Gesta Dei Per Francos

Regnum Galliae, Regnum Mariae !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Question sur les limbes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nordland
Chevalier


Nombre de messages : 848
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Question sur les limbes ?   Ven 6 Oct - 21:15

Les limbes, lieu où reposent les âmes des petits enfants non baptisés, est-il le même lieu que les enfers, lieu où reposaient les justes avant la venue du Sauveur ?

Nordland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbé Grossin
Sénéchal


Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Ven 6 Oct - 21:19

Non point, Nordland !
Les limbes des Justes de l'Ancien Testament n'existe plus depuis que Jésus-Christ ressuscité les en a délivré pour toujours.
C'est un autre lieu de bonheur naturel sans la vision béatifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
Nordland
Chevalier


Nombre de messages : 848
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Ven 6 Oct - 21:25

Merci de cette précision.

Il semble que contrairement à ce qui avait été annoncé, Ratzinger n'annoncera pas pour cette année, l'abolition des limbes. Néammoins, tout le monde au Vatican, s'accorde pour dire que les jours des limbes sont comptés et que 2007 devrait sonner définitement leur glas.
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/10/06/AR2006100600383.html

Nordland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurélien le Gaulois
Aspirant


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Ven 6 Oct - 22:20

Citation :
C'est un autre lieu de bonheur naturel sans la vision béatifique.
Mais monsieur l'abbé, l'âme étant faite invinciblement pour le Bon Dieu, si elle se retrouve aux Limbes..Ne souffre-t-elle pas, quand même, In Fine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Abbé Grossin
Sénéchal


Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Sam 7 Oct - 0:07

Dieu est infiniment juste et il ne permet pas que ces enfants souffrent pour des péchés qu'ils n'ont pas commis personnellement.
Pour souffrir de l'absence de Dieu, il faudrait que cette absence soit causée par leur propre faute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
Aurélien le Gaulois
Aspirant


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Sam 7 Oct - 3:25

Mais l'absence de la Vision Béatifique, ne cause-t-elle pas une certaine souffrance, pour une âme qui devait être attiré de manière irrésistible vers le Bon Dieu?

Je me permet d'insister, car l'épouse d'un Kamarade très cher est dans le chagrin, et je veux la consoler pour son petit, au delà du discours sur l'acceptation des peines et des Croix... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Abbé Grossin
Sénéchal


Nombre de messages : 1023
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir...dans la beauté !
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Sam 7 Oct - 11:00

Vous ecrivez :
Citation :
Mais l'absence de la Vision Béatifique, ne cause-t-elle pas une certaine souffrance, pour une âme qui devait être attiré de manière irrésistible vers le Bon Dieu?

Oui, il y a une CERTAINE souffrance, toute relative. disons que le bonheur n'est pas total et entier. Mais cela n'est pas comparable avec les flammes du Purgatoire ou de l'enfer.

Cette souffrance toute relative, disons plutôt cette insatisfaction, vient de ce que l'âme humaine a inscrit en elle-même le désir naturel de voir Dieu, et ce désir ne sera jamais satisfait chez les enfants des limbes.

N.B. : Pour les ignorants en théologie, le désir naturel de voir Dieu est tout à fait traditionnel dans l'Eglise et développé tout au long par saint Thomas.


Dernière édition par le Dim 8 Oct - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tourdedavid.net
Aurélien le Gaulois
Aspirant


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Sam 7 Oct - 11:12

Merci monsieur l'abbé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
Abbé Zin
Invité



MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Dim 8 Oct - 21:20

Le gaulois a écrit :

Mais l'absence de la Vision Béatifique, ne cause-t-elle pas une certaine souffrance, pour une âme qui devait être attiré de manière irrésistible vers le Bon Dieu?


La Vision Béatifique de Dieu Lui-même tel qu’Il est n’est point une fin naturelle ni à l’homme ni à l’Ange, mais une fin au-dessus de la nature à laquelle Dieu a gratuitement ordonné ses créatures intelligentes à l’origine, en élevant notamment l’âme d’Adam et celle d’Eve à l’état surnaturel de la grâce.

En ayant perdu par sa faute cet état de grâce d’origine et l’ordination à la Vision Béatifique qui y était liée, le père du genre humain a transmis à sa descendance une nature amputée en son origine de cet état surélevé et de cette ordination surnaturels qu’il avait gratuitement reçus de Dieu et qui n’est redonnée actuellement que par le Saint Baptême.

Ceux donc qui ne sont point régénérés en la grâce du nouvel Adam par le Baptême, subissent la perte de cette fin surnaturelle ou Vision Béatifique que, bien que non due à leur nature humaine, ils auraient pu posséder sans la faute du premier Adam.

Ils sont donc privés non d’un bien dû à la nature humaine, mais d’un don par essence gratuit qui auraient pu être leur ; ils ne sont point frustrés d’un dû, mais d’un don qu’ils auraient pu recevoir.

Les damnés par leurs péchés personnels souffriront atrocement de la séparation d’avec Dieu qui, même sur le plan naturel, reste le Souverain Bien, à l’union duquel ils ne participeront pas même sur ce plan seulement naturel.

Tandis que les âmes non baptisées qui n’auront pas atteint l’âge de raison ou n’ayant pas eu l’usage de la raison seront privés de l’union à Dieu en Lui-même tel qu’Il est, donc sur le plan surnaturel, mais non séparés du Souverain Bien quant à la participation conforme à leur seule nature humaine.

Comme l’a dit d’abord l’abbé G., ils jouiront donc d’un bonheur d’union naturelle à Dieu en un degré participé équivalant à leurs aspirations naturelles. Ils ne souffriront donc pas de ne point participer à un degré d’union au-dessus de leurs aspirations naturelles.

Toutefois, à considérer la réalité objectivement parlant, leur bonheur naturel n’aura rien à voir avec le degré infiniment plus élevé de celui des Bienheureux au Ciel.

Un article à ce sujet est déjà tout prêt à paraître dans le prochain n° 88 de la revue Sub Tuum Praesidium.

..
Revenir en haut Aller en bas
chaussis
Ecuyer


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Dim 8 Oct - 22:06

en résumé, pour souffrir du manque de chocolat, il faut ... connaitre le bon gout du chocolat !

et bien , nos petits morts sans bapteme ne peuvent pas souffrir de l'absence de Dieu, puisqu'ils n'ont point été "ouverts" à la Connaissance, Présence, Grace de Dieu par le Saint Baptème!

Cf. au Baptème, les onctions de salive que le Pretre fait :"effeta, quod est ad aperire", pour "ouvrir" les nrines, et les oreilles, et.. à la Connaissance, vision, gustation.. de Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurélien le Gaulois
Aspirant


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Lun 9 Oct - 2:38

Ah chaussis, quel bonheur de vous lire. Merci! Vous m'enseignez et vous consolerez (en union avec monsieur l'abbé), l'âme d'une maman.

MERCI!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
chaussis
Ecuyer


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Lun 9 Oct - 11:41

Cher Ami,

J'ai eu - il n'y a pas si longtemps - à consoler , comme vous, les parents d'une petite fille morte étouffée à la naissance: personne n'a pensé à baptiser cette petite "in situ", et ils étaient dans l'ignorance de son sort...

Il est vrai que ce ne sont pas des moements faciles...


Mais Dieu aide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Le Vatican abolit les limbes   Ven 20 Avr - 23:02

CITE DU VATICAN, 20 avr 2007 (AFP) - Le Vatican abolit les limbes et ouvre aux bébés les portes du paradis

Les théologiens du Vatican sont convenus, après plusieurs mois de réflexion, que les limbes n'existaient pas et que les petits enfants morts sans baptême allaient directement au paradis, a-t-on appris vendredi auprès de la commission théologique pontificale.

Le document de la commission, dont quelques extraits ont été publiés samedi sur le site de l'agence Catholic News Service (CNS) n'a pas encore été diffusé par le Vatican, mais il est prêt depuis plusieurs semaines, a précisé à l'AFP un de ses membres, l'archevêque de Dijon (France) Roland Minnerath.

Le texte a été adopté par la commission avec l'accord du pape Benoît XVI, a indiqué le secrétariat de cet organe consultatif de la curie, en précisant toutefois que les conclusions n'ont pas valeur de dogme.

L'idée des limbes, sorte de no man's land où la tradition catholique plaçait les petits enfants morts sans baptême, reflète "une vision trop restrictive du salut", ont tranché les théologiens.

"Notre conclusion (...) est qu'il y a des bases théologiques et liturgiques sérieuses pour espérer que lorsqu'ils meurent, les bébés non baptisés sont sauvés", écrivent-ils.

Les théologiens travaillaient sur le sujet depuis novembre 2005.

L'hypothèse de l'existence des limbes, qui touche à la conception chrétienne du Salut, avait été avancée par le théologien Saint Augustin, mort en 430.
Revenir en haut Aller en bas
Credo
Sénéchal


Nombre de messages : 1347
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Ven 20 Avr - 23:23

La Secte Vaticane? L'école du désespoir absolu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.a-c-r-f.com/
chaussis
Ecuyer


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Sam 21 Avr - 0:48

et ces mecs ne doutent de rien: ils se croient plus forts que Saint Augustin... précisement sur ce point de la Grace... dont Augustin est le Docteur!!!!!!



PS: ami Credo, dites plutot l'école de la co.........rie absolue !
ces crétins ne me désespèrent nullement: il s m'aident à garder la Sainte susceptibilité: à l'aune de leur co.. ie, et de leur orgueil dément, mon zèle pour la Vérité s'accroit d'autant !!!

"zelus domus tuae comedit me!!!"

et il me tarde de voir se réaliser le psaume: "conquassabit capita in terra multorum": je le chanterai alors sur la musique de haendel !!! La classe !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeantou
Postulant


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Lun 23 Avr - 11:06

Le problème du baptême des jeunes enfants que soutend celui des limbes se pose.
Pourquoi baptiser un bébé dont on sait par ailleurs qu'il ne recevra pas une éducation chrétienne ?
Ainsi beaucoup de baptisés ne savent strictement rien de la Foi !
Le baptême reçu n'étant pas suivi de la connaissance fait de la personne un "catholique sans le savoir" !
Les prêtres qui baptisent devraient être plus exigeants quant aux engagements des parents.
Je ne parle pas des parrains et marraines qui ne connaissent absolument pas leurs de devoirs en cas de défaillance éducative des parents !
J'en connais même qui se disent athées ! Le comble du bon choix des parents.

J'ai assisté depuis trop longtemps à des baptêmes, mariages à l'église dont la seule motivation était pour faire la fête..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question sur les limbes ?   Aujourd'hui à 19:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Question sur les limbes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le débat sur la question du protectorat
» Question à nos historiens
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?
» [question] moyen de truquer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gesta Dei Per Francos :: Religion, doctrine, apologétique-
Sauter vers: