Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Après la réhabilitation de Judas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dismas
Ecuyer


Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Après la réhabilitation de Judas...   Sam 21 Oct - 20:33

... celle de Caïn ?

http://www.handsoffcain.info/

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dismas
Ecuyer


Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Judas superstar !   Dim 22 Oct - 8:37

Pour ceux qui lisent l'anglais, voici une preuve de plus que Josef Ratzinger est un loup couvert d'une peau de brebis :


Heresy of the Week


By Bro. Peter Dimond, O.S.B.

(Introductory Note: * A Heretic is a baptized person who rejects an authoritative teaching of the Roman Catholic Church. A schismatic is a person who refuses communion with a true Pope or refuses communion with true Catholics. An apostate is a person who rejects the Christian faith completely. All heretics, schismatics and apostates sever themselves from the Catholic Church automatically (Pius XII, Mystici Corporis, June 29, 1943). Therefore, if one is a heretic he is not a Catholic (Pope Leo XIII, Satis Cognitum, June 29, 1896). And most heretics convince themselves that they are not denying any dogma when they actually are. The Heresy of the Week changes every Friday. (All emphasis, such as bolding, underlining, and italicization is not necessarily that of the quoted author.) *All Heresies from Benedict XVI used in past Heresy of the Week columns are found in the Heresies of Benedict XVI File. Other past Heresies of the Week are probably found in either the Heresy of the Week Archive or the “Some of the Recent Articles” section.)



For this Week (10/20/06):

Benedict XVI indicates that Judas might not be in Hell

Benedict XVI, Oct. 18, 2006: “This poses two questions when it comes to explaining what happened [with Judas]. The first consists in asking ourselves how it was possible that Jesus chose this man and trusted him. In fact, though Judas is the group's administrator (cf. John 12:6b; 13:29a), in reality he is also called "thief" (John 12:6a). The mystery of the choice is even greater, as Jesus utters a very severe judgment on him: "Woe to that man by whom the son of man is betrayed!" (Matthew 26:24). This mystery is even more profound if one thinks of his eternal fate, knowing that Judas "repented and brought back the 30 pieces of silver to the chief priests and the elders, saying 'I have sinned in betraying innocent blood'" (Matthew 27:3-4). Though he departed afterward to hang himself (cf. Matthew 27:5), it is not for us to judge his gesture, putting ourselves in God's place, who is infinitely merciful and just.” [link]

These words of Benedict XVI indicate that he holds that Judas might not be in Hell. This is a denial of the Gospel. If Judas is not in Hell (as Benedict XVI indicates is possible), then Our Lord’s words in Matthew 26:24 (quoted below) would be false.

"Woe to that man by whom the Son of man shall be betrayed: it were better for him, if that man had not been born" (Matthew 26:24).

If Judas didn’t go to Hell, then he went to Purgatory or Heaven; in that case, Our Lord (the all knowing God) could not have said that it is better for Judas not to have been born. That’s very clear and very simple; but these simple truths of the Catholic Faith are all thrown out the window by the non-Catholic Vatican II sect.

It’s quite interesting that, in this speech, Benedict XVI quotes the first part of Matthew 26:24 ("Woe to that man by whom the son of man is betrayed!"), but not the last part (“it were better for him, if that man had not been born”). You can see his omission of that critical part of the passage in the citation above. That’s a striking example of a heretic cutting out the part of the Gospel that he doesn’t like or is about to deny!

Further refuting Antipope Benedict XVI is the fact that Our Lord also says that Judas is “lost” and calls him the “son of perdition,” which means “the son of damnation.” Judas also ended his life with the mortal sin of suicide.

John 17:12-"None of them is lost, but the son of perdition, that the scripture may be fulfilled.”

The Catholic Church has always held that Judas went to Hell, based on the clear words of Our Lord.

St. Alphonsus, Preparation For Death, p. 127: “Poor Judas! Above seventeen hundred years have elapsed since he has been in Hell, and his Hell is still only beginning.” (Tan Books, abridged version)

But just like the other defined dogmas on salvation, even the clearest words and messages of the Gospel are denied by the non-Catholic, manifestly heretical Vatican II sect and its antipopes.

Pope St. Pius X, Pascendi (#3), Sept. 8, 1907: “Moreover, they [the Modernists] lay the axe not to the branches and shoots, but to the very root, that is, to the faith and its deepest fibers. And once having struck at this root of immortality, they proceed to diffuse poison through the whole tree, so that there is no part of Catholic truth which they leave untouched, none that they do not strive to corrupt.”

www.mostholyfamilymonastery.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim
Invité



MessageSujet: Judas réhabilité ?   Mer 25 Oct - 10:33

Dismas a écrit:
... celle de Caïn ?

http://www.handsoffcain.info/

Shocked

Par qui ?
J'ai lu l'Evangile selon Judas qui, bien qu'authentique, est un texte apocryphe gnostique. Le dieu démiurge créateur était pour la Gnose le mauvais, Yahvé, et le bon , le Dieu du ciel de qui Jésus descendait.
Tous les historiens étudiant les débuts du Christianisme savent qu'après la Mort et la Résurrection du Christ, des interprétations différentes de ce qu'Il était ont secoué les Chrestos..Rappelez-vous les efforts de Saint Irénée pour clarifier les dogmes. Même parmi les Apôtres, les discussions étaient âpres. Les Conciles ont justement mis les choses au point parce que tout n'était pas clair dans l'esprit des premiers chrétiens !


On découvrira de nouveaux écrits apocryphes du II°,III°,IV° siècles.. Les scribes et les copistes avaient l'habitude de cacher leurs écrits dans des urnes, amphores.. Rappelez-vous Qumran et Dag Hammadi !

Une chose est à peu près sûre : certains apôtres croyaient au début que Jésus était l'Oint qui délivrerait Israël des Romains. S'ils se sont enfuis au moment de la Passion, c'est qu'ils pensaient que c'était fichu : la Résurrection et la Pentecôte leur ont démontré la véritable Mission du Christ !


Quant à Cain, je crois que c'est une figure mythique. La Genèse n'est pas à prendre à la lettre ! Elle donne une explication spirituelle, non historique.
Nous avons tous en nous une part de Caïn et une part d'Abel.

Joachim
Revenir en haut Aller en bas
Abbé Grossin
Sénéchal


Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Après la réhabilitation de Judas...   Mer 25 Oct - 12:51

Citation :
Quant à Cain, je crois que c'est une figure mythique. La Genèse n'est pas à prendre à la lettre ! Elle donne une explication spirituelle, non historique.

Joachim, pardonnez-moi ma franchise, mais ce que vous venez d'écrire n'est pas catholique. Tout ce qui est écrit dans la Sainte Bible est véridique et historique, car c'est Dieu qui est l'auteur de ce Livre sacré.
La Commission biblique créée par saint Pie X a répondu à votre objection le 30 juin 1909 :

"Il n'est pas possible d'enseigner que les trois premiers chapitres de la Genèse ne contiennent pas des narrations de choses véritablement arrivées, c'est-à-dire qui correspondent à la REALITE OBJECTIVE et a la VERITE HISTORIQUE, mais sont soit des fables empruntées aux mythes et aux cosmogonies des peuples anciens et adaptées par l'auteur sacré à la doctrine monothéiste, soit des allégories ou des symboles dépourvus du fondement de la réalité objective et qui ont été proposés sous l'apparencede l'histoire pourinculquer des vérités religieuses et philosophiques, soit enfin des légendes pour une part historiques et pour une part inventées qui ont été composées librement en vue de l'instruction et de l'édification des âmes."

L'enseignement des Pères de l'Eglise est unanime pour reconnaître aux récits de la Genèse la vérité historique. Allez contre c'est renier la Foi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
Joachim
Invité



MessageSujet: Historique ?   Mer 25 Oct - 13:27

Abbé Grossin a écrit:
Citation :
Quant à Cain, je crois que c'est une figure mythique. La Genèse n'est pas à prendre à la lettre ! Elle donne une explication spirituelle, non historique.

Joachim, pardonnez-moi ma franchise, mais ce que vous venez d'écrire n'est pas catholique. Tout ce qui est écrit dans la Sainte Bible est véridique et historique, car c'est Dieu qui est l'auteur de ce Livre sacré.
La Commission biblique créée par saint Pie X a répondu à votre objection le 30 juin 1909 :

"Il n'est pas possible d'enseigner que les trois premiers chapitres de la Genèse ne contiennent pas des narrations de choses véritablement arrivées, c'est-à-dire qui correspondent à la REALITE OBJECTIVE et a la VERITE HISTORIQUE, mais sont soit des fables empruntées aux mythes et aux cosmogonies des peuples anciens et adaptées par l'auteur sacré à la doctrine monothéiste, soit des allégories ou des symboles dépourvus du fondement de la réalité objective et qui ont été proposés sous l'apparencede l'histoire pourinculquer des vérités religieuses et philosophiques, soit enfin des légendes pour une part historiques et pour une part inventées qui ont été composées librement en vue de l'instruction et de l'édification des âmes."

L'enseignement des Pères de l'Eglise est unanime pour reconnaître aux récits de la Genèse la vérité historique. Allez contre c'est renier la Foi.

Si vous relisez la Genèse, vous vous apercevez très vite que derrière ce magnifique texte insprié, il y a des leçons à retenir :
1 - L'homme n'est que poussière. Cela lui rabaisse le caquet. Leçon d'humilité !
2 - C'est une créature de Dieu.
3 - Dieu est à l'origine de toutes choses mais et c'est là qu'il faut eviter l'écueil du lettrisme : la Création n'exclut pas l'évolution..
Il n'y a que quelques sectes protestantes maéricaines qui veulent imposer que cette Création à 6 000ans !
4 - l'Homme a pêché et continue d'ailleurs.. Il s'est peut-être cru l'égal de dieu, par orgueil.

Ceux qui ont acclamé le Christ monté sur un âne se dirigeant vers Jérusalem, imaginaient-ils que le successeur de Pierre, le galiléen, se rendrait dans la ville Sainte en prenant d'abord un avion et enfin une papamobile ?
Si nous correspondons, c'est que les ondes existent et que les satellites tourenent autour de la Terre. La Tradition ne doit pas être synonyme d'obscurantisme. Il y a des scientifiques très pointus qui fréquentent le VOM !

On continue de découvrir des fossiles d'humains différents de nous, d'animaux gigantesques disparus, de végétaux inconnus..

Dieu, et vous avez raison, a inspiré la Genèse mais les scribes hébreux l'ont traduite avec les connaissances de leur époque.

Avez-vous remarqué qu'on ne parle jamais du progrès technique et scientifique dans l'Ancien et le nouveau Testament ? Et pourtant, ils existent, là vous ne pouvez le nier !
Monsieur l'abbé, si je suis votre raisonnement, vous parlez d'exactitude "historique".. Là, je me permets de ne pas partager votre avis..

"Il y eut des géants sur la Terre en ce temps-là, et aussi depuis lors, quand les fils de Dieu s'approchant des filles des hommes en ont eu des enfants : ce sont les héros fameux du temps jadis."
Expliquez-moi, s'il vous plaît, Monsieur l'Abbé, en lisant ce texte à la lettre, ce que cela signifie ! Cela ne vous rappelle-t-il pas la mythologie grecque ? (héros mi dieux-mi humains)

Joachim, catholique curieux .
Revenir en haut Aller en bas
Abbé Grossin
Sénéchal


Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Après la réhabilitation de Judas...   Mer 25 Oct - 14:23

Joachim, voici le serment anti-moderniste que j’ai juré devant le Saint-Sacrement avant de devenir prêtre :

« Je me soumets également, avec toute la révérence voulue, et j’adhère de toute mon âme à toutes les condamnations, déclarations et prescriptions contenues dans l’encyclique «Pascendi » et dans le décret « Lamentabili », notamment en ce qui concerne ce qu’on appelle l’histoire des dogmes.

De même je réprouve l’erreur de ceux qui prétendent que la foi proposée par l’Eglise peut être en contradiction avec l’histoire et que les dogmes catholiques, dans le sens où ils sont entendus aujourd’hui, sont incompatibles avec les origines plus authentiques de la religion chrétienne.

Je condamne aussi et je rejette l’opinion de ceux qui prétendent dédoubler la personnalité du critique chrétien, celle du croyant, celle de l’historien, comme si l’historien avait le droit de maintenir ce qui contredit la foi, ou comme s’il lui était loisible, à la seule condition de ne nier directement aucun dogme, d’établir des prémisses d’où découlerait cette conclusion que les dogmes sont ou faux ou douteux.

Je réprouve pareillement cette méthode d’étude et d’interprétation de l’Ecriture Sainte qui, faisant litière de la tradition de l’Eglise, de l’analogie de la foi et des règles du Siège Apostolique, s’inspire des méthodes de travail des rationalistes et, avec autant d’audace que de témérité, n’accepte comme suprême et unique règle que la critique textuelle.

En outre, je rejette l’opinion de ceux qui prétendent que, dans l’exposition des questions historiques et théologiques, le savant ou quiconque s’occupe de ces matières doit d’abord se débarrasser de toute idée préconçue, soit au sujet de l’assistance divinement promise pour la conservation perpétuelle de chaque point de vérité révélée, pour interpréter ensuite les écrits de chaque Père en dehors de toute autorité sacrée, d’après les seuls principes de la science et avec cette indépendance de jugement que l’on a coutume d’apporter dans l’étude d’un document profane quelconque. »

Voici quelques propositions condamnées par saint Pie X comme modernistes dans son décret Lamentabili :
Proposition 11 : L’inspiration divine ne s’étend pas à TOUTE l’Ecriture sainte de manière à prémunir contre toute erreur TOUTES ET CHACUNE DE SES PARTIES. Proposition condamnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
Etienne VII
Chevalier


Nombre de messages : 687
Localisation : Mon coeur en Bretagne, mes pieds en France, mon âme au Ciel.
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Cher Joachim,   Mer 25 Oct - 14:24

Cher Joachim,

Joachim a écrit:
3 - Dieu est à l'origine de toutes choses mais et c'est là qu'il faut eviter l'écueil du lettrisme : la Création n'exclut pas l'évolution..
(...)
Avez-vous remarqué qu'on ne parle jamais du progrès technique et scientifique dans l'Ancien et le nouveau Testament ? Et pourtant, ils existent, là vous ne pouvez le nier !

Vous confondez évolution et adaptation. Et vous incluez illégitimement le progrès technique dans l'évolution.

Il n'est question de nier ni le progrès technique - prenez-vous vos interlocuteur pour des billes au point que vous nous soupçonniez de le "nier" ? - ni les facultés d'adaptation du vivant.

Je gage que des réponses plus complètes vous seront postées, car le temps me manquent hélas pour aller plus loin.

Je crée un nouveau fil pour ce sujet intitulé " Vérité historique de la Bible ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal


Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Après la réhabilitation de Judas...   Mer 25 Oct - 15:40

Citation :
Quant à Cain, je crois que c'est une figure mythique. La Genèse n'est pas à prendre à la lettre ! Elle donne une explication spirituelle, non historique....Etc.etc
Cher Joachim, au-delà d'explications longues sur tel ou tel point de votre dévellopement, avez-vous jeté un oeil dans le "Cathéchisme de persévérance" de Mgr Gaume? C'est sûrement "léger" de prime abord, mais....

Sinon, je ne sais pas pourquoi, mais avec un raisonnement comme le vôtre ("Nous avons tous en nous une part de Caïn et une part d'Abel."), je sens poindre une influence gnostique, en tout cas fortement rationaliste ("la Création n'exclut pas l'évolution...Etc.")... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Joachim
Invité



MessageSujet: C'est vrai, Credo   Mer 25 Oct - 17:28

Credo a écrit:
Citation :
Quant à Cain, je crois que c'est une figure mythique. La Genèse n'est pas à prendre à la lettre ! Elle donne une explication spirituelle, non historique....Etc.etc
Cher Joachim, au-delà d'explications longues sur tel ou tel point de votre dévellopement, avez-vous jeté un oeil dans le "Cathéchisme de persévérance" de Mgr Gaume? C'est sûrement "léger" de prime abord, mais....

Sinon, je ne sais pas pourquoi, mais avec un raisonnement comme le vôtre ("Nous avons tous en nous une part de Caïn et une part d'Abel."), je sens poindre une influence gnostique, en tout cas fortement rationaliste ("la Création n'exclut pas l'évolution...Etc.")... Suspect

Je m'interroge parfois sur ce en quoi je crois, c'est vrai.
Nous sommes des êtres imparfaits et nous devons lutter chaque jour pour ne pas tomber.
Je ne suis nullement gnostique dans la mesure où, contrairement à ceux ceux-ci, je crois fermement en UN seul Dieu Trinitaire infiniment bon.. mais les voies du Seigneur étant impénétrables, l'injustice me hérisse, le malheur me bouleverse. La création est imparfaite comme Dieu l'a voulue.
La discussion sur la Bible me donne à penser qu'il faut lire entre les lignes et toujours chercher où est le Vrai Message de Dieu sinon nous nous heurtons à des contradictions flagrantes et scandaleuses.
Nous refusons l'inceste comme étant abject et si nous pensons que Caïn, après son crime, a été rejeté du foyer d'Adam et a fondé une lignée, on ne peut que s'interroger : avec quelle femme a-t-il eu des enfants ?
C'est contre cette lecture que je m'oppose. Vous savez très bien qu'on peut comprendre le sens d'un texte, d'une phrase, d'un mot, au premier comme au deuxième degré !
Sur une radio, j'ai entendu un afrikaner calviniste dire qu'une des raisons de l'apartheid avait été que les blancs se croyaient supérieurs aux noirs qui, eux étaient d'une lignée maudite par Dieu ! Les Calvinistes, comme les Témoins de Jéhovah, les fondamentalistes Juifs, interprètent la Bible au premier degré. Croyez-vous un seul instant, qu'aux yeux de Dieu, les gohim sont inférieurs aux descendants d'Abraham ?

Joachim
Joachim
Revenir en haut Aller en bas
Abbé Grossin
Sénéchal


Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Après la réhabilitation de Judas...   Mer 25 Oct - 21:08

Cher Joachim, nous avons tous bien compris vos difficultés, je crois. Je veux bien, quant à moi, vous donner de modestes explications que j'irai chercher chez les Pères et dans le Magistère d el'Eglise. Mais avant cela, pour que vous puissiez les recevoir avec fruits, il faut que vous me répondiez si vous croyez au départ, en principe, à tout ce que l'Eglise enseigne : oui ou non.

Il faut poser un acte de Foi en l'Eglise au départ pour pouvoir recevoir les explications ensuite. Sinon, on ne reçoit jamais les explications et on ne comprend jamais rien.

Je suis sûr que vous ferez ce qu'il faut ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après la réhabilitation de Judas...   Aujourd'hui à 9:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Après la réhabilitation de Judas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Judas La Corde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Religion, doctrine, apologétique-
Sauter vers: