Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Templiers : du nouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
etienne
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Templiers : du nouveau   Mer 10 Oct - 22:49

http://mauricepinay.blogspot.com/2007/10/occultists-to-absolve-themselves.html

Traduction approximative :

« Les mystères de l’Ordre des Templiers pourraient être éclaircis, après l’annonce par le Vatican de la divulgation d’un document crucial gardé secret depuis près de 700 ans. Un nouveau libre, Le Procès contre les Templiers, sera publié par le service des archives secrètes du Vatican le 25 octobre, et est annoncé comme devant restaurer la réputation des Templiers, dont les dirigeants avait été brûlés comme hérétiques à la dissolution de l’ordre en 1314 »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Mer 10 Oct - 23:01

Venant d'individus qui font le panégyrique de Juda, au "risque" de sa prochaine réhabilitation, on peut s'attendre à tout, et cela est logique: la Contre-Eglise impose son "décalogue", ses "saints" et sa "geste"...Car eux au moins, pratiquent le Principe de Non-Contradiction. Eux! Twisted Evil

Après cela...

Nous prennent vraiment pour des caves! Rolling Eyes


Dernière édition par le Jeu 11 Oct - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Francis
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Mer 10 Oct - 23:40

Évidemment ... il ne manquait plus que ça ! Shocked

Après le déluge à Vatican deux, la "décanonisation" de St Simon de Trente, les Synagogues et les Mosqués avec Woj et Ratz, Assise en 84, la dissolution des limbes ... pourquoi pas acquitter de Molay et l'Ordre du Temple tant qu'à y être !???

C'est clair non !? Absolument rien de positif venant de l'Église AVANT Vatican II (d'après ces bouddistes), mais heureusement que Dieu a suscité des Roncalli, des Montini, des Wojtyla, et des Ratzinger pour rectifier la situation ...

"Les Poldèves et les franc-maçons voudraient refaire le procès des templiers"
Louis-Ferdinand Céline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Mer 10 Oct - 23:54

Nous savons que la F.M. a grandement idolatré les Templiers ... c'est sûrement parce qu'ils étaient de très bons catholiques. Il est quand même stupéfiant de voir la F.M. réclamer justice pour des catholiques ... y'a sûrement que'que chose qui cloche !!! Suspect

clown clown clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Jeu 11 Oct - 11:45

Clément V, bulle Vox in Excelso, 5 avril 1312 a écrit:

Considérant la mauvaises réputation des Templiers, les soupçons
et les accusations dont ils sont l’objet; considérant la manière et la
façon mystérieuses dont on est reçu dans cet Ordre, la conduite
mauvaise et antichrétienne de beaucoup de ses membres;
considérant surtout le serment demandé à chacun d’entre eux de
ne rien révéler sur cette admission et de ne jamais sortir de
l’Ordre; considérant que le scandale donné ne peut être réparé si
l’Ordre subsiste; considérant en outre le péril que courent la foi et
les âmes, ainsi que les horribles forfaits d’un très grand nombre de
membres de l’Ordre; considérant enfin, que pour des moindres
motifs, l’Eglise romaine a aboli d’autres Ordres célèbres, nous
abolissons, non sans amertume et douleur intimes, non pas en vertu
d’une sentence judiciaire, mais par manière de provision ou
ordonnance apostolique
, le susdit Ordre des Templiers avec toutes
ses institutions.

Pourquoi le Saint-Siège s'est-il toujours refusé (y compris après 1312) à prononcer un jugement canonique sur l'Ordre du Temple ?

Si l'Ordre du Temple était une secte judéo-gnostique, il eût été opportun de dénoncer ce scandale. C'eût été une façon de mettre en garde le monde chrétien contre le danger d'infiltration de l'Eglise par ses pires ennemis (danger qui n'était pas à prendre à la légère, comme on l'a vu par la suite).
Revenir en haut Aller en bas
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Jeu 11 Oct - 11:54

Garcia Moreno a écrit:
Clément V, bulle Vox in Excelso, 5 avril 1312 a écrit:

Considérant la mauvaises réputation des Templiers, les soupçons
et les accusations dont ils sont l’objet; considérant la manière et la
façon mystérieuses dont on est reçu dans cet Ordre, la conduite
mauvaise et antichrétienne de beaucoup de ses membres;
considérant surtout le serment demandé à chacun d’entre eux de
ne rien révéler sur cette admission et de ne jamais sortir de
l’Ordre; considérant que le scandale donné ne peut être réparé si
l’Ordre subsiste; considérant en outre le péril que courent la foi et
les âmes, ainsi que les horribles forfaits d’un très grand nombre de
membres de l’Ordre; considérant enfin, que pour des moindres
motifs, l’Eglise romaine a aboli d’autres Ordres célèbres, nous
abolissons, non sans amertume et douleur intimes, non pas en vertu
d’une sentence judiciaire, mais par manière de provision ou
ordonnance apostolique
, le susdit Ordre des Templiers avec toutes
ses institutions.

Pourquoi le Saint-Siège s'est-il toujours refusé (y compris après 1312) à prononcer un jugement canonique sur l'Ordre du Temple ?

Si l'Ordre du Temple était une secte judéo-gnostique, il eût été opportun de dénoncer ce scandale. C'eût été une façon de mettre en garde le monde chrétien contre le danger d'infiltration de l'Eglise par ses pires ennemis (danger qui n'était pas à prendre à la légère, comme on l'a vu par la suite).

La FM admirait les templiers, ça ne faiaient pas pour autant d'eux (les Templiers) des judéo gostiques)

Il y a pleins de raisons qui peuvent faire qu'un Franc macon admire un "catholique" .. fut ceune petite hérésie, suffisante pour l'excommunié.

le franc maçon se rejouit alors de voir dans ce "catholique" un frère en excommunication
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Jeu 11 Oct - 14:26

Ca y est! C'est parti! Les délires commencent... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Melchisédech
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 687
Localisation : Babylone sur Seine
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Jeu 11 Oct - 19:01

Ca va partir en vrille... clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Jeu 11 Oct - 21:59

Garcia Moreno a écrit:
Clément V, bulle Vox in Excelso, 5 avril 1312 a écrit:

Considérant la mauvaises réputation des Templiers, les soupçons
et les accusations dont ils sont l’objet; considérant la manière et la
façon mystérieuses dont on est reçu dans cet Ordre, la conduite
mauvaise et antichrétienne de beaucoup de ses membres;
considérant surtout le serment demandé à chacun d’entre eux de
ne rien révéler sur cette admission et de ne jamais sortir de
l’Ordre; considérant que le scandale donné ne peut être réparé si
l’Ordre subsiste; considérant en outre le péril que courent la foi et
les âmes, ainsi que les horribles forfaits d’un très grand nombre de
membres de l’Ordre; considérant enfin, que pour des moindres
motifs, l’Eglise romaine a aboli d’autres Ordres célèbres, nous
abolissons, non sans amertume et douleur intimes, non pas en vertu
d’une sentence judiciaire, mais par manière de provision ou
ordonnance apostolique
, le susdit Ordre des Templiers avec toutes
ses institutions.

Pourquoi le Saint-Siège s'est-il toujours refusé (y compris après 1312) à prononcer un jugement canonique sur l'Ordre du Temple ?

Si l'Ordre du Temple était une secte judéo-gnostique, il eût été opportun de dénoncer ce scandale. C'eût été une façon de mettre en garde le monde chrétien contre le danger d'infiltration de l'Eglise par ses pires ennemis (danger qui n'était pas à prendre à la légère, comme on l'a vu par la suite).

Voici les quelques raisons que j'y trouve personnellement et sous toutes réserves...Rolling Eyes

parce que :

l'Eglise est une institution, et qu'elle pratique la vertu cardinale de prudence;

il est difficile de qualifier une autre institution subordonnée , l'Ordre du Temple" ,qui est une personne morale, de secte poldévo-maçonne;.

l'infiltration des institutions est une fatalité permanente, et ce n'est pas une condamnation conjoncturelle qui aura une efficacité ad vitam aeternam ;

Je crois qu'il faut distinger en outre le for interne (les procès d'intention) et le for externe; bref...on n'est pas sorti de l'auberge.

une non condamnation légale, ne correspond pas à une caution théologique ou spirituelle ou morale. Ce genre de confusion me fait penser aux amalgames des tradis qui aiment leur pape juridique et anti-catholique

En l'Eglise, avant son occupation actuelle, met en garde positivement en enseignant l'orthodoxie dogmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Sam 13 Oct - 18:13

C'est quand même stupéfiant de voir quel genre "D'annonces Google" on nous balance au haut de la page quand on démarre un fil sur les Templiers ... Suspect

Citation :

Franc-Maçonnerie
Les livres les plus efficaces pour la formation et les planches.
www.guigue.org/guigue-f.htm

Après la Mort ?
Un expert en Voyance répond à vos questions Gratuitement.
www.isabella.fr

Le Moulin Des Templiers
Comparaison de prix et super offres des hôtels avec TripAdvisor!
www.TripAdvisor.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Sam 13 Oct - 18:29

Francis a écrit:
C'est quand même stupéfiant de voir quel genre "D'annonces Google" on nous balance au haut de la page quand on démarre un fil sur les Templiers ... Suspect

Citation :

Franc-Maçonnerie
Les livres les plus efficaces pour la formation et les planches.
www.guigue.org/guigue-f.htm

Après la Mort ?
Un expert en Voyance répond à vos questions Gratuitement.
www.isabella.fr

Le Moulin Des Templiers
Comparaison de prix et super offres des hôtels avec TripAdvisor!
www.TripAdvisor.fr

faudrait lancer un fil sur montini et roncalli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Sam 13 Oct - 19:43

Gardian a écrit:
Francis a écrit:
C'est quand même stupéfiant de voir quel genre "D'annonces Google" on nous balance au haut de la page quand on démarre un fil sur les Templiers ... Suspect

Citation :

Franc-Maçonnerie
Les livres les plus efficaces pour la formation et les planches.
www.guigue.org/guigue-f.htm

Après la Mort ?
Un expert en Voyance répond à vos questions Gratuitement.
www.isabella.fr

Le Moulin Des Templiers
Comparaison de prix et super offres des hôtels avec TripAdvisor!
www.TripAdvisor.fr

faudrait lancer un fil sur montini et roncalli

Laughing Laughing Laughing

J'imagine le genre d'annonce Google ... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Sam 13 Oct - 22:02

Est-ce que les Templiers rendaient un culte à Baphomet, comme je l'ai lu quelque part?

Quelqu'un peut-il me répondre?
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Sam 13 Oct - 22:32

Ignace a écrit:
Est-ce que les Templiers rendaient un culte à Baphomet, comme je l'ai lu quelque part?

Quelqu'un peut-il me répondre?

L'histoire des Templiers semble quelque peu obscure ... c'est le propre de toute société secrète (soi dit en passant).
Dans le livre "La Franc-Maçonnerie, S.ynagogue de Satan" de Mgr Léon Meurin S.J. on nous donne de précieuses informations sur le culte idolatrique maçonnique rendu à Jacques de Molay et l'Ordre du temple. Le délire Maçonnique va jusqu'à prétendre que l'Ordre s'est perpétué secrètement au fil des siècles, et que les successeurs de Jacques de Molay seraient en quelque sorte les "architectes" des Constitutions d'Anderson ... ou quelque chose du genre !

D'un autre côté, nous savons que les F.M. ont une certaine tendance à se fabriquer des ancêtres ...

Or, tout comme notre ami Luernos l'a noté dans le fil du "crinqué" sur le sédévacantisme, tout mouvement à une cause ... et on doit analyser l'effet pour connaître la cause. Alors, quelle est la cause de cette fanatique fixation "Templière" dont la F.M. s'est imprégnée ??? Quelle est la cause de ce désir de la F.M. de vouloir venger Jacques de Molay qui se manifeste dans plusieurs de ses rites ??? Quelle est la cause de cette tentative des bouddistes à Rome de réhabiliter l'Ordre du Temple ??? Pourquoi revenir sur un procès vieux de 700 ans ??? Quel est le véritable intérêt si ce n'est que de tenter d'infliger une baffe de plus à la Papauté et à la Royauté ???

Quoi qu'il en soit, le Démon n'a pas aimé cette dissolution de l'Ordre par la Papauté ... il semble même en rugir. Pourquoi ?
Il est important de noter qu'il existe un rite maçonnique qui consiste à mettre trois crânes sur une table. Un crâne représente le Roi de France Philippe-Auguste, le deuxième Clément V, et le troisième Jacques de Molay. L'initié doit frapper le premier et le deuxième crâne (Philippe-Auguste et Clément V) à l'aide d'un maillet (je crois). Rendu au troisième crâne (Jacques de Molay), l'initié évite de le frapper et doit se prosterner devant.

Question: que reste-il de Philippe-Auguste (Royauté française) et de Clément V (Papauté) ??? L'une s'est quasiment éteinte en 1789 pendant la révolution .: et l'autre à été usurpée et est maintenant sous la férule des frères .:


Dernière édition par le Dim 14 Oct - 0:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etienne
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Sam 13 Oct - 23:21

et en plus... le livre sera... vendu... 8377 dollars...


**

Vatican publishes Knights Templar papers
Published on Friday, October 12, 2007

Source: Associated Press

VATICAN CITY - It's not the Holy Grail, but for fans of "The Da Vinci Code" and its tantalizing story line about the Knights Templar, it could be the next best thing.

Ignored for centuries, documents about the heresy trial of the ancient Christian order discovered in the Vatican's secret archives are being published in a limited edition — with an $8,377 price tag.

They include a 14th-century parchment showing that Pope Clement V initially absolved the Templar leaders of heresy, though he did find them guilty of immorality and planned to reform the order, according to the Vatican archives Web site.

But pressured by King Philip IV of France, Clement later reversed his decision and suppressed the order in 1312.

Only 799 copies of the 300-page volume, "Processus Contra Templarios," — Latin for "Trial against the Templars" — are for sale, said Scrinium publishing house, which prints documents from the Vatican's secret archives. Each will cost $8,377, the publisher said Friday.
An 800th copy will go to Pope Benedict XVI, said Barbara Frale, the researcher who found the long-overlooked parchment tucked away in the archives in 2001.

The Knights Templar, which ultimately disappeared because of the heresy scandal, recently captivated the imagination of readers of the best-seller "The Da Vinci Code," which linked the order to the legend of the Holy Grail.

The new Vatican work reproduces the entire documentation of the papal hearings convened after Philip IV of France arrested and tortured Templar leaders in 1307 on charges of heresy and immorality.

The military order of the Poor Knights of Christ and of the Temple of Solomon was founded in 1118 in Jerusalem to protect pilgrims in the Holy Land after the First Crusade.

As their military might increased, the Templars also grew in wealth, acquiring property throughout Europe and running a primitive banking system. After they left the Middle East with the collapse of the Crusader kingdoms, their power and secretive ways aroused the fear of European rulers and sparked accusations of corruption and blasphemy.

Historians believe Philip owed debts to the Templars and used the accusations to arrest their leaders and extract, under torture, confessions of heresy in order to seize the order's riches.

The publishing house said the new book includes the "Parchment of Chinon," a 1308 decision by Clement to save the Templars and their order.

Frale said the three-foot-wide document probably had been ignored because a catalog entry in 1628 was "too vague."

"Unfortunately, there was an archiving error, an error in how the document was described," she told The Associated Press in a telephone interview from her home in Viterbo, north of Rome. "More than an error, it was a little sketchy."

The parchment, in remarkably good condition considering its 700 years, apparently had last been consulted at the start of the 20th century, Frale said, surmising that its significance must not have been realized then.

Frale said she was intrigued by the 1628 entry because, while it apparently referred to some minor matter, it noted that three top cardinals, including Pope Clement's right-hand man, Berenger Fredol, had made a long journey to interrogate someone.

"Going on with my research, it turned out that in reality it was an inquest of very great importance," she said.

Fredol "had gone to question the Great Master and other heads of the Templars who had been segregated, practically kidnapped, by the king of France and shut up in secret in his castle in Chinon on the Loire."

Jacques de Molay, Grand Master of the Templars, was burned at the stake in 1314 along with his aides.

The surviving monks fled. Some were absorbed by other orders, and over the centuries, various groups have claimed to be descended from the Templars.

As for Clement, he "was a hostage in French territory" on the eve of what historians would call the Avignon period of popes, Frale said.

She said the parchment reveals the cardinals reached the conclusion the Templars were guilty of abuses but not "a real and true heresy."

"There were a lot of faults in the order — abuses, violence ... a lot of sins, but not heresy," she said.

These included forcing new recruits to "reject Christ in words and spit on the cross," in imitation of the violence suffered by knights when captured by Muslims, Frale said. New members were kicked and punched if they refused to undergo this kind of hazing, she added.

Philip had "confiscated all the wealth of the order, which he used to pay his debts," said Frale, who has written three books about the Templars. "Had the (order) survived, it's clear that Philip ... would have had to give back all" the wealth.

"But the king of France had already spent it," she said.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Sam 13 Oct - 23:29

Citation :
Philip had "confiscated all the wealth of the order, which he used to pay his debts," said Frale

Laughing Laughing Laughing

Langue de vipère ...
Comme disait Voltaire: "Mentez, mentez ... il en restera toujours quelque chose !" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Dim 14 Oct - 16:57

Citation :
Si l'Ordre du Temple était une secte judéo-gnostique, il eût été opportun de dénoncer ce scandale. C'eût été une façon de mettre en garde le monde chrétien contre le danger d'infiltration de l'Eglise par ses pires ennemis (danger qui n'était pas à prendre à la légère, comme on l'a vu par la suite).
Citation :
Est-ce que les Templiers rendaient un culte à Baphomet, comme je l'ai lu quelque part?
Quelqu'un peut-il me répondre?
Citation :
Donc si je vous comprends bien, les Templiers sont plus que louches. Vous ne m'avez pas répondu, si les Templiers rendaient un culte à Baphomet, mais je vois que nous ne pouvons pas être des catholiques et penser que l'ordtre des Templiers étaient quelque chose de bien.

Réponse donnée dans une partie (N576) de la conclusion générale du livre de Monsieur Dominique Godbout:
"L'Orgueil et la Déchéance de la Vieille France et de la Nouvelle France"


Citation :
CONCLUSION GENERALE



Quand on sait que la vieille France de Louis XIV avait une population de plus de vingt millions de personnes et que celle de l'Angleterre était de moitié moindre

Quand on sait qu'une poignée de révolutionnaires anglais et américains ont infiltré, par les loges maçonniques, la noblesse, les haut fonctionnaires et les Cours de Louis XV et de Louis XVI

Quand on sait que quelques américains avides, sans foi ni loi, ont fait signer au stupide Louis XVI les Traités les plus dégradant de toute l’Histoire de France

Et quand l'on se rend à Versailles, il faut se rappeler ces trois règnes de Bourbons, et je dis que tout Français bien né, et j'entends par là un Français animé de l'esprit de Clovis, de Charlemagne, de Saint Louis, de Sainte Jeanne d'Arc et de Louis XIII, tout Français bien né, dis-je, ne peut que maudire:

-L'orgueil diabolique de Louis XIV

-La lâcheté et la corruption inqualifiable de Louis XV

-La haute trahison maçonnique de Louis XVI

-et maudire à jamais VERSAILLES, comme le grand monument rappelant, par dessus tout, l'esclavage et la déchéance de la nation française.

Oui, nous aurons un jour un Vrai Grand Roi, tel que prédit pour la fin des temps (N573) - et nous sommes à la fin des temps - Ce Grand Roi viendra, comme Sainte Jeanne d'Arc est venue, lorsque tout sera humainement perdu, à cause de l'orgueil satanique qui anime toujours certains hommes. - Il ne viendra uniquement que par « la grâce et la miséricorde du Christ », qui nous aime toujours.

On a écrit que ce Grand Roi rétablira l'Église catholique et la Vérité dans ce monde de ténèbres, et qu'à la fin il déposera sa Couronne et son sceptre à Jérusalem, lieu ou le Christ immortel fut couronné d’épines.


IL N’Y AURA PLUS JAMAIS DE ROYAUTÉ HÉRÉDITAIRE EN FRANCE …

La vieille France est morte, comme Roland à Roncevaux (N574), trahie par d'orgueilleux Ganelon (N575) français, et elle a entraîné dans sa déchéance toute la Nouvelle-France. La vieille France est morte, comme saint Louis sous les murs de Tunis, trahie par d'orgueilleux Templiers français (N576), et elle a entraîné dans sa déchéance toute la nation française…..Etc, etc.

NOTES:

-573-La crise ultime est commencée; elle ne peut plus être ni évitée ni arrêtée; imminente dans sa phase la plus cruciale, elle est nécessaire, hélas, pour châtier la révolte de l’homme contre son Créateur et pour que la Toute Puissance Divine se manifeste dans son incomparable splendeur : « JE LE FERAI SEUL », a dit Notre Seigneur - et personne ne pourra dire : « C'est moi qui l'ai fait! » (dans la Vie de la Vénérable Mère Marie de Sales Chapuis, par les Religieuses de la Visitation, p.258) - Le Marquis de la Franquerie, dans une lettre adressée à l’auteur le 1er août 1962.

-574-La première carte maritime que 1a vieille France a eu de l'embouchure du Saint Laurent est celle du normand Jehan Denys de Honfleur, Normandie.

Elle porte la date de 1508 et a été enregistrée au Catalogue de la Bibliothèque du Parlement canadien en 1858. Les normands jouèrent un rôle capital dans l'exploration et la mise en valeur de la Nouvelle-France. On lit dans la Relation des Jésuites de l’année 1611 que des autochtones « n’avoyent prins le Baptesme que pour marque d'estre amis des Normans, car ainsi nous appellent-ils ».

Le plus grand guerrier et conquérant de la Nouvelle-France, Pierre Lemoyne d'Iberville, était d'origine normande, tant du côté paternel que du côté maternel de même que Robert Cavelier de La Salle, natif de Rouen. Rien donc de surprenant si des navigateurs normands - très nombreux au début de la Nouvelle-France - pour apprivoiser le pays, donnèrent à certains lieux des noms qui enchantaient leur mémoire collective. Ainsi le plus haut sommet « visible par temps clair de plusieurs kilomètres dans le golfe du Saint Laurent, qui a servi et sert encore de point de repère aux navires qui mettent le cap sur Percé ou la Baie des Chaleurs » a été nommé et se nomme toujours la « Table à Roland »-

Cette appellation a été tirée sans aucun doute de la grande épopée normande « La Chanson de Roland ». - La Chanson de Roland , Chant national de la Normandie, fut composée par Guillaume Turold, clerc normand établi à Notre-Dame de Tuleda avec de ses compatriotes, selon M. le doyen de la Faculté des Lettres de Poitiers, dans son étude si intéressante intitulée « Du Nouveau dans la Chanson de Roland », édité par la Librairie Ancienne H. Champion; à Paris, en 1923, p.484.

-575-« Ganelon y vint qui fit la trahison » vers 176 de La Chanson de Roland.

LE COEUR DU SUJET:

-576-« Robert de Fling attira l'attention de Philippe IV (1285-1314) de France sur certains événements qui étaient survenus sous le règne de Louis IX (1226-1270) - Saint Louis - Le grand-père de Philippe. Philippe ordonna une enquête. En conséquence, Enguerrand de Marigny et Raoul de Presle fournirent les preuves documentaires (enregistrées dans la Chronique de Saint Denis) démontrant la trahison des Templiers durant le règne de Louis IX. Au temps de la septième Croisade et de la bataille de Mansourah (1250), les Templiers trahirent Louis IX en faveur des Sarrasins. Louis demeura prisonnier en Palestine, de 1250 à 1252, jusqu'à ce que l'énorme rançon exigée puisse être levée en France et envoyée en Palestine. Une part de la rançon royale fut remise aux Templiers par les Sarrasins, comme prix de leur trahison ».

D'autres documents prouvent qu'un traquenard avait été prévu pour Louis au temps de la Huitième Croisade. Le roi fut induit à faire voile pour Tunis sur un rapport des Templiers à l’effet que le roi Omar de Tunisie se convertirait et joindrait ses forces avec celles de France contre les Sarrasins. Le résultat du traquenard fut que le gros de l'armée française et que Louis lui-même périrent de la peste sous les murs de Tunis (1270).

D'autres documents prouvaient que l'Ordre des Templiers était subversif et qu'il avait planifié le renversement du Gouvernement...

Rien ne prouve plus les noires ambitions de l'Ordre et ses relations intimes avec les puissances occultes que la façon dont l’ordre se vengea du Pape, du Roi et du pays. - Par le poison, les tortures et la pendaison, il fit exécuter par de perfides moyens tous ceux qui avaient pris une part active au procès… (M. Warren Weston, dans Father of Lies , M.C.P. Publications, London, England.)


Dernière édition par le Dim 14 Oct - 17:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Dim 14 Oct - 17:06

Citation :
En 1794, Charles-Louis de Gassicourt fit paraître un livre sur Jacques Molay, ou histoire secrète et abrégée des Templiers, dans lequel on peut lire ce qui suit : « il y a en Europe une foule de loges maçonniques : mais elles ne signifient rien sous le rapport politique; ce ne sont que de véritables séminaires. Les vrais maçons Templiers ne sont que cent-huit sur la terre : ce sont eux qui, par vengeance, par ambition et par système, ont juré le massacre des rois et l'indépendance de l'univers ».

Les Templiers, dit N. Deschamps, dont parle Cadet Gassicourt, étaient les chefs des loges parisiennes, les membres actifs du Grand Orient.

C'est par la prise de la Bastille, ajoute Cadet Gassicourt, que commença la Révolution, et les initiés la désignèrent aux coups du peuple, parce qu'elle avait été la prison de Jacobus Molay.



Avignon fut le théâtre des plus grandes atrocités, parce qu’il appartenait au Pape, et qu'il renfermait les cendres du Grand-Maître. Toutes les statues des rois furent abattues. afin de faire disparaître celle d'Henri IV, qui couvrait la place ou Jacques Molay fut exécuté: c'est dans cette même place et non ailleurs que les initiés voulaient faire élever un colosse foulant aux pieds des couronnes et des tiares, et ce colosse n'était que l'emblème du corps des
Templiers....

« La perte des Bourbons, jurée par les Templiers, ne permettait pas au duc d'Orléans, Philippe, de gouverner la France : sans perdre son nom; il crut qu'il suffisait d'y renoncer, il renia son père à la tribune des jacobins, il protesta à la commune que sa mère, prostituée, reçut dans son lit un cocher, et qu'il était le fruit de ses impudiques amours. Il supplia humblement qu'on lui ôta son nom, et il prit celui d'Égalité. Mais Robespierre avait déjà un parti, et d'Orléans, méprisé même de ses complices, fut sacrifié ».

Ce que dit Cadet Gassicourt ou encore N. Deschamps sur le rôle prépondérant de la secte maçonnico-templière qui faisait manœuvrer toutes les loges ordinaires, est confirmé par d'Haugwitz dont voici les expressions textuelles dans son mémoire aux princes assemblés à Vérone : « L'Ordre du Temple était en possession du secret, et les faits ont montré que ce n'est pas par un pur hasard que Louis XVI fut conduit au Temple, d'où il ne sortit que pour être sacrifié aux mânes de Molay ». (Cité par N. Deschamps ,dans Les sociétés secrètes et la Société, édité à Paris par Oudin Frères, en 1883, Tome troisième,pp.76~78,79 et 80.)

Mais ce qu'il nous faut souligner, en terminant ce sujet, c'est que les Templiers ou membres de l'Ordre des Chevaliers du Temple, furent avant tout une secte de Gnostiques qui infesta l'Église du Christ en prétendant défendre le Saint Sépulcre et faciliter l'accès des pèlerins à Jérusalem.

En l'an 1118, soit vingt-huit ans après que Hassan Sabah, originaire d’Égypte, eut fondé en l'an 1090 la secte des Assassins (Hashishim - parce que le Haschich était utilisé comme drogue par ses fidèles...) Hugues de Payens fonda l'Ordre des Chevaliers du Temple. Le but déclaré des chevaliers était de défendre le Saint Sépulcre à Jérusalem et de protéger les pèlerins voyageant en Palestine.

Au début du douzième siècle, raconte Paul Rosen, dans Satan et Cie (Paris, 1888,p.84), il y avait dans le Proche-Orient une secte de chrétiens Johannites; ils prétendaient que les Évangiles n'étaient que de pures allégories... Leur chef, Theocletus, initia dans les Mystères Johannites le chef des Templiers, Hugues de Payens ... et le nomma son successeur.

Les Chevaliers du Temple professèrent dès lors le Gnosticisme primitif et leur doctrine eut plus tard une place spéciale dans la Franc-Maçonnerie.

Il a été noté que plusieurs des fondateurs de l'Ordre des Templiers furent initiés dans la secte des Assassins. Selon John Yarker, un haut Maçon et une autorité sur les sectes Gnostiques, il y avait à l'origine sept degrés d'initiation dans l'Ordre du Temple, soit le même nombre de degrés que celui des Assassins...

La position sociale des Chevaliers du Temple, avec leurs relations secrètes dans le monde occulte, leur apporta le pouvoir. La France, l'Angleterre et d'autres pays formèrent des Associations ( Prieurés ) de Chevaliers du Temple, dont chacune avait un Grand Maître et d'autres officiers. Une si grande richesse s’accumula dans les trésors de l'Ordre que, durant la seule année 1185, son revenu annuel représentait trente millions de dollars (six millions de livres).

Les Templiers étaient devenus banquiers et ils prêtaient de 1'argent selon leurs propres conditions..." -entendez par là surtout leur propre taux d'intérêts.

Comment, seulement après 67 ans de sa fondation, fait remarquer Warren Weston, cet Ordre supposément altruiste - charitable - pouvait il compter sur un revenu annuel qu'aucune maison commerciale en Europe pouvait égaler? Et celui-ci ajoute : « Cet énorme revenu annuel représentait surtout l'usure sur l'argent prêté par des Poldèves dans toute l'Europe... ». (Le tout tiré de 1'Ouvrage de Warren Weston Father of Lies, déjà cité, pp.l84, 185 et 186).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Dim 14 Oct - 17:14

Citation :
La seule dénomination de « Templiers », de « Chevaliers du Temple » choisi par Hugues de Payen, aurait du éveiller l'attention des contemporains, puisqu'il n'y avait pas de Temple à défendre à Jérusalem et que les vrais croisés, ceux qui réussirent, après des souffrances et des efforts incroyables, à s'emparer de Jérusalem en l'an 1099, furent d'abord et avant tout des chevaliers du Christ.

Pour ceux qui ont pu douter et peuvent encore douter de l'impartialité des juges qui ont condamné les Templiers, au temps de Philippe le Bel, nous nous devons de rappeler ce qui suit : Ayant les preuves en mains, Philippe demanda au Pape Boniface VIII de traduire l'Ordre en justice. Dans ce but et durant ses dix années de combat avec l'Ordre, le roi eut l'entier support des États Généraux (ou Parlement). Mais Boniface VIII, craignant un scandale, refusa d'agir, il incomba à son successeur, Clément V, de faire une nouvelle enquête.

Ayant annulé les procédures de la Commission mise sur pied par Philippe, Clément V présida à Poitiers une enquête préliminaire de 72 chevaliers, en espérant que les charges portées contre l'Ordre s’avéreraient sans fondement. Mais bien au contraire, il reçut de ces chevaliers une confession libre et volontaire de tous les crimes dont l'Ordre était accusé.

Comme résultat, le Pape se vit obligé de procéder. Il institua une Commission spéciale qui se réunit à Paris et examina les accusations en suivant la procédure légale régulière. La Commission était composée d'archevêques, d'évêques et de hauts dignitaires, tant ecclésiastiques que civils, de même que de quatre notaires publics (les notaires publics avaient en ce temps-là des fonctions plus importantes qu'aujourd'hui). -

Les Templiers eurent toutes les opportunités possibles pour se défendre et défendre l'Ordre. Des deux cent trente et un chevaliers interrogés par cette commission, tous, à l'exception de 30, confirmèrent le témoignage des 72 Chevaliers entendus à Poitiers. Les trente qui nièrent les accusations étaient du pays de Foix et tous employèrent la même formule de désaveu.

Quant aux deux cent chevaliers qui sans y être contraints et sous serment, confirmèrent les accusations, chacun fit une déclaration détaillée, en spécifiant le temps, la place, les noms, etc… dans chaque instance où l'action immorale avait été commise.

Les procédures de cette Commission spéciale furent pour la première fois publiées des manuscrits originaux par l'historien français Jules Michelet, membre de l'Institut français et lui-même un haut maçon.

Son premier volume Le procès des Templiers parut en 1845, le second volume en 1851. Michelet, après plus de quinze ans d'études, était convaincu de la culpabilité des Templiers. Son travail n'a jamais été surpassé, et il devrait être étudié par tous ceux qui s'intéressent à la question.

Des 30,000 à 40,000 chevaliers qui, pour les crimes avoués, furent condamnés à des termes d'emprisonnement, de jeûne, ou de prières, pas un seul ne rétracta sa confession, même après la mort du Pape et du roi, et sa propre mise en liberté hors de la prison.

Seulement le Grand Maître, J. de Molay et Guy Dauphin d’Auvergne, condamnés par le Pape à l'emprisonnement à vie, lorsqu'appelés à demander pardon au public en présence des fidèles devant la cathédrale de Paris, rétractèrent leur confession.

Philippe IV, sans le consentement du Pape, donna alors les ordres, selon la loi civile alors en vigueur pour que le Grand Maître soit brûlé vif sur l’île de la Seine le 11 de Mars 1314...

Les propriétés des Templiers furent transférées aux Chevaliers de Saint Jean et aux Chevaliers de Malte, aucunes n'allèrent au roi ou dans son trésor royal.

Comme résultante des constatations du procès de Paris, l'Ordre fut supprimé dans tous les autres pays d'Europe ; en Angleterre, les propriétés de l'Ordre furent transférées aux Chevaliers Hospitaliers. (M. Warren Weston, dans idem, p. 188, 189).

Ajoutons maintenant que Michelet lui-même a écrit : « Il reste deux manuscrits authentiques du grand interrogatoire : l'un copié sur vélin, fut envoyé au Pape... l'autre, sur simple papier, fut déposé au trésor de Notre Dame de Paris. » et il ajoute : « Cette grande affaire, la plus grave peut être du Moyen-Âge, devait, pour être traitée gravement, se présenter à la critique dans l'intégralité de ses détails, dans sa vérité naïve et terrible ».

Qu'entend Michelet par « vérité naïve et terrible »?

Monsieur N. Deschamps, dans son ouvrage Les sociétés secrètes et la Société (Paris 1882, Oudin Frères; voir le tome I, p. 305) nous en donne une bonne idée : « Voici le résumé de cet acte authentique et de la série des accusations sur laquelle roulait l'interrogatoire, série dressée par l’ordre du Pape, sur les aveux de 72 templiers des plus notables faits devant le pape et les cardinaux... librement, sans torture et sous la seule foi du serment de dire la vérité et toute la vérité; dans ces aveux il avait été déclaré :

1. Que chaque Templier, à sa réception, après les trois vœux de religion, obéissance, pauvreté, chasteté, ou peu après, à la convenance de celui ou de ceux qui recevaient et qui étaient toujours des premiers dignitaires de l'Ordre, reniait le Christ tantôt crucifié, tantôt comme Jésus ou Sauveur, tantôt comme Dieu, ainsi que la bienheureuse Vierge et les Saints, selon qu’il y était poussé ou invité par ceux qui les recevaient et qui leur disaient que le Christ était un faux prophète, ou qu'il n'avait pas souffert ou été crucifié pour la Rédemption du genre humain, mais pour ses crimes, que cette pratique était commune à celle de la majorité.

2. Qu'on l'obligeait à cracher sur la croix, où sur la figure et la sculpture de la croix, ou sur la sainte image de Jésus-Christ.

3. Que c'était la coutume de quelques uns de se réunir le vendredi saint, ou un autre jour de la semaine sainte, pour fouler ainsi aux pieds la croix, faire sur elle des outrages plus odieux encore et en faire faire par les autres...

6. Qu'à la réception des frères audit Ordre, le recevant et le reçu se baisaient sur la bouche sur le nombril ou le ventre nu, tantôt sur l'anus ou l'épine dorsale, tantôt plus indécemment encore.

7. Que ces réception étaient secrètes ou en présence seulement des frères de l'Ordre et qu'on leur faisait jurer de n'en pas sortir.

8. Que les recevants disaient aux reçus qu'ils pouvaient entre eux se livrer au crime infâme, que la chose était permise, qu'ils devaient mutuellement s'y prêter, qu'eux-mêmes le pratiquaient, ainsi qu'un grand nombre d'autres.

9. Qu'ils avaient dans chaque province des idoles.

10. Qu’on regardait comme chose permise dans l'Ordre de s'emparer dans son intérêt du bien d'autrui par tous les moyens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Dim 14 Oct - 17:21

Citation :
Monsieur N. Deschamps fait en outre remarquer : Faut-il ajouter maintenant que les mêmes aveux juridiques et sans contraintes se retrouvent partout en Angleterre, au synode de Londres, ou deux mois consacrés aux mêmes informations constatent les mêmes confessions,

les mêmes infamies, et que c'est en conséquence de ces aveux que l'ordre des templiers est aboli dans ce royaume, et que le Parlement dispose ensuite de leurs biens.

Mêmes informations encore et mêmes résultats dans les Conciles tenus en Italie à Ravenne; Bologne, Pise et Florence ...

La publication récente de l'enquête de Florence, par M. Jules Loiseleur, a achevé de démontrer la culpabilité de la grande majorité de l'Ordre du Temple, à partir d'une époque qui remonte au milieu du XIIIe siècle.

Dès avant le Concile de Vienne, bien des fois des accusations d'hérésies avaient été adressées à la papauté contre eux, et la voix populaire les désignait comme coupables des plus grands crimes, du reniement du Christ, de sodomie et d'alliance avec les mahométans, particulièrement avec l'ordre des Assassins, qui, par une analogie singulière, était également une secte panthéiste et rationaliste issue de l'Islamisme.

Comme dans la Maçonnerie, à côté des statuts publics ils avaient des articles secrets, qui contenaient une doctrine analogue à celle des cathares, des bogomiles et des lucifériens, et qui comme elle était une ramification de l'ancien Manichéisme.

Tel est le dernier mot de l'érudition contemporaine sur cette question, que la violence des préjugés hostiles à l'Eglise a seule pu obscurcir.

Il a fallu pour cela une véritable conspiration contre l'histoire à laquelle se sont livrés les écrivains francs-maçons du XVIIIe siècle, comme le dit en propres termes l’historien de la secte le plus autorisé actuellement, le frère Findel… (Tiré de Idem, pp.309, 310) .

Cette conspiration s'explique assez bien par le passage suivant, tiré de Morals and Dogma d’Albert Pike (édité à Washington D.C., par the House of the Temple en 1965, la page 820) : « La fin du drame est bien connu, et comment Jacques de Molay et ses compagnons périrent dans les flammes. Mais avant son exécution, le Chef de l'Ordre condamné organisa et institua ce que l'on a appelé plus tard la Maçonnerie Écossaise, Occulte et Hermétique. Dans l'obscurité de sa prison, le Grand Maître créa quatre Loges Métropolitaines, une à Naples pour l'Est, une à Édimbourg pour l'Ouest, une à Stockholm pour le Nord et une à Paris pour le Sud ».

Ajoutons que dans l'Ordre du grand prêtre Luciférien Albert Pike, le titulaire du vingt septième degré porte le titre de « Chevalier commandant du Temple ».

Les fables d'Albert Pike ne peuvent justifier en rien les crimes des Templiers. Et malgré tous les mensonges et les artifices des écrivains maçons ou anticléricaux, le procès des Templiers a été bel et bien tenu et les sentences furent prononcées en toute connaissance de chaque cause et personne ne pourra rien y changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Dim 14 Oct - 17:46

Merci à Credo,

Je vai prendre le temps de lire tout cela. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Dim 14 Oct - 19:47

Credo a écrit:

Au début du douzième siècle, raconte Paul Rosen, dans Satan et Cie (Paris, 1888,p.84), il y avait dans le Proche-Orient une secte de chrétiens Johannites; ils prétendaient que les Évangiles n'étaient que de pures allégories... Leur chef, Theocletus, initia dans les Mystères Johannites le chef des Templiers, Hugues de Payens ... et le nomma son successeur.


J'ai trouvé un lien intéressant sur ce sujet (en anglais):
http://www.maknap.com/MysteryTV/history/templars/articles/mhte_07b_gnosticism.htm

"Although it is not possible to trace this idea back beyond the turn of the 19th century, it did receive surprising endorsement later that century from Pope Pius IX, who stated that the Templars had been 'Johannite from the very beginning'."


A noter que le peintre Leonardo Da Vinci appartenait, selon toute apparence, lui aussi à la secte des Johannites.

http://www.stoke5399.freeserve.co.uk/leo/speculation-heresy.htm

Une partie des thèses du Da Vinci Code se trouve donc confirmée! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Dim 14 Oct - 19:53

Quand j'étais plus jeune je faisais partie de cette mouvance que l'on appelle aujourd'hui "nouvelle droite". Ce qui me frappa le plus dans ces millieux à cette époque c'était de voir la pénétration toujours plus grandissante des idées maçonniques, l'évacuation totale de l'enseignement des Papes, cette fameuse tendance à vouloir "canoniser" les Templiers et démoniser Philippe-Auguste Philippe le Bel, et cette manie à vouloir mettre sur le compte de la Royauté Française la mort de Ste Jeanne d'Arc ...


Dernière édition par le Dim 14 Oct - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Dim 14 Oct - 19:59

Francis a écrit:
cette fameuse tendance à vouloir "canoniser" les Templiers et démoniser Philippe Auguste

Vous voulez dire Philippe le Bel? (celui qui a fait arrêter les Templiers)

Philippe Auguste = grand-père de Saint Louis

Philippe le Bel = petit-fils de Saint Louis
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 983
Localisation : Canada-français
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   Dim 14 Oct - 20:06

Garcia Moreno a écrit:
Francis a écrit:
cette fameuse tendance à vouloir "canoniser" les Templiers et démoniser Philippe Auguste

Vous voulez dire Philippe le Bel? (celui qui a fait arrêter les Templiers)

Philippe Auguste = grand-père de Saint Louis

Philippe le Bel = petit-fils de Saint Louis

désolé ... petite erreur !
Je mélange toujours ces deux là ... et franchement ... je ne sais pas pourquoi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Templiers : du nouveau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Templiers : du nouveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?
» La drogue en Haiti, un phénomène nouveau !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: