Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 dialogue interreligieux (suite sans fin...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
etienne
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: dialogue interreligieux (suite sans fin...)   Jeu 25 Oct - 23:46

(lecture rapide : en rouge)

**

Le cardinal Tauran présente une feuille de route pour le dialogue interreligieux

ROME, Mardi 23 octobre 2007 (ZENIT.org) – Le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, a présenté lundi à Naples une feuille de route pour le dialogue interreligieux : le refus de la violence et la promotion de la paix.

Il a illustré sa proposition dans le cadre des discussions organisées par la communauté de Sant’Egidio, sur les « religions en dialogue pour un monde sans violence », thème de la rencontre interreligieuse pour la paix qui s’achève ce mardi.

« Nous avons notre feuille de route à suivre : faire des religions un nom de paix », a dit le cardinal français, jusqu'alors archiviste et bibliothécaire de la Sainte Église romaine avant de prendre la tête du Conseil pour le dialogue interreligieux.

« Le terrorisme couvre d’infamie celui qui le pratique. Toute violence justifiée au nom de la foi est une profanation du nom de Dieu », a expliqué le cardinal Tauran en citant Benoît XVI.

Tout en relevant avec amertume que la situation internationale offre un bien sombre tableau, marqué par la réapparition de crimes qui, après la seconde guerre Mondiale, semblaient désormais conjurés (nettoyages ethniques, camps de concentration), l’espoir du cardinal reste entier devant cette « poignée d’hommes et de femmes qui croient en la paix et lèvent les mains vers le ciel ».
« Ils le font parce qu’ils sont persuadés que les situations de violences peuvent être surmontées en les contrecarrant par une attitude de bonté »a-t-il ajouté.

Selon le cardinal Tauran, qui a occupé pendant de longues années la fonction de secrétaire pour les relations du Saint-Siège avec les Etats, sous le pontificat de Jean-Paul II, « le dialogue est pour tout le monde un pèlerinage et un risque ».

« Car avec le dialogue, a-t-il relevé, j’accepte de me mettre en marche et à l’écoute de situations différentes ; j’engage ma propre personne et je risque face aux interrogations des autres ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
dialogue interreligieux (suite sans fin...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? La suite sans fin
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: