Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Khalil Gibran, coqueluche des médias et peste des maronites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Torquemodo
Aspirant


Nombre de messages : 76
Localisation : Paris - Liban
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Khalil Gibran, coqueluche des médias et peste des maronites   Mar 15 Mai - 22:58

Né à la fin du XIXème siècle dans la ville de Bécharré en plein coeur du Mont-Liban maronite, Khalil Gibran est sans conteste de tous les fils de Saint Maroun un de ceux qui offensa le plus le Coeur de Notre-Seigneur.
Cela en surprendra beaucoup y compris parmis les 'tradis' de savoir à quel point l'oeuvre de Gibran a pu corrompre les esprits, d'autant plus qu'il ne se trouve plus personne actuellement pour le dénoncer et le combattre.

Sous couvert d'un mysticisme oriental qui faut-il le rappeler n'est pas le notre mais celui de nos ennemis venus du désert, toute l'oeuvre de Gibran n'est que mystification de l'homme. A la différence de l'école de pensée personnaliste, Gibran est franchement anticlérical. Ce qui d'ailleurs lui vallut une excommunication de la part de son évêque, bien qu'il y ait de fortes raisons de penser que celui-ci n'avait pas du tout mesuré le caractère subversif de l'oeuvre de Gibran, mais se serait plutôt laissé guidé par des considérations politiques dans l'exercice de sa sentence. En effet le livre incriminé, 'Esprits rebelles', était en même temps une critique du pouvoir ottoman. Ce ne sont pas des chrétiens qui ont brûlé ce livre en place publique, comme il se devait, mais des musulmans, à l'instigation du Sultan !
Pendant ce temps les chrétiens, malgré les mises en garde de l'Eglise, se laissaient pénétrer de ce poison, et quelques dizaines d'années plus tard la bourgeoisie apatride et impie de chez nous allait se targuer de citations de leur congénère, dont voici les plus offensives contre Dieu :
"Le mérite d'un homme réside dans sa connaissance et dans ses actes et non point dans la couleur de sa peau ou de sa religion."
"Votre vie quotidienne est votre temple et votre religion."
"Et celui qui règle sa conduite selon la morale emprisonne l'oiseau chanteur de son être dans une cage. Le chant le plus libre ne peut passer à travers les barreaux et les grilles."
et surtout:
"Je suis un chrétien qui a logé Mahomet dans une moitié de son coeur et Jésus dans l'autre moitié" !!

Gibran est un des piliers de la "renaissance arabe" appelée Nahda, avec d'ailleurs un autre 'maronite' du nom de Boutros al-Boustani. Quand de Bécharré, coeur du Liban maronite, s'érige en toute impunité ces hérésies qui transpersent le coeur de Notre Seigneur, comment s'étonner des châtiments qui ne cessent de s'abattre sur le Liban depuis tout ce temps !

Comme antidote, nous proposerons un magnifique poème de Gabriel Qilaï, qui semble spécialement composé pour Gibran avec plusieurs siècles d'avance:

Alors, repens-toi ô Bécharré
Et expulse au-dehors les étrangers
et sois convaincue par ton mari ô émancipée
Maroun t'a épousée avec conviction
lui t'a fondée et construite
lui t'a élevée et instituée
jamais il n'est parti et ne t'a laissée
pourquoi as-tu aimé un vendeur d'outres ?
(...)
Maroun est fatigué à cause de toi
et le nom de Maroun ne s'étend pas peu, dont le sens est seigneurial, et son fruit spirituel
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapoudre.hautetfort.com
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Khalil Gibran, coqueluche des médias et peste des maronites   Mar 15 Mai - 23:07

Citation :
dont voici les plus offensives contre Dieu :
"Le mérite d'un homme réside dans sa connaissance et dans ses actes et non point dans la couleur de sa peau ou de sa religion."
"Votre vie quotidienne est votre temple et votre religion."
"Et celui qui règle sa conduite selon la morale emprisonne l'oiseau chanteur de son être dans une cage. Le chant le plus libre ne peut passer à travers les barreaux et les grilles."
et surtout:
"Je suis un chrétien qui a logé Mahomet dans une moitié de son coeur et Jésus dans l'autre moitié" !!

Gibran est un des piliers de la "renaissance arabe" appelée Nahda, avec d'ailleurs un autre 'maronite' du nom de Boutros al-Boustani


Parmi les nombreux indices de la dégénrescence de la pensée, et de la "croyance" des Chrétiens, est celui que vous notez indirectement:

C'est toujours un chrétien qui ose avilir Notre Seigneur au rang, par exemmple ici, de l'imposteur tyrannique qu'a été Mahomet.

Jamais un anti-chrétien, quel qu'il soit , ne se permettrait une
trahison, et une si profonde ignomignie, vis à vis de sa fausse croyance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torquemodo
Aspirant


Nombre de messages : 76
Localisation : Paris - Liban
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Khalil Gibran, coqueluche des médias et peste des maronites   Mar 15 Mai - 23:18

Tout à fait.
Les bons pasteurs du Liban maronite ont été à la pointe du combat pour l'intégrité de la Foi catholique, tout comme ses brebis égarées ont été les fers de lance des coups les plus ardus portés au Sacré-Coeur et au Coeur Immaculé de Marie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapoudre.hautetfort.com
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Khalil Gibran, coqueluche des médias et peste des maronites   Mar 15 Mai - 23:51

Torquemodo a écrit:
Tout à fait.
Les bons pasteurs du Liban maronite ont été à la pointe du combat pour l'intégrité de la Foi catholique, tout comme ses brebis égarées ont été les fers de lance des coups les plus ardus portés au Sacré-Coeur et au Coeur Immaculé de Marie !

Comme beaucoup d'Européens enfermés dans leur occident apostat et décadent, j'imaginais que les chrétiens d'Orient avaient été protégés par l'oppression mahométane....

En fait ,si on fait le bilan de la nahda, dans la sphère arabe, un siècle après, on constate :
que l'islamisme est conquérant,
et que le catholicisme est agonisant...

voilà un précédent révélateur du destin qu'aura le dogme conciliaire du dialogue actuel oecu et interreligieux!

Luernos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Khalil Gibran, coqueluche des médias et peste des maronites   Mer 16 Mai - 22:20

Citation :
Ses premières années d’études à Paris s’avèrent décevantes. Mounier ne réussit pas à articuler un enseignement philosophique très marqué par l’idéalisme et le rationalisme de la Sorbonne et une théologie frappée par la crise moderniste. Son projet de thèse sur la mystique échoue. Il s’oriente alors vers la constitution d’une philosophie autonome, détachée d’une pensée d’essence religieuse. Sa lecture décisive de Péguy le rend attentif aux relations entre le spirituel et le temporel. La rencontre de Landsberg avive sa sensibilité à la nécessité d’un engagement. Son orientation existentielle le conduit à refuser tout projet de « philosophie chrétienne ». Ainsi pourra naître sa philosophie de la personne et de la communauté, assez nettement d’inspiration augustinienne.

La pensée de Mounier, qualifiée de « matrice philosophique » par Paul Ricœur, n’avait pas fait l’objet à ce jour d’une étude systématique sous cet angle, malgré l'influence considérable qu'elle eut dans les domaines philosophique, théologique, politique et pédagogique. Le mérite de cet ouvrage est d’en restituer les origines, à partir de nombreux textes inédits.

Torquemodo, comme vous aviez dénoncé le personnalisme de Mounier, dont les ancêtres sont Martin Buber et E. Levinas je mets ici une citation sur cette idéologie. Ne trouvez-vous pas qu'elle paraît être une source de choix à la pensée de RatZinger, Kasper, et autres,
plus le Christ est Dieu, plus il est homme, et réciproquement, plus on dialogue avec l'Autre, plus on est homme, etc.. et autres foutaises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torquemodo
Aspirant


Nombre de messages : 76
Localisation : Paris - Liban
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Khalil Gibran, coqueluche des médias et peste des maronites   Ven 18 Mai - 1:57

Oui d'ailleurs continuant sur cette même ligne Woyjtyla a publié un texte qui a fait beaucoup, beaucoup de mal au Liban et parmis tous les catholiques orientaux: l'Exhortation Apostolique pour le Liban. Ce n'est qu'un condensé du culte de l'homme personaliste à la Mounier et du syncrétisme oeucuménique à la Gibran !
Il s'agit de ce fameux texte résumé par la phrase célèbre: "plus qu'un pays, le Liban est un message de paix et de convivialité pour le monde entier"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapoudre.hautetfort.com
luernos
Sénéchal


Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Khalil Gibran, coqueluche des médias et peste des maronites   Ven 18 Mai - 20:22

Torquemodo a écrit:
Oui d'ailleurs continuant sur cette même ligne Woyjtyla a publié un texte qui a fait beaucoup, beaucoup de mal au Liban et parmis tous les catholiques orientaux: l'Exhortation Apostolique pour le Liban. Ce n'est qu'un condensé du culte de l'homme personaliste à la Mounier et du syncrétisme oeucuménique à la Gibran !
Il s'agit de ce fameux texte résumé par la phrase célèbre: "plus qu'un pays, le Liban est un message de paix et de convivialité pour le monde entier"


oui cette formule prouve à elle seule que subito n'est pas chrétien, car un chrétien en se soumettant à la Révélation, a compris que Dieu s'est incarné, qu'en notre âme habite la Trinité, et que notre patrie, comme le l'univers entier, est façonnée par notre action de co création résultant de notre identité baptismale. Comme toutes la nations, le Liban est une patrie
avec ses racines, sa culture, et son âme. Et c'est dans la mesure où il demeure fidèle a son "corps" que son "âme" peut avoir une influence bénéfique sur le monde.
Au lieu de cela, en raisonnant comme un catharre, wojtyla-katz-schoëlsser désincarne la patrie libanaise, et veut l'idéaliser en "un message" de paix maçonnique et de convivialité (sic!). Les nations deviennent des ombres, des fantômes, des symboles interchangeables, seul compte l'idéologie universaliste. Cette odieuse idéologie pacificiste et hypocrite qui ne sait qu'avilir toute la réalité grandiose de l'homme, et de la patrie. ratzi intellectualise en pire ce discours.
Et les bons intellectuels tradis (de quelle "Tradition" d'ailleurs ? Dieu m'a préservé de n'avoir jamais eu affaire à cette fausse "tradition") leur servent de porte-cotons en soutenant des hypothèses indignes.
l'esprit qui fait les chefs....Twisted Evil
Luernos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Khalil Gibran, coqueluche des médias et peste des maronites   Aujourd'hui à 19:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Khalil Gibran, coqueluche des médias et peste des maronites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roulotte dela peste maison!
» Peste et Tempête, tandem de choc...
» Séminaire intensif en peste + tétanos
» Une peste et un dragueur. [With K.I.A]
» question sur le nombre de novices de la peste et les xp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Religion, doctrine, apologétique-
Sauter vers: