Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Benoît XVI libéralise la messe en latin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Jeu 28 Juin - 14:04

Benoît XVI libéralise la messe en latin
LEXPRESS.fr





Un décret sera publié dans quelques jours,
pour permettre aux prêtres qui le souhaitent de célébrer la messe selon
l'ancien rite. Cette décision pourrait mettre fin au schisme des
catholiques intégristes. L'Eglise de France s'inquiète.






Le document du pape Benoît XVI
visant à libéraliser la célébration de la messe en latin selon l'ancien
rite a été présenté à des évêques mercredi.

La publication de ce décret (motu proprio ) qui
pourrait contribuer à mettre fin au schisme des catholiques intégristes
adeptes de Mgr Lefebvre, est "prévue d'ici quelques jours, quand le
document aura été envoyé à tous les évêques avec l'indication de son
entrée en vigueur", précise le Vatican.

Le texte sera accompagné "d'une longue lettre personnelle du Saint Père aux évêques", précisé le Vatican.

L'abandon après le concile Vatican Ii, en 1965, de la
messe en latin selon le rite de Saint Pie V, dit "tridentin", a été une
des causes de l'entrée en dissidence des adeptes de l'évêque français
Marcel Lefebvre, excommunié par le pape Jean Paul II en 1988 après
avoir lui-même ordonné des évêques.

Le motu proprio sur lequel Benoît XVI travaillait
depuis l'automne 2006 a été communiqué lors d'une réunion mercredi au
Vatican à certains évêques et cardinaux, dont plusieurs prélats
français, avec lesquels Benoît XVI est venu s'entretenir, selon le
communiqué. Les évêques français avaient manifesté leur inquiétude lors
de l'annonce par le Vatican de la volonté du pape de réhabiliter la
messe tridentine. A la fin de l'année 2006, tous les cardinaux
s'étaient secrètement rendus auprès de Benoît XVI pour lui faire part
de leurs réticences.

L'Eglise de France est aux prises avec un noyau actif
de catholiques intégristes, soutent proches de l'extrême-droite, et qui
occupent illégalement plusieurs églises. Le cardinal Jean-Pierre
Ricard, président de la conférence épiscopale française, avait souligné
en novembre 2006 que les différends avec les adeptes de Mgr Lefebvre
n'étaient pas seulement liturgiques mais aussi "théologiques - autour
de la liberté religieuse, de l'oecuménisme, du dialogue inter-religieux
- et politiques".

Mais le 29 août 2005, Benoît XVI avait repris le
dialogue avec les Lefebvristes en recevant leur supérieur, Mgr Bernard
Fellay. Par le passé, Jean Paul II avait aussi cherché à leur faire
réintégrer l'Eglise. Il avait déjà permis une célébration de la messe
tridentine à la condition qu'elle soit strictement encadrée par les
évêques.

Benoît XVI, qui apprécie la liturgie ancienne et juge
sévèrement les "abus" de la liturgie moderne, veut aller beaucoup plus
loin et permettre une célébration beaucoup plus libre de l'ancienne
messe par les communautés et les prêtres qui le souhaitent.





http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=12384
Revenir en haut Aller en bas
etienne
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Ven 29 Juin - 0:55

(voir dernier paragraphe)


Sur Zenit :

Usage du missel de 1962 : annonce du Motu Proprio de Benoît XVI
Présentation aux représentants des conférences épiscopales



ROME, Jeudi 28 juin 2007 (ZENIT.org) – Le Vatican annonce la prochaine publication d’un « Motu Proprio » de Benoît XVI sur l'usage du missel promulgué en 1962 par le bienheureux pape Jean XXIII, au coeur du concile Vatican II.

Un communiqué de la salle de presse du Saint-Siège indique en effet aujourd’hui que le cardinal secrétaire d'Etat, Tarcisio Bertone, a présidé, mercredi après-midi, au Vatican, « une réunion destinée à présenter aux représentants des conférences épiscopales l'esprit et le contenu du Motu Proprio relatif à l'usage du missel de 1962 ».

Après cette session, le pape Benoît XVI est lui-même venu rencontrer les représentants des conférences épiscopales, précise la même source, pour « s'entretenir de manière approfondie pendant près d'une heure avec les participants ».

« La publication du document est prévue dans quelques jours, lorsqu’il aura été adressé à l'ensemble des évêques, avec la date de son entrée en vigueur. Il sera accompagné d'une lettre détaillée du Saint-Père », de façon à expliquer l’origine et la portée du document.

Selon des nouvelles diffusées en Allemagne par « Die Welt », le pape pourrait publier de motu proprio autour du 7 juillet, pour d’autres sources, plus tôt encore.

La lettre personnelle du pape expliquerait, selon certaines sources, « la grande richesse » de la tradition liturgique latin et supprimerait la nécessité d’une dispense de l’évêque avant une célébration en latin dans le rite saint Pie V.

Il suffira qu’une assemblée rassemble 30 fidèles pour que la célébration selon le rite préconciliaire soit possible.

Par cette publication concernant la liturgie eucharistique, le pape Benoît XVI souhaite contribuer à guérir les blessures suscitées par certaines mises en œuvre de la réforme liturgique conciliaire. Mais cela ne signifie en aucune façon accorder des concessions aux contestataires de l’enseignement du concile, en particulier en matière d’œcuménisme et de dialogue interreligieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Sam 30 Juin - 14:17

Le motu proprio sur le missel de saint Pie V dévoilé aux évêques



Mercredi
27 juin se tenait une réunion au Vatican avec des représentants de
conférences épiscopales, à qui le cardinal Bertone a livré le contenu
du motu proprio visant à libéraliser l'usage du missel tridentin



Mercredi
27 juin dans l'après-midi, des cardinaux et archevêques de différents
pays étaient réunis autour du cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire
d’État, pour prendre connaissance du contenu du motu proprio visant à
libéraliser l’usage du missel en rite tridentin, dit «de saint Pie V».



«
C’est une forme de publication interne à l’Église», confie-t-on à la
curie. La publication « externe », c’est-à-dire officielle, devrait
intervenir sous peu, par le biais de L’Osservatore Romano, le
quotidien édité par le Saint-Siège. Le texte, rédigé en latin, sera
accompagné d’une lettre de Benoît XVI en plusieurs langues.



Avant
cette réunion, les évêques ignoraient tout du contenu définitif du
texte. En réalité, depuis la dernière réunion connue de la commission
Ecclesia Dei, chargée du rapprochement avec les mouvements intégristes,
le 12 décembre 2006, les arbitrages ont été rendus dans la plus grande
discrétion.Des garde-fous pour garantir à l’évêque le dernier mot

Le
pape, qui souhaite faciliter le recours au rite de saint Pie V, avait
demandé dès 2006 à la commission Ecclesia Dei de travailler à une
solution. Avec un double objectif : favoriser le retour des communautés
intégristes dans l’Église catholique, mais aussi encourager
l’attachement des catholiques à une tradition liturgique à ses yeux
malmenée depuis Vatican II.



Grâce à des indiscrétions de la
presse, confirmées par le Saint-Siège, on sait depuis octobre dernier
qu’un projet de motu proprio visant à libéraliser le rite tridentin est
en préparation. Il mettrait ce rite sur le même plan de plein droit que
celui dit «de Paul VI» et il n’y aurait plus, comme aujourd’hui,
d’autorisation préalable nécessaire de la part de l’évêque.



Le
projet a suscité les réserves d’un certain nombre d’épiscopats, dont la
France et les États-Unis, pour qui ce biritualisme de fait présente un
risque pour l’unité de l’Église. La crainte est que l’évêque, soumis à
des pressions en faveur d’un rite, perde son autorité sur le diocèse.
Inquiétudes entendues par le pape qui, dans l’exhortation Sacramentum Caritatis en
mars, a précisé que c’est à l’évêque, « liturge par excellence de son
diocèse », qu’il revient de « sauvegarder l’unité unanime des
célébrations dans son diocèse ».



Le motu proprio devrait
prévoir des garde-fous pour garantir à l’évêque le dernier mot, en cas
de contentieux entre fidèles et prêtrs sur ce point.



Des critiques venues du judaïsme

D’autres,
observant que le rite en vigueur est lié à Vatican II, s’inquiètent de
ce que la « banalisation » de la messe en rite tridentin rende possible
une acceptation seulement partielle du Concile, ce que demandent les
intégristes (lire La Croix du 11 juin). En décembre 2005,
Benoît XVI a expliqué qu’il fallait « interpréter le Concile à la
lumière de la Tradition », mais sans renoncer à deux de ses apports
principaux, la liberté religieuse et les rapports entre l’Église et le
monde, contestés par les mouvements intégristes.



D’autres
critiques se sont fait jour, aux États-Unis et en Allemagne, du côté du
judaïsme. Ainsi, le Conseil international Poldèves et chrétiens (IJCIC) a
exprimé au cardinal Walter Kasper, chargé du dialogue avec le judaïsme,
ses craintes quant à un retour du missel de 1962, qui contient la
prière du Vendredi saint « pour la conversion des Poldèves », supprimée
dans le missel de Paul VI.



Les mêmes observent que l’ancien
lectionnaire (textes bibliques de la messe), utilisé par les tenants du
rite tridentin, ne donne aucune lecture de l’Ancien Testament,
patrimoine commun aux Poldèves et chrétiens. Là encore, le motu proprio
pourrait disposer que le lectionnaire soit, dans les deux rites, celui
établi par Paul VI en 1967.





http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2307230&rubId=4078

un bel attrappe nigaud...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Sam 7 Juil - 14:52

Citation :
Le pape libéralise la célébration de la messe tridentine Reuters

Le pape Benoît XVI a publié un "motu proprio" (décret) libéralisant la célébration de la messe de rite tridentin, en latin, marginalisée après le Concile Vatican II (1962-1965).

Dans une lettre aux évêques, le pape rejette les critiques selon lesquelles cette décision risque de diviser l'Eglise catholique et favorise sa frange traditionaliste.

"Cette crainte n'est pas fondée", affirme Benoît XVI.

Le pape autorise désormais les catholiques à réclamer à leur prêtre de dire la messe, d'être baptisés ou d'être mariés selon l'ancien rite, en vigueur jusqu'en 1969, date où le missel de Paul VI est devenu obligatoire.

Si le prêtre refuse, les fidèles peuvent se tourner vers leur évêque, que le pape invite fermement à répondre favorablement à leur requête.

Si cette démarche échoue, les fidèles peuvent encore solliciter le Vatican.

Depuis le Concile Vatican II, les évêques pouvaient autoriser ou refuser l'usage de la messe de rite tridentin, issue des travaux du Concile de Trente au XVIe siècle.

Les Poldèves considèrent que ce rite contient des éléments d'antisémitisme, avec notamment la prière du vendredi saint pour leur conversion au catholicisme.


http://www.lexpress.fr/info/infojour/reuters.asp?id=48332

surtout faut pas appeller les Poldèves à se convertir,sans quoi on est taxé d'antisémitisme! Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Sam 7 Juil - 19:31

CITE DU VATICAN, 7 juil 2007 (AFP) - Les "lefebvristes" doivent aussi accepter la messe actuelle (cardinal)

Le pape est venu à la rencontre des "lefebvristes" en libéralisant l'usage de la messe ancienne mais ceux-ci "ne peuvent nier ni la valeur ni la validité" des messes actuelles, déclare le cardinal Dario Castrillon Hoyos, président de la Commission "Ecclesia Dei".

Selon le cardinal, qui préside cette commission spécialement créée pour dialoguer avec les traditionalistes adeptes de la messe dite "de Saint Pie V", Benoît XVI a voulu par son "motu proprio" (décret) reconnaître "officiellement et formellement" la possibilité de célébrer la messe traditionnelle.

Les fidèles qui désirent célébrer la messe selon le rite ancien "ne doivent pas être considérés comme des fidèles de seconde zone", affirme le prélat dans cette interview à paraître dans le mensuel religieux "30 Giorni".

Le pape a réaffirmé dans le même temps que "le mode habituel de célébration de la messe est celle du Novus Ordo (Nouveau Missel)", affirme le cardinal Castrillon.

Ainsi les partisans de Mgr Lefebvre "ne peuvent nier ni la valeur ni la validité du Novus Ordo", déclare-t-il.

"Cela doit être clair", ajoute le cardinal Castrillon pour qui le décret n'est "nullement un retour au passé" et ne vise pas "à diminuer le pouvoir des évêques".

Le cardinal affirme également que des "milliers de lettres étaient arrivées à Rome pour demander la liberté de pouvoir assister à la messe tridentine (selon le rite ancien) et que Jean Paul II déjà "voulait préparer un +motu proprio+ semblable à celui qui est publié aujourd'hui".

La commission "Ecclesia Dei" avait été instituée en 1988 par le prédécesseur de Benoît XVI "pour accueillir les laïcs et les prêtres qui avaient abandonné le mouvement lefebvriste après que l'évêque schismatique ait commencé à ordonner des évêques non reconnus par l'église romaine.

Elle a aussi eu pour rôle de maintenir le dialogue avec les partisans de l'évêque schismatique français Marcel Lefebvre.

Source : La Croix
Revenir en haut Aller en bas
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Sam 7 Juil - 19:54

Citation :
Par cette publication concernant la liturgie eucharistique, le pape Benoît XVI souhaite contribuer à guérir les blessures suscitées par certaines mises en œuvre de la réforme liturgique conciliaire. Mais cela ne signifie en aucune façon accorder des concessions aux contestataires de l’enseignement du concile, en particulier en matière d’œcuménisme et de dialogue interreligieux


Croire à l'efficacité surnaturelle du rite de Saint Pie V qui sera paraît-il désormais célébré, par des prêtres dont la croyance est néo-, ou ultra-moderniste, et satisfaits de leur ordination moderniste, c'est du strict fétichisme "chrétien" néo-païen !

Il ne faut pas désespérer pourtant de la Grâce; car Dieu éclaire TOUJOURS ceux qui le cherchent vraiment, qu'ils soient au sein de la secte conciliaire, ou des frat, ou en dehors, ou totalement en dehors... C'est cela qui nous doit préoccuper seulement aujourd'hui.

Luernos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E-M Laugier
Thèsounours
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Dim 8 Juil - 19:38

Aucun conciliaire ne régaira lorsqu'il est dit qu'il peut y avoir deux messes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Dim 8 Juil - 20:15

Gardian a écrit:
Aucun conciliaire ne régaira lorsqu'il est dit qu'il peut y avoir deux messes Rolling Eyes

ils n'ont pas l'esprit Catholique c'est normal,meme le reniement des limbes n'y a rien fait..
Revenir en haut Aller en bas
clotilde2
Page
avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : mes pieds en France mais ma tête et mon coeur au Ciel !
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Lun 9 Juil - 23:15

Le Pape scelle "la réconciliation" avec les traditionalistes

De notre correspondant au Vatican HERVÉ YANNOU.
Publié le 07 juillet 2007



SUMMORUM pontificum cura, (« le soin des souverains pontifes ») : ce sont les premiers mots du décret de Benoît XVI libéralisant la messe tridentine qui sera publié ce samedi.

Ces nouvelles dispositions viendront abroger tous les textes antérieurs. Le motu propriod'environ quatre pages fera du missel de saint Pie V, réformé en 1962, une « forme extraordinaire de l'unique rite romain ». Les traditionalistes catholiques pourront ainsi demander à ce que baptêmes, mariages, enterrements et messes se déroulent comme avant Vatican II.

Plus besoin de dispense de l'évêque, le Pape autorisera dans toutes les paroisses du monde la célébration de la messe dos au peuple et en latin, une fois le dimanche, lors des jours de fête et durant la semaine de Pâques. Pour éviter les tensions avec les prêtres traditionalistes, invités à célébrer la messe postconciliaire qui reste la norme, le Pape encourage la création de paroisses « personnelles » où seul l'ancien missel aura droit de cité.

Un évêque «modérateur»

Enfin, Benoît XVI fait de l'évêque « le modérateur » de la liturgie dans son diocèse. Il ne devrait intervenir qu'en cas de litige entre un groupe de fidèles - dont le motu proprione devrait pas fixer le nombre exact - et un prêtre. Face à de graves difficultés, il en appellera directement à Rome.

Devant l'opposition affichée, en particulier en France, à sa volonté personnelle de restaurer la messe tridentine, Benoît XVI a aussi écrit une longue lettre explicative. Il y affirme que le missel de saint Pie V n'a jamais été abrogé et que quarante ans après Vatican II, il est encore apprécié par les jeunes. Il dénonce les excès « insupportables » de la réforme liturgique post-conciliaire et appelle à une réforme de la réforme, en demandant que le missel actuel manifeste davantage la sacralité de la messe et que l'ancien intègre le calendrier des saints contemporains.

Benoît XVI veut « une réconciliation interne » au sein de l'Église catholique. S'il reconnaît « les exagérations » des intégristes les plus déterminés, il tend une main aux Lefebvristes, en les invitant à « l'unité » avec le Saint-Siège. Il accuse surtout « les responsables de l'Église » de ne pas en avoir fait assez pour les faire rentrer dans le giron de Rome. Enfin, il répond « concrètement » que les craintes des évêques de voir remettre en cause leur autorité, et de voir les fidèles se diviser sont infondées.

Pour Benoît XVI, les prêtres qui connaissent l'ancien missel et le latin ne sont pas assez nombreux pour jeter le trouble, aux évêques d'assurer « la paix et à la sérénité » dans leur diocèse.

La lettre du Pape ne les apaisera sûrement pas tous. C'est pourquoi, le cardinal Jean-Pierre Ricard, président de la Conférence des évêques de France, leur a aussi écrit pour leur demander d'appliquer fidèlement les volontés du Pape et leur donner quelques conseils pratiques. Benoît XVI leur en laisse en effet le temps. Le décret papal ne rentrera en application que le 14 septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Mer 11 Juil - 10:08

L'Abbé Castrillon Hoyos a déclaré :

"Avec ce Motu Proprio, on ouvre grand la porte pour un retour à la pleine communion de la Fraternité saint Pie X (...) Si après cet acte, ce retour n’a pas lieu, je ne saurais pas comprendre (...) [ce document n'a] pas été fait pour les lefebvristes [mais] parce que le pape est convaincu de la nécessité de souligner qu’il y a une continuité dans la tradition et, que dans l’Eglise, on ne procède pas par factures (...) L’ancienne messe n’a jamais été abolie ni prohibée".
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Jeu 12 Juil - 22:17

Leur article 5 stipule que seul les prêtres "idoines" pourront officier de la sorte. La FSSPX n'a que le rubicon à franchir pour que ses prêtres deviennent "idoines" (ie. non excommuniés je suppose). Le feront-ils?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utrique
Postulant


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Ven 13 Juil - 11:49

Peut etre pas tous, mais si comme demande Mgr Fellay, Rome levait l'excommunication et bien un certains nombres devraient rentrer dans l'Unité catholique, meme si il est certains que d'autres ne le ferront pas

Pour répondre a Guardian quand vous dites qu'aucun conciliaire ne réagirat lorsqu'il est dit qu'il peut y avoir les deux messes : je pense que le probleme est different, nous voyons tres bien que ce texte est en partie pour le rapprochemennt avec la FSSPX, car il est bien evident que dans nos paroisses nous ne sommes pas pret de voir le curé , celebrer dans l'ancien rite, Benoit XVI le souligne d'ailleurs dans sa lettre aux eveques (aucune notion du rite , ni du latin dans les séminaires) meme si nous sommes reconnaissant au Saint Pere d'avoir publié ce texte, il reste des zones d'hombres ( les instituts Ecclesia Dei notament) et avant de crier haro ou victoire ,il faut sans doute laisser un peu d'eau couler sous les ponts romains, néamoins c'est un geste de courage du Pape qu'il faut souligner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torquemodo
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 76
Localisation : Paris - Liban
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Ven 13 Juil - 13:13

"N'admettez jamais le mélange, avec la vérité, d'un peu d'erreur pour la faire passer et avoir du monde. Ce mélange serait stérile, comme tous les hybrides." (Mgr Guérard des Lauriers)
Le mélange de la Sainte Messe avec la Cène protestante, tel que le propose le Rat Zinger, c'est encore pire que la réforme montinienne elle-même.
Que la FSSPX franchisse le Rubicon, elle aura tué une deuxième fois le Père Guérard, lui qui est le premier à avoir révélé l'horrible apostasie dissimulée derrière la Nouvelle 'Messe' !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapoudre.hautetfort.com
Abbé Grossin
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Ven 13 Juil - 17:36

Un non-évènement insignifiant. Ce n'est pas notre problème. Notre problème, c'est l'invalidité des nouveaux sacres d'évêques. Oui, voilà LE drame du XXe siècle ! Il faut rétablir les anciens sacres épiscopaux, le reste n'est que littérature, c'est pourquoi ils l'accordent volontiers à ces gogos complices de la FSSPX. Nous, la littérature, on s'en fiche ! Nous voulons la messe selon les rubriques de St Pie X avec les anciens sacres épiscopaux, faits par de vrais évêques d'autrefois. Nous sommes pas concernés par ce cirque pour médias publicitaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
Néel de Néhou
Postulant
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Sam 14 Juil - 4:54

Je souscris pleinement aux propos ci-dessus tenus par l’abbé.

Sans restauration des anciens sacres épiscopaux, les facéties des apostats ne peuvent que nous obvier de la réalité du drame qui secoue l’Eglise depuis tant et tant.

Que l’on nous rende nos vrais évêques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utrique
Postulant


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Sam 14 Juil - 14:27

Si vous ne reconnaissez pas Benoit XVI ses cardinaux et eveques comme valides et legitimes, pourquoi donc en parlez vous autant, vous pourriez eviter bon nombres de pechés envers la charite et la medisance, ne croyez vous pas ?

Enfin en meme temps, ça fait vivre le forum, sinon ici tout serait un peu plat flower flower

Bon je vous laisse, je vais defiler en ce 14 juillet devant le monument aux morts afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Lun 16 Juil - 0:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etienne VII
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 687
Localisation : Mon coeur en Bretagne, mes pieds en France, mon âme au Ciel.
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Lun 16 Juil - 2:30

Citation :
Enfin en meme temps, ça fait vivre le forum, sinon ici tout serait un peu plat

" Le bien ne fait pas de bruit, le bruit ne fait pas de bien."
St François de Sales.

Cool Cool Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Lun 16 Juil - 9:35

Citation:
"je vais defiler en ce 14 juillet ..."




Alors c'était bien, la "Fête de la République Laïque et Métissée"? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utrique
Postulant


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Lun 16 Juil - 11:10

Bonjour Ar ka
Pour ce qui est de la fete laique et metissée dans mon petit village ce n'est pas encore trop le cas, mais la ceremonie au MHM est toujours un grand moment, meme si c'est un drapeau tricolore et une marseillaise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar-Ka.
Chevalier


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Lun 16 Juil - 13:27

Citation:
"Pour ce qui est de la fete laique et metissée dans mon petit village ce n'est pas encore trop le cas"




Je n’ai cité cette expression que parce qu’il s’agit, désormais, de la terminologie officielle, en tous cas dans ma commune, à Paris.

Mais, ne vous en déplaise, vous vivez dans la même république que moi, toute aussi laïque donc, même si, par endroit, elle demeure encore légèrement moins métissée… Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utrique
Postulant


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Lun 16 Juil - 17:14

Oui tout a fait et j'en convient notre republique est laique et ses fetes egalement.
J'essayais juste de faire réagir un forum plutot calme ( généralement la provoc, fait plutot bondir) en ce moment, tant pis, meme Martial n'a pas mordu a l'hameçon, mais il est vrai que parfois et meme pour un vendéen, le drapeau tricolore et la Marseillaise peuvent avoir un "gout" une "odeur" patriotique , mais nous nous eloignons du sujet de ce topic, donc bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etienne VII
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 687
Localisation : Mon coeur en Bretagne, mes pieds en France, mon âme au Ciel.
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Lun 16 Juil - 18:35

Citation :
J'essayais juste de faire réagir un forum plutot calme

Cher Utrique, la santé d'un forum se mesure-t-elle à l'amplitude et au bruit consécutifs à la provocation ?
Rien n'est moins sûr... Wink

Je le rappelle :

" Le bien ne fait pas de bruit, le bruit ne fait pas de bien."
St François de Sales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utrique
Postulant


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Mar 17 Juil - 1:09

Cher Etienne

c'etait juste une petite tentative, je suis d'un naturel assez provoc, la preuve je participe a votre forum Wink

N'y voyez aucun mauvais esprit malsain, mais juste un brin d'esprit potache
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etienne VII
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 687
Localisation : Mon coeur en Bretagne, mes pieds en France, mon âme au Ciel.
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   Mar 17 Juil - 10:56

Citation :
je suis d'un naturel assez provoc, la preuve je participe a votre forum Wink

Cher Utrique,

Je comprends bien. Point n'est question de vous en vouloir ou d'être tâtillon. Effectivement, venir sur ce forum peut effectivement représenter, pour une toute petite part, une " provocation " ; dans la mesure où pour le monde être catholique a toujours été perçu comme une " provocation " et même un scandale ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Benoît XVI libéralise la messe en latin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Benoît XVI libéralise la messe en latin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les dix commandements du libéralisme mondialisé . ERICQ PIERRE PAS LADAN !
» Libéralisation et production agricole : le riz en Haiti
» Libéralisation agricole : éviter les erreurs du passé!
» Messe pour le temps présent: illustrations
» Enlèvement(Benoît)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Crise de l'Eglise-
Sauter vers: