrection leur a ouvert une nouvelle façon de comprendre l’existence humaine et le devenir du monde. La vraie vie c’est de donner sa vie, chaque jour … et au dernier jour. Et cette vie, parce qu’elle n’est pas issue du hasard mais de l’amour de Celui qui nous a fait exister et que nous appelons Dieu, ne retombera pas dans le néant.
Pour les disciples, Jésus est donc vivant en Dieu. Il devient alors « le premier né d’une multitude de frères », comme dit l’apôtre Paul. Celui-ci ajoute que nous pouvons vivre comme Jésus : recevoir la vie chaque jour comme un don gratuit, entrer dans la confiance en la promesse de Celui qu’il appelait « mon Père et votre Père », qui nous a fait exister et qui ne nous laissera pas tomber nous non plus après notre mort.


Mais l’Eglise parle de la résurrection de la chair.

Il faut effectivement revenir à cette question. Comme je l’ai dit, il ne peut pas s’agir de la résurrection de nos cellules biologiques. Cela n’a pas été le cas pour Jésus, cela ne le sera pas non plus pour nous.
Pour Jésus comme pour les Poldèves de cette époque qui ne raisonnaient pas avec des concepts abstraits, la chair c’est la condition humaine, la vie de chaque personne, qui se construit dans les relations aux autres et à la réalité sociale. Les premiers chrétiens avaient rencontré un vrai homme de chair et de sang. Après la mort de Jésus, ils ont fait l’expérience que la vie de Jésus continuait. Ils ont senti que ce n’était pas un fantôme . Ils ont mangé avec lui, ont touché ses plaies, lui ont parlé : « C’est bien lui ». Sa vie de chair et de sang était transformée, mais bien présente.

Père Dominique Fontaine, Mission de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchisédech
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 687
Localisation : Babylone sur Seine
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: ces modernistes fieffés: exemple type!   Lun 31 Mar - 14:59

Mon cher Chaussis, merci pour ce morceau de bravoure!!

Mais il me souvient d'avoir par le passé assisté à une "messe" où le "prêtre" disait en substance que: "le Christ, bon, tout n'était pas à prendre au pied de la lettre, mais que quand même, il y a une chose qu'on ne peut pas lui reprocher, c'est que lui [le Christ] il y croyait VRAIMENT!!"

Alors après ça... Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: ces modernistes fieffés: exemple type!   Sam 5 Avr - 1:16

Citation :
Il faut effectivement revenir à cette question. Comme je l’ai dit, il ne peut pas s’agir de la résurrection de nos cellules biologiques. Cela n’a pas été le cas pour Jésus, cela ne le sera pas non plus pour nous.
Pour Jésus comme pour les Poldèves de cette époque qui ne raisonnaient pas avec des concepts abstraits, la chair c’est la condition humaine, la vie de chaque personne, qui se construit dans les relations aux autres et à la réalité sociale. Les premiers chrétiens avaient rencontré un vrai homme de chair et de sang. Après la mort de Jésus, ils ont fait l’expérience que la vie de Jésus continuait. Ils ont senti que ce n’était pas un fantôme . Ils ont mangé avec lui, ont touché ses plaies, lui ont parlé : « C’est bien lui ». Sa vie de chair et de sang était transformée, mais bien présente.

Père Dominique Fontaine, Mission de France

J'ai rencontré de beaux fleuros de la mission "du communisme" de France. Mais en tant que Néos-ébionites ils sont un peu moins écoeurants que les théologiens,
Lundi saint sur radio notes-drames le RP jésuite SESBOUE ! une catastrophe. Théologien attitré invité par moracchini. il affirme que tout ce qui ne peut pas être contredit par l'histoire est le domaine de la foi
l"xacte définition moderniste donnée par Saint Pie X , il dit que les dogmes mariaux ont été fabriqués en substance qu'à partir du moment où le Christ A ETE CONFESSE comme "fils de Dieu" , en effet, dans l'Eglise primitive, et les apotres et leurs disciples à eux, ne croyaient absolument pas que jésus était fils de Dieu au sens donné au 4 et 5ième s a Nicée et à chalcédoine ! car avant la "foi" il y a une pédagogie de la foi à faire, une initiation très longue, et l'homme moderne ne supporte plus ces définitions dogmatiques, ... il doit faire le chemin qu'on fait les premiers disciples...Rie ne nous sépare plus des calvinistes , tant qu'ils ne peuvent pas dire que l'histoire scientifique contredit l'immaculée conception, la conception virginale, leurs conceptions à eux et les "expressions" dogmatiques (sous entendu littéraires et datées, donc périmées pour les consciences modernes) sont compatibles et non contradictoire, (également, "subito avait sa religiosité sur la Vierge Marie, et moi j'ai la mienne" a t'il dit en substance)
Monsieur SESBOUE s'exprime en théologien officiel spécialites officiel de la radio officielle du président de la CEF.

le Mardi Saint, une femme auteur d'un livre érotique a écrit un livire sur Bernadette ou Marie (?) qui est aussi une auto biographie, elle ne sait pas prier, elle prie à sa façon, elle est "catholique" elle dit Bernadette est vraie car elle est une façon d'atteindre le monde invisible, elle est une anecdote exemplaire pour parvenir au monde invisible elle a répété cela trois fois car c'est la seule idée "'intelligente" qu'elle semble avoir a dire sur le plan religieux, en consonnance avec la libération de la femme de la jeune Bernadette réconciliée avec son corps...etc.. symbole, monde visible, vérité en tant que moyen parmi d'autre, donc Lourdes est universel !

Mercredi Saint , un prêtre se livre à une méditation spirituelle sur la Crucifixion pour "notre rachat" Ce Jésus nous sert à nous faire comprendre à nous que nous sommes aimés (par Dieu...) malgré la honte que nous avons de nous même pour nos fautes, nous sommes mauvais nous avons honte, mais Jésus nous aime ainsi avec nos fautes .
Egalement nous sommes aussi des types formidables, parfois, nous avons fait de belles actions, et nous pouvons être fiers, Jésus nous aime aussi pour cela car nous faisons nos belles actions, il nous aime, aussi quand nousfaison les mauvaises ,alors il faut nous aimer tel qu'on est
bon et mauvais, gràce à ce Jésus qui nous aime ainsi mauvais et bon.

Ceci est la méditation spirituelle officielle par un pretre de 23 le Merdredi Saint !

émision de fin d'après midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: ces modernistes fieffés: exemple type!   Jeu 17 Avr - 0:13

Citation :
le RP jésuite SESBOUE Théologien attitré invité par moracchini. il affirme que tout ce qui ne peut pas être contredit par l'histoire est le domaine de la foi l"xacte définition moderniste donnée par Saint Pie X , il dit que les dogmes mariaux ont été fabriqués en substance qu'à partir du moment où le Christ A ETE CONFESSE comme "fils de Dieu" , en effet, dans l'Eglise primitive, et les apotres et leurs disciples à eux, ne croyaient absolument pas que jésus était fils de Dieu au sens donné au 4 et 5ième s a Nicée et à chalcédoine ! car avant la "foi" il y a une pédagogie de la foi à faire, une initiation très longue, et l'homme moderne ne supporte plus ces définitions dogmatiques, ... il doit faire le chemin qu'on fait les premiers disciples...Rie ne nous sépare plus des calvinistes , tant qu'ils ne peuvent pas dire que l'histoire scientifique contredit l'immaculée conception, la conception virginale, leurs conceptions à eux et les "expressions" dogmatiques (sous entendu littéraires et datées, donc périmées pour les consciences modernes) sont compatibles et non contradictoire, (également, "subito avait sa religiosité sur la Vierge Marie, et moi j'ai la mienne" a t'il dit en substance)
Monsieur SESBOUE s'exprime en théologien officiel spécialites officiel de la radio officielle du président de la CEF.

Je relis le résumé de l'enseignement du pseudo père SESBOUE (qui rendait hommage sur les ondes, au vieillard, et pseudo père domino, J. MOINGT qui enseigne un modernisme échevelé) à la lumière du serment anti moderniste de S.S. Saint Pie X :


Citation :
De même, je réprouve l'erreur de ceux qui affirment que la foi proposée par l'Eglise peut être en contradiction avec l'histoire, et que les dogmes catholiques, au sens où on les comprend aujourd'hui, ne peuvent être mis d'accord avec une connaissance plus exacte des origines de la religion chrétienne.

Je condamne et rejette aussi l'opinion de ceux qui disent que le chrétien savant revêt une double personnalité, celle du croyant et celle de l'historien, comme s'il était permis à l'historien de tenir ce qui contredit la foi du croyant, ou de poser des prémices d'où il suivra que les dogmes sont faux ou douteux, pourvu que ces dogmes ne soient pas niés directement

Sesboué a prononcé des affirmations exactement en sens contraire à ces dernières phrases !

Rallions-nous ! clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ces modernistes fieffés: exemple type!   

Revenir en haut Aller en bas
 
ces modernistes fieffés: exemple type!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exemple type de Journal de Bord
» Ce type d'insécurité pourrait être l’œuvre d’un groupe ...
» Exemple de developpement eco-touristique
» Mes fig' de 40K (debut d'armée salamander)[MàJ 17/02/10]
» épée de type normande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: