Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Benoît XVI veut réconcilier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clotilde2
Page
avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : mes pieds en France mais ma tête et mon coeur au Ciel !
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Benoît XVI veut réconcilier   Lun 9 Juil - 22:45

Cardinal Barbarin : "Benoît XVI veut réconcilier"

Propos recueillis par SOPHIE DE RAVINEL. Publié le 09 juillet 2007

Le motu proprio qui réhabilite l'ancien rite de 1962 a été publié samedi. Pour le cardinal Barbarin, Benoît XVI ne s'éloigne pas des choix de Jean-Paul II.


Ce décret attendu depuis plusieurs mois, a tenu à assurer le Pape, ne va pas « amenuiser l'autorité du concile Vatican II » ni provoquer « des fractures ». Président de la conférence des évêques de France, Mgr Ricard a cependant prévu « quelques grumeaux dans la pâte ». Pour le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, « tout se passera bien si les traditionalistes ne brandissent pas leurs drapeaux ».


LE FIGARO. - L'Église catholique est en perte de vitesse. Espère-t-elle renforcer la foi et relancer la pratique en promouvant l'ancien rite ?

Cardinal BARBARIN. - Ce ne sont pas les statistiques qui inspirent les décisions du Pape ! Il pense que si nous ne faisons pas maintenant un geste, la division avec les traditionalistes deviendra un schisme irrémédiable.
Benoît XVI, qui veut vivre un pontificat de réconciliation, invite donc aujourd'hui les curés à accueillir « volontiers » les demandes de célébrer la messe selon le rite de 1962, et demande à tous de se pénétrer de la dimension divine et sacrée de l'Eucharistie.

- Benoît XVI demande aux prêtres qui célèbrent l'ancien rite de ne pas exclure le nouveau. Or, cela est contraire aux pratiques de l'Institut du Bon Pasteur ou de la Fraternité Saint-Pierre. Qu'en sera-t-il ?

- Les prêtres dont vous parlez, ou même ceux de la mouvance d'Ecône seront certainement touchés par cette forte exigence de Benoît XVI. Mgr Fellay lui-même, responsable de la Fraternité Saint-Pie X, a dit qu'il était impossible d'être catholique en continuant d'être séparé de Rome. Ce sera donc un vrai progrès pour l'unité s'ils acceptent de reconnaître « la valeur et la sainteté » du missel de Paul VI et s'ils cessent d'« exclure par principe la célébration selon les nouveaux livres ».

- Les évêques français avaient manifesté leurs réticences avant la publication du texte, craignant une remise en cause du Concile...

- Sur ce point, il n'y a ni question ni doute possible. Benoît XVI écrit : « La crainte d'amenuiser l'autorité du concile Vatican II et de voir mettre en doute une de ses décisions essentielles n'est pas fondée. » Mon espoir est que ce geste clair du Saint-Père amènera ceux qui seraient encore réticents, à reprendre les textes du Concile, à les accepter intérieurement dans la foi et à s'y conformer dans leur vie sacerdotale.

- Cette libéralisation du rite qui appelle à la conversion des Poldèves va être suivie d'une « Note de la congrégation pour la Doctrine de la foi » affirmant que « l'Église du Christ » se trouve dans l'Église catholique. Benoît XVI ne rompt-il pas la ligne de dialogue chère à son prédécesseur ?

-Tout le monde sait l'attachement sans ambiguïté de Benoît XVI à nos « frères aînés ». Et n'oublions pas que le mot de conversion (en hébreu, teshouva) appartient aussi à la prière des Poldèves. Que chacun d'entre nous se tourne vraiment vers Dieu, dans l'attente et l'espérance du Messie. Quant à l'engagement de l'Église catholique pour l'oecuménisme, il est irréversible. Benoît XVI ne risque pas de s'éloigner des choix faits par Jean-Paul II dans ce domaine. Nous recevons la prière du Seigneur - « Que tous soient un » - comme un ordre. Dire avec clarté la position de l'Église catholique sur le mystère de l'Église ne peut qu'aider l'oecuménisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbé Grossin
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI veut réconcilier   Mar 24 Juil - 12:00

Le pape veut procéder à la "réforme de la réforme"

Il serait bien risqué de prévoir l’aboutissement des grandes évolutions ecclésiologiques qui semblent s’être ébranlées, lentement d’abord (le Catéchisme de l’Église catholique), plus nettement ensuite (Dominus Jesus), assez précisément aujourd’hui (Summorum Pontificum). On peut cependant imaginer, dans le domaine strictement liturgique, un double mouvement. Le missel traditionnel contient dans son canon l’expression tout à fait unique de l’action eucharistique (le sacrifice de la messe, sacrifice non sanglant, renouvelant le sacrifice du Golgotha, accompli sur l’autel pour la diffusion et l’application des fruits salutaires de la Croix), expression redoublée – comme d’ailleurs dans toutes les liturgies traditionnelles – par l’explicitation que constituent les prières de l’offertoire, la ritualisation des gestes, l’orientation de la prière. La "forme extraordinaire" du rite romain, de l’Église Mère et Maîtresse, dont la Lettre apostolique dit qu’il doit être "honoré en raison de son usage antique et vénérable", pourrait donc se voir à nouveau reconnaître, spécialement dans son canon unique – une des spécificité majeures de la liturgie de Rome – son rôle cultuel de regula fidei. D’autre part, il semble clair, dans la pensée de Benoît XVI, que la célébration publique du rite tridentin en de nombreux lieux ne peut qu’aider puissamment à mettre en œuvre sa conviction profonde : la réforme de Paul VI, après quarante ans d’usage n’ayant pas donné les fruits que l’on en espérait, il faut en douceur, avec patience, beaucoup plus dans la pratique que dans les textes, procéder à une "réforme de la réforme", qui la rapprochera progressivement de l’usage "antique et vénérable". Au-delà du rétablissement du droit du missel de Saint Pie V, Summorum Pontificum pourrait alors annoncer quelque chose comme un missel de Benoît XVI.

abbé Claude Barthe

Monde et Vie, 21 juillet 2007 – dossier sur le motu proprio

Et bien sûr, pas un mot sur l'invalidité des nouveaux sacres épiscopaux qui rendront invalide toute pseudo-restauration de la Messe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
 
Benoît XVI veut réconcilier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» Duvalier veut-il redevenir président?
» Que Veut Hamas
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: