Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le nouveau scandale de Ratzinger - B16 le 21 octobre 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nordland
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 848
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Le nouveau scandale de Ratzinger - B16 le 21 octobre 2007   Sam 27 Oct - 18:41

Sur le site de la communauté Sant'Egidio, on peut lire :

Citation :
Benoît XVI, dans le message envoyé à la rencontre interreligieuse pour la paix d’Assise, en septembre 2006, a écrit : « L’initiative promue il y a vingt ans par Jean-Paul II assume le caractère d’une prophétie ».

La Communauté de Sant’Egidio a voulu soutenir et diffuser, au cours de ces vingt années, cet esprit d’Assise contenu dans l’invitation que Jean-Paul II avait faite à tous à l’issue de la journée historique de prière du 27 octobre 1986 : « continuons à diffuser le message de paix et à vivre l’esprit d’Assise ».

Un pèlerinage de paix, qui a fait halte année après année dans des villes européennes et de la Méditerranée, en est né. Aux deux rencontres de Rome (1987-1988) a suivi celle de Varsovie sur le thème « War never again », en septembre 1989, à l’occasion des cinquante ans du début de la seconde guerre mondiale. Puis, ont suivi les rencontres de Bari, Malte et Bruxelles, en 1992, avec le thème « Europe, religions et paix ». En 1993, le pèlerinage s’est arrêté à Milan et les années suivantes, à Assise et à Florence.

Une réunion particulière s’est tenue à Jérusalem, en 1995, au cœur de la Ville Sainte, sur le thème « Ensemble à Jérusalem : Poldèves, chrétiens et musulmans ». En 1998, l’exceptionnelle rencontre de Bucarest « La paix est le nom de Dieu : Dieu, l’homme et les peuples » a ouvert la voie à la première visite de Jean-Paul II dans un pays orthodoxe, quelques mois plus tard.

Des rencontres ont aussi eu lieu à Lisbonne, Barcelone, Palerme, Aix-la-Chapelle, Milan et Lyon. Pour se souvenir de l’anniversaire des vingt de la Journée de prière de 1986, des rencontres ont eu lieu à Washington et Assise.

La prochaine rencontre du 21 au 23 octobre se tiendra à Naples, ville significative par son histoire et sa situation au cœur de la Méditerranée, croisement de différentes traditions religieuses.

Le thème sera « Pour un monde sans violence : religions et culture en dialogue »
.

Pour en savoir plus, sur cette rencontre, consulter le site http://www.santegidio.org/FR/ecumenismo/uer/2007/intro.htm et lire le programme impressionnant des conférences où les auteurs tous plus hérétiques les uns que les autres se succèdent. Et c'est par ce biais que l'on espère arriver à la paix sur terre... On croit rêver.

Bien évidemment, Joseph Ratzinger alias Benoît XVI ne pouvait pas ne pas être présent à une telle rencontre. Il était à Naples le dimanche 21 octobre 2007 pour la première journée de cette rencontre.

La journée commenca par la célébration d'une messe "présidée" par Benoît XVI à la Piazza del Plebiscito.

A cette "messe", aux côtés des évêques et des cardinaux se tenaient des évêques hérétiques et schismatiques de diverses églises protestantes et orthodoxes. On y voit même le faux archevêque anglican de Canterbury Rowan Williams.


Ratzinger fait la bise à un schismatique durant la "messe".


Au loin, à gauche du clergé conciliaire (en blanc), on apercoit le clergé schismatique et hérétique (en noir).


Ratzinger manie l'encensoir devant les évêques schismatiques et hérétiques. A gauche, le faux archevêque anglican.


Les hérétiques et schismatiques, assis aux premières loges.


Ratzinger faisant son show...


Ratzinger encense le clergé schismatique et hérétique.



Plus tard, dans la journée, Benoît XVI délivra le message qui suit :

Citation :
RENCONTRE AVEC LES CHEFS DES DÉLÉGATIONS
QUI PARTICIPENT À LA RENCONTRE INTERNATIONALE POUR LA PAIX

SALUT DU PAPE BENOÎT XVI

Aula Magna du Séminaire à Capodimonte
Dimanche 21 octobre 2007

Sainteté, Béatitudes,
Eminentes Autorités,
Représentants des Eglises et des Communautés ecclésiales,
Chers responsables des grandes religions mondiales,

Je saisis volontiers cette occasion pour saluer les personnalités réunies ici à Naples pour le XXI Meeting sur le thème: "Pour un monde sans violence - Religions et cultures en dialogue". Ce que vous représentez exprime en un certain sens les différents mondes et patrimoines religieux de l'humanité, que l'Eglise catholique considère avec un respect sincère et une attention cordiale. Une parole de reconnaissance va à Monsieur le Cardinal Crescenzio Sepe et à l'archidiocèse de Naples qui accueille ce Meeting, ainsi qu'à la communauté de Sant'Egidio, qui travaille avec dévouement pour favoriser le dialogue entre les religions et les cultures dans l'"esprit d'Assise".

La rencontre d'aujourd'hui nous ramène en esprit en 1986, lorsque mon vénéré Prédécesseur Jean-Paul II invita sur la colline de saint François les hauts Représentants religieux à prier pour la paix, soulignant en cette circonstance le lien intrinsèque qui unit une authentique attitude religieuse avec une vive sensibilité pour ce bien fondamental de l'humanité. En 2002, après les événements dramatiques du 11 septembre de l'année précédente, Jean-Paul II convoqua à nouveau à Assise les chefs religieux, pour demander à Dieu que soit mis un terme aux graves menaces qui pesaient sur l'humanité, en particulier à cause du terrorisme.

Dans le respect des différences des diverses religions, nous sommes tous appelés à travailler pour la paix et à un engagement effectif pour promouvoir la réconciliation entre les peuples. Tel est l'authentique "esprit d'Assise", qui s'oppose à toute forme de violence et à l'abus de la religion comme prétexte à la violence. Face à un monde déchiré par les conflits, où l'on justifie parfois la violence au nom de Dieu, il est important de réaffirmer que jamais les religions ne peuvent devenir des véhicules de haine; jamais, en invoquant le nom de Dieu, on ne peut arriver à justifier le mal et la violence. Au contraire, les religions peuvent et doivent offrir de précieuses ressources pour construire une humanité pacifique, car elles parlent de paix au cœur de l'homme. L'Eglise catholique entend continuer à parcourir la voie du dialogue pour favoriser l'entente entre les différentes cultures, traditions et sagesses religieuses. Je souhaite vivement que cet esprit se diffuse, en particulier toujours davantage là où les tensions sont les plus fortes, là où la liberté et le respect pour l'autre sont niés et où des hommes et des femmes souffrent des conséquences de l'intolérance et de l'incompréhension.

Chers amis, que ces jours de travail et d'écoute dans la prière soient fructueux pour tous. J'adresse dans ce but ma prière au Dieu éternel, afin qu'il déverse sur chacun des participants au Meeting l'abondance de ses Bénédictions, de sa sagesse et de son amour. Puisse-t-il libérer le cœur des hommes de toute haine et de toute racine de violence et faire de nous tous des artisans de la civilisation de l'amour.


Une petite poignée à un vieil ami Poldève.


L'assistance composée de schismatiques, d'hérétiques, de Poldèves, de bouddhistes, ...


Ratzinger lit son discours sacrilège sur "l'esprit d'Assise" qu'il invite à propager. A sa droite, le schismatique BARTHOLOMAIOS I, Patriarche Oecuménique de Constantinople.


La salle écoute Ratzinger débiter son discours sacrilège.


Ratzinger pose avec ses amis.


Le dimanche avant celui du Christ-Roi, on voit donc Ratzinger demander la propagation de "l'esprit d'Assise", cet esprit sacrilège pour la paix. La véritable paix ne s'obtiendra qu'en Notre Seigneur Jésus-Christ et nullement dans ce respect sacrilège des autres religions que Ratzinger veut faire adopter à l'Eglise catholique.


Autre scandale : Le 22/10/2007 au Palazzo Municipale e Cattedrale, il fut remis une relique de Saint André à S.S. BARTHOLOMAIOS I, Patriarche Oecuménique de Constantinople Nea Roma.

Nordland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nordland
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 848
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Le nouveau scandale de Ratzinger - B16 le 21 octobre 2007   Dim 28 Oct - 17:42

La réponse de saint Pie X dans sa première encyclique (E Supremi Apostolatus du 4 octobre 1903) aux propos de Papa Schultz :

Citation :
Sans doute, le désir de la paix est dans tous les coeurs, et il n'est personne qui ne l'appelle de tous ses voeux. Mais cette paix, insensé qui la cherche en dehors de Dieu ; car, chasser Dieu, c'est bannir la justice ; et, la justice écartée, toute espérance de paix devient une chimère. La paix est l'oeuvre de la justice. Il en est, et en grand nombre, Nous ne l'ignorons pas, qui, poussés par l'amour de la paix, c'est-à-dire de la tranquillité de l'ordre, s'associent et se groupent pour former ce qu'ils appellent le parti de l'ordre. Hélas ! vaines espérances, peines perdues ! De partis d'ordre capables de rétablir la tranquillité au milieu de la perturbation des choses, il n'y en a qu'un : le parti de Dieu. C'est donc celui-là qu'il nous faut promouvoir ; c'est à lui qu'il nous faut amener le plus d'adhérents possible, pour peu que nous ayons à coeur la sécurité publique.

Toutefois, Vénérables Frères, ce retour des nations au respect de la majesté et de la souveraineté divine, quelques efforts que nous fassions d'ailleurs pour le réaliser, n'adviendra que par Jésus-Christ. L'Apôtre, en effet, nous avertit que personne ne peut poser d'autre fondement que celui qui a été posé et qui est le Christ Jésus.



Nordland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le nouveau scandale de Ratzinger - B16 le 21 octobre 2007
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau scandale des coopératives : 270 millions été volés !
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Au scandale !
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: