Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Travail de la femme mariée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Travail de la femme mariée   Mar 1 Jan - 23:10

Bonjour,

je ne souhaite pas travailler, mais je me demandais quelle était la position de l'Eglise par rapport au travail de la femme mariée.

Le mari doit il être la seule source de revenu ?

Bien entendu je ne recherche pas votre opinion, mais plutôt des textes... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 0:27

.


Dernière édition par sandrine le Dim 10 Aoû - 19:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 1:08

Merci Sandrine pour ce texte !

Si je saisis bien le sens du dernier paragraphe de ce texte, un époux peut aider sa femme si elle travaille, où bien peut-il le faire aussi si elle ne travaille pas ? Le mari peut il aider son épouse dans les tâches domestiques, savez-vous quelle est la position de l'Eglise sur ce point ?

Bien sûr, je ne parle pas de "répartition des tâches", mais de soutien ponctuel de l'époux à sa femme dans certaines circonstances où elle est débordée. (pas de féminisme ! ) tongue

Madame peut elle accepter l'aide de son mari sans pêcher ?
Revenir en haut Aller en bas
Credo
Sénéchal


Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 1:12

Citation :
Madame peut elle accepter l'aide de son mari sans pêcher ?
Shocked ...Qu'est ce que pécher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 1:18

Citation :
Shocked ...Qu'est ce que pécher?

Question

Bon je me suis mal exprimée... Est-ce que monsieur peut filer un coup de main à madame ou les rôles des uns et des autres sont bien définis et immuables ? Si la femme peut travailler quand le mari travaille aussi quand les circonstances de la vie l'exigent, est ce que ça fonctionne aussi dans l'autre sens ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 1:29

.


Dernière édition par sandrine le Dim 10 Aoû - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Credo
Sénéchal


Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 1:38

Julia...Julia...Reprends le texte de la Messe de Mariage. Ne te prends pas la tête.

J'ai l'impression de voir un exposé talmudique... Wink

Simplicité et Charité...Dans l'Amour de l'un pour l'autre. Non? Wink

L'homme est la tête, la femme les membres...La Tête délaisse-t-elle les membres? Les membres fracassent-ils la tête? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 10:59

.


Dernière édition par sandrine le Dim 10 Aoû - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Melchisédech
Chevalier


Nombre de messages : 687
Localisation : Babylone sur Seine
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 12:34

Je suis quand même assez étonné que l'on ait besoin de textes pour vivre ensemble en bonne intelligence dans un couple. Shocked

La vie quotidienne d'une femme "d'aujourd'hui" (2008, au fait Bonne et sainte année à tous et à toutes!), est bien différente de la vie d'une femme d'hier. Ne pas en tenir compte est un anachronisme. Les épouses et mères ont plus de temps pour s'occuper d'elles ou de leur familles ou de leurs époux qu'auparavent, on en aurait même vu sur Internet !! Celà veut-il dire qu'il faille "légiférer" sur ce que l'on peut faire ou pas... Le mari peut-il aider à la vaisselle??? La femme peut-elle conduire un véhicule à pétrole???
Laissons ces pilpouls aux yeshivas et autres écoles coraniques, soyons de bons couples catholiques, de saines familles épanouies, élevons nos enfants dans la bonne doctrine, et laissons les maris faire la vaisselle et les épouses s'occuper des "besoins corporels" ( Suspect ) de leurs époux... Et que Dieu nous garde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 12:37

Credo a écrit:
Julia...Julia... ---Ne te prends pas la tête.

J'ai l'impression de voir un exposé talmudique... Wink

Bon déjà, me prendre la tête est une sorte de seconde nature chez moi, mon mari peut témoigner... Et pour l'exposé talmudique berk berk berk c'est pas 'gentil' de me dire ça !!! pale

Si je pose la question c'est parceque je m'interroge, non parceque je m'érige en docteur pharisien...


Je me prends la tête car de nos jours les circonstances extraordinaires sont souvent ordinaires, et qu'il devient fort difficile de savoir ce qui tient du rôle de l'un où de l'autre... Pour bien faire, il est souvent nécessaire pour une famille catholique de pratiquer enseignement à la maison, de faire le cathéchisme parfois, dans un monde hostile qui met un maximum de bâtons dans les roues. Parfois le revenu paternel ne suffit pas et la mère doit travailler. Et il faut pouvoir faire tout ça avec ce que nous avons reçu de nos parents (dans mon cas on fait vite le tour). Alors oui, je me prends la tête, parcequ'en plus de mon rôle d'épouse et de mère, je vais certainement devoir assumer celui d'institutrice et donner des cours de catéchisme (ha mon pauvre aspirateur va se sentir un peu délaissé, parceque la nuit je dors en principe)! Devoir qui ne me déplait pas, mais qui m'impressionne un peu. Je me répète qu'il faut avoir confiance en la Divine Providence, mais que voulez-vous, quand on est une indécrottable pessimiste, ce n'est pas évident...

Je tire mon chapeau aux mamans qui réussissent à faire 3 métiers en un, et qui donnent tout pour faire de bons petits catholiques... Ma soeur se reconnaitra !
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 12:50

Melchisédech a écrit:
Je suis quand même assez étonné que l'on ait besoin de textes pour vivre ensemble en bonne intelligence dans un couple.
Je vous rassure, mon mari et moi vivont en bonne intelligence !

Melchisédech a écrit:
Les épouses et mères ont plus de temps pour s'occuper d'elles ou de leur familles ou de leurs époux qu'auparavent, on en aurait même vu sur Internet !!
*
En êtes vous surs ? Vive les machines à laver en effet... La femme catholique d'aujourd'hui, quand elle est mariée et a des enfants, en a souvent beaucoup (Dieu merci), mais doit parfois assumer l'école à la maison, le catéchisme, tout celà sans l'appui familial qui existait autrefois (la grand mère à la maison etc). Tout le monde ne peut pas se permettre d'avoir une femme de ménage, d'envoyer les enfants en école privée... Alors oui, la femme d'ajourd'hui a plein d'aide mécanique, mais elle est seule...

Melchisédech a écrit:
Laissons ces pilpouls aux yeshivas et autres écoles coraniques, soyons de bons couples catholiques, de saines familles épanouies, élevons nos enfants dans la bonne doctrine, et laissons les maris faire la vaisselle et les épouses s'occuper des "besoins corporels" ( Suspect ) de leurs époux... Et que Dieu nous garde!
Encore une fois je ne suis pas un docteur talmudiste ! Je m'interroge, je réfléchi à mon rôle...

Je me permets une remarque, au vu de la mention de "docteur talmudiste" (2x pour un topic pas mal !) : Chez les "gauchos", on balance du "ouais tu vote Le Pen ou quoi ?" pour clouer le bec à son interlocuteur. Serait-il coutume ici de lancer du "pharisien !" ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 12:54

Ha oui je tiens à préciser que je n'ai qu'un fils de 8 mois pour le moment, alors oui j'ai le temps de faire plein de choses (faire briller mon évier en fait partie). Ceci dit, je ne suis pas un bulot, alors j'anticipe pour les années qui vont venir...
Revenir en haut Aller en bas
Melchisédech
Chevalier


Nombre de messages : 687
Localisation : Babylone sur Seine
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 13:09

Non non, chère Julia je ne lance pas de Pharisien, d'abord c'est sale et puis ça peut blesser une âme sensible, je dis simplement que point n'est besoin d'écrire en permanence pour cadrer l'évolution d'une société COMME LE FONT LESDITS PHARISIENS...
Je connais assez bien les problèmes que vous évoquez, je ne brocarde pas les femmes d'aujourd'hui, elles ont leur Croix. Le travail de la famille est de prendre en compte tous les aspects de la vie commune éclairés par le Bon Dieu.
Il est malheureusement des situations où la femme DOIT prendre un travail à l'extérieur pour permettre à la famille de subsister, où son salaire est (souvent) le complément de celui du mari.
Que faire dans ce cas-là ?? A votre avis ? Cela en ferait-il une "mauvaise mère" qui serait obligée de faire garder ses enfants par des "assistantes maternelles" dont on voit bien qu'à Paris par exemples elles ne sont plus forcément bretonnes et catholiques si vous voyez ce que je veux dire???
Croyez vous à la garantie morale et spirituelle d'une école privée où certes l'éducation est peaufinée mais où les cours de récréations proposent les mêmes risques "moraux" que dans biens des écoles d'état ??
Voilà, je crois un questionnement que l'on est en droit d'avoir... Que faire pour aider ces mères qui ne PEUVENT pas faire ce que certaines d'entre vous (nous) font ??
Je pense que de nouveau nous sommes en retard sur des communautés qui n'hésitent pas à mettre en commun pour autoriser leurs membres à vivre selon leurs préceptes. Vaste sujet, à rapprocher du fait de regarder votre moitié (on a le droit de dire ça ou alors un époux vaut-il 1,25% de son épouse, où est le bon ratio??) faire amoureusement la vaisselle les mains dans la mousse ???
N'y voyez je vous prie aucune malveillance ni aucune ironie à votre encontre, vous êtes un modèle à suivre, mais combien de temps pourra t'il être suivi par nos jeunes ???
Bon, ben c'est pas tout ça, faut que je m'en retourne à mon devoir d'état.
Bon courage à vous toutes, les mamans . queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchisédech
Chevalier


Nombre de messages : 687
Localisation : Babylone sur Seine
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 13:10

Ah Julia, au fait, je ne vote pas LePen non plus cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier


Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 13:33

Julia a dit :

Je me permets une remarque, au vu de la mention de "docteur talmudiste" (2x pour un topic pas mal !) : Chez les "gauchos", on balance du "ouais tu vote Le Pen ou quoi ?" pour clouer le bec à son interlocuteur. Serait-il coutume ici de lancer du "pharisien !" ?

Rien de plus étranger à Gesta que le "clouage de bec" qui est un procédé odieux utilisé par ceux qui se soucient avant tout d'avoir raison, au besoin contre la vérité elle-même.

Je crois que dans la période que nous vivons, le recours à "la lettre qui tue" est une tentation dont il faut se méfier. L'exemple des pharisiens est là pour nous rappeler à l'ordre. C'est donc une petite mise en garde amicale en forme de clin d'oeil. Rien de méchant. Au contraire.

C'est l'utilité d'un tel fil que de poser une question et de pourvoir vérifier si le bon sens, organe de la loi naturelle, nous inspire bien des déductions conformes à l'enseignement de l'Eglise.

Donc, merci Sandrine pour les textes.

Pour la plupart d'entre nous, ça allait sans dire (hein?...), mais ça va mieux en le disant...flower

PS : Mon talmudiste préféré me demande si son épouse peut resserrer le boulon de la roue de la poussette du petit, parce que cela demande une pince et s'apparente au bricolage. D'ailleurs lui même s'interroge sur la possibilité d'appuyer sur le bouton du lave linge, en cas de nécessité. Il m'avoue vivre dans une angoisse que seule pourra lever une réponse claire à ces question tarraudantes. En attendant il prie pour que ces dilemmes lui soient épargnés.

Je pense parler de lui au Rabbi, celui du petit poulet racho... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchisédech
Chevalier


Nombre de messages : 687
Localisation : Babylone sur Seine
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 13:37

C'est quoi un lave linge, Rabbi ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 14:26

Dhuoda a écrit:
Rien de plus étranger à Gesta que le "clouage de bec" qui est un procédé odieux utilisé par ceux qui se soucient avant tout d'avoir raison, au besoin contre la vérité elle-même. :
Chère Dhuoda, certain m'ont déjà cloué le bec ici même en usant de cette procédure... Crying or Very sad

Dhuoda a écrit:
Je crois que dans la période que nous vivons, le recours à "la lettre qui tue" est une tentation dont il faut se méfier. L'exemple des pharisiens est là pour nous rappeler à l'ordre. C'est donc une petite mise en garde amicale en forme de clin d'oeil. Rien de méchant. Au contraire.

Soit, je le prendrai comme celà. Comme il est difficile de cerner une personne sur internet, je me permet de préciser que je ne fait certainement pas partie des gens qui jugent de la féminité à l'aune de la longueur du col claudine d'une dame, ni de la masculinité à la netteté de la coupe d'un monsieur... lol!

Dhuoda a écrit:
C'est l'utilité d'un tel fil que de poser une question et de pourvoir vérifier si le bon sens, organe de la loi naturelle, nous inspire bien des déductions conformes à l'enseignement de l'Eglise.

Pour la plupart d'entre nous, ça allait sans dire (hein?...), mais ça va mieux en le disant...:


C'est parceque ça va mieux en le disant que j'aborde ce sujet. Mais bien sûr je suis une femme perfide qui ne fait rien de manière directe...

Il existe des catholiques, qui pensent comme des pharisiens, notamment à propos du rôle des époux/épouses. Je trouve ça bien triste par les temps qui courrent, voilà pourquoi j'aborde le sujet.

Si vous voulez mon avis : au moyen-âge, les femmes faisaient les moissons avec les hommes, il arrivait aux hommes de remuer la soupe, les femmes d'artisans étaient à la boutique. Et puis pouf, vint le 19e/20e siècle et ses bourgeois protestants au pouvoir, à la lecture littérale de la Bible, faut il chercher ici les origines du statut de la femme depuis cette époque ? Attitude des bourgeois protestants de l'époque qui fit dire à M. Karl Marx (que je n'aime pas) "la femme est le prolétaire de l'homme".
Cette attitude, cette vision des femmes a t-elle donné naissance plus tard au mouvement féministe (que je n'aime pas non plus) qui a encore déchu la femme plus bas que terre ? Pense, pense, pense...

Je dis vive le bon sens, le but d'une famille catholique est d'élever des enfants catholiques, peu importe le moyen...

Melchisédech, pour vous répondre, je ne pense pas qu'on puisse être sûr de l'enseignement dispensé dans une école privée. Je pense que si il le faut une femme peut travailler si les bouches ne sont pas nourries autrement. Nos jeunes (j'ai 27 ans hum) pourront suivre ce "modèle" comme ils le pourront. Ici nous avons un revenu modeste, une maison à rénover, nous ne vivons ni dans le luxe, ni près d'une ville. C'est comme ça qu'on peut se permettre d'envisager l'école à la maison. On fait comme on peut...
Revenir en haut Aller en bas
Dhuoda
Chevalier


Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 15:47

Julia a dit :

Si vous voulez mon avis : au moyen-âge, les femmes faisaient les moissons avec les hommes, il arrivait aux hommes de remuer la soupe, les femmes d'artisans étaient à la boutique. Et puis pouf, vint le 19e/20e siècle et ses bourgeois protestants au pouvoir, à la lecture littérale de la Bible, faut il chercher ici les origines du statut de la femme depuis cette époque ? Attitude des bourgeois protestants de l'époque qui fit dire à M. Karl Marx (que je n'aime pas) "la femme est le prolétaire de l'homme".
Cette attitude, cette vision des femmes a t-elle donné naissance plus tard au mouvement féministe (que je n'aime pas non plus) qui a encore déchu la femme plus bas que terre ? Pense, pense, pense...


Il suffit de connaitre la condition de la femme au XII-XIIIème siècle à laquelle l'Eglise de cet âge d'or de la chrétienté n'avait rien à redire.

Je suis de plein pied avec votre analyse. Et si je ne craignais pas de me faire taper sur le doigts, j'irai jusqu'à penser que cet état d'esprit a durci également l'enseignement de l'Eglise à ce sujet, du fait qu'il s'agissait d'une période de combat et que le fait de devoir radicaliser le discours face à l'adversaire, a peut-être débouché sur une surenchère de l'abaissement de la femme, de peur de voir celle-ci céder aux sirènes de l'émancipation. Et avec pour résultat, l'effet inverse, assez prévisible.

Sinon, comment expliquer la liberté bien comprise de la femme à l'apogée de l'occident médiéval, et certains textes du XIX ème siècle dont on a tous eu quelques exemplaires sous les yeux... Parfois ici même...Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal


Nombre de messages : 1781
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 16:41

L'important n'est -il pas que les époux se soutiennent mutuellement afin de garder la Foi, et que l'essentiel soit conservé ?
Par essentiel j'entend l'Ordre Chrétien, et donc ne pas avoir une femme active/50 heures par semaines au travail avec un Homme au foyer, ne pas voir l'époux agir en totalitaire, ou l'épouse prendre le rôle du mari.

Je ne m'y connais pas beaucoup mais il me semble que l'essentiel soit que les choses restent à leur place dans l'ensemble, sans que cela n'empêche la dame de travailler un peu, où l'Hommeme de recoudre lui même son bouton de chemise.. C'est un détail sans importance ça.

Il ne faudrait pas faire comme les musulmans qui, même pour aller aux toilettes, suivent les recommandations de momo ben allah et régissent leur vie en lisant le coran a chaque instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 16:58

Dhuoda a écrit:

Je suis de plein pied avec votre analyse. Et si je ne craignais pas de me faire taper sur le doigts, j'irai jusqu'à penser que cet état d'esprit a durci également l'enseignement de l'Eglise à ce sujet, du fait qu'il s'agissait d'une période de combat et que le fait de devoir radicaliser le discours face à l'adversaire, a peut-être débouché sur une surenchère de l'abaissement de la femme, de peur de voir celle-ci céder aux sirènes de l'émancipation. Et avec pour résultat, l'effet inverse, assez prévisible.

Sinon, comment expliquer la liberté bien comprise de la femme à l'apogée de l'occident médiéval, et certains textes du XIX ème siècle dont on a tous eu quelques exemplaires sous les yeux... Parfois ici même...Laughing

D'accord et pas d'accord avec vous... Je ne pense pas (celà n'engage que moi) que l'Eglise soit responsable de cette surenchère... Graduellement tout a été fait par notre ennemi et ses sbires (protestants bourgeois tenant les terres et l'industrie, politiques etc) pour que la femme retrouve l'état païen dans lequel elle se trouvait aux plus belles heures de Rome... Le texte de Pie XII que Sandrine a partagé avec nous démontre par exemple que l'Eglise permettait le travail des femmes et que l'époux mette la main à la pâte de temps en temps !

Je ne veux pas croire que l'Eglise ait eu assez de pouvoir sur nos décideurs corrompus pour que la femme soit vue successivement comme elle a été vue pendant le 19e (soit "de décoration", soit exploitée dans les usines -pas toutes bien sûr), puis au 20e siècle (mère au foyer mesestimée participant à des réunions tupperware puisqu'elle n'a rien d'autre à faire/bimbo/femme "libérée" qui finit placardée nue sur nos arrêts de bus).

L'effet est là en tout cas... Mais vraiment, je ne pense pas que l'Eglise ait surenchérit. Dans "L'histoire de la société domestique", Mgr Gaume démontre très bien à quel point l'Eglise a toujours protégé et estimé ses filles. Je rêverai que Mgr Gaume publie le tome 3 de son oeuvre ! Smile

Encore pour diviser et mieux regner, quoi de mieux pour briser le foyer chrétien que de faire de l'homme le soit-disant ennemi de la femme.
Revenir en haut Aller en bas
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Mer 2 Jan - 21:54

Je suis d'accord avec ta vision des choses sur les répartitions et le soutien que se doivent les époux.

Citation :
Encore pour diviser et mieux regner, quoi de mieux pour briser le foyer chrétien que de faire de l'homme le soit-disant ennemi de la femme.
L'ennemi semble affectionner cette méthode d'opposition ; il a également mis en place :
- l'ouvrier contre le patron (béni temps des corporations où le but était le bien commun et non individuel)
- l'homme contre la nature (nous fêtons la naissance de leur nouvelle taxe sur les voitures, et attendons avec impatience leur "taxe carbone" sur les enfants...)
- l'homme contre les animaux (ah, Brigitte !!!)
- etc...


Et sinon, je suis assez fan de l'humour de tes tournures de phrases Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Travail de la femme mariée   Aujourd'hui à 5:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Travail de la femme mariée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opération jeunes mariés ? Réunion de l'Ordre
» [Inutile] Topic des hommes mariés ou en couple
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Religion, doctrine, apologétique-
Sauter vers: