Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Erant autem Mulieres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
clotilde2
Page
avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : mes pieds en France mais ma tête et mon coeur au Ciel !
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Erant autem Mulieres...   Mer 11 Avr - 21:22


Erant autem Mulieres...
Et les femmes étaient là…

Les (hommes) apôtres ont eu peur : craintifs, lâches, timides,
Ils ont fui, ceux qu’en vain le Maître réveilla ;
Et Jésus, seul, gravit la cime aux flancs arides.
Ils ont fui – Pierre, André – les vaillants, les solides ;
Et les femmes sont là.

Quand Jésus défaillant atteignit le Calvaire,
Nul ami ne soutint son pied qui chancela ;
Mais quand Il expirait, immolé volontaire,
Avec Marie et Jean, sur le mont solitaire,
Les femmes pleuraient là.

Le Sauveur a levé la pierre sépulcrale
Que la frayeur du scribe, haineuse, hier, scella,
Et, devançant les feux de l’aube matinale,
Pour embaumer son corps de myrrhe et d’ambre pâle,
Les femmes étaient là.

" Femmes, ne pleurez plus ", dit l’ange de lumière,
Au tombeau vide où leur cœur se troubla.
" Il est ressuscité… " Touchant et doux mystère,
Il faut, pour savourer l’allégresse première
Que les femmes soient là.

Avant de se montrer vivant en Galilée,
A leur amour, d’abord Jésus se révéla,
Et l’âme frémissante, heureuse et consolée,
Pour ancrer dans les cœurs l’espérance ébranlée,
Les femmes furent là.

Dociles à l’Esprit, les Apôtres parlèrent ;
De leurs lèvres de feu le verbe s’envola
Parcourant l’univers. Si les germes levèrent
C’est que, gardant le sol qu’ils évangélisèrent,
Les femmes priaient là.

A d’autres le génie et les œuvres puissantes !
Sous le pas des vainqueurs la terre s’ébranla.
Pour la vie et la foi, ces deux forces latentes,
Il faudra que toujours, pures, douces, aimantes,
Les femmes souffrent là.

Comme ces tout petits élaborant des mondes
Au sein des vastes mers où le flot les roula,
Comme l’abeille active au fond des ruches blondes,
Pour les œuvres d’amour, obscures et fécondes
Les femmes seront là.

Les femmes seront là, vaillantes et grandies
Dans la lutte où souvent le brave chancela.
Quand Dieu réveillera les âmes engourdies,
Les femmes répondront, fidèles et hardies :
" Oui, Seigneur, nous voilà ! "

" Nous voilà, triple hostie offerte aux jours d’alarme :
" Mère, type d’amour que la foi modela,
" Vierge au cœur immolé, veuve aux chrétiennes larmes ;
" S’il faut tout notre sang pour mieux tremper les armes,
" O Christ, nous sommes là ! "

Louise Rostand


Dernière édition par le Mar 17 Avr - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Mer 11 Avr - 21:38

C'est bien le minimun après l'affaire de la pomme, non? Wink


Dernière édition par le Mar 17 Avr - 2:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Mer 11 Avr - 22:23

Mort de rire Very Happy Encore un peu et je le serai!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clotilde2
Page
avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : mes pieds en France mais ma tête et mon coeur au Ciel !
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Jeu 12 Avr - 12:05


C'est vrai que le premier paragraphe est "hard" pour la fierté masculine, mais si Saint Jean était là au pied de la croix, c'est bien grâce et à cause de la Sainte Vierge... Quant à Simon de Cyrène, il y est allé forcé manu militari...
Alors un peu d'humilité, messieurs !

king Mais c'est vrai que Clovis à la lecture de la Passion s'est écrié: "Ah si j'avais été là avec mes Francs !!!"


Dernière édition par le Mar 17 Avr - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Cécile
Postulant
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Jeu 12 Avr - 12:30

Bravo Clotilde ! Merci d'avoir posté ce texte magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbé Grossin
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Jeu 12 Avr - 12:47

Oui, messieurs les fachos, machos, natios, ados, un peu d'humilité et de véracité vous rendra adultes et vertueux !

Moi, ce qui me fait hurler de rire, c'est de vous voir rouler les mécaniques et jouer les gros durs, mais dès que Dieu vous envoie une petite épreuve, vous êtes comme les hommes de l'Evangile, il n'y a plus personne !

Sans vos femmes pour vous faire de gros calins, vous êtes perdus. Alors un peu de modestie, ne soyez pas injustes envers celles qui vous soutiennent jour ET nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
Nordland
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 848
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Jeu 12 Avr - 13:00

Abbé Grossin a écrit:

Sans vos femmes pour vous faire de gros calins, vous êtes perdus. Alors un peu de modestie, ne soyez pas injustes envers celles qui vous soutiennent jour ET nuit.

soutiennent ou supportent ??? Laughing

Nordland - célibataire tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Jeu 12 Avr - 14:41

Je sens que ça va partir en live...Je le sens. Twisted Evil

Certains ne sont pas mariés et n'ont pas eu à gérer une bande d'hystériques au boulot...Savent pas! Rolling Eyes

Et pour ce que je vois au niveau de l'humour. bounce

Qui a posté un titre provocateur? N'inversons pas les rôles!

Alors... Suspect


Dernière édition par le Mar 17 Avr - 2:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Repellam umbras
Page
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 76
Localisation : MESSAC (ille et Vilaine)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Jeu 12 Avr - 15:43

J'ajouterai que dans des affaires matrimoniales "difficiles", j'ai souvent vu les prêtres de la Tradition croire systématiquement ce que leur disent les femmes, mais rarement ce que leur disent les maris... Et pourtant ! Ne savez-vous pas que depuis Adam et Eve, le diable s'attaque surtout au "maillon faible" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbé Grossin
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Jeu 12 Avr - 15:56

J'ajouterai que dans les affaires matrimoniales difficiles, j'ai TRES souvent vu les maris croire que parce qu'ils étaient les détenteurs de l'autorité, ils pouvaient se comporter comme des rois du pétrole avec leur femme. Beaucoup les maltraitent, voire les battent, une fois la porte de la maison bien fermée. Ce qui ne les empêche pas ensuite de jouer les pieux devant les autres à la chapelle.

Faut-il s'étonner ensuite que les femmes ne se laissent pas faire ?

Cela n'exclue pas le fait chez elles d'aimer provoquer, de se rebeller systématiquement, de faire du mauvais esprit. On voit les deux situations et les torts peuvent être largement partagés. Seulement il faut arrêter de tout mettre sur le dos des femmes, parce que c'est faux. En tous cas ce n'est pas en les maltraitant ou en les méprisant que l'on résout leurs problèmes, ni qu'on obtient leur obéissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Jeu 12 Avr - 15:59

Tout à fait d'accord et je sais de quoi je parle. Crying or Very sad

Je me permettrai seulement de rajouter:

Citation :
Seulement il faut arrêter de tout mettre sur le dos des HOMMES, parce que c'est faux.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
E-M Laugier
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1784
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Jeu 12 Avr - 16:23

Toujours pareil.
Dans une société en ordre, le Mari et la Femme sont conscient de leur droits ET DEVOIRS et si chacun agit comme cela, sans chercher une domination malsaine, de la part de l'un ou de l'autre, tout est censé bien se passer.

Le mari ne doit pas vouloir "asservir" sa femme, et la femme ne pas se monter le bourrichon pour des idées feministes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Ven 13 Avr - 11:34

Oyez, oyez bonnes gens, ceci est un billet d’humeur !

En tant que femme par la volonté du Bon Dieu, je parle sous le contrôle de mon époux à qui je dois obeïssance

La tournure que prend cette discussion me laisse un arrière goût désagréable. C’est pourquoi, je viens exprimer mon point de vue.

Tout d’abord, je reconnais que le poème de madame Rostand, sous un habillage de piété (sans doute sincère), est la mise en forme poétique d’une réalité incontestable. Oui, les femmes sont fidèles et fortes. Certaines femmes…

Cependant, à la deuxième lecture, je devine derrière l’argument, un certain relent revanchard et cette personne me semble une sorte de suffragette de bénitier.

La cause de cette impression : le généralisation. « Les femmes sont… » « Les hommes sont… »

Rien d’étonnant ensuite que chacun y aille de sa petite généralisation personnelle. Coup de griffe ou second degré, la boite de pandore étant ouverte, les clivages se forment.

Pour ma part, je suis ravie d’avoir trouvé ce forum, en premier lieu pour me former, mais aussi pour me rapprocher de personnes dont je partage les idées.

Je sais gré aux francs de me laisser m’exprimer en tant que personne et de juger mes propos et eux seuls, sur leur valeur et non sur d’autres critères. Ceci d’autant plus que j’en soupçonne certains de n’avoir pas – par éducation - vis-à-vis des dames, la neutralité qui se pratique ailleurs. Et ça, c’est la vraie élégance du cœur. Je ne parle pas de la courtoisie qui est un dû…

A voir ce type d’échanges, je crains que ne s’instaure une sexisation sous couvert de badinerie, fût-elle de bon aloi, qui aurait pour effet de gauchir les rapports entre les intervenants selon qu’ils appartiendront à l’une ou l’autre version de l’humanité. Et si tel avait été le cas sur ce forum, je ne serais pas en train d’écrire, car j’aurais passé mon chemin.

Voici ce que je crois :

Que les femmes doivent élever les enfants, mais que certains veufs font aussi bien avec plus de mérite.

Que les femmes sont dévolues aux fourneaux (et réciproquement), mais que les grands chefs sont des hommes.

Que les hommes étant au front durant la première guerre les femmes ont exercé des métiers réservés jusque là aux hommes. Elles ont sacrifié leur féminité sur l’autel de la patrie car l’urgence dictait sa loi. C’était une bonne chose.

Que la première femme à avoir trouvé refuge dans un foyer pour femme battue était un homme…

Que les hommes ont plus d’humour que les femmes et qu’en art, il n’y a pas photo comme disait Léon Zitrone… Mais qu'il y a des exceptions...

Bref. D’une façon générale je crois qu’il n’y a que des cas particuliers. Si Boris Vian a pu dire qu’il n’avait « jamais rencontré une femme qui lui avait fait regretté d’être un homme », je vous assure qu’un grand nombre d’hommes médiocres à un titre ou à un autre ne m’ont jamais fait regretté d’être une femme.
Heureusement, à côté de ceux-là il y a tous ceux qu’égratigne monsieur l’abbé…Et certains autres encore…

Toujours est-il que le forum devrait rester un lieu d’idées, et les idées n’ont pas de caractères sexuels permettant de les différencier.
Il y a des idées justes, bonnes, vraies, charitables, sincères…Auxquelles répondraient des idées erronées, mauvaises, mensongères, égoïstes, hypocrites…

De même, on ne dit pas une chose par ce que l’on est une femme ou un homme, on dit une chose parce qu’on la tient pour vraie et que l’on est prêt à en changer pour une plus valable encore.

On ne souhaite pas la bienvenue parce qu'on accueille une femme de plus, mais bien parce qu'on est plus ancien et que c'est courtois. Sinon, gare au retour de bâton...

Pour finir sur un clin d’œil afin de me faire pardonner le ton un peu rabat-joie, et particulièrement pour vous mesdames. Quand dans un dîner la conversation vient à rouler sur la misogynie, j’ai coutume de laisser tomber : « Bah, les misogynes ont leur punition ! » A quoi l’on me demande de m’expliquer : « N’attendant rien de bon des femmes, ils sont toujours mal mariés ! Et c’est justice. » Twisted Evil

A part ça, j'ai une excellente recette de curry de poisson... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory-regis
Aspirant


Nombre de messages : 86
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Ven 13 Avr - 18:18

Citation :
Que les hommes étant au front durant la première guerre les femmes ont exercé des métiers réservés jusque là aux hommes. Elles ont sacrifié leur féminité sur l’autel de la patrie car l’urgence dictait sa loi. C’était une bonne chose.
J'ai toujours pensé que cette guerre fut declenché pour laissé eclater les passions féministes! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Ven 13 Avr - 21:52

Citation :
Les hommes ont eu peur : craintifs, lâches, timides,
Ils ont fui, ceux qu’en vain le Maître réveilla ;
Et Jésus, seul, gravit la cime aux flancs arides.
Ils ont fui – Pierre, André – les vaillants, les solides ;
Et les femmes sont là

la méditation débute mal, je suis désolé !
les femmes du premier siècle palestinien ne sont pas les femmes du vingt et unième siècle féministe "occidental" !

qu'est une femme à l'époque ?
quel est le sens de sa présence au Calvaire ?

Suspect

Par ailleurs, la femme est supérieure à l'hommen par la nature et par la génétique. C'est bien pourquoi , la civilisation a imposé dès le début de l'histoire humaine, une prééminence de l'homme sur la femme, uniquement en vue de rétablir un équilibre naturel !

Et c'est aussi pourquoi depuis 220 ans, le retour à la barbarie moderne
a distillé cette idéologie " féministe " , méprisant la réalité biologique, et qui fausse le regard, aujourd'hui.

Un peu plus ,et on va dire que le jugement de Saint Paul sur les femmes est périmé, comme on l'entend chez les protestants et les conciliaires ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Credo
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Sam 14 Avr - 0:02

Citation :
Par ailleurs, la femme est supérieure à l'hommen par la nature et par la génétique.
Non!!! COMPLEMENTAIRE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Ave Eva Maria
Postulant
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Sam 14 Avr - 3:50

Merci pour ce texte, chère clotilde2
La femme n’est pas l’avenir de l’homme, elle est son salut (par Marie).

Car lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort (2 Corinthiens 12,10) Neutral

Ave Eva Maria,
sexe fiable geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Repellam umbras
Page
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 76
Localisation : MESSAC (ille et Vilaine)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Sam 14 Avr - 9:46

Il me semble que Dhuoda a très bien répondu sur ce problème. Ste Thérèse d'Avila a écrit de belles pages sur l'état féminin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Sam 14 Avr - 11:29

luernos a écrit:
Par ailleurs, la femme est supérieure à l'homme par la nature et par la génétique.
Supayr l'argument, il est étayé sur quoi? Aller, j'en sers un nul aussi : notre cerveau fait 10% de plus en poids. Et? On est bien avancés avc tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Sam 14 Avr - 12:36

Le poids ne signifie rien. C'est la qualité de l'irrigation qui compte (si j'ai bien compris). Néandertal en possédait un de 1800 gr et Anatole France un d'à peine 1000. En revanche les hommes ont en moyenne 15 points de QI de plus. Ceci est une donnée.

Cela étant dit, il y a de très grands portugais blonds et de tout petits scandinaves bruns. Statistiquement, c'est un fait, et toutes les blondes n'ont pas deux "cerveaux gauches"...Et puis c'est sans compter avec les fausses blondes... et les vraies brunes...et puis les rousses...sans oublier les chauves, ce qui serait discriminatoire...'scratch'

Blague dans le coin, pour le cerveau, l'important c'est la qualité de l'objet à quoi l'on applique les ressources de son intelligence et je préfère un laborieux du bulbe qui tente de comprendre comment va le monde, qu'un génie absolu qui gaspille sa matière grise à la conceptualisation oiseuse d'un concept abscons qui lui permettra de briller auprès de sa bignole, lors de la remise de son courrier dûment estampillé "CNRS Unité de recherche en ethno-agogologie participative appliquée au redressement des lignes courbes en espaces confinés et volumes restreints aléatoires."clown

Sinon, je pense également que les hommes et les femmes doivent être complémentaires. Mais c'est un idéal à atteindre et non une donnée de base. Réaliser cet idéal peut prendre une vie...

Mais attention danger : ne pas confondre avec les élucubrations sur anima/animus et autres freudo-libidino-conneries. Sinon, on peut aussi justifier toutes sortes de relations déviantes... tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Sam 14 Avr - 12:43

Martial Demolins a écrit:
luernos a écrit:
Par ailleurs, la femme est supérieure à l'homme par la nature et par la génétique.
Super l'argument, il est étayé sur quoi? Allez, j'en sers un nul aussi : notre cerveau fait 10% de plus en poids. Et? On est bien avancés avec tout ça.

oui il est plus super que vous croyez ! Twisted Evil
Et ne prenez pas vos désirs pour la réalité.

Je distingué le plan biologique, et le plan culturel ou civilisationnel.
Sur le plan biologique, l'homme est un animal vivant en meute. Or il naît plus de femelles que de males chaque année dans l'espèce; chaque meute est dirigée par une femelle dominante, (le couple dominant est dominé par la femelle, car elle a un rôle pratique plus important dans le renouvellement effectif des générations)
en ce qui concerne l'espèce humaine, la femme vit dix ans de plus que son mari moi je connais 90 veuves pour 10 veufs.
ensuite pour descendre des principes scientifiques, parlons des choses tres pratiques, pour sortir des lieux communs et des banalites sur les rapports homme femme. Quand un couple se présente devant un professionnel, pour une sujet grave (médecin, avocat, notaire, banquier, gestionnaire) , lequel du couple a son siège le plus près du bureau du professionnel? qui parle au professionnel, pas le plus, mais d'une manière décisive, ? voilà un petit test farfelu, mais vous interrogerez des professionnels !.....
Autre exemple : d'où viennet les querelles de familles (des belles soeurs ou des beaux frères, des belles filles ou des gendres ? )
la divinité païenne suprême est une femelle c'est la Terre, ce ne sont que les conceptutalisations ultérieures qui ont masculinisé certains dieux.

Ceci étant dit, j'ai dit que c'est pour cette raison, que la culture barbare et païenne a maté la femme, en a fait une mineure juridiquement, pour contrôler cette force biologique effrayante, (cet antre de lubricité ont dit certains théologiens au 11ième s.) le judaïsme et 'Islam ont légalisé son infériorité sociale pour rétablir l'équilibre, et compenser sa supériorité personnelle, et familiale.

Seule la Religion chrétienne a transfiguré cette compensation en une complémentarité, comme le proclame Credo, fondée sur la soumission à Dieu transcendant au couple inégal, et transcendant à la société tout entière.
Au contraire, la culture antéchrist actuelle fait régresser au règne de la femelle, donc à la confusion des sexes, à l'homosexualité légitimée, et au mythe de l'androgynie rappelé par un abbé henri STEPHANE et un rat Zinger dans "zeus est éros"! Evil or Very Mad





,


Dernière édition par le Sam 14 Avr - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Sam 14 Avr - 13:11

Citation :
Le poids ne signifie rien. C'est la qualité de l'irrigation qui compte (si j'ai bien compris). Néandertal en possédait un de 1800 gr et Anatole France un d'à peine 1000. En revanche les hommes ont en moyenne 15 points de QI de plus. Ceci est une donnée.

l'homme est plus abstraitement intelligent, et plus créatif, idéaliste, et aventurier, que la femme.
Mais quand on parle de "supériorité génétique", c'est la supériorité vitale, la femme est concrètement intelligente, pratique, stable, autoritaire, c'est en cela qu'elle "domine" l'hoimme. Et c'est pourquoi l"Egalité démocratique et républicaine est une honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martial Demolins
Chevalier


Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Sam 14 Avr - 20:51

luernos a écrit:
Citation :
Le poids ne signifie rien. C'est la qualité de l'irrigation qui compte (si j'ai bien compris). Néandertal en possédait un de 1800 gr et Anatole France un d'à peine 1000. En revanche les hommes ont en moyenne 15 points de QI de plus. Ceci est une donnée.

l'homme est plus abstraitement intelligent, et plus créatif, idéaliste, et aventurier, que la femme.
Mais quand on parle de "supériorité génétique", c'est la supériorité vitale, la femme est concrètement intelligente, pratique, stable, autoritaire, c'est en cela qu'elle "domine" l'hoimme. Et c'est pourquoi l"Egalité démocratique et républicaine est une honte.
Je trouve ça étrange d'établir une relation de supérieur/inférieur en partant justement de données distinctes pour l'homme et la femme. Ce n'est pas très logique en tout cas... Toujours est-il que ça ne rentre pas dans mon cerveau de matheux. Ceci dit, la complémentarité travaillée toute la vie me semble tellement évidente que je ne puis me résoudre à un tel rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhuoda
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Dim 15 Avr - 13:16

Luernos, ce que vous écrivez me semble intéressant et je me permettrais quelques commentaires.

Je distingué le plan biologique, et le plan culturel ou civilisationnel.
Sur le plan biologique, l'homme est un animal vivant en meute.


Dire que l'homme est un animal ne peut-être qu'une analogie pour approcher d'une réalité difficile à cerner. Mais si l'éthologie peut s'avérer efficace pour établir des parallèles, en faisant ressortir l'unité du vivant (le Bon Dieu a décliné le même modèle de vivant sur une infinité de variantes, d'où la méprise des évolutionniste qui arguent de similitudes pour en tirer des conclusions contraires à la Création), je crois nécessaire d'assortir ce type d'affirmation d'un minimum de précautions, pour ne pas induire en erreur les volontés les moins éclairées.

Or il naît plus de femelles que de males chaque année dans l'espèce; chaque meute est dirigée par une femelle dominante, (le couple dominant est dominé par la femelle, car elle a un rôle pratique plus important dans le renouvellement effectif des générations)

Ceci est valable pour certains carnassiers, mais pas tous et pas du tout pour les herbivores... D'ailleurs, dans ces structures hierarchiques, les sexes vivent le plus souvent en s'ignorant des long mois... Pour les grand singes, les choses sont assez variées et de toute façon nous sommes enfants du Bon Dieu et pas fils de bonobo...


en ce qui concerne l'espèce humaine, la femme vit dix ans de plus que son mari moi je connais 90 veuves pour 10 veufs.

Et à 11 ans, la fille a une maturité qu'un garçon n'atteindra qu'à 13, 14, voire 15 ans. C'est pourquoi la mixité est une absolue sottise. Tout enseignant sait d'expérience que ce sont deux monde qui s'ignorent quand ils ne sont pas en guerre ouverte, au moins jusqu'en seconde, et encore...

ensuite pour descendre des principes scientifiques, parlons des choses tres
pratiques, pour sortir des lieux communs et des banalites sur les rapports homme femme.

Tout à fait d'accord sur la nécessité de sortir des banalités qui ne peuvent qu'énoncer des fausses évidences quand ce ne sont pas des fantasmes.

Quand un couple se présente devant un professionnel, pour une sujet grave (médecin, avocat, notaire, banquier, gestionnaire) , lequel du couple a son siège le plus près du bureau du professionnel? qui parle au professionnel, pas le plus, mais d'une manière décisive, ? voilà un petit test farfelu, mais vous interrogerez des professionnels !.....

Sans affirmer qu'il s'agisse de vérités scientifiques, il me semble en effet que vous mettez le doigt sur une réalité qui se vérifie assez souvent. De quels professionnels parlez-vous? Cela m'intéresse.


Autre exemple : d'où viennet les querelles de familles (des belles soeurs ou des beaux frères, des belles filles ou des gendres ? )


Comme souvent, les lieux communs recouvrent des réalités qui se vérifient fréquemment...


la divinité païenne suprême est une femelle c'est la Terre, ce ne sont que les conceptutalisations ultérieures qui ont masculinisé certains dieux.
Ceci étant dit, j'ai dit que c'est pour cette raison, que la culture barbare et païenne a maté la femme, en a fait une mineure juridiquement, pour contrôler cette force biologique effrayante, (cet antre de lubricité ont dit certains théologiens au 11ième s.) le judaïsme et 'Islam ont légalisé son infériorité sociale pour rétablir l'équilibre, et compenser sa supériorité personnelle, et familiale.


Je crois surtout que ces fausses religions qui ne sont le plus souvent que la légalisation formelle du péché, c'est-à-dire, la justification de ce que la conscience réprouverait (ne pas faire le bien que l'on veut, et faire le mal que l'on ne veut pas), et permet à la force selon la chair de dominer (chosifier) la faiblesse, voire de la dénigrer et d'habiller cela d'un vernis de vertu.

Seule la Religion chrétienne a transfiguré cette compensation en une complémentarité, comme le proclame Credo, fondée sur la soumission à Dieu transcendant au couple inégal, et transcendant à la société tout entière.

Je le crois aussi (Dieu fit l'homme à sont image et ressemblance. Il le fit homme et femme. Unis par les liens du mariage, ils deviennent une seule chair). Comme la marque de la Création, c'est entre autre une infinie diversité, il est bien normal que les hommes et les femmes se présentent avec des talents d'une infinie variété. Charge à chacun de permettre à son conjoint de révéler et cultiver son talent, au besoin en lui apportant son aide.
Maintenant, que les hommes se réalisent davantage dans l'initiative et l'invention et la femme dans la durée et la stabilité, je ne vois là rien d'incompatible ni de supérieur. L'important, c'est qu'en cas de nécessité, de complémentaires ils puissent se montrer polyvalents, et qu'une complémentarité mal pensée ne conduise pas à un trop strict cloisonnement des compétences qui isoleraient l'un et l'autre sexe dans un univers impénétrable à l'autre. Mais, heureux l'homme qui protège sa femme et lui permet d'exprimer les talents que le Bon Dieu a mis en elle (et réciproquement cela va de soi...).

Au contraire, la culture antéchrist actuelle fait régresser au règne de la femelle, donc à la confusion des sexes, à l'homosexualité légitimée, et au mythe de l'androgynie rappelé par un abbé henri STEPHANE et un rat Zinger dans "zeus est éros"!
Evil or Very Mad

C'est pourquoi il faut dénoncer sans cesse les théories qui sous-tendent ces conceptions des rapports homme-femme. Non, un homme très masculin ne peut être le complément d'un homme très féminin, non plus qu'Amélie Mauresmo ne formera un couple avec ma coiffeuse qui est pourtant un pur parangon de féminité..., flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luernos
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   Jeu 19 Avr - 0:24

Citation :
Quand un couple se présente devant un professionnel, pour une sujet grave (médecin, avocat, notaire, banquier, gestionnaire) , lequel du couple a son siège le plus près du bureau du professionnel? qui parle au professionnel, pas le plus, mais d'une manière décisive, ? voilà un petit test farfelu, mais vous interrogerez des professionnels !.....

Sans affirmer qu'il s'agisse de vérités scientifiques, il me semble en effet que vous mettez le doigt sur une réalité qui se vérifie assez souvent. De quels professionnels parlez-vous? Cela m'intéresse

Demandez donc ,par exemple, à un agent immobilier de vos amis,
qui dirige les événements durant le rendez-vous avec l'Agent,dans le couple ? qui commence par choisir la chaise la plus proche du bureau ? qui décide d'acheter la maison ou l'appartement, (qui représente souvent 80 % du patrimoine familial )?
(sans parler de l'intérieur, et du mobilier, mais cela est plus "naturel") c'est )
dans 90 ou 95 % des cas la femme. C'est l'instinct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Erant autem Mulieres...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Erant autem Mulieres...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Noraneko, Chat erant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Annonces, nouveautés du forum-
Sauter vers: